• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Eric F

Eric F

L'"agora" est l'espace public de dialogue et de communication. Certains s'y proclament expert ou maître à penser, tel n'est pas mon propos, étant un citoyen concerné par l'intérêt général.
J'ai toujours été et je demeure gaulliste, en adaptant aux situations et circonstances de l'époque. Notamment en évitant les ornières du catastrophisme aussi bien que du déni concernant la crise sanitaire, ou encore en rejetant les antagonismes entre blocs géopolitiques, et en préconisant la diplomatie et la négociation plutôt que les conflits.

Tableau de bord

  • Premier article le 03/10/2017
  • Modérateur depuis le 19/10/2017
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 29 17417 2477
1 mois 0 355 0
5 jours 0 51 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 302 235 67
1 mois 9 7 2
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Eric F Eric F 22 février 11:25

    Il n’y a pas dans la pratique d’état parfaitement démocratique, mais une gradation entre un état offrant des élections pluralistes et le respect de l’expression de l’opposition politique, et à l’inverse un état d’idéologie imposée où toute opposition est interdite.

    Objectivement, nos pays d’Europe sont davantage démocratiques que ne le sont la Corée du Nord, Iran, ou Arabie Saoudite. La Russie ? eh bien c’est entre les deux, un formalisme dérivé de la démocratie mais une réalité qui tend vers l’autocratie [ça peut se révéler efficace, du moins pour un temps].

    Or la fin de l’article pointe à juste titre la tendance de dérive autoritaire de nos états, avec une mise en oeuvre est basée sur des progrès technologiques (vidéosurveillance avec reconnaissance faciale, géolocalisation, traçage de messages etc.). On l’avait expérimenté par exemple avec avec le pass sanitaire par QR code.
    Bizarrement -ou pas-, c’est inefficace en matière de lutte contre l’insécurité.

    Certains considèrent que mieux vaut un policier corrompu qui vous laisse passer si vous glissez un billet dans le passeport qu’il contrôle, qu’un malfrat qui vous égorge pour voler ce billet...



  • Eric F Eric F 22 février 10:51

    Ce projet de loi sur les ’’dérives sectaires’’ présente des risques de dérive totalitaire.

    Il y a assurément des pseudo-thérapies basées sur des fondements idéologiques sans base scientifique, bien que parfois leur effet placébo donne des résultats, exactement comme l’"eau de Lourdes’’. Des gourous prescrivent des potions miracles en remplacement d’un protocole médical lourd et pénible ou une opération.
    Mais il est très difficile de légiférer sur ce point de manière générale sans ouvrir à l’arbitraire. Ainsi l’appel au principe de précaution vis à vis d’un nouveau produit tomberait sous le coup de cet article 4.



  • Eric F Eric F 22 février 10:04

    @Jean Dugenêt

    ’’Personne n’a de solution de rechange viable au cas où le régime de Poutine s’effondrerait et ni les dirigeants des USA ni l’OTAN ne souhaite cet effondrement’’.


    Nous somme d’accord que les USA ne cherchent pas la désagrégation de la Russie, notamment parce qu’il y aurait risque de prolifération de l’armement nucléaire et conventionnel dans des régimes instables, et de conflits non maîtrisables.

    Pour le reste, le schéma très classique de l’hégémonisme s’applique dans ce conflit sur notre continent, la ’’zone d’influence américaine’’ qui s’arrêtait à l’Allemagne s’est peu à peu élargie aux pays de l’’’ex zone d’influence soviétique’’ jusqu’à toucher la périphérie historique de la Russie. Ce sont deux formes différentes d’impérialisme qui se sont trouvés en confrontation, l’un d’influence à distance, l’autre de nationalisme de proximité.

    Ceci dit il est vrai que les peuples précédemment dominés par le système soviétique ont préféré après la chute de l’URSS rejoindre le bloc occidental qui a subventionné (à ses frais) leur développement et déployé une protection militaire. Mais l’Ukraine était une des Républiques de l’URSS, et elle comporte une forte minorité de culture, mangue, et attachement russe, c’était donc une ligne rouge (la géopolitique ne doit négliger ni l’histoire ...ni la prudence).

    Au niveau économique, le capitalisme des oligarques échappe à l’affairisme mondialisé, et les Yankees voudraient y substituer le capitalisme de la finance mondialisée et des multinationales.



  • Eric F Eric F 21 février 17:25

    @xana
    Vous vous trompez d’interlocuteur, je suis ’’non aligné’’ et je réprouve l’avancée vers l’Est des organisations occidentales. Mais pour autant je ne rêve pas de la faillite et la misère en Europe (les USA tirent les ficelles, mais ils tirent aussi leur épingle du jeu) ;
    Alors les impérialistes d’un camp ou de l’autre qui veulent écraser les autres, qu’ils aillent au diable !



  • Eric F Eric F 21 février 14:57

    Bonjour docteur

    A votre connaissance, existe-t-il des facteurs qui puissent induire ou exacerber les maladies auto-immunes, tels que les déséquilibres alimentaires, les allergies liées à la multiplications des molécules de synthèse, la surmédication, ou encore la vaccination à outrance ?

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité

365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. Profits, Fortunes ... fiscalité et équité

Publicité



Palmarès

Publicité


Agoravox.tv