• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > People > Le visage, le sourire, le style de Kate Middleton sont la réponse princière (...)

Le visage, le sourire, le style de Kate Middleton sont la réponse princière aux rabat-joie antimonarchistes viscéraux

Émotion parmi les Britanniques et dans le monde entier, Catherine Middleton, princesse de Galles, la plus jolie des mamans, vient de subir une opération et devrait rester 10 à 14 jours à la London Clinic.

Kensington Palace s’est senti obligé d’assurer qu'elle ne souffrait pas d'un cancer. Ce n’est juste qu’une opération chirurgicale de l'abdomen "programmée". Peut-être gynécologique ? Mais pourquoi reste-t-elle 10 à 14 jours sachant que par ailleurs l’hôpital d’Etat britannique (NSH) renvoie la plupart de ses patients le jour-même de l’opération ?

Les tabloïds sont à l’affut. Leurs lecteurs les achètent comme s’ils voulaient, inquiets qu’ils seraient pour leur fille, leur sœur, leur cousine, se rassurer. Des milliers de messages de soutien proviennent de tout le royaume, et de tout le Commonwealth.

Maman est à l’hôpital, maman est malade, c’est impossible. Son corps parfait, son hygiène de vie, sa pratique régulière du jogging et de la natation, ne laissait rien supposer. L’opération chirurgicale s’est bien passée. Alors on prie pour le rétablissement de la mère de George, Charlotte et Louis.

Le palais a déclaré que la Princesse "souhaite s'excuser auprès de toutes les personnes concernées par le fait qu'elle doive reporter ses prochains engagements [après Pâques]. Elle espère pouvoir en reprendre autant que possible, dès que possible".

Le Daily Mail rappelle que la quadragénaire est une « personne de confiance pour la monarchie (...) Kate incarne le charme, la politesse et la résistance que feu la Reine Mère avait ». Dans le Times, Jamie Lowther-Pinkerton, ancien secrétaire de la famille royale, compare Catherine Middleton à la défunte Élisabeth II, soulignant qu’elle aussi prend « son temps pour parler aux gens ». La presse du monde entier s’émeut.

La dernière fois qu’on l’a vue, c’était le 25 décembre 2023, lors des fêtes de Noël. Ce lundi, le clan Windsor assistait à la messe de Noël à l’église Sainte-Marie-Madeleine à Sandringham. En ce jour de fête, Kate Middleton a une nouvelle fois rendu hommage à Lady Diana. La Princesse est apparue vêtue d’un somptueux manteau bleu, d’un chapeau assorti ainsi que des bottes signées Gianvito Rossi, accessoirisé de sublimes boucles d’oreilles en saphir et en diamant. Des bijoux qui appartenaient à Lady Diana.

Déjà lors de ses fiançailles avec le prince William, la jeune femme a hérité de la bague de sa belle-mère. « Comme Kate est également très chère à mes yeux, il était normal que les deux soient réunies. C’était ma façon de m’assurer que ma mère ne manquerait pas la journée, l’excitation et le fait que nous allons passer le reste de notre vie ensemble », avait confié William juste avant son mariage.

En décembre 2022 la princesse de Galles avait rendu un bel hommage à Élisabeth II. "Ce Noël sera notre premier sans Sa Majesté la reine Élisabeth", avait-elle indiqué, ajoutant ensuite  : "Sa Majesté tenait Noël près de son cœur, comme un moment qui rassemble les gens et nous rappelle l'importance de la foi, de l'amitié et de la famille, et de faire preuve d'empathie et de compassion." Une jolie déclaration qui témoignait que l’épouse du prince de Galles souhaitait faire perdurer les traditions chères au cœur de la défunte monarque.

Catherine Middleton, née le 9 janvier 1982 à Reading (Berkshire), roturière, devint membre de la famille royale britannique le jour de son mariage le 29 avril 2011 avec le prince William, duc de Cambridge, désormais prince de Galles. Elle porte alors le titre de duchesse de Cambridge avec le prédicat d'altesse royale. Elle est la fille de Michael Middleton et Carole Goldsmith, qui ont fait fortune en créant une entreprise de vente d’accessoires de fête. Après avoir étudié au Marlborough College, Catherine intègre l'université de St Andrews, c’est là qu’elle rencontre le prince William en 2001. Lors des fiançailles officiellement annoncées le 16 novembre 2010, le prince William donne à Kate la bague de fiançailles que son père avait offerte à sa mère, Diana Spencer.

William de Cambridge, aujourd’hui prince de Galles, né le 21 juin 1982 au St. Mary's Hospital de Paddington à Londres, fut admis à l'examen d'entrée du fameux collège d'Eton (Windsor). La décision d'inscrire William à Eton, même si la plupart des premiers ministres dont Boris Johnson* étaient passés par là, allait à l'encontre de la tradition familiale, qui était d'envoyer les enfants royaux à Gordonstoun. Il a suivi en revanche la voie des Spencer : le père de la princesse Diana et son frère avaient suivi les cours d'Eton. Eton c’est l’Angleterre. « Savoir encaisser, avoir la force de caractère qui permet de dompter la souffrance physique et morale, écrivait Paul Morand, ne s’apprend nulle part mieux qu’à Eton. (…) Qu’est-ce qu’être Etonian ? C’est pouvoir, en jugeant une action douteuse, la flétrir de ce simple mot : It’s un-English. »

Après une année sabbatique au cours de laquelle il participe avec l'armée de terre britannique à un entraînement à Belize. Il intègre l’université de St. Andrews en Écosse en 2001, où il rencontrera sa future épouse.

Bon cuisinier, le prince William a accepté dernièrement de révéler sa recette favorite mais pour la bonne cause. Il a en effet participé aux côtés de 120 grands chefs et célébrités du Royaume-Uni au livre « Taste of Home », sorti pour célébrer le quarantième anniversaire de l’association « The Passage » qui vient en aide aux sans-abris. La recette qu’il a choisi de publier dans le livre ? Celle de sa sauce bolognaise, mais c’est Kate qui en parle le mieux.

Kate, la maman de George, de Charlotte et de Louis se met régulièrement aux fourneaux pour réaliser des recettes sucrées. Le prince George, la princesse Charlotte et le prince Louis viennent lui donner un coup de main et le prince William n’est pas en reste. Chez les Cambridge, tout le monde aime cuisiner. Le futur roi d’Angleterre a une âme de chef. Il s’est servi de cette qualité pour séduire sa femme alors qu’ils étaient encore étudiants à l’université de Saint-Andrews, en Écosse. La duchesse alors de Cambridge raconterait qu’« à l'université, il cuisinait toutes sortes de repas. Je pense que c'est avec ça qu'il essayait de m'impressionner. Des choses comme la sauce bolognaise. »

Perfect Kate, Fabulous Kate, la personnalité préférée des Anglais, grâce à son élégance et son style, mais aussi à travers la Fondation royale du duc et de la duchesse de Cambridge, créée en 2009 et que la désormais princesse de Galles préside depuis 2011, fondation philanthropique qui s’occupe des jeunes défavorisés, des malades d’addictions, promeut le développement durable et apporte son soutien aux soldats et à leurs familles. Elle a laissé entendre autour d’elle qu’il va falloir un jour l’appeler Catherine, plus convenable pour une reine que Kate.

A la sortie de la London Clinic de Marylebone. Catherine Middleton devrait poursuivre sa convalescence jusqu’à Pâques, chez elle, à l'Adelaide Cottage à Windsor, une maison située à proximité du château, situé à une trentaine de kilomètres à l’ouest de Londres, où elle séjourne tout l’année entourée de son époux et de leurs trois enfants. Ses parents, Carole et Michael Middleton, résident non loin de là, ainsi que sa sœur Pippa (tellement sexy au mariage de Kate et William) désormais mariée et mère de trois enfants. As time goes by. James, le benjamin de la fratrie, habite lui-aussi à proximité, avec son épouse et leur jeune fils. Nous souhaitons un bon rétablissement à la future reine Catherine.

Amazon.fr - BoJo, un punk au 10 Downing Street : Global Britain : Boris Johnson, le Brexit, et l'après - Martin, T. A., Martin, Thierry - Livres


Moyenne des avis sur cet article :  1/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 23 janvier 11:59

    Il serait dommage d’interrompre une lignée aussi corrompue...

    Tonton Andrew va bien ?

    Les Caraïbes ne lui manquent pas trop ?

    Ah... La Grosse Bretagne, ça ne vaut pas les Iles Vierges américaines, la faune n’est pas la même.


    • Brutus S. Lampion 23 janvier 12:03

      @Clocel

      tain
      je m’la f’rais bien, la gonzesse !


    • zygzornifle zygzornifle 23 janvier 17:11

      @S. Lampion

       Attention la sienne est plus grosse que la tienne, gare a ton cul ....


    • V_Parlier V_Parlier 23 janvier 18:27

      @Clocel
      Excellente vidéo sur le sujet, ça tombe à pic !
      https://www.youtube.com/watch?v=pKbd1Ua42Ro
      (Si si, une grosse partie dédiée à la bobo-aristocrate parmi tous ces nouveaux malades mystérieux !)



      • ZenZoe ZenZoe 23 janvier 12:15

        Bah, si elle plait aux Anglais, c’est le principal non ? C’est leur future reine, pas la nôtre. Et celle-là est parfaite pour le rôle on dirait : présente mais discrète, jolie juste ce qu’il faut, mère et épouse et pas star comme l’était sa célèbre belle-mère.


        • Brutus S. Lampion 23 janvier 12:42

          @ZenZoe

          un pot de fleurs, quoi !


        • Clocel Clocel 23 janvier 12:50

          @S. Lampion

          Surtout, si elle venait à fricoter avec un arbi, je lui conseillerais d’éviter le Pont de l’Alma, les secours sont d’une lenteur désespérante de ce côté-là.


        • ZenZoe ZenZoe 23 janvier 14:08

          @S. Lampion
          Un porte-chapeau je dirais, ils sont fans de couvre-chefs là-bas.
           smiley


        • Seth 23 janvier 16:47

          @ZenZoe

          Non mais vous avouerez... une fille de manants fussent-ils zentrepreneurs pour reine ! Ce n’est plus ce que c’était. smiley


        • V_Parlier V_Parlier 23 janvier 18:30

          @ZenZoe
          Une bobo dorée qui va à toutes les teufs dans le monde entier en jet, et qui nous prône la douche froide, pas de viande, pas de voiture... Bien pire que sa belle-mère (Diana vous voulez dire ?).


        • V_Parlier V_Parlier 23 janvier 18:35

          @V_Parlier
          Détails ici https://youtu.be/Rc7ZWs782wE?si=hOAtc9yJ32BtQZqs&t=69
          (Là où le lien fait démarrer)


        • V_Parlier V_Parlier 23 janvier 18:37

          @V_Parlier
          (Erreur, c’est à 3:16, même si le reste vaut son pesant d’or aussi).


        • confiture 23 janvier 18:43

          @V_Parlie nain porte quoin cette video ! un megalomane qui discute version bistro dans une tesla


        • Brutus S. Lampion 23 janvier 21:55

          @Seth

          Déjà que la reine consort (même si elle a pas envie de sortir), Camilla Parker Bowles, divorcée et femme adultère avec Charles quand elle était mariée, est issue de la roture (son père était dans le négoce du vin et membre de la confrérie des chevaliers du Tastevin, ce qui n’en fait pas un lord). Mais où allons-nous ?


        • V_Parlier V_Parlier 24 janvier 16:48

          @confiture
          Cette vidéo est d’un bien plus haut niveau que ton commentaire écrit en orthographe de sous-éduqué. Ca voudrait dire que le bistrot c’est déjà hors de ta portée. (Je n’imagine même pas que tu puisses relever ce qu’il y a de « mytho » dans la vidéo).


        • zygzornifle zygzornifle 23 janvier 17:10

          Le visage et le sourire radieux des 11 millions de sous le seuil de pauvreté en regardant cette greluche qui se la pette grave devant les journalopes des merdias mous du bulbe ....


          • Seth 23 janvier 17:30

            @zygzornifle

            Le sourire d’autant plus radieux qu’elle se le fit blanchir à la yanki... Pas comme la Brigeou qui a du se refaire carrément paver la salle à manger. smiley


          • zygzornifle zygzornifle 24 janvier 09:25

            Macron lui palperait bien le torse mais c’est une femelle a mamelles et en plus elle est blanche ....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité