• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > On entend le bruit des bottes !

On entend le bruit des bottes !

JPEG

La guerre qui vient et la retraite à 64 ans se partagent la une des journaux et la préoccupation légitime des citoyens de notre pays.

Les deux sont liés et d'ailleurs Macron en annonçant vouloir augmenter le budget militaire et consacrer sur la période 2024-2030, 413 milliard d'euros, émet un aveu à peine déguisé.

Alors oui, les caisses de retraite ne sont pas déficitaires, ni aujourd'hui, ni demain, encore moins si l'on relève les salaires féminins pour qu'ils soient à la hauteur de ceux des hommes !

Oui mais voilà ; il va falloir se serrer la ceinture pour le budget militaire et peut-être pour la guerre qui vient.

Pour l'instant la France livre des armes mais que fera-t-elle demain avec ce président, chef des armées qui rêve d'en découdre.

Toute la gauche est vent debout contre la politique de Macron qui vise à détruire les régimes particuliers et à reculer l'âge de la retraite à 64 ans !

Je me réjouis de cette combativité et de cette unité mais je regrette que ne soit pas combattue toute la politique de Macron, y compris la militariste.

A l'assemblée, le PS a déclaré que « l'augmentation budgétaire de nos armées étaient à saluer  » !?

Roussel du PCF a dit : « N'allez pas trop loin ! Est-il nécessaire de doubler le budget des armées »

Lachaud des Insoumis a regretté qu'on n'ait pas cherché un vrai consensus » !

Un consensus sur le budget militaire de ce gouvernement qui prépare l'opinion à l'engagement en Ukraine !?

On entend Le bruit de bottes !

Le budget est passé à coups de 49-ter et demain on nous appellera à l'unité nationale contre la Russie.

Oui : comme beaucoup de militants du mouvement social, j'ai condamné et condamne l'intervention russe contre l'Ukraine. !

Comme beaucoup d'autres, je me bats pour le retrait de toutes les troupes étrangères, celles de la Russie d'Ukraine, et celles de l'Otan hors de l'Europe !

Pas un sou, pas une arme pour la guerre en Ukraine !

La presse officielle et celle qui lui emboîte le pas, raconte partout qu'il s'agit pour les gouvernements occidentaux de défendre l'Ukraine !

C'est un mensonge éhonté !

Aujourd'hui, l'objectif visé c'est de défaire la Russie avec toutes les conséquences que cela entraîne.

L'OTAN, cette caverne des brigands livre des armes lourdes.

Demain, le risque c'est qu'il y ait une déflagration totale.

Le bruit des bottes est entendu en Russie et en Ukraine où les opposants à la guerre sont poursuivis et condamnés.

La sécurité sociale a été liquidée et le code du travail est supprimé pour nombre d'entreprises.

La répression anti syndicale est forte en Russie et la résistance à la guerre est frappée de plein fouet.

 

C'est un mouvement anti-guerre de masse qu'il faut construire et le rôle des parlementaires qui se réclament du mouvement ouvrier et démocratique n'est pas de louvoyer et de négocier.

Ils doivent clairement s'opposer à la loi de programmation militaire et rejoindre le mouvement anti guerre.

 

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  3.38/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

73 réactions à cet article    


  • rogal 4 février 2023 09:20

    Chaude approbation !


    • Massada Massada 4 février 2023 09:20

      La barbarie russe en Ukraine contraint la gauche anti-OTAN de choisir entre Poutine et l’alliance euro-étatsunienne, l’ennemi abhorré qu’elle combat depuis des décennies. 

      Elle allume des contre-feux et lance des diversions « pour la paix ».

      Mais, dans les faits, la gauche anti-OTAN, autoproclamée « pacifiste », roule pour Poutine quoi qu’elle prétende.

        

      Le plus absurde pour cette gauche est qu’au-delà de l’Ukraine, c’est à l’Europe démocratique et sociale que la Russie poutinienne a déclaré la guerre, à l’Europe des Etats providence, à celle des conquêtes ouvrières et anticapitalistes centenaires.

          

      Ce qui jadis valait aux yeux de cette gauche pour les peuples se libérant du joug colonial ne vaut plus pour le peuple d’Ukraine agressé.

        

      Son impossible « non alignement » entre Russie et Occident conduit sa rhétorique à rejoindre celle des lobbys pro-russes d’extrême droite.
      La gauche morale se trouve en mauvaise posture et en méchante compagnie.


      • charlyposte charlyposte 4 février 2023 09:21

        @Massada
        Sources ?


      • Massada Massada 4 février 2023 09:32

        @charlyposte
          
        https://twitter.com/sptnikFR
        La vérité et rien que la vérité approuvée par le Kremlin.


      • chantecler chantecler 4 février 2023 09:36

        @charlyposte
        Les sources sont fournies par Luc Ferry qui vient de commettre une série en bande dessinée , disponible chez vos marchands de journaux dont le premier titre coûte moins de deux € ...
        Qui nous résume les origines de la guerre à l’est : longue guerre avec une épidémie qui a décimé nos troupes et qui se complique depuis qu’un hobereau a piqué l’épouse de V.Zelenski et l’a emportée en Russie .
        C’est devenu un bordel inimaginable dont les dieux , les rois , les princes et une soldatesque désargentée mais appuyée par la City , se mêlent sans complexe .
        Le premier tome donc appelé « la pomme de discorde » ,tiré de l’Ainéïde est en vente pour l’instant libre , pour les plus intéressés d’entre nous .
        Si vous voulez savoir si le conflit mondiale aura lieu ou va dégénérer en guerre totale et nucléaire , ce qui serait un plus .


      • Gégène Gégène 4 février 2023 09:42

        @Massada

        Des nouvelles de la barbarie israélienne en Palestine occupée ?



      • Gégène Gégène 4 février 2023 09:51

        @Massada

        c’est Tsahal ?


      • charlyposte charlyposte 4 février 2023 09:52

        @chantecler
        Je me pose souvent la question sur notre société ultra avancée et bien davantage dans les années à venir ! hum : je me demande si les anciennes civilisations n’avaient pas en fait 5 mille ans d’avance sur celui d’aujourd’hui ! smiley que restera t’il des bipèdes quand l’union ne fera plus la force dans ce monde ou seul le consumérisme ne fera plus loi ! smiley


      • chantecler chantecler 4 février 2023 09:58

        @charlyposte
        Oui, le passé c’est l’avenir et réciproquement, puisque tout est dantou et lycée de Versailles (qui nous a couté les yeux de la tête après Louis XIV surtout en 1870 !.)
        A part ça l’atmosphère se refroidit mais moins qu’à l’approche des Paules si on a une bonne boussole .


      • charlyposte charlyposte 4 février 2023 10:14

        @chantecler
        L’occident a le chic de fomenter des conflits et des guerres pour des pets de lapin smiley à ce jour pour un humoriste qui joue à poil du piano debout pour le bonheur des esclaves Ukrainiens !!! de qui se moque t’on ? smiley


      • Samson Samson 4 février 2023 11:42

        @Massada
        "... au-delà de l’Ukraine, c’est à l’Europe démocratique et sociale que la Russie poutinienne a déclaré la guerre, à l’Europe des Etats providence, à celle des conquêtes ouvrières et anticapitalistes centenaires.« 

        Don Quichotte chargeait certes des moulins, mais si c’est à cette Europe là que la Russie poutinienne a déclaré la guerre, elle ne risque guère à moins bien sûr de fumer comme vous quelques kilos de »moquette" pour partir en safari contre les éléphants roses - de la trouver !

        Merci de m’avoir fait rire ! smiley smiley smiley


      • charlyposte charlyposte 4 février 2023 12:05

        @Samson
        Bravo pour cette nuance via don Quichotte et les éléphants roses smiley comme quoi rien ne change dans ce monde soi-disant numérisé et robotisé à outrance ! smiley


      • Eric F Eric F 4 février 2023 18:58

        @Massada
        ’’au-delà de l’Ukraine, c’est à l’Europe démocratique et sociale que la Russie poutinienne a déclaré la guerre’’
        Mais si l’alliance militaire dont cette Europe fait partie n’avait pas poussé son emprise jusqu’à la Frontière russe, la Russie poutinienne n’aurait pas eu de prétexte pour envoyer ses chars en Ukraine afin d’extirper cette emprise (ce qu’ils désignent par ’’dénazification’’ (sic)) ou, à défaut, instaurer un ’’glacis’’.

        Cette guerre n’est pas idéologique mais géopolitique (impérialismes, souveraineté, territoires), les considérations idéologiques (défense de la civilisation chrétienne contre l’occident athée, démocratie contre autoritarisme, etc.) sont instrumentalisées par la propagande de guerre, des deux côtés


      • CHALOT CHALOT 4 février 2023 09:24

        La gauche, celle dont je fais partie refuse l’alignement et participe au mouvement anti-guerre. Quant aux régimes de l’Ukraine et de la Russie ils sont anti démocratiques et dictatoriaux !


        • Gégène Gégène 4 février 2023 09:44

          @CHALOT

          Peut-on vraiment croire que notre régime est démocratique ?


        • Attila Attila 4 février 2023 09:47

          @Gégène
          Et le peuple russe soutient l’action de son gouvernement en Ukraine à 83%.

          .


        • Samson Samson 4 février 2023 10:39

          Bonjour @CHALOT

          « La gauche, celle dont je fais partie refuse l’alignement et participe au mouvement anti-guerre. »

          Tout le problème c’est qu’en Pensée Unique - TINA -, cette gauche dont vous vous revendiquez trouve infiniment peu d’écho au niveau d’une représentation politique essentiellement vendue et soumise aux diktats néo-libéraux et atlantistes de l’€urocratie, soit « His Master Voice » washingtonienne,

          ... et qu’après avoir à quelques trop rares et courageuses exceptions (Michèle Rivasi, quelques timides représentants de LFI, ...) près unanimement applaudi les mesures de bâillonnement, de confinement, puis de contraintes et d’ausweiss « vaxxxinaux » infligées à nos concitoyens, cette représentation politique prétendument de « gauche » applaudit, à l’exception de quelques insoumis, les velléités bellicistes otaniennes.

          Il est fort affligeant de s’aviser que les seules critiques et questionnements de fond émergeant tant sur les diktats sanitaires et d’injections géniques expérimentales €uropéens au profit de Big Pharma que sur sa soumission aux claquements de bottes atlantistes émanent essentiellement de médias, partis et hommes politiques souverainistes classés à la droite de l’échiquier politique, ce qui ne manque pas de me questionner sur le détournement de label opéré sur cette prétendue « gauche », dont le seul « progressisme » s’avère sociétal et ne concerne à peu de chose près que les très douteuses, fantaisistes et fanatiques revendications émanant des plus improbables minorités indigénistes ou genrées. ;-(

          Bien à vous, en vous présentant mes respectueuses salutations ! smiley


        • charlyposte charlyposte 4 février 2023 10:50

          @Samson
          Sans oublier les escrolos.... les pires va t’en guerre qui existent sur terre qui n’ont que faire de la moindre bombe écologique et démocratique ! pouah smiley


        • Pie 3,14 4 février 2023 13:03

          @CHALOT
          Vous êtes dans l’imprécation pas dans la réalité.
          Comment comptez-vous faire pour que les russes se retirent de l’Ukraine ? Vous allez leur demander poliment ?
          Vous mettez sur le même plan les régimes des deux pays mais je vous rappelle que Zelenski a été élu dans le cadre d’élections démocratiques alors que Poutine s’est maintenu au pouvoir depuis 24 ans en bâillonnant toute opposition réelle, en modifiant à son profit la constitution, en contrôlant la liberté d’expression jusque la faire disparaitre aujourd’hui. Les mettre sur le même plan vous permet de dire : laissons les se débrouiller cela ne nous regarde pas. C’est faire l’impasse sur le désir d’indépendance des ukrainiens et leur volonté d’intégrer les démocraties d’Europe. Un objectif qui était lointain pour eux avant la guerre et est devenu évident pour eux et urgent avec la guerre.
          Si votre posture était majoritaire voilà ce qui se passerait : l’Ukraine abandonnée s’effondre, Poutine en fait un satellite contrôlé comme la Biélorussie , des millions d’ukrainiens s’exilent en Europe. Cette victoire célébrée par toutes les dictatures lui permet de continuer à agiter la menace partout où il y a des russophones (la Transnistrie en Moldavie par exemple) et de poursuivre sa stratégie d’affaiblissement des démocraties d’Europe. Une victoire qui aurait aussi sans doute des conséquences plus lointaines. Elle conforterait l’Iran dans sa volonté d’avoir la bombe atomique, la rendant intouchable, la Chine dans ses projets d’invasion de Taiwan, la Russie dans les agissements de Wagner en Afrique, etc...
          Le pacifisme était un courant très puissant entre les deux-guerres après l’hécatombe de 14/18. Il n’a pas pesé lourd devant les dictatures. 
          Parfois pour avoir la paix il faut accepter une guerre.


        • charlyposte charlyposte 4 février 2023 13:50

          @Pie 3,14
          Tu devrais nous expliquer pourquoi l’occident ne cesse jamais d’être un gendarme arrogant et méprisant... qui ferait mieux de regarder son passé plutôt que celui de crier au loup du matin au soir dans le jardin du voisin qui n’a rien demandé ! smiley


        • véronique 4 février 2023 20:03

          @Pie 3,14

          Juste une précision svp
          Selon vous, il affaiblirait les démocraties, i.e. le caractère démocratique des Etats  ? Comment ?
          Ou bien il affaiblirait les Etats eux-mêmes  ? Comment ?


        • Samson Samson 5 février 2023 00:17

          @Pie 3,14
          "Si votre posture était majoritaire voilà ce qui se passerait : l’Ukraine abandonnée s’effondre, Poutine en fait un satellite contrôlé comme la Biélorussie , des millions d’ukrainiens s’exilent en Europe. Cette victoire célébrée par toutes les dictatures lui permet de continuer à agiter la menace partout où il y a des russophones (la Transnistrie en Moldavie par exemple) et de poursuivre sa stratégie d’affaiblissement des démocraties d’Europe. Une victoire qui aurait aussi sans doute des conséquences plus lointaines. Elle conforterait l’Iran dans sa volonté d’avoir la bombe atomique, la rendant intouchable, la Chine dans ses projets d’invasion de Taiwan, la Russie dans les agissements de Wagner en Afrique, etc..."

          Nos médias et leur propagande s’abstiennent bien évidemment de vous en informer mais, que la posture de Chalot s’avère majoritaire ou non, c’est de toutes manières et peu ou prou ce qui va tôt ou tard se produire : l’Occident n’a tout simplement plus les moyens militaires, technologiques et financiers d’imposer son Nouvel Ordre Mondial et ses ambitions impériales. Et si d’aventure la posture de Chalot s’avérait majoritaire, cela permettrait juste de limiter le sang versé pour l’inéluctable émergence d’un nouvel ordre international, qu’on peut toujours espérer plus respectueux de la volonté des nations et des peuples qu’il n’est actuellement.

          Delenda Carthago !


        • charlyposte charlyposte 4 février 2023 09:26

          J’entends également des bruits de bottes au milieu de la Bérézina : flic floc flic floc flic floc ! hum smiley


          • Brutus paparazzo 4 février 2023 09:47

            « La presse officielle et celle qui lui emboîte le pas, raconte partout qu’il s’agit pour les gouvernements occidentaux de défendre l’Ukraine ! »


            Ils ne s’embarrassent même plus de cette justification ou prétexte. Ils ont abattu leur jeu et ils ont beaucoup d’as. C’est bizarre d’ailleurs, ils en ont plus que quatre en tout. Non seulement ils prennent toutes les cartes maitresses aux autres, mais en plus, ils trichent.


            • charlyposte charlyposte 4 février 2023 09:59

              @paparazzo
              Va falloir couper à minima les futurs esclaves Ukrainiens en quatre ou cinq parts égales smiley j’imagine déjà un conflit corsé entres les z’élites via le retour sur investissement smiley


            • charlyposte charlyposte 4 février 2023 10:17

              On me souffle à l’oreille que la corruption à outrance a tendance à marcher qu’avec des pantoufles ! hum smiley


              • Aristide Aristide 4 février 2023 11:01

                Affligeant article ...


                • charlyposte charlyposte 4 février 2023 11:05

                  @Aristide
                  Sources ?


                • Brutus paparazzo 4 février 2023 11:29

                  @Aristide

                  Affligeant commentaire...


                • Gégène Gégène 4 février 2023 11:36

                  @paparazzo

                  tu m’as ôté les mots du clavier smiley


                • charlyposte charlyposte 4 février 2023 11:45

                  @paparazzo
                  Je confirme.


                • Pie 3,14 4 février 2023 13:17

                  @Aristide
                  Ce qui est affligeant c’est que Chalot qui représente une extrême-gauche militante associative, humaniste et pacifiste reçoit les commentaires positifs de tous les soutiens à Poutine.
                  Il se trouve donc politiquement dans la situation de « l’idiot utile ».
                  Personne n’aime la guerre et certainement pas les ukrainiens qui ne l’ont pas demandée. Laisser l’agresseur obtenir ce qu’il veut n’est pas le meilleur moyen de préparer la paix.


                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 4 février 2023 13:30

                  @Pie 3,14
                  Vous en savez bien des choses sur la pensée de Chalot , au point que pour le definir vous employez plein de mots vides a force de trop plein.


                • charlyposte charlyposte 4 février 2023 13:32

                  @Pie 3,14
                  Tu veux dire les nazis Ukrainiens ou je me trompe ???


                • Aristide Aristide 5 février 2023 10:07

                  @Pie 3,14

                  Ce qui est affligeant c’est que Chalot qui représente une extrême-gauche militante associative, humaniste et pacifiste reçoit les commentaires positifs de tous les soutiens à Poutine.

                  Le militantisme communiste laisse des traces indélébiles ... Ici quelques spécimens trainent leur vieux réflexes ... 


                • Gasty Gasty 5 février 2023 12:03

                  @Pie 3,14

                  Aura-t-il votre soutien ?


                • Eric F Eric F 5 février 2023 17:23

                  @Pie 3,14
                  ’Laisser l’agresseur obtenir ce qu’il veut n’est pas le meilleur moyen de préparer la paix’’
                  La Russie veut une main-mise totale sur l’Ukraine puisqu’elle veut évincer le régime actuel (ce qu’elle appelle ’dénazifier’) et supprimer son potentiel de défense (ce qu’elle appelle ’démilitariser’). Au stade actuel, elle occupe une portion de territoires incluant des zones précédemment séparatistes, et majoritairement de culture et tradition russe.
                  Une négociation porterait sur des compromis territoriaux et un statut hors alliance hostile, pas la disparition de la souveraineté ukrainienne.


                • Aristide Aristide 6 février 2023 10:20

                  @Eric F

                  Une négociation porterait sur des compromis ...
                   

                  Qui peut négocier avec le couteau sous la gorge ? 

                  Il me semble que la guerre se déroule entièrement sur le territoire ukrainien, que des milliers de bombes sont envoyées tous les jours sur ce pays et bien au-delà des zones de confrontation militaire.

                  Au stade actuel, elle occupe une portion de territoires incluant des zones précédemment séparatistes, et majoritairement de culture et tradition russe.

                  C’est ce même genre de justifications oiseuses qui a été utilisée par les nazis pour les Sudètes, l’Autriche…

                  Vous vous faites sans cesse l’avocat d’une cause impérialiste ... 


                • troletbuse troletbuse 4 février 2023 11:43

                  Tiens, Chalot qui se réveille !


                  • Massada Massada 4 février 2023 11:46

                    Beaucoup de pays ont des mafias : la Russie est le seul où la mafia possède le pays. On comprend mieux pourquoi Poutine n’a aucun problème à vider les prisons de meurtriers et de violeurs pour combattre en Ukraine. Ce sont ses amis


                    • chantecler chantecler 4 février 2023 11:47

                      @Massada
                      Ja , ja !


                    • Massada Massada 4 février 2023 11:51

                      @chantecler
                        
                      Bakhmut : Des soldats de la 3e brigade d’assaut ukrainienne (Azov) nettoient les tranchées russonazis
                      https://video.twimg.com/ext_tw_video/1621570005803405312/pu/vid/640x360/Tepr VCw1ROTWLnm7.mp4?tag=12


                    • charlyposte charlyposte 4 février 2023 12:00

                      @Massada
                      Visiblement la renaissance d’HITLER c’est ton livre de chevet pour sauver une âme perdue à jamais dans le tartare que tu n’as pas vu venir ! smiley dommage smiley


                    • Gégène Gégène 4 février 2023 12:13

                      @Massada

                      comme on dit à la Knesset : art bête mâche frais
                      (je sors)


                    • bonnot 4 février 2023 12:29

                      Roman , vous n’êtes pas sur votre canapé, vous ?


                      • charlyposte charlyposte 4 février 2023 12:35

                        @bonnot
                        On me souffle à l’oreille que PÈTE EN SKI est également sur son canapé en jouant du piano couché à la face du monde !!!! CQFD ???


                      • juluch juluch 4 février 2023 13:25

                        L ’augmentation du budget militaire est une bonne chose....c’est réclamé depuis bien longtemps.


                        • charlyposte charlyposte 4 février 2023 13:30

                          @juluch
                          LOL smiley on a la ligne Maginot voyons, m’enfin !


                        • CHALOT CHALOT 4 février 2023 13:28

                          Ce sont les militaires, les industriels et les boursiers qui demandent cela !


                          • Brutus paparazzo 4 février 2023 16:32

                            @CHALOT

                            Sous l’ancien régime, dans les familles nobles, l’aîné héritait des terres, le deuxième (cadet) devenait soldat (officier, évidemment), et le troisième (benjamin) était destiné au clergé (évêque ou archevêque). Les filles, elles, pouvaient être des moyens pour étendre les territoires par de « beaux mariages ».

                            La noblesse a disparu avec l’avènement de l’éphémère première république, mais elle a été rapidement remplacée, à la faveur des deux empires par une nouvelle arisocratie dans laquelle un nouveau triangle a remplacé le précédent, celui dont vous parlez : financier, militaire et industriel (peu importe l’ordre dans lequel on distribue les cartes. La nouveauté, c’est que les filles sont concernées, mais le but est toujours le même : étendre le territoire, la zone de chalandise, conquérir de nouveaux marchés, et les guerres rythment les actions. Détail non négligeable, elles sont un outil efficace pour rassembler le troupeau quand des brebis s’égarent en les enjoignant de « défendre la patrie ». Et les républiques successive n’ont pas vraiment ébranlé la pyramide.


                          • Xenozoid Xenozoid 4 février 2023 16:34

                            Certes, il n’y a aucun casque aligné en rangs dans nos larges avenues, aucun Tonton Macoute ravageant les dissidents, aucun Khmers rouges qui n’abattent que les intellectuels et les citoyens des villes pour mourir par millions sur les routes jonchées de crânes. Les principaux atouts de notre nouveau fascisme est qu’il parle doucement. Il ne se présente pas de manière aussi évidente que ceux qui subsistent les dogmes que notre grandeur peut pointer et dire là, ça y est, je le vois.

                            Ce nouveau fascisme n’est pas alimenté uniquement par des mensonges, même si bien sûr les mensonges sont là en abondances et absurdes. Ce nouveau fascisme est alimenté par les mythes, nos mythes, les mythes que nous absorbons nous-mêmes pour dormir. Ce nouveau fascisme est en vérité un fascisme élémentaire, qui renaît aujourd’hui par une confluence d’événements ; le zèle des rares, en combinaison avec la passivité du plus grand nombre, ont donné un signal à ce nouvel ordre.

                            L’écrivain Umberto Eco, dans un essai de 1995 intitulé « votre-fascisme, » délimitait plusieurs éléments de base qui ont existé sous une forme ou une autre dans chaque État fasciste dans l’histoire : « la démocratie parlementaire est par définition pourrie, parce qu’elle ne représente pas la voix du peuple, qui est celle du chef sublime. Doctrine dépassant la raison et la science est toujours suspect. L’identité nationale est assurée par les ennemis de la nation. Argument équivalent à trahison. Perpétuellement en guerre, l’État doit gouverner avec les instruments de la peur. Les citoyens n’agissent pas ; ils jouent le rôle de soutien du « peuple » dans le grand opéra qui est l’État".


                            • I.A. 4 février 2023 18:59

                              « Je me réjouis de cette combativité et de cette unité mais je regrette que ne soit pas combattue toute la politique de Macron, y compris la militariste. »

                              Bien vu, Chalot.

                              Et l’appel pour l’unité nationale contre la Russie sera sans doute la réponse donnée à la montée de la colère des Français (utiliser le 47-1 pour une réforme de cette importance, c’est extrêmement violent). Or cet appel sera une douce musique, dans les oreilles des militants et sympathisants du RN : nos »nasillards" se rapprocheraient ainsi de leurs amis ukrainiens.
                              Tout ceci devrait nous rappeler que le 30 janvier 1933, Hitler a été nommé chancelier (= 1er ministre) d’Allemagne — quelques années seulement après l’hyperinflation de la République de Weimar — et grâce aux pressions exercées, entre autre par un ancien président de la Reichsbank

                              La finance et le sang ont toujours été très étroitement liés. D’ailleurs ce Macron, là, il faisait quoi, avant… ?

                              « La presse officielle et celle qui lui emboîte le pas, raconte partout qu’il s’agit pour les gouvernements occidentaux de défendre l’Ukraine ! »

                              Oui, c’est la version officielle, et pour cause : avouer au monde entier que l’Ukraine est en train de se faire laminer sur place, ça reviendrait à avouer que nous sommes responsables de la disparition prochaine de l’Ukraine. Du coup, Macron ne pourrait plus envoyer d’armes.
                              … Les champignons apparaîtront certainement lorsque l’Occident  ne pouvant plus cacher aux yeux du monde entier que c’est lui qui, depuis l’Ukraine, combat la Russie  s’apercevra en outre que les Russes n’ont pas l’intention de le laisser s’installer en Ukraine au prétexte de reconstruire (en réalité, pour capter les matières premières, faire rembourser les prêts par les réfugiés ukrainiens renvoyés chez eux, et bien sûr, installer un avant-poste de l’OTAN pour finir le travail...).

                              Oxydés du cerveau, les occidentaux.


                              • Eric F Eric F 4 février 2023 19:16

                                @I.A.
                                ’’l’appel pour l’unité nationale contre la Russie ... cet appel sera une douce musique, dans les oreilles des militants et sympathisants du RN...’’

                                Vous faites un contresens, non seulement le RN n’appelle pas à escalader la participation française à la guerre, mais au contraire demande l’arrêt des livraisons d’armes et demande une conférence internationale pour la paix en Ukraine.
                                Il lui est souvent reproché par la presse mainstream une trop grande proximité avec le régime russe, ce qu’a également déclaré Macron.


                              • I.A. 5 février 2023 09:42

                                @Eric F

                                « Il lui est souvent reproché par la presse mainstream une trop grande proximité avec le régime russe, ce qu’a également déclaré Macron. »

                                Non non, je sais que MLP a rencontré Poutine, très officiellement et à plusieurs reprise, mais : 

                                • Depuis quand la presse mainstream et Macron disent la vérité ? Et depuis quand ne se laissent-ils plus leurrer ?
                                • Depuis quand MLP est-elle prévisible ? Et depuis quand n’est-elle plus dans la posture ?
                                • Vous devinez tout de même que cette presse mainstream et Macron lui demanderont un gage de patriotisme ? C’est-à-dire un engagement pour l’unité nationale, justement ?
                                • Vous savez aussi vers qui penchent les militants du RN ?

                                Enfin, svp, soyez moins polémique dans votre langage : non, je ne fais pas un contresens, ça n’est pas ça, un contresens, merde. Je me trompe éventuellement, et vous nous précisez pourquoi selon vous : ça s’appelle échanger des points de vue, Eric.

                                ... Contresens vous-même, tiens.


                              • Eric F Eric F 5 février 2023 11:04

                                @I.A.
                                Je ne pensais pas que ma formulation, pourtant ’’retenue’’, provoquerait de la susceptibilité. Je parlais de contresens sur le positionnement du RN en préjugeant que l’aspect ’’national’’ impliquait l’adhésion au bellicisme, or il ne s’agit pas de ce type de nationalisme, mais plutôt un souverainisme non-aligné (isolationniste plutôt qu’interventionniste).

                                Sans polémique, on peut remarquer qu’il y a deux courants qui ont une sympathie pro-russe : les nostalgiques de l’Union Soviétique (archéo-communistes, etc.), et les nostalgiques du tsarisme (état fort, civilisation chrétienne, etc.). Poutine leur parait le continuateur. En outre, les uns comme les autres sont hostiles à l’atlantisme, au mondialisme libéral. Pour autant, ils ne soutiennent pas tous l’opération militaire russe en Ukraine, notamment le RN pour en revenir à lui, la condamne, mais préconise la négociation et non pas l’escalade. Je partage du reste ce point de vue.


                              • charlyposte charlyposte 5 février 2023 11:29

                                @Eric F
                                BIDEN me souffle à l’oreille que la paix ne va pas remplir nos caisses vides sachant que notre fond de commerce c’est foutre la merde partout ou c’est possible !!! smiley rien ne vaut la menace et le chiffon rouge de la peur pour lobotomiser les veaux occidentaux qui ne captent plus rien hormis la fin du mois  ! hum smiley


                              • Eric F Eric F 5 février 2023 17:38

                                @charlyposte
                                je ne pense pas qu’alimenter cette guerre remplisse les caisses des USA qui dilapident des milliards en fourniture et aide, ce qui fait tousser le Républicains. Ça profite à quelques secteurs, industrie militaire et gaz de schiste, mais la contraction économique fait perdre d’un autre côté.
                                Leur objectif est plutôt géopolitique, affaiblir l’influence régionale et le potentiel militaire russe, pour reporter ensuite leur effort sur la zone Asie-Pacifique. Mais pour l’instant, la situation n’est guère favorable à l’influence occidentale dans le monde.


                              • chantecler chantecler 5 février 2023 18:05

                                @Eric F
                                Ca se discute .
                                Personnellement je pense que les US veulent une guerre depuis un certain temps ,qui serait seule capable à leurs yeux de faire repartir leur pays et leur économie plongés dans une crise immense , largement équivalente à celle de 29 et dont la seconde guerre mondiale a offert une porte de sortie , en le hissant de surcroit à son issue , en empire régissant le monde....


                              • Eric F Eric F 6 février 2023 10:29

                                @chantecler
                                Il semble que les USA sont entrainés dans le conflit en Ukraine au delà de ce qu’ils avaient prévu, car suite au retrait piteux d’Afghanistan, ils ne veulent pas apparaitre aux yeux de la Chine comme étant affaiblis.

                                J’ai une lecture ’’non alignée’’ différente de celles exprimées par chaque camp. Il apparait qu’on est comme pour la première guerre mondiale entrainé dans une imbrication de malentendus, incompréhensions, et duplicités entre les différents protagonistes.
                                -les occidentaux, dans leur grignotage vers l’Est, avaient sous estimé à quel point l’Ukraine était une ligne rouge pour le Kremlin, et sa détermination à s’opposer à ce qu’elle passe dans le camp atlantiste.
                                -les gouvernants russes, en attaquant l’Ukraine, ont sous estimé sa capacité de résistance et la détermination du camp atlantiste à la soutenir.
                                -les occidentaux ont été pris de court au début de l’attaque, et ont improvisé des sanctions (inefficaces) et la fourniture d’armes escaladée au coup par coup, sans plan d’ensemble ni stratégie (Zelensky exige, on traine les pieds mais finalement on obtempère) ...jusqu’où ?

                                En arrière plan, il se trouve que la Chine reconnait ne pas être encore en mesure d’attaquer Taïwan, mais elle met les bouchées double en terme de moyens. Sinon elle aurait profité de la diversion sur le continent européen. Il y a une sorte de course contre la montre, les USA voudraient sortir la tête haute du conflit ukrainien puis reporter toute l’attention sur l’Asie Pacifique qui est leur préoccupation majeure (c’était plus clair avec Trump, mais ça reste vrai avec Biden).

                                La Russie joue la ’’lassitude’’ occidentale, l’occident joue l’épuisement russe, et les morts s’ajoutent aux morts, les destructions s’ajoutent aux destruction, dans ce Kriegspiel intempestif.


                              • Aristide Aristide 6 février 2023 11:05

                                @Eric F

                                Votre position « non alignée » est intenable.

                                Il s’agit d’actions à mener, on peut protester, manifester, moraliser, expliquer et même accuser… il n’en demeure pas moins que la guerre est là et le pacifisme n’a plus sa place. 

                                Après, par satisfaction personnelle, vous pouvez croire que votre position pourrait changer quoique ce soit dans cette affaire… Vous vous trompez, l’histoire est allée trop loin, les camps se sont formés et aucuns ne lâcheront. Ce serait une défaite inacceptable pour les deux.


                              • Eric F Eric F 6 février 2023 13:56

                                @Aristide
                                Qui parle de ’’pacifisme’’, puisque la guerre est effectivement là ?

                                La question est la sortie de guerre.

                                -Soit l’escalade, mais chaque camp peut surenchérir à l’escalade de l’autre, et aucun n’a la possibilité de victoire totale, c’est à dire pour l’Ukraine de récupérer tout y compris la Crimée, et pour la Russie de prendre le contrôle de la totalité de l’Ukraine. Donc ça conduira forcément à élargir le conflit local au delà de l’Ukraine (les pays qui lui sont voisins d’abord), voire à un dérapage dans l’escalade vers l’usage d’armes de destruction massive.

                                -Soit, tôt ou tard, une solution négociée, et même si les positions de départ sont en tout ou rien, l’issue sera un compromis (personne de sensé ne peut douter que la population de Crimée veut rester russe, ainsi que celle des territoires séparatistes. Et personne de sensé ne peut douter que l’Ukraine de l’Ouest ne veut pas être inféodée à Moscou).

                                On est d’accord qu’aucun n’acceptera une défaite totale, un compromis n’est pas une défaite.

                                Nul d’entre nous n’a d’influence sur les belligérants, mais les citoyens français peuvent peser sur la position du gouvernement français, et notamment entre l’escalade sans restriction versus une aide à l’Ukraine pour ne pas sombrer mais assortie d’une incitation à négocier. la seconde recueille 70% de soutiens de l’opinion, elle est donc majoritaire ! https://www.ifop.com/publication/le-regard-des-francais-sur-la-guerre-en-ukraine-2/


                              • Eric F Eric F 5 février 2023 11:14

                                ’’L’ensemble de l’Ukraine restée sous la domination de Kiev brûlera’’

                                Medvedev dans le rôle du bad cop, pour faire passer Poutine pour un modéré... Car sinon, ce genre de déclaration relèverait de la démence, qui fera le premier usage d’arme nucléaire est assuré de s’en ramasser en retour.


                                • charlyposte charlyposte 5 février 2023 11:20

                                  @Eric F
                                  C’est qui qui menace qui et quoi ???


                                • Eric F Eric F 5 février 2023 11:26

                                  @charlyposte
                                  ’’C’est qui qui menace qui et quoi ???’’


                                  évocation par Medvedev d’envisager tout moyen y compris nucléaire en cas de missile classique contre la Crimée


                                • charlyposte charlyposte 5 février 2023 11:32

                                  @Eric F
                                  C’est plus que normal puisque la Crimée est Russe depuis 2014 et bien avant dans son histoire smiley


                                • charlyposte charlyposte 5 février 2023 11:34

                                  @Eric F
                                  Question : à qui profite ce conflit ???


                                • I.A. 5 février 2023 14:10

                                  @Eric F

                                  « […] qui fera le premier usage d’arme nucléaire est assuré de s’en ramasser en retour. »

                                  Oui, la planète entière a parfaitement raison sur ce point. Mais la planète entière a tort de s’imaginer que, hors le nucléaire, tous les coups sont permis.

                                  Cela relève de la pensée magique, ça n’est vraiment pas sérieux.

                                  La planète entière devrait peut-être commencer se demander à quoi servent les abris anti-atomiques...


                                • Eric F Eric F 5 février 2023 17:03

                                  @I.A.
                                  Brandir la menace nucléaire à tout bout de champ n’est ni un signe de force ni un signe de raison.
                                  Qu’aurait été la situation si, dans le protocole de Budapest, l’Ukraine n’avait pas renoncé à sa force nucléaire ? actuellement des missiles sont envoyé sur tout le pays.

                                  Concernant l’usage de l’arme nucléaire en cas d’atteinte au ’’sanctuaire national’’, encore faut il que le territoire en question soit reconnu comme tel par traité international. La Crimée est, au mieux, considérée comme ’’territoire disputé’’.
                                  Seule une solution négociée aboutissant à un compromis pourrait établir un statut reconnu.


                                • Eric F Eric F 5 février 2023 17:13

                                  @charlyposte
                                  ’’Question : à qui profite ce conflit ???’’
                                  C’est une excellente question ! On sait déjà à qui il ne profite pas : au peuple ukrainien, et au niveau économique à l’Europe.
                                  Au stade actuel il profite, comme c’est souvent le cas, aux ’’non participants’’ (Chine, Inde, pays du Golfe..) qui font des affaires comme fournisseurs de substitution et vendeurs intermédiaires. Et les USA tirent leur épingle du jeu, ayant l’autonomie en ressources énergétiques.
                                  Il pourra profiter à la Russie si elle annexe en final des territoires, pour l’instant le coût est élevé et le gain non encore assuré. Je pense que ce conflit ne peut aboutir qu’à un compromis, aucun camp ne peut se permettre de perdre, et le coût d’une victoire totale est hors de portée à ce stade (cela aurait pu être possible s’il y avait eu un écroulement ukrainien il y a un an, comme on aurait alors pu le penser).
                                  [point de vue non-aligné]


                                • I.A. 5 février 2023 18:46

                                  @Eric F

                                  « Brandir la menace nucléaire à tout bout de champ n’est ni un signe de force ni un signe de raison. »

                                  Vous êtes indiscutablement dans le vrai, étant raisonnable et pondéré, ce qui s’entend dans votre façon de vous exprimer. Malheureusement, vous n’êtes pas dans la chaîne de commandement, et ce qui déclenche les guerres, comme ce qui les entretient, n’a rien de raisonnable ni de pondéré  ou je me trompe ?

                                  Revisiter l’Histoire ou discuter du droit international, d’où nous sommes, ne sert à rien. Il est plus utile de manifester dans la rue, pour la paix comme pour nos retraites.

                                  Par ailleurs, force est de constater que les armes de dissuasion nucléaires n’ont de dissuasif que le nom, et que cette appellation a juste permis de faire accepter leurs fabrications, les très nombreux essais atomiques, ainsi que la pérennité de leurs présences sur les territoires.


                                • Eric F Eric F 6 février 2023 10:44

                                  @I.A.

                                  ’’ce qui déclenche les guerres, comme ce qui les entretient, n’a rien de raisonnable ni de pondéré’’


                                  C’est vrai, l͇a͇ ͇g͇u͇e͇r͇r͇e͇ ͇a͇ ͇s͇e͇s͇ ͇r͇a͇i͇s͇o͇n͇s͇ ͇q͇u͇e͇ ͇l͇a͇ ͇r͇a͇i͇s͇o͇n͇ ͇n͇e͇ ͇c͇o͇n͇n͇a͇i͇t͇ ͇p͇a͇s͇. Mais il faudrait que tôt ou tard on en revienne à la raison pour la terminer.
                                  .

                                  ’’les armes de dissuasion nucléaire n’ont de dissuasif que le nom’’


                                  Pourtant, la dissuasion a été efficace pendant la période de la ’’guerre froide’’, il apparait que les dirigeants et les diplomates étaient alors plus expérimentés, et ils ne brandissaient pas explicitement la menace à tout bout de champ, mais elle était implicite, hormis quelques ’’crises’’ pour tester la résolution d’en face.

                                  Elle constitue effectivement aussi pour un puissant suzerain un moyen de regrouper des vassaux sous son ’’parapluie’’.
                                  D’où la volonté de la France gaullienne d’avoir sa propre force de dissuasion pour s’émanciper.


                                • Joséphine Joséphine 7 février 2023 16:32

                                  Le bruit des bottes ? Moi j’entends surtout le bruit des pantoufles ! 

                                  Les pantoufles des boomers, encore plus terrorisant que les bottes....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité