• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Au pied de ce pauvre sapin

Au pied de ce pauvre sapin

 

Les aiguilles s'y accumulent.

 

Il n'est plus beau symbole que pour l'absurdité de cette pratique que les aiguilles qui pleurent alors que s'accumulent les paquets cadeaux, montagne de gaspillage au pied d'un arbre sacrifié au nom d'un délire consumériste sans nom. Si certains ajoutent une crèche dans les parages, paradigme du dépouillement et de la simplicité, ils font doublement méprise. Que Dieu leur pardonne !

Pourquoi sacrifier un arbre pour célébrer une naissance qui aurait dû être celle du grand pardon et qui devient par le truchement des marchés de Noël, de la publicité et du matraquage commercial, l'expression la plus aboutie de la vacuité de cette société : les cadeaux au pied de cet arbre dont on fait les cercueils.

Faire un cadeau du reste n'a plus de sens puisqu'il convient d'y aller de sa contribution à la gabegie en multipliant les offrandes, en les dissimulant sous des monceaux de cartons, de papiers, de rubans, tous plus surchargés de colorants artificiels pour ajouter à la folie de l'heure. Les poubelles regorgeront de ce qui ne pourra sans doute pas se recycler.

L'essentiel est ailleurs me direz-vous dans ce délicat présent qui finira sans doute au rebut tant l'enfant ne sait plus où donner de la tête à moins que ce ne soit sur un site de vente en ligne pour démontrer que tout s'achète dans cette société de vendus. Vous avez bien raison, le plus important est d'apporter votre pierre à cet édifice du Capitalisme qui engendrera la grande catastrophe finale. Engendrée certes mais aussi créée de toutes pièces par les actionnaires et les tenants de l'inhumain mode de vie occidental.

Pourra-t-on recueillir les aiguilles pour recoudre ce tissu social totalement déchiré par cette course folle aux achats, aux dépenses inutiles, à la rancœur de ne pas recevoir autant que le voisin, à la convoitise et au désir de possession. Nous contribuons tous à élever nos enfants de la sorte, dans cette parodie afin qu'à leur tour, ils amplifient si c'était encore possible cette mascarade affligeante.

Qu'un vieux bonhomme prétendument sage collabore à cet homicide à petits feux électriques de la Planète ne fera que corroborer notre désir collectif d'en finir avec la vie sur Terre. L'hécatombe sera du reste à l'ordre du jour et au menu de la grande « bâfrerie » des réveillons à répétition. Tout est bon dans cette période pour perdre pied et raison, pour se laisser porter dans ce délire consumériste.

Les enfants ne sont pas dupes qui non seulement ne font même plus l'effort de mériter un petit cadeau mais établissent des listes considérables de ce qui leur est dû, puisqu'on a fait d'eux les prescripteurs d'achat, le moteur principal de l'économie, les champions de la dépense absurde et les chantres du mauvais goût.

Il y en aura encore pour évoquer la magie de Noël en lui associant l'iconographie la plus débilitante qui soit, la plus réductrice encore, calquée sur le monde merveilleux de l'hydre du capitalisme : Walt Disney. D'autres n'hésiteront pas à se rendre dans les parcs d'attraction pour finir d'achever tout espoir de rédemption, en faisant de leurs gamins, des machines à sous.

Au pied du sapin il manquera l'amour et la modération, le désir de partager et de se modérer, l'envie de changer le cap et de préserver la nature, le besoin de penser aux autres et d'apprendre la fraternité. Il se peut même que pour infirmer ces valeurs qui n'ont plus cours, des armes deviennent des jouets, des scènes de guerre se glissent dans les jeux vidéo, que la mort des autres soit l'enjeu de batailles virtuelles et tout cela au nom d'une nativité qui a du plomb dans l'aile.

Je prends ici une aiguille de pin pour cette petite piqûre de rappel, quand bien même elle ne fasse que tomber dans les oreilles de sourds. C'est le seul cadeau que j'entende vous faire. Puissiez-vous ouvrir les yeux.


Moyenne des avis sur cet article :  4.29/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

37 réactions à cet article    


  • Brutus S. Lampion 26 décembre 2023 10:18

    Le potlatch est un comportement culturel, souvent sous forme de cérémonie plus ou moins formelle, est un système de dons / contre-dons dans le cadre de partages symboliques. Une personne offre à une autre un objet en fonction de l’importance qu’elle accorde à cet objet (importance évaluée personnellement), et l’autre personne, offre en retour un autre objet dont l’importance sera estimée comme équivalente à celle du premier objet offert : « guerre de richesses » plutôt que « guerres de sang ». La dérive moderne, c’est l’escalade : il faut rendre plus qu’on a reçu ! Sauf que tout le monde triche avec le packaging et la décoration.


    • C'est Nabum C’est Nabum 26 décembre 2023 13:13

      @S. Lampion

      Ne déballons pas nos sentiments


    • juluch juluch 26 décembre 2023 15:30

      J’ai arbre en plastique véritable depuis une vingtaine d’année....il est vert clair maintenant mais il fait encore le taff !


      • C'est Nabum C’est Nabum 26 décembre 2023 17:02

        @juluch

        Je suis dans le même cas
        l’âge itou


      • cilaos 26 décembre 2023 16:23

        Mon amour immodéré pour la fabrication d’armes m’encourage tous les jours à payer de plus en plus d’impôts pour produire des armes je souhaiterai que les citoyens au lieu de dénoncer les cadeaux sous le sapin (ce qui me semple dérisoire) dénonce les armées dans le monde LE FLEAU universel !


        • C'est Nabum C’est Nabum 26 décembre 2023 17:03

          @cilaos

          Voilà une déclaration qui plombe un peu l’esprit du texte

          Chacun son combat pourvu qu’il soit à armes égales


        • cilaos 26 décembre 2023 17:09

          @C’est Nabum rebonjour hélas tous les combats sont « plombés » par le fantastique pouvoir des armées dont la disparition apporterait une solution à tous les problèmes du monde.. Un rêve ? je ne crois pas au début du 18éme siècle personne n’aurait parié sur la disparition de l’ancien régime mais il y a eu avant ou pendant le siècle des lumières hélas le siècle précèdent le notre à été celui des ténèbres dont sont issus notamment les écologistes...A suivre si vous le souhaitez bonne fin de journée


        • C'est Nabum C’est Nabum 26 décembre 2023 18:42

          @cilaos

          L’écologie ne sort pas des ténèbres, les politiques écolos oui

          L’écologie a été la ligne de tous les peuples premiers

          Repenser le monde comme ils le faisaient et la guerre sera vite oubliée


        • sylviadandrieux 26 décembre 2023 19:13

           L’existence du sapin de noël et la distribution de cadeaux existent depuis des siècles. Il est vrai que nul n’est obligé de s’endetter pour offrir des cadeaux et des repas pantagruéliques. 

          Le sapin de Noël avec ses racines peut être replanté dans son jardin, mais encore faut-il en avoir un. 

          Sitôt Noël fini, les mêmes consommateurs se ruent dans les grandes surfaces pour préparer la fin de l’année. Finis la dinde et les cadeaux et vivent les alcools de différents degrés.

          Vous n’avez donc pas fini de soupirer sur les agissements de vos concitoyens.

          Mais vivement Noël prochain !


          • C'est Nabum C’est Nabum 26 décembre 2023 20:50

            @sylviadandrieux

            Les vendeurs ébouillantent les racines de telle sorte que le petit sapin ne repoussera pas
            Pas fous, ils en vendront un autre l’année suivante


          • sylviadandrieux 27 décembre 2023 13:41

            lLes vendeurs ébouillantent les racines des sapins, mais comment n’y ai-je pas pensé avant. Il me semblait bien avoir vu de gros chaudrons entretenus par les lutins trempant chaque sapin avant de les vendre. 


            • C'est Nabum C’est Nabum 27 décembre 2023 13:57

              @sylviadandrieux

              Le gros chaudron c’était pour le vin chaud


            • sylviadandrieux 27 décembre 2023 14:59

              @C’est Nabum
              J’aurais suggéré le ragoût de cochon mais chacun ses appétits 


            • C'est Nabum C’est Nabum 27 décembre 2023 15:13

              @sylviadandrieux

              Le cochon ne fait plus l’unanimité


            • sylviadandrieux 27 décembre 2023 15:19

              Après tout, cette brave bête a le droit de vivre au grand air elle aussi près des vignes du Seigneur


            • Clocel Clocel 27 décembre 2023 15:44

              @C’est Nabum

              Tant mieux ! Nos portions augmentent d’autant...

              Me suis tapé un ragoût de porc cajun la semaine dernière, j’aurais souhaité avoir plus de musulmans à ma table.


            • C'est Nabum C’est Nabum 27 décembre 2023 17:48

              @sylviadandrieux

              C’est une évidence
              Il a droit de voir la vie en rose


            • sylviadandrieux 27 décembre 2023 21:51

              @C’est Nabum
              Comme tous ceux de son espèce. 


            • C'est Nabum C’est Nabum 28 décembre 2023 07:22

              @sylviadandrieux

              Certains voient la vie en noir


            • sylviadandrieux 28 décembre 2023 16:14

              @C’est Nabum
              J’ai peur de ne pas bien comprendre. Soyez s’il vous plait compréhensible pour m’éviter de redemander une fois encore. Le rose et le noir sont des couleurs.


            • C'est Nabum C’est Nabum 28 décembre 2023 17:12

              @sylviadandrieux

              Cochons roses et cochons noirs
              Deux espèces qui se font le groin


            • sylviadandrieux 28 décembre 2023 17:23

              @C’est Nabum
              J’y perds mon latin, un cochon est un cochon pour moi quelle que soit sa couleur.
              Mais il est vrai que la qualité n’est pas la même. 
              En vérité, tout cela me dépasse. Je retourne à mon roman policier. 


            • C'est Nabum C’est Nabum 28 décembre 2023 18:31

              @sylviadandrieux

              Série noire ou série rose
              la nuance est de taille et il est plus raisonnable de choisir monsieur le commissaire


            • sylviadandrieux 28 décembre 2023 18:40

              @C’est Nabum
              Faites attention, avec toutes vos circonvolutions vous allez vous prendre votre tapis blanc dans les pieds.
              Je ne sais pas ce qui vous déplait mais si c’est ma couleur autant le dire. Cela devient un tantinet ridicule. Aujourd’hui ce n’est pas votre fête.
              Mais brûlez donc ce sapin vert.


            • C'est Nabum C’est Nabum 28 décembre 2023 20:04

              @sylviadandrieux

              Vous en faire voir de toutes les couleurs n’est pas dans mes intentions
              je suis primaire et parfois je vois rouge


            • sylviadandrieux 29 décembre 2023 15:30

              @C’est Nabum
              Aucune excuse ne peut vous revaloriser. 
              Voyez rose ou noir, m’en fiche. 
              Je suis de type caucasien, cheveux châtains, yeux verts.
              Voyez rouge c’est la fin de l’année, mais faites donc comme d’habitude. 


            • C'est Nabum C’est Nabum 29 décembre 2023 17:16

              @sylviadandrieux

              Caucasienne c’est bien ma veine, je suis du Centre de la France
              Voyageons de concert


            • Xenozoid Xenozoid 29 décembre 2023 17:17

              auto domestication


              • C'est Nabum C’est Nabum 29 décembre 2023 17:58

                @Xenozoid

                Si vous voulez


              • Xenozoid Xenozoid 29 décembre 2023 18:11

                @C’est Nabum

                Le mythe de la normalisation

                L’homme bourgeois dépend de l’existence d’un courant mythique pour justifier son mode de vie. Il a besoin de ce courant parce que ses instincts sociaux sont aussi biaisées que la démocratie elle-même : il pense que quel que soit ce que veut ou fait la majorité, cela doit être vrai. Rien ne pourrait être plus terrifiant pour lui que de sentir aujourd’hui : qu’il n’y a plus une majorité, si toutefois elle ait une fois Il passe le plus clair de son temps comme il peut dans ces diverses réalités virtuelles, car il sent instinctivement qu’ils peuvent lui offrir plus d’excitation et de satisfaction que le monde réel. Le plus triste est que, tant qu’il y demeure, cela peut effectivement être vrai. Et tant qu’il accepte le déplacement de ses désirs dans le marché en payant pour des imitations de leur réalisation, il sera lui même pièger dans ce vide qu’ il croit combler avec des illusions.
                Ces désirs ne sont pas toujours joli à voir, joué en Technicolor et surroundsound : les rêves et les appétits de l’homme bourgeois sont comme infectés par la fétichisation de pouvoir et de contrôle que sa société offre. Il semble être en mesure d’offrir à une expression de la liberté, le désir libéré et le fantasme de tous les consommateurs de destruction qui apparaît encore et encore au coeur noir de ses rêves les plus fous sous inflence d’une fièvre cinématographiques. Cela a un sens après tout , dans un monde de rien, a part les centres commerciaux linéaires et les parcs à thème, quelle est la chose à faire, si ce n’est détruire ?


              • C'est Nabum C’est Nabum 29 décembre 2023 20:11

                @Xenozoid

                Ne peut-on pas échapper à ce processus ?


              • Xenozoid Xenozoid 3 janvier 20:49

                @C’est Nabum

                bonne année à toi cnabum

                Ne peut-on pas échapper à ce processus ?\

                 smiley

                surtout,ne pas investire dans le sapin 


              • C'est Nabum C’est Nabum 3 janvier 21:06

                @Xenozoid

                Je fais en sorte d’y échapper

                la preuve

                https://www.youtube.com/watch?v=tHRwunyr1-k&t=3s


              • Xenozoid Xenozoid 3 janvier 21:08

                @C’est Nabum

                 lol, vive la tarte


              • C'est Nabum C’est Nabum 4 janvier 06:56

                @Xenozoid

                La tarte tatin, celle qui renverse tout


              • Xenozoid Xenozoid 4 janvier 19:15

                @C’est Nabum

                ah oui, les mots ont un sens


              • C'est Nabum C’est Nabum 4 janvier 19:59

                @Xenozoid

                Sans dessus dessus, personne ne prend le dessus par en dessous

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité