• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > VOEUX - Je veux pour vous ce que vous voulez pour les Palestiniens

VOEUX - Je veux pour vous ce que vous voulez pour les Palestiniens

 

JPEG

Source image : ( https://caityjohnstone.medium.com/ )

(Traduction de l'Article de Caitlin Johnstone du 07 janvier 2024, avec autorisation de l'auteure)

 

Quand je dis que je veux pour vous ce que vous voulez pour les Palestiniens, je veux dire ce que vous voulez vraiment, véritablement pour eux. Pas ce que vous prétendez vouloir pour les Palestiniens. Pas ce que vous dites vouloir pour les Palestiniens lorsque vous êtes entre gens polis, ou lorsque les caméras sont braquées sur vous, ou lorsque vous publiez en ligne sous votre vrai nom, ou lorsque vous vous exprimez publiquement.

Je veux dire que je veux pour vous ce que vous voulez réellement et sincèrement pour les Palestiniens, dans votre monde intérieur privé et personnel. J'espère que vous le receviez, quoi que cela soit.

Puissiez-vous recevoir pour vous-même ce que vous voulez que les Palestiniens reçoivent. Si vous êtes une bonne personne avec de bonnes intentions, ce que je viens de dire est une bénédiction de premier ordre. Je vous souhaite la vie, la liberté, la santé et le bonheur. Je vous souhaite la paix, l'harmonie et les droits de l'homme. Je vous souhaite la souveraineté. Je vous souhaite de pouvoir vivre une longue vie, quelle que soit la manière dont vous choisissiez de la vivre.

Si vous êtes un perverti, un dépravé, un asocial qui a d'autres intentions à l'égard des Palestiniens, alors j'exprime ici une malédiction de premier ordre. Que l'univers vous donne les dernières choses que vous puissiez désirer pour vous-même. Et je le pense sincèrement, du fond du cœur.

Je pense que c'est juste. Je pense qu'il est tout à fait approprié que les gens reçoivent pour eux-mêmes ce qu'ils veulent pour les autres. Je pense que l'étendue de votre bonne volonté à l'égard de votre prochain devrait vous revenir intégralement, et je pense que l'étendue de votre mauvaise volonté devrait également vous revenir.

Si ce que je dis vous met mal à l'aise, le moment est peut-être venu pour vous de réévaluer ce que vous voulez pour les Palestiniens. Ce serait peut-être le bon moment pour évaluer si votre attitude à l'égard du peuple palestinien est une attitude intègre, une attitude qui offre aux autres la même considération que celle dont vous voudriez vous-même faire l'objet. Une attitude qui traite vraiment les autres comme vous voudriez être traité. Et peut-être serait-ce le bon moment pour apporter quelques changements en vous en conséquence.

Si vous ne souhaitez pas procéder à ces changements, le moment est peut-être venu d'en examiner sincèrement les raisons. Si vous ne pensez pas que les Palestiniens devraient recevoir le même traitement que celui que vous pensez vous-même devoir recevoir, peut-être devriez-vous élucider pour vous-même les raisons exactes de ce refus. Peut-être devriez-vous le faire à haute voix, au grand jour, sous votre propre nom, comme un être humain authentique.

Quoi qu'il en soit, je le répète : je veux pour vous ce que vous voulez pour les Palestiniens. Puissiez-vous recevoir dans cette vie exactement ce que vous voulez pour les Palestiniens, au plus profond de votre cœur, quel que ce soit. Puissiez-vous le recevoir en totalité, et rapidement.

Je vous offre ceci en toute sincérité, quoi que cela puisse signifier pour vous.

 

Amen

 

 

https://caityjohnstone.medium.com/

https://caityjohnstone.medium.com/i-want-for-you-what-you-want-for-the-palestinians-63383c08d6f8


Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • Brutus S. Lampion 9 janvier 10:27

    Merci pour ce billet et ce message d’espoir.

    Bonne année à vous, même si nos voeux riquent de rester lettre... morte.


    • Julien30 Julien30 9 janvier 19:13

      300è article sur le sujet, on attend ne serait-ce que 1/10 sur disons les Arméniens, bizarrement ça n’intéresse pas autant nos humanistes tellement indignés, on se demande quelle peut bien en être la raison...


      • Armelle Armelle 11 janvier 13:34

        @Julien30
        Les islamo-gauchistes s’en tapent des massacres au Soudan région Darfour, en Arménie, en Chine dans la province du Xinjiang, ces gens ne venant pas sur notre territoire, ne servent pas leur cause gauchiste ici en France !!!
        Ces « pseudo » humanistes, idéologues n’ont d’humain que ce qui les rapproche du moindre intérêt pour eux...Le reste on sa tape religieusement...
        Ce qui rajoute au ras le bol de bien pensance dont cette idéologie s’octroie le monopole mais dont, toute honte bue, les frasques du passé ne semblent même pas leur coller une once de retenue !!! C’est dire la bêtise crasse...


      • AmonBra AmonBra 10 janvier 08:59

        Merci @ l’auteur pour le partage.

        Je me joins de tout coeur à cette originale formulation de voeux pour l’an de grâce 2024, en ayant l’irrationnelle certitude que cette nouvelle année sera historiquement un formidable millésime, a marquer d’une pierre à la blancheur immaculée dans l’Histoire. . .


        • JPCiron JPCiron 10 janvier 09:53

          @AmonBra
          cette originale formulation de voeux >
          Effectivement, tous les moyens sont bons pour essayer de faire bouger les lignes.
          Les peuples ’’libres’’, ’’civilisés’’ et ’’démocratiques’’ assistent en direct à encore un audre génocide. Cette fois, ce génocide est perpétré par un Etat ami, allié, contre une population composée pour moitié d’enfants !! 
          La voie de la négociation est morte puisque Israël est complètement opposé (depuis les origines) à un Etat Palestinien : ils veulent la Terre Promise, comme les USA d’ailleurs. C’est le même schéma pour les Palestiniens (Oslo,...) que pour les Ukrainiens (Minsk) : des pseudo-négociations car ’’on’’ ne veut pas la paix ; ’’on’’ veut la terre.


        • JPCiron JPCiron 10 janvier 09:55

          @AmonBra

          Ce qui ’’amusant’’ dans ces massacres finalement voulus, c’est que, d’un côté l’Occident arme la partie victime de la colonisation (Ukraine), et dans l’autre, l’Occident arme la partie qui colonise (Israël).


        • L'apostilleur L’apostilleur 10 janvier 11:01

          @JPCiron
          « ...l’Occident arme la partie qui colonise (Israël). »
          En l’occurrence je ne suis pas partisan d’utiliser le vocabulaire globalisant « Occident » qui supposerait que l’Occident européen partage les dérives de l’Occident américain, rien n’est moins sûr.  
          Seuls les EU arment Israël à ma connaissance.
          La France l’Europe et l’ONU n’ont rien changé à leur condamnation d’Israël pour l’occupation illégale des territoires palestiniens.



        • AmonBra AmonBra 10 janvier 14:37

          @JPCiron

          Aux yeux des 90% d’humanité qui l’observent médusés, l’Ôxydant dit collectif, c’est a dire essentiellement les « nations » européennes ou d’origine européenne le composant, a failli dans tous les sens physiques et spirituels du terme.

          Mais ce dernier s’en moque factuellement, comme si ladite humanité n’existait pas, tout à fait comme le sont la Phalestine et les phalestiniens pour les judéonazis !

          Ou plutôt, pour rendre à César ce qui est à Jules, la bande de pédophiles dégénérés, excusez le pléonasme, prétendant le diriger se considérerait elle comme la seule humanité ?

          Cela me fait penser analogiquement à d’autres tarés, que ce soit peu ou prou les mêmes, que je ne serais nullement étonné. . .


        • JPCiron JPCiron 10 janvier 15:20

          @L’apostilleur
          Pour ma part, il me semble qu’il n’y a pas de raisons de séparer l’Europe des USA, puisque le premier est soumis au second, et le suit quasiment sur tous les sujets.

          La France l’Europe et l’ONU n’ont rien changé à leur condamnation d’Israël pour l’occupation illégale des territoires palestiniens. >
          Oui, sur la forme, on ne change pas la condamnation initiale, mais on ne fait rien de concret pour être cohérent avec cette (pseudo) condamnation. Ainsi, on ne met pas en oeuvre des sanctions, on continue à importer des produits estampillés ’’Israël’’ provenant des territoires occupés (les règles en placent ne permettent pas de différencier efficacement). On continue çà faire des manoeuvres militaires convointes avec Israël (ce sont les mêmes avions Israéliens qui bombardent Gaza). On discute de développements économiques,.... bref on est en cheville tant avec Israël qu’avec les USA. 


        • L'apostilleur L’apostilleur 10 janvier 17:35

          @JPCiron
          Une autre façon de voir le problème. Quel pays arabe ou autre fait quelque chose pour Gaza, hors effets de manche ??


        • JPCiron JPCiron 10 janvier 17:42

          @L’apostilleur

          Oui, il est vrai que nous nous trouvons ’’réduits’’ à nous comparer à ces pays-là !!
          Le fait qu’ils soient certainement critiquables ne nous rehausse guère ...
           smiley


        • L'apostilleur L’apostilleur 10 janvier 09:11

          @JPCiron

          Cette journaliste se laisse embuer par la sincérité de ses sentiments et de ses émotions qui questionnent.

          Avec son manichéisme simpliste « ... vous êtes une bonne personne » ou «  perverti, dépravé et asocial » elle dévoile les limites de son raisonnement. Ses anathèmes sulfureux pour qui ne partage pas son opinion ont des relents islamistes « ... une malédiction de premier ordre, que l’univers vous donne les dernières choses que vous puissiez désirer »

          Qui ne voudrait pas partager les bienfaits de nos sociétés occidentales évoluées pour toute l’humanité ?

          Qui le pourrait ? 

          Nos valeurs romaines, chrétiennes et grecques seraient elles acceptées avec le package de l’Occident qui accompagnerait ce que nous « voulons leur donner » ?

          L’autrice demande sous la mence, ce n’est pas le meilleur moyen de convaincre.

          La cause palestinienne doit pouvoir être entendue sans fatwa.


          • JPCiron JPCiron 10 janvier 09:42

            @L’apostilleur
            Cette journaliste s’adresse à un public occidental large (déjà largement imbibé de bien-pensance et dont l’information est grandement biaisée), et son discours s’y est adapté.
            .
            L’autre approche théorique serait de parler comme si l’on était entre gens informés et raisonnables. Mais cela n’a jamais existé, pour ce qui concerne notre affaire Palestinienne.
            La cause palestinienne doit pouvoir être entendue sans fatwa.>
            Les deux fatwas massives (et déjà fort anciennes) étouffent toute possibilité d’user de cette voie raisonnable. Ce sont :
            > La fatwa US indiquant que toute condamnation d’Israël fera l’objet d’un véto.
            > La fatwa US garantissant à Israël les technologies & les approvisionnements en armements militaires les plus divers (jusques et y compris l’arme nucléaire).
            .
            Les USA et leurs ’’alliés’’ encouragent les parties à négocier ’’entre égaux’’, tout en faisant (ou ne faisant pas) le nécessaire pour que l’Etat d’Israël puisse agir à sa guise, libéré de fait de toute règle internationale ou morale.
            La seule voie (celle utilisée ici par la journaliste) est de s’adresser à la population moyenne de ces Etats ’’Alliés’’ qui agissent à l’opposé des Valeurs & Principes que par ailleurs ils prônent.


          • L'apostilleur L’apostilleur 10 janvier 09:50

            @JPCiron
            Deux choses sont, les responsabilités écrasantes, condamnables israélo-américaines dans l’histoire palestinienne et l’entonnoir réflectif de l’autrice qui mérite d’être regardé avec un peu de recul me semble-t-il. 


          • Jean Keim Jean Keim 10 janvier 19:25

            On ne peut pas arrêter les guerres mais on peut réfléchir ensemble.

            Si on met 100 fourmis rouges et 100 fourmis noires dans un bocal et qu’on attende... il ne se passe rien.

            Si on secoue le bocal, elles se feront la guerre, les fourmis rouges deviennent les ennemis des fourmis noires et vice-versa.

            Aucune fourmi ne se demande qui a secoué le bocal.


            • JPCiron JPCiron 10 janvier 21:12

              @Jean Keim

              Si on met 100 fourmis rouges et 100 fourmis noires dans un bocal et qu’on attende... il ne se passe rien. >
              En fait, étant de deux variétés différentes et étant contraintes de vivre au contact des autres sur un territoire commun, chaque variété va lutter contre ce qu’elle perçoit comme étant ’’l’invasion’’ de l’autre....
              .
              Mais les humains, créés à l’image de Dieu, ne devraient pas se combattre. Cependant, ils le font. Qui donc secoue leur bocal, sinon ce même Dieu ? Créateur de toutes choses, qui fait le bien et le mal.
               smiley


            • Jean Keim Jean Keim 11 janvier 08:23

              @JPCiron

              On peut se demander qui (à) fait le mal, on peut également se demander en quoi consiste le mal, ce qui demande de la vertu.

              C’est curieux comme les athées mettent tous les maux du monde sur le dos d’un dieu.


            • chantecler chantecler 11 janvier 08:49

              r@Jean Keim
              Et le contraire !
              Comme si la vertu , le bonheur ,le progrès ne pouvaient être liés qu’à la croyance en un dieu .
              Pour quelqu’un d’un peu curieux ,et se référant à l’histoire il n’en est rien .
              Je dirais même qu’au contraire les religions n’ont apporté et soutenu que misères , souffrances , aliénations pour les populations .

              Vous pouvez étudier ce qui s’est passé dans nos pays à partir de la révolution industrielle ,1860 , et même avant les grandes découvertes :Europe , France et RU le pire ,car sous la monarchie anglaise avec son lot de misères , de sadisme, d’indifférence face aux masses qui mouraient de famines , de maladies , de logements insalubres , de mortalités infantiles, puerpérales , c’est totalement effrayant !
              Les privilégiés , les classes supérieures , avec le soutien des églises et de leurs clercs n’en avaient rien à battre .Eux faisaient des affaires et entassaient des biens et de l’argent à l’infini y trouvant un sens à leur existence .
              Ils ne comptaient que sur l’ordre , la force , la soumission et sur des justices parfaitement en adéquation avec leurs intérêts ....
              ...
              Tout cela pour un paradis hypothétique prônés par des gens qui ne croyaient même pas dans leurs dieux et qui faisaient le contraire de ce qu’ils affichaient et préconisaient .
              Je ne parle pas des « petits curés de campagne » qui n’avaient aucun pouvoir et ne possédaient rien , mais qui servaient de caution ou de modèles à ces système .


            • JPCiron JPCiron 11 janvier 09:35

              @Jean Keim

              les athées mettent tous les maux du monde sur le dos d’un dieu. >
              Ils peuvent là être ironiques .... ou bien essaient-ils de pousser les croyants à utiliser leur vertu pour questionner les paroles de Dieu affirmant que c’est bien lui qui crée les maux et les biens... Ce qui ferait des gens des ’’outils’’ de Dieu, ce qui est bien commode...


            • Gollum Gollum 11 janvier 12:25

              Si on met 100 fourmis rouges et 100 fourmis noires dans un bocal et qu’on attende... il ne se passe rien.

              C’est aussi con que de dire mettez 100 gazelles dans un bocal et une troupe de lions il ne se passera rien...

              Déni du réel typique de la mentalité bibliste qui voudrait voir le lion brouter avec la brebis : https://creativesaplings.com/fr/ou-la-bible-dit-elle-que-le-lion-se-couchera-avec-lagneau-esaie-11-6/

              C’est le même déni du réel qui avait poussé un chrétien fanatique, Daniel Pignard, qui ne vient plus ici (et pour cause toutes ses prévisions prophétiques ont foiré), à affirmer que les T-Rex étaient herbivores car créés avant la Chute d’Adam...

              Mais quand sera-t-on débarrassé de tous ces mythologues incapables de voir le réel en face on se le demande ? smiley À se demander si ces gens ne dorment pas encore avec un ours en peluche et en suçant leur pouce... 


            • Jean Keim Jean Keim 11 janvier 19:21

              @chantecler

              Si notamment la vertu dépend d’une croyance, alors elle n’est pas ce qu’elle prétend être.

              << Je dirais même qu’au contraire les religions n’ont apporté et soutenu que misères , souffrances , aliénations pour les populations. >>

              Je suis entièrement d’accord, j’ai écrit aussi souvent que possible qu’il est (plus que) temps d’abandonner les religions en particulier et plus généralement les idéologies.


            • Jean Keim Jean Keim 11 janvier 19:46

              @Gollum

              Vous êtes encore à côté de la plaque, ce qui est important n’est pas l’image du mélange des fourmis dans un bocal, mais que des gens se font la guerre sans se demander à qui elle profite (ceux précisément qui agitent le bocal).

              << Mais quand sera-t-on débarrassé de tous ces mythologues incapables de voir le réel... >>

              Effectivement, mais ne pensez-vous pas que vous faites partie de ces mythologues ? Vous seriez bien en peine de décrire ce réel dont vous faites un si grand cas.


            • Gollum Gollum 12 janvier 10:43

              @Jean Keim

              ce qui est important n’est pas l’image du mélange des fourmis dans un bocal

              Ah on fait marche arrière tout doucement... Ce n’était pas du factuel, c’était une parabole... J’aurais dû m’en douter avec un chrétien..

              Eh oui car mettez une colonie de fourmis rouges et noires ensemble dans un bocal, par définition avec des ressources limitées, ben oui elles vont pas se faire bisou et coopérer, sous l’impulsion du NT et de Jésus.. 

              Eh oui faudra s’y faire mais dès le départ, la guerre, cette guerre honnie par nos chrétiens plus ou moins gauchisants, avec une mentalité à la Rousseau, est déjà là... (et la coopération aussi d’ailleurs)

              Effectivement, mais ne pensez-vous pas que vous faites partie de ces mythologues ?

              Toujours à renvoyer les arguments sans même les valider.. de la pure esbroufe.. Je ne me base pas sur une idéologie bisounours qui veut que le mal soit une anomalie.. Péché originel et autres fadaises qui n’expliquent rien et cherchent à disculper le Créateur des imperfections apparentes de sa Création..

              À la suite de JPCiron je vous redonne le verset d’Isaïe (45,7) : Je forme la lumière et crée les ténèbres, j’établis la paix et suis l’auteur du mal : moi l’Eternel, je fais tout cela.

              Si vous arrivez à intégrer ça vous cesserez de pleurnicher.

              des gens se font la guerre sans se demander à qui elle profite (ceux précisément qui agitent le bocal).

              Vous pensez sincèrement que les gars dans les tranchées en 14 ne savaient pas qu’ils se battaient pour leurs maitres ? Et qu’ils ne pouvaient pas faire autrement car s’ils s’amusaient à prôner un pacifisme militant ils étaient aussi sec fusillés ? De quoi refroidir les plus braves non ? J’imagine que Keim du haut de ses valeurs en 14 aurait spontanément offert son corps, comme son Jésus, en pure perte, pour bien montrer aux autres qu’il y a un autre chemin... (lol)

              Quant à la situation d’aujourd’hui où dans nombre d’armées, ce sont des volontaires, payés pour cela, qui savent très bien ce qu’ils font et risquent, vous irez leur expliquer qu’il y a des gens qui agitent le bocal, ils en auront rien à foutre vu qu’ils ont signé pour en faire un métier.

              Allez je vous laisse continuer à prêcher dans le désert, j’avoue que ça m’amuse fort. smiley


            • Jean Keim Jean Keim 12 janvier 18:27

              @Gollum

              A part les Évangiles et surtout celle de Jean, je n’accorde aucun crédit à la Bible, Isaïe y compris.

              Je vous ai déjà dit que je ne suis pas chrétien, pas plus que je ne crois en leur Dieu, je n’adhère à aucune idéologie religieuse ou politique.

              Dans une guerre, les mercenaires (dans le bocal) sont également des victimes.

              Vos idées sont celles d’un ancien monde qui ne veut pas disparaître et qui ré-agit en conséquence.


            • Gollum Gollum 13 janvier 09:16

              @Jean Keim

              je n’accorde aucun crédit à la Bible, Isaïe y compris.

              Ah ouais sauf que votre Jésus lui il ne fait que ça, accorder du crédit à l’AT...

              Sinon post creux comme d’habitude.


            • JPCiron JPCiron 13 janvier 10:01

              @Gollum

              Oui, la Bible est un agrégat de textes issus de l’imaginaire de nombreux auteurs, étalés sur bien des siècles...avec des finalités avouées (ou inavouables) bien diverses. Arriver à faire tenir le tout ne serait possible qu’en en ’’oubliant’’ de grandes parties, et en fabriquant des ’’ponts’’ d’imagination théologique entre les pièces du puzzle …


              Pour vivre sereinement avec les livres religieux comme la Bible, le Talmud, le Coran, etc, il conviendrait d’en faire extraire tous les éléments contraires à la loi civile de chaque contrée... et de les mettre à jour périodiquement... ce qui permettrait (inch’Allah) une lente convergence du contenu des différentes religions (et des lois) des différentes contrées. Ce qui semble clairement utopique.


              Reste de continuer à ’’questionner’’ les croyants pour les faire évoluer. Cependant, ’’en même temps’’, leurs éléments activistes sont depuis longtemps à la manœuvre pour infiltrer-faire évoluer notre Droit... et quand ils n’y arrivent pas (encore ?), ils interviennent ’’par la bande’’ via lobbying tous-azimuts sur les parlementaires, les politiques, les gouvernements, l’école, l’université, les médias, pour faire évoluer les mentalités... qui feront évoluer les textes.

              Les minorités activistes sont de plus en plus agissantes en politique, chacune dans son créneau... infiltrant leurs idées dans chaque contrée et au niveau Européen... sans garde-fou.


              Pour que ça change, il faudrait de gros chocs (guerre mondiale, épidémie globale, …) qui jettent à bas tous nos édifices conceptuels et nos sociétés... vers on ne sait trop quels horizons.

              Ayons confiance dans l’humanité !

               smiley



            • Gollum Gollum 13 janvier 11:58

              @JPCiron

              Reste de continuer à ’’questionner’’ les croyants pour les faire évoluer. 

              C’est pas gagné, j’ai beau montrer des versets montrant que Jésus croyait à son retour proche (Mathieu 16, 27-28) et que donc c’était un escroc quelque part, rien n’y fait... De vrais drogués... Incroyable. La même obstination dans le délire que les adeptes de sectes... smiley

              Pour que ça change, il faudrait de gros chocs

              C’est bien mon avis aussi. Des extra-terrestres débarquant avec des millions d’années d’évolution de plus que nous et disant : Jésus ? Connais pas... Péché originel ? Foutaises... smiley

              Sinon y a une vidéo Arte (https://youtu.be/IHXbDb2Lj3E?si=47MUp0CTv7YZYBoO) sur la notion de catastrophe et comme ces dernières nous font évoluer, malgré nous, mais pas forcément dans le mauvais sens.. même si dans l’immédiat on peut de façon légitime s’angoisser.. smiley



            • Jean Keim Jean Keim 13 janvier 12:07

              @Gollum

              Si vous étiez moins obtus vous percevriez que le Jésus dont vous parlez est celui que vous avez fait votre, dit autrement celui que vous avez élaboré dans votre esprit.

              Votre ressentiment vous fait passer à côté de l’essentiel.


            • Jean Keim Jean Keim 13 janvier 12:12

              @JPCiron

              Jamais aucune démarche avec des arguments purement intellectuels n’arrivera à changer les religions, d’ailleurs changer une religion, ce serait en mettre une autre à la place, ce qui explique le résultat des schismes, qu’ils soient bouddhistes, chrétiens ou musulmans.

              L’intellect est toujours enclos à l’intérieur des limites qu’il s’est fixé lui même.


            • Gollum Gollum 13 janvier 14:38

              @Jean Keim

              Un vrai gamin. Toujours à faire dans le « c’est celui qui dit qui y est »...


            • Jean-Paul Foscarvel Jean-Paul Foscarvel 11 janvier 21:55

              C’est en quelque sorte ce que prônait Emmanuel Kant dans la Critique de la raison pratique.


              « Agis de telle sorte que la maxime de ta volonté puisse être érigée en loi universelle. »

              Ce n’est pas par hasard s’il a écrit un traité sur la paix universelle.

              Maus aujourd’hui, comment l’accident (mon inconscient a bien retrouvé ce qu’est devenu l’occident !) peut-il admettre la destruction d’une population en continuant à se prétendre démocratique ?

              Mais regardons plus loin : ce que nous acceptons pour les autres, cela pourraît bien nous arriver nous-mêmes. Car pour les oligarchies financières planétaires, nous sommes tous des Palestiniens.

              Plus près de nous, Macron et désormais Attal voient la population française comme Nettanyaou voit les Gazaouis. Ils ne nous bombardent pas, mais ils contribuent à augmenter notre misère et sont indifférents aux conséquences de leurs actes.

              En ce sens, tous les peuples devraient être solidaires ;

              Merci pour cet article.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité