• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Une tradition française préservée avec soin : pourquoi la collaboration ne (...)

Une tradition française préservée avec soin : pourquoi la collaboration ne les gêne pas

Une petite réflexion historique pour illuminer vos débats le dimanche en famille.

JPEG

« Prends-les ! Je suis brave, mais tu es plus brave encore, et tu m’as vaincu. »

VERCINGÉTORIX (vers 72-46 av. J.C.), jetant ses armes aux pieds de César, fin septembre 52 av. J.C., à Alésia

 

La phrase est-elle véridique ? Nous l’ignorons, les sources sont romaines et nous devons leur accorder crédit. Toujours est-il que les Romains choisissent de présenter un Vercingétorix noble et puissant.

La victoire romaine sur la Gaule fut suivie de plusieurs siècles de pax Romana.

Nous connaissons tous ces deux faits, issus du fameux roman national, mais percevons-nous à quel point il pèse, aujourd’hui encore sur notre vie politique ?

 

Du parti de l’Espagne, 1814 la reddition de Marmont, 1870 le sabotage de la défense républicaine, 1940, jamais la France n’eut de meilleur ennemi qu’elle-même. Les deux France, surtout une, n’ont pas eu de problème à régler les comptes sur le cadavre de l’intérêt national et notre subordination actuelle en est l’ultime soubresaut. Jusqu’au prochain rebond et bien sûr la trahison suivante. Il convient de maintenir les traditions.

 

Commençons par le second point, le français qui cède à une puissance étrangère s’attend à être reconnu et mis en valeur, comme un quasi-héro. César n’offrit-il pas à Vercingétorix une gloire, certes posthume (Vercingétorix fut étranglé à Rome après avoir défilé chargé de chaînes, mais réelle grâce à sa guerre des Gaules.

Certes, Vercingétorix n’a lui, pas trahi, il a lutté du mieux de ses capacités et son échec est celui de l’appareil militaire gaulois. Pourtant, César avait intérêt à mettre son adversaire en valeur pour rehausser le prestige de son propre triomphe. Les Américains ont fait de même avec les Allemands, il valait mieux endosser le mythe du surhomme SS que de parler des difficultés opérationnelles de l’armée américaine durant la seconde guerre mondiale. C’est ainsi que nous trouvons encore chez nous des individus pour nous dire que si les Allemands commettaient des crimes, ils étaient des dieux de la guerre. Désolé, non, ce sont des loosers qui ont perdu deux conflits mal menées au plan stratégique. Les succès tactiques, fruit des efforts de combattants et des responsables subalternes ne doivent pas faire oublier le crime des erreurs de conception des officiers supérieurs allemands. (La république de Weimar, en s’alliant avec l’armée lui a évité cet examen de conscience, les anglo saxons, toujours soucieux de se faire honneur se sont fait complices de l’imposture)

Le français qui trahit attend donc de son nouveau maître la caresse de remerciement et d’être mis sur un piédestal. Certes, mais alors soyez Vercingétorix ou au moins Talleyrand, car sinon, vous serez Macron et personne ne respecte les soumis sans valeur. Notre éternel ministre des Affaires étrangères su lui, au moins dominer le congrès de Vienne. Arrivé en vaincu, il faillit, n’eut été les cent jours[1] en repartir en vainqueur.

Donc, chez notre élite, ce côté bon élève enseigné par notre école se conjugue avec une espérance de récompense et si Vercingétorix s’est rendu, on retient surtout la mise en valeur par le vainqueur.

Hélas, aller faire le toutou à Berlin ou Washington est sûrement moralement moins exigeant que de crier vive le Quebec Libre, mais ça ne vous vaudra qu’une admiration frelatée.

Or, je parlais de Berlin les bonnes habitudes ne se perdent pas, nos dirigeants savent qu’à prendre les chemins bourbeux de la trahison et serrer des mains on peu se retrouver à Sigmarinen.

 

Instruit par une éducation nationale capable jusqu’à peu d’enseigner l’histoire, ou de se cultiver par eux même, ils devraient se souvenir de cette scène de 1945 où des prisonniers de la division Charlemagne furent conduits à Leclerc :

-Comment osez-vous porter un uniforme allemand ? Interrogea Leclerc.

-Vous portez bien un uniforme américain. Répliqua l’un des prisonniers.

 

On le constate, la mauvaise conscience est absente et probablement certains de ces gars avaient le sentiment de servir la France.

Car là est le second aspect. Si en Allemagne l’histoire se fonde sur Arminius qui a repoussé les légions. Elle n’a pas cette tradition du vaincu honoré. L’empire carolingien est pour eux le conquérant de la Gaule depuis l’Allemagne. La civilisation romaine s’insinue grâce à une assimilation voulue par le vainqueur germanique, à l’instar d’une part de butin.

Pour la France, le statut est différent. La défaite ouvre la voie à la Gaule Gallo-romaine ancêtre de la France moderne.

Dans les Michelet, il s’agit d’un progrès civilisationnel gigantesque, les gaulois arriérés se romanisent et accèdent à une civilisation pour sophistiquée. Peut-être, peut-on pratiquer les échelles des civilisations ? Remarquez tout de même que cette civilisation se limite aux classes supérieures et aux centres urbains le reste de la Gaule a continué à récolter son blé.

Et à quel prix ce « progrès » eut-il lieu ? On oublie ce que fut la conquête de la gaule. Sur dix millions d’habitants on estime que la guerre en a tué un et que les romains en ont réduit un second en esclavage. Osez aujourd’hui parler d’un tel bilan humain dans un conflit et vous verrez les réactions. (Enfin, ça dépend où, si l’on en juge par notre silence médiatique sur le Congo on pourrait là-bas s’y livrer.) Là encore, les profits sont pour une minorité favorisée et le peuple a payé la casse, l’histoire française est dessus d’une pudeur de violette.

Eh bien voilà, nos dirigeants, toujours prompt à nous faire avaler la potion amère pour garantir leur place et leurs profits s’imaginent qu’en trahissant ils aideront au progrès de l’humanité (Selon leurs intérêts) et de la France.

Rien n’en est plus éloigné, certes après 1870 la France s’est relevée, mais ce fut dans le cadre d’un cycle mondial de prospérité.

Inutile donc de trahir, hélas, nous ne vous l’enseignerons pas. Il reste la solution Robespierriste : Puisque culturellement, par son histoire, le français est incapable de voir le mal dans la trahison alors, la loi doit, par sa rigueur, le lui enseigner.

Nous devons compenser l’absence ou la faiblesse de la réprobation sociale par des lois strictes et sans pitié. Sinon, nous ouvrons la voie à la répétition.

 

[1] Auquel il avait oeuvré en incitant à expédier, déjà, Napoléon a St Héléne en violation des accords de 1814.

Mais Talleyrand, fin politique réalisait que la politique royale se faisait nombre d’ennemis.


Moyenne des avis sur cet article :  1.28/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • Yann Esteveny 23 novembre 2023 17:39

    Message à tous,

    La collaboration au présent avec les pays les plus criminels au monde ne gêne pas beaucoup de français et encore moins les auteurs sur Agoravox qui ne les évoquent jamais.


    • Montdragon Montdragon 23 novembre 2023 17:54

      "1870 la France s’est relevée

      « 

      La IIIème a plus tiré sur les ouvriers que Napoléon III, »mais ce fut dans le cadre d’un cycle mondial de prospérité.

      "


      • S. Lampion Grincheux 23 novembre 2023 18:12

        les enfants de Pétain sont à la une aujourd’hui


        • Com une outre 23 novembre 2023 18:13

          "Dans les Michelet, il s’agit d’un progrès civilisationnel gigantesque, les gaulois arriérés se romanisent et accèdent à une civilisation pour sophistiquée.

          "

          On sait aujourd’hui que c’est faux, les gaulois étaient très civilisés, contrairement à ce que l’école nous apprenais dans les années soixante et quelques. Il étaient même aller conquérir jusque’en Grèce. Et oui, l’Education Nationale nous apprenait que pour être un grand homme, il fallait avoir fait de grandes conquêtes. Macron ne sera jamais un grand homme, il ne comprend rien à la géopolitique, il n’a rien d’un stratège. C’est un exécutant, et heureusement que nous ne sommes plus en 40.


          • sylvain sylvain 23 novembre 2023 18:32

            petain comme nouveau vercingetorix, fallait oser. D’ailleurs ormis la photo le texte n’en parle pas. Heureusement parce que je ne vois pas le rapport entre les deux.

            A noter tout de meme que la gaule est une invention de cesar, vercingetorix ne s’est jamais proclame roi ou chef des « gaulois » .

            A part ca evidemment que le collabo cherche a etre mis sur un piedestal par son maitre, pourquoi collaborer sinon ?? ca n’a rien de specialement francais. Des qu’une societe en colonise une autre, soit elle l’aneantie, soit elle se met dans la poche un « elite » locale pour lui servir de suppletif. C’est ce qu’on fait tout les colonisateurs a ma connaissance, les anglais etant certainement les plus doues a ce petit jeu.


            • Jules Seyes 23 novembre 2023 21:24

              @sylvain
              Je n’ai en aucun cas écrit que Pétain était le nouveau Vercingétorix.
              Mais que Pétain n’avait surement pas ressentit la même culpabilité qu’un allemand ou un anglo saxon qui trahit sa nation car il y avait le précédent de Vercingétorix.


            • Mozart Mozart 27 novembre 2023 15:30

              @Jules Seyes
              Je pense que vous dites un peu n’importe quoi en vous focalisant sur le France. Parce que nous n’avons pas eu que Vercingétorix : Louis XIV régnait sur une grande partie de l’Europe chose qui fut refaite par Napoléon (sans la durée). Ce que vous appelez la France de Vercingétorix ne parlait même pas français mais allemand. Le tribu franque venait de l’Est, de Franconie et jusqu’au moyen-âge notre pays parlait majoritairement allemand. A cette époque plus de 80% des « français » étaient blonds au yeux bleus ; Jeanne d’Arc parlait allemand. Ce que nous appelons la France correspondait, en gros, à l’île de France actuelle.
              Quid d’un Mannerheim, d’un Horthy, d’un Degrelle... Tous les pays, à ce moment là, ont eu un choix à faire. Est-ce qu’un Lee face à un Grant peut-être considéré comme traître à son pays ? Est-ce que Philby, Burgess, Blunt... ne sont pas des traitres anglais ?
              Dans tous les pays il y a des profiteurs et la France n’est pas pire que les autres. C’est une constante de nos sociétés. Simplement en France, on ressasse plus, on passe son temps à regarder vers l’arrière pour mieux s’autoflageller alors que nous valons les autres. Et votre article en est le meilleur exemple.


            • Jules Seyes 27 novembre 2023 15:53

              @Mozart
              Peut-être, mais je suis Francais. 
              Pétain s’en est sorti.
              Por le reste, vous mélangez la construction du royaume de france qui n’a rien à voir avec mon sujet.
              Un moyen d’évacuer un théme qui vous déplait ?
              Parce que concrétement, l’argumentaire est intact aprés votre long post.


            • Mozart Mozart 27 novembre 2023 16:33

              @Jules Seyes
              Non, votre argumentaire se base sur la Gaule de Vercingétorix qui ne recoupait pas la France actuelle, loin de là. De même vous oubliez les Henri IV, Louis XIII, Louis XIV, Napoléon et même Napoléon III. Pour ce dernier, derrière la défaite mexicaine et Sedan il y a la création d’un empire colonial immense. De même vous me dites que je ne suis pas dans le sujet car je parle d’un royaume en construction. Et vous, avec Vercingétorix vous parlez de quoi ? D’un avant royaume plus ancien ! Je suis parfaitement dans le sujet, puisque je vous montre que les français n’ont pas à rougir de pseudos traitres ou perdants alors que nous avons dominé l’Europe pendant longtemps.
              Maintenant vous le dites que Pétain s’en est sorti (avec l’aide de De Gaulle), Mannerheim s’en est sorti, Horthy s’en est sorti... Votre discours, comme votre article est totalement incompréhensible tant il mélange tout et n’importe quoi. Je vous parle de faits concrets, d’Histoire et non d’amalgames ténébreux. Ce que je vous démontre ici, est que la France n’a pas plus à rougir que les autres pays et qu’il faut être Pétainiste pour essayer de faire accroire en une faute historique à se faire pardonner. Rien de tout cela. 


            • Jules Seyes 27 novembre 2023 17:29

              @Mozart
              Faux, mon argumentaire se base sur le sort de Vercingétorix.
              Il se trouve que ce n’est pas moi qui ait mit dans les programmes de l’école : Nos ancétres les gaulois"
              De même, je ne vous parles pas des francais, mais d’une catégorie qui trouve plus confortable d’avoir un maitre étranger.
              La bourgeoisie Compradores existe en effet dans d’autres pays, (La preuve le terme) mais excusez-moi de me préoccuper des forces à l’oeuvre dans le mien.

              Le but de cet article que vous faites semblant de ne pas comprendre est d’appeller à un code pénal plus sévére avec les actes de trahison du pays car il se trouve que de par notre histoire, la psychée francaise y est plus vulnérable.


            • Seth 23 novembre 2023 19:03

              Je doute pas que ce soit clair pour M. Seyes et d’autres mais je n’ai personnellement rien compris à ce méli mélo et à ces raccourcis historiques risqués. smiley

              On ne peut pas toujours faire du parfait, la vie est ainsi.

              Et puis fautes diverses, ponctuation flageolante... et on écrit loser et non looser.


              • Seth 23 novembre 2023 19:05

                @Seth

                oups ! Je ne doute pas...


              • Coup d’état de la commission européenne ...

                Macron a trahi définitivement , la France et les français.


                Honte au parlement européen qui a voté hier le rapport #Verhofstadt qui vise à transformer l’UE en un État et effacer la France et les nations !

                - Commission européenne transformée en gouvernement de l’UE
                - UE « à 35 ou 37 membres »

                Suppression du droit de véto des pays dans les domaines où il existe encore
                - Armée européenne fédérale :

                « Union de la défense comprenant des unités militaires et une capacité permanente de déploiement rapide, sous le commandement opérationnel de l’Union »

                Et autres dingueries eurogagas ! (cf https://euractiv.fr/section/institutions/news/lue-a-35-propositions-de-reforme-contre-les-vetos-qui-paralysent/).

                L’UE ne changera jamais de l’intérieur…ou alors vers du pire comme ce projet !

                Il faut se débarrasser de ce corps corrompu et tyrannique par le #Frexit !

                Seule et unique solution de libération et d’espérance !


                https://twitter.com/f_philippot/status/1727637565648294147


                • Rincevent Rincevent 24 novembre 2023 14:35

                  @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot

                  « Union de la défense comprenant des unités militaires et une capacité permanente de déploiement rapide, sous le commandement opérationnel de l’Union  » Pour ça, rassurez vous, ça ne sera jamais vraiment opérationnel. Pourquoi ? Parce que les américains ne veulent pas d’un organisation militaire qu’ils ne contrôleraient pas totalement. Pour eux c’est l’OTAN point-barre.


                • Nicolas36 24 novembre 2023 12:07

                  On a coutume de dire qu’un peuple qui oublie son histoire est condamné à le revivre. 
                  Le commentateur qui précise que les collabos de 40 ont pignon sur rue actuellement à travers leur descendance est juste dans le ton et le fond. 
                  Comme 90% des Français se sont réfugiés derrière Petain en 1940 ce n’est pas trop dur d’avancer cela. 
                  Le problème reste que le peuple n’est qu’un troupeau de mouton. Plus gravement les zigotos qui dominent la societe actuellement sont tous descendants des bourgeois issus de familles furieusement Petainistes et admirateurs de l’Allemagne Nazie . 
                  Ceux qui «  faschisent » le RN du matin au soir devraient raconter les conversations à la table de famille durant ces fameuses « heures les plus sombres «  dont ils se gargarisent avec un culot incroyable. 
                  Quelle famille industrielle , commerciale ou financière n’a pas fait fructifier son patrimoine avec l’occupant entre 40 et 44 ? Le business de la guerre , le marché noir en ont enrichi bien d’autres encore. 
                  Finalement seuls les andouilles qui ont combattus avec la France libre ont fait les frais . La canaille habituelle a rapidement repris la main après guerre. 
                  Ce sont leur descendants directs qui admirent l’UE gouvernée par l’Allemagne comme au bon vieux temps. 
                  Encore quelques temps ils raconteront que la resistance c’était des terroriste, la guerre contre les Russes par les Nazis était justifiée et que éradiquer les juifs et les gitans d’Europe était in fine un acte salutaire. D’ailleurs Hitler n’était pas un homme si mauvais : il aimait la nature , les animaux , était vegan et ne consommait pas d’alcool. 
                  De surcroit il pactisait avec le grand Mufti de Jerusalem donc un islamophile notoire. 
                  Un écolo avant l’heure en fait ? 


                  • ZenZoe ZenZoe 24 novembre 2023 13:58

                    @Nicolas36
                    Il y a longtemps que je pense la même chose que vous et que je l’écris dans mes commentaires quelquefois. Cette détestation, voire haine, de la bourgeoisie d’aujourd’hui envers le peuple révèle un fort sentiment de culpabilité, et à force de cibler constamment le RN avec virulence, on se rappelle le proverbe des enfants dans la cour d’école : c’est celui qui dit qui l’est.


                  • Mozart Mozart 27 novembre 2023 17:06

                    @Nicolas36
                    Vous dites vraiment n’importe quoi. Le fils de Landru est-il responsable des actes de son père ? Non. Il en est de même pour les éventuels enfants et petits enfants de collabos. On ne peut leur faire reproche de l’histoire de leurs familles. Et quelles familles ? Vous argumentez et ne citez aucun nom. De même, l’épuration après la guerre fut totalement immonde allant jusqu’à spolier et même assassiner de grands patrons tel Louis Renault qui livra bien moins aux allemands que les usines Citroën. Mais le parti communiste avait une revanche à prendre sur Renault. Peugeot résista par l’intermédiaire de Jean-Pierre Peugeot aux demandes allemandes. Le président Marcel Michelin fut déporté à Buchenwald où il mourut et il y en a bien d’autres. Alors que quelques-uns aient pu jouer sur les deux tableaux il y en a, bien sur, mais n’en faites pas une généralité. Et pour finir, je suis heureux de ces 80 années de paix en Europe de l’ouest car à l’est, prévalait l’horreur du communisme.
                    Il ne tient qu’à nous de ne pas suivre les allemands dans leurs lubies et à garder nos spécificités françaises au sein d’une Europe forte. Quand on voit les vautours popovs, islamistes extrémistes... nous rôder autours, je ne peux que reprendre la devise de la Belgique : l’union fait la force !


                  • Jules Seyes 27 novembre 2023 17:32

                    @Mozart

                    Vous dites vraiment n’importe quoi. Le fils de Landru est-il responsable des actes de son père ? Non.

                    Non, mais si il s’y livre de nouveau, rien n’interdit de constater que du temps de Landru le code pénal était trop doux et de le réviser.

                    En général aprés une affaire pénal, (Et l’épuration en est une belle) rien n’interdit de se poser la question du traitement judiciaire et des lecons que l’on en a tiré.

                    C’est là, le coeur de l’article.


                  • titi titi 24 novembre 2023 19:48

                    @L’auteur

                    La guerre civile est une tradition Franco-francaise.

                    Vercingétorix ne fédérait pas tous les gaulois : certains étaient alliés de César et c’est à leur appel que César est venu prêter main forte.
                    Il n’est jamais reparti.

                    Pendant la guerre de 100 ans, les Bourguignons se sont alliés aux anglais contre les Armagnacs. Il ne sont repartis d’Aquitaine qu’après des siècles de combats (la guerre de 100 ans ayant duré bien plus de 100 ans)

                    Pendant la révolution, les contre révolutionnaires ont aussi fait appel aux anglais. Qui ne sont jamais reparti des colonies « saisies ».

                    En 1870, les républicains ont profité de la guerre franco-prussienne pour renverser le second empire provoquant la capitulation de Bazaine qui ne voulait pas de de la république. Il a fallu une guerre mondiale pour récupérer l’Alsace Lorraine au bout de presque 50 ans.

                    En 1940, les communistes se sont joints aux plus réactionnaires pour dérouler le tapis rouge aux allemands. Ils sont resté 5 ans après avoir tout pillé.

                    Et aujourd’hui ceux qui ne sont pas d’accord avec Macron et l’Europe attendent que Poutine viennent à leur secours.

                    Ils n’ont rien appris.


                    • tiers_inclus tiers_inclus 25 novembre 2023 12:42

                      @titi
                      "Et aujourd’hui ceux qui ne sont pas d’accord avec Macron et l’Europe attendent que Poutine viennent à leur secours

                      "

                      Tout comme ceux qui n’étaient pas d’accord avec Pétain et l’Europe allemande attendaient le secours de De Gaulle et opérationnellement l’action militaire externe dont la contribution russe fut de 85%. Rien n’a changé.

                      Il est vrai que les soumis ne sont pas, comment dire, prompts à la guerre civile. Trop dangereux ...


                    • Eric F Eric F 26 novembre 2023 19:20

                      @tiers_inclus
                      En 44, la résistance intérieure (FFI) et les forces françaises combattantes ont eu un rôle majeur au côté des alliés.
                      Personne n’attend aujourd’hui que des armées étrangères viennent lourder Macron, mais il est vrai que l’occasion de le virer par les urnes a été loupée l’an dernier.


                    • titi titi 26 novembre 2023 19:32

                      @tiers_inclus

                      "dont la contribution russe fut de 85%

                      "

                      C’est hors sujet puisqu’on parle de la France.

                      Mais puisque vous aborder le point ,ce que vous dites et faux.
                      Ce n’est pas la Russie, mais l’URSS qui était en guerre. Des ukrainiens, des kazaks, des russes, des ouzbek, sous le commandement d’un georgien.

                      Ensuite, la Russie était alliée de l’Allemagne jusqu’en 1941.

                      Et enfin, les polonais, les roumains, les tchecoslovaques, victimes de l’Allemagne, ont juste vu un changement d’oppresseur qui n’est parti qu’au bout de 50 ans.


                    • Mozart Mozart 27 novembre 2023 15:34

                      @tiers_inclus
                      Sans oublier que l’URSS n’a dû sa survie qu’aux américains qui l’ont abreuvée de matériels de guerre. D’ailleurs Staline en convenait lui-même.


                    • Jules Seyes 27 novembre 2023 17:34

                      @titi

                      Et aujourd’hui ceux qui ne sont pas d’accord avec Macron et l’Europe attendent que Poutine viennent à leur secours.

                      Vous savez, nous sommes nombreux à vouloir faire le ménage nous même.

                      Ca n’émpéche pas de constater que Macron est l’homme des intérêts US.

                      Et que ceux-ci voleront à son secours en cas de difficulté.

                      D’où ma demande de revoir le code pénal.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité