• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les sanctions contre la Russie reviennent en boomerang contre (...)

Les sanctions contre la Russie reviennent en boomerang contre l’Occident

La pression par les sanctions visant la Russie et les pays qui soutiennent l'opération militaire spéciale, qui prenait de l'ampleur tout au long de l'année 2022, pourrait grandir prochainement avec un dixième paquet de sanctions. 

L'initiative d'adopter des restrictions venait toujours et avant tout du côté américain. Ce sont les États-Unis qui faisaient pression sur leurs partenaires européens, notamment l'Italie et l'Allemagne, pour les inciter à adopter une position plus ferme vis-à-vis de la Russie. 

La nouvelle année de fut pas une exception. La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a déclaré le 10 janvier, lors d'une conférence de presse, que l'UE adopterait de nouvelles restrictions. "Nous élargissons les sanctions contre ceux qui soutiennent les actions de la Russie par des moyens militaires, par exemple contre la Biélorussie et l'Iran", a-t-elle dit. 

Premièrement, le sort des actifs russes bloqués reste toujours d'actualité pour les États-Unis et l'Union européenne. Plusieurs pays de l'UE insistent sur leur saisie au plus vite et leur transfert à Kiev pour rétablir son économie. Deuxièmement, le premier ministre ukrainien Denys Chmyhal, lors de sa récente rencontre avec le vice-président de la Commission européenne Frans Timmermans, a insisté pour que les nouvelles sanctions incluent des restrictions contre le secteur nucléaire russe. 

En examinant de près la question relative aux restrictions décrétées contre le secteur nucléaire de la Russie, il convient de noter que ce n'est pas seulement un puissant complexe composé de 350 entreprises et organisations employant plus de 250.000 personnes. C'est aussi un fournisseur de technologies uniques d'enrichissement d'uranium reconnues dans le monde entier, et c'est la Russie qui reste aujourd'hui l'un des plus grands exportateurs d'uranium. 

Rien que les États-Unis ont importé en 2021 550 tonnes d'uranium russe enrichi d'une valeur de 645,7 millions de dollars, et pour la même somme Washington a acheté de l'uranium russe enrichi entre janvier et octobre 2022. Sur fond de crise gazière survenue en UE, il serait logique de supposer une hausse de la demande d'autres sources d'énergie, notamment nucléaire. Le premier violon en Europe en l'occurrence revient à la France avec plus de 50 réacteurs actifs d'une capacité totale de 61,4 GW. Une part aussi élevée de l'énergie nucléaire de la Cinquième République explique également une consommation annuelle d'environ 10.000 tonnes d'uranium, dont 8.000 tonnes viennent d'étranger, y compris de Russie. 

En 2022, la France a significativement accru les achats d'uranium à la Russie, et ce, souvent en contournant les sanctions. Emmanuel Macron fait face à un choix difficile. D'un côté, il faut suivre l'UE, de l'autre, il faut penser au bien-être de son propre pays. Certes, il existe plusieurs autres États fabricants d'uranium tels que le Canada, le Niger et l'Australie. Mais il y a aussi la Chine, dont l'industrie est prête à acheter littéralement tout. C'est pourquoi il reste à savoir si la France aura suffisamment de combustible pour ses propres centrales nucléaires en cas de sanctions contre le secteur nucléaire russe. Il faut seulement rappeler combien de fois le président français téléphonait à son homologue russe depuis le début du conflit armé en Ukraine. 

Il ne faut pas non plus oublier un autre chiffre mentionné par Greenpeace. Presque 30% de l'uranium pour les centrales nucléaires vient de Russie et du Kazakhstan. Et bien que la part de ce dernier dépasse celle de la Russie, il ne faut pas balayer un autre avantage primordial du nucléaire russe - l'enrichissement de l'uranium. Selon les experts, la Russie possède 42% des capacités mondiales pour son traitement. Sachant que la majeure partie de l'uranium en provenance du Kazakhstan se retrouve d'abord dans les usines d'enrichissement en Russie avant d'être expédiée aux acheteurs. 

Il convient également de garder à l'esprit les grands projets étrangers de construction de centrales nucléaires avec la participation de la Russie. Il est question au total de huit projets, dont la centrale nucléaire turque d'Akkuyu, et les capacités en cours de construction en Biélorussie, en Inde, en Hongrie, au Bangladesh, en Chine (deux centrales) et en Égypte. Le portefeuille des commandes étrangères compte 34 unités de production à différents stades de réalisation. Ce qui explique le discours du premier ministre hongrois Viktor Orban du 2 décembre 2022 : "L'adoption de sanctions sur les livraisons de gaz russe et l'énergie nucléaire russe aurait des conséquences tragiques pour la Hongrie, et Budapest s'efforcera d'empêcher une telle démarche de Bruxelles", c'est pourquoi le gouvernement hongrois "se battra pour défendre ses intérêts". Et ce n'est pas une question politique ou idéologie, c'est une question de sécurité. La coopération énergétique entre Moscou et Budapest est nécessaire pour que les gens et les entreprises en Hongrie ne soient pas confrontés à des restrictions dans l'utilisation de l'énergie. 

De cette manière, on ignore si les nouvelles sanctions contre la Russie seront efficaces. Alors que les restrictions contre le secteur nucléaire se retourneront contre les pays européens eux-mêmes.

Alexandre Lemoine

Les opinions exprimées par les analystes ne peuvent être considérées comme émanant des éditeurs du portail. Elles n'engagent que la responsabilité des auteurs

Abonnez-vous à notre chaîne Telegram : https://t.me/observateur_continental


Moyenne des avis sur cet article :  2.91/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

49 réactions à cet article    


  • karibo karibo 21 janvier 18:09

    Merci pour cette info que nos merdias se gardent bien de partager , moins encore ébruiter , donc si nos centrales sont à l’ arrêt , officiellement pour maintenances, et réellement pour manque de combustible, pardon uranium, encore une fine manoeuvre de nos dirigeants, mais comment peut-on etre aussi kons pour élire des bras cassés et péripatéticiennes pareilles, vous me direz que ce sont les banquiers qui tirent les ficelles et se moquent bien de qui sera élu puisque nous sommes dans le jeux «  démocratique «  du pile je gagne face tu perds !

    Et de soulever l’ épine qui va gêner : quid de fournir de l’ uranium à ceux dont on a la peur bleue qu’ ils en aient, à savoir l’ Iran, ce qui va réjouir les dirigeants occidentaux à commencer par les sionistes ! PTDR 

    comme disait un amateur mélomane : «  i remember one more «  ! ...


    • charlyposte charlyposte 22 janvier 09:53

      @karibo
      Il est grand temps que le NIGER change de main ! smiley


    • Pie 3,14 21 janvier 21:35

      les centrales que la Russie ne pourra pas construire le seront par d’autres. L’uranium que la Russie vendait jusqu’ici sera remplacé par d’autres fournisseurs car la Russie n’a pas le monopole de l’uranium dans le monde.

      Cher Bravo, désolé de devoir contredire votre propagande grossière mais l’Europe peut parfaitement se passer de la Russie ce qui n’est pas le cas pour cette dernière.

      L’UE est un moteur économique, la Russie n’est qu’un réservoir à matières premières. Les matières premières existent ailleurs dans le monde pas les moteurs.

      Cela suppose une réorganisation des chaines d’approvisionnement ce que l’Europe effectue à grande vitesse depuis un an. Les propagandistes stipendiés comme vous par le Kremlin pronostiquaient un hiver sans chauffage ni électricité, des problèmes partout. Où sont-ils ?


      • SilentArrow 22 janvier 01:32

        @Pie 3,14
         

        L’UE est un moteur économique...

        ...qui tourne de plus en plus au ralenti à cause du prix de l’énergie. Mais ce n’est pas grave, les USA vont racheter au rabais ce qui fonctionne encore en Europe et le relocaliser ailleurs.

        Vous avez effectivement les chefs d’état les plus intelligents de la planète : ils imposent des sanctions qui ne heurtent pas beaucoup la Russie mais démolissent l’économie européenne tout en enrichissant l’américaine.
         

        la Russie n’est qu’un réservoir à matières premières

        Du fait des sanctions, la Russie est forcée de se convertir en un moteur économique. Cela prendra du temps, mais cela sera le principal résultat des sanctions à long terme.

        Jusqu’à récemment, la Russie pouvait vivre de la vente de ses matières premières et acheter tout ce dont elle avait besoin en Occident ou en Chine. Elle n’avait donc guère de raisons pour développer son moteur économique.

        Maintenant, elle a plein de raison pour développer son industrie et elle possède toujours ses gisements de matières premières. À long terme, le moteur économique russe va absorber une grande partie de ces matières premières. Le coût de ces matières premières va augmenter pour les entreprises non russes.

        Et l’Europe occidentale va se retrouver avec rien. Il y aura une fuite de cerveaux et il ne restera en Europe que des crétins de mahométans consanguins et des africains préhistoriques.


      • charlyposte charlyposte 22 janvier 09:47

        @Pie 3,14
        Il faut prendre en compte l’uranium en Afrique sur lequel l’occident va perdre la main au bénéfice de la Russie et de la Chine smiley


      • Dudule 23 janvier 14:45

        @SilentArrow

        On oublie trop souvent que la Russie, ce n’est pas que des matières premières, et vous faites cette erreur aussi, si je peux me permettre.

        Beaucoup des gigantesques combinats de l’Oural et de Sibérie (Norilsk par exemple) de l’époque soviétique n’ont pas été fermé et tournent toujours. La Russie possède un secteur secondaire très important. Elle n’a pas liquidé ses industries de transformation comme nous l’avons fait. C’est curieux mais personne n’ y fait jamais référence. Et ce n’est pas marginal.

        Le secteur tertiaire a aussi été en forte croissance depuis les années 2000.

        Cette vision de la Russie comme dépendant uniquement de ses matières premières est complètement fausse. Que la Russie a le PIB de l’Espagne prouve simplement qu’il y a un grave problème dans la façon de calculer le PIB.

        En fait, les néocons/néolibs ont un profond mépris pour la réalité, pour ce qui est tangible. La Russie produit des vrais choses, matières premières, produits agricoles et produits transformés. Dans l’esprit des néolibs/néocons, c’est archaïque, ce n’est pas du tertiaire, ce n’est pas de la spéculation, des « services » ou des starteups à la c*n. Donc, ça compte pas. Le réel ne compte pas.


      • SilentArrow 23 janvier 15:06

        @Dudule

        Vous avez tout à fait raison. Quand j’écrivais que la Russie devrait développer son moteur économique, je pensais au secteur secondaire, J’aurais dû le préciser.

        Norilsk est un excellent exemple de la vitalité du secteur primaire.


      • Dudule 23 janvier 18:33

        @SilentArrow

        Désolé de vous contredire à nouveau, mais l’industrie et les combinats comme Norilsk ou Magnitogorsk, c’est le secteur secondaire.

        Selon la classification des économistes, l’extraction des matières premières brutes et l’agriculture représente le secteur primaire, car nécessitant peut de savoir faire technique. Il y toujours du savoir faire technique, on ne s’improvise pas agriculteur ou autres, mais bon, c’est comme ça que c’est défini. Donc, à la porté de pays très peu développés.

        Le secteur secondaire, c’est les industries de transformations et l’industrie tout court : la sidérurgie, les raffineries, l’industrie automobile, etc. Nécessite beaucoup de savoir faire technique, à la porté des « pays en voie de développement », et des autres plus « développés ».

        Le secteur secondaire en Russie est donc très développé, ce que beaucoup de gens ignorent.


      • chapoutier 23 janvier 18:44

        @Dudule

        Que la Russie a le PIB de l’Espagne prouve simplement qu’il y a un grave problème dans la façon de calculer le PIB.

        En fait, les néocons/néolibs ont un profond mépris pour la réalité, pour ce qui est tangible. La Russie produit des vrais choses, matières premières, produits agricoles et produits transformés. Dans l’esprit des néolibs/néocons, c’est archaïque, ce n’est pas du tertiaire, ce n’est pas de la spéculation, des « services » ou des starteups à la c*n. Donc, ça compte pas. Le réel ne compte pas.

        1000 fois vrai


        le PIB intègre les salaires,


        Exemple : le PIB des usa intègre

        le salaire de 20 000 économistes payés 110 000 euros annuels

        le salaire de 1 300 000 ( oui 1 million 300 000) avocats début de salaire 100 000 euros

        le salaire de 700 000 médecins salaire 200 000 euros

        le salaire de 660 000 comptables salaire 50 000 euros par an

        des milliards de dollars du trafic de drogue blanchi et intégré au PIB

        ect ect

        en France le trafic de drogue et la prostitution sont intégrés dans le calcul du PIB

        Si l’on compare ses chiffres astronomiques au PIB russe c’est comme si on comparait les carottes avec les cerises, ça le fait pas. Le salaire mensuel russe est 600 euros ? Le PIB russe est forcement plus faible, mais ils arrivent à produire des missiles et des obus à la même cadence que tous les atlantistes réunis. Que disait Lemaire déjà sur l’économie russe. smiley


      • SilentArrow 24 janvier 00:13

        @Dudule

        Ok, autant pour moi. Primaire, secondaire, tertiaire, je devrai revoir mes définitions.


      • Massada Massada 22 janvier 09:20

        J’aimerais comprendre pourquoi des personnes vivant dans l’abondance et la sécurité en Europe ont une telle haine de l’OTAN et de l’Union européenne pour en venir à souhaiter la victoire de la Russie !
        Je ne saisis pas ce qui les motive.


        • charlyposte charlyposte 22 janvier 09:29

          @Massada
          Comme quoi la géopolitique n’est vraiment pas ton domaine smiley je te conseille d’étudier le sujet en revenant avec un commentaire acceptable... merci d’avance.


        • chapoutier 22 janvier 09:36

          @Massada

          essaye déjà de comprendre pourquoi des personnes vivent dans la misère et l’insécurité en europe et aux usa, considérés comme les pays les plus riches, et tu aura fais un grand pas vers la connaissance et la sagesse


        • Glosspan Glosspan 22 janvier 09:37

          @Massada
          Le jour où tu auras compris pourquoi Israël ne fait pas partie de l’OTAN (juste des liens de coopération) tu auras compris aussi pourquoi on déteste l’OTAN, c’est aussi simple que ça.


        • Massada Massada 22 janvier 09:51

          @Massada
            
          Ma question est sincère, qu’est-ce qui vous motive à soutenir Poutine et espérer la victoire de la Russie malgré la position contraire de l’UE et de votre pays.
          Dommage que vos réponses soient des attaques personnelles au lieu d’une réponse argumenté.


        • Glosspan Glosspan 22 janvier 09:56

          @Massada
          Je ne vois pas d’attaques personnelles.
          Puisque tu n’as pas répondu, je vais te la faire la réponse. L’ennemi de mon ennemi devient mon allié circonstancié. Si j’en ai ras le cul de l’impérialisme outrancier US, alors je souhaite la défaite des USA et de leurs alliés, est-ce que tu peux le comprendre ?

          Les USA, l’OTAN et l’UE sont des instruments de vassalisation des peuples, tu le comprend ou pas ?


        • charlyposte charlyposte 22 janvier 10:04

          @Massada
          La motivation est tout simplement celle de la * PAIX *... un mot que L.OTAN dans toute son histoire ne veut pas entendre  ! autiste jusqu’au dernier survivant pour sauver le colonialisme moderne !!! smiley CQFD ???


        • charlyposte charlyposte 22 janvier 10:08

          @Massada
          PS : tu es contre un monde multipolaire sachant que celui-ci représente environ 7 milliards d’êtres humains.... l’occident ne représente qu’un petit milliard.... CQFD ??? smiley


        • Massada Massada 22 janvier 10:14

          @Glosspan
            
          Ok, c’est notre point de divergence.
            
          Personnellement, je considère que ces organisations visent à maintenir la paix, la sécurité et la prospérité dans le monde, et qu’elles ont contribué à la démocratie et aux droits de l’homme dans de nombreux pays.

             

          L’OTAN a joué un rôle important dans le maintien de la paix en Europe depuis sa création en 1949. L’alliance a été créée pour contrer la menace soviétique en Europe de l’Ouest et pour maintenir la sécurité et la stabilité dans la région.

             

          L’OTAN a également joué un rôle important dans la fin de la guerre froide et dans la réunification de l’Allemagne.

            

          Depuis la fin de la guerre froide, l’OTAN a continué à jouer un rôle important dans la promotion de la sécurité en Europe, notamment en garantissant la défense collective de ses membres et en menant des opérations de maintien de la paix dans les Balkans et dans d’autres régions en crise.

           

          Quant aux USA, je ne peux qu’y être favorable smiley

          Politiquement, les États-Unis assument généralement les positions d’Israël dans les négociations de paix et les forums internationaux, et ils ont également exercé leurs vétos à la Conférence des Nations unies pour protéger Israël des condamnations.
            

          Économiquement, ils ont des accords commerciaux importants avec Israël et ils fournissent également une aide économique sous forme de prêts et de subventions.

          Militairement, ils fournissent des armements et des équipements militaires à Israël.
            
          Et enfin, j’ai pas mal de famille vivant aux USA !


        • charlyposte charlyposte 22 janvier 10:21

          @Massada
          T’a oublié de mentionner le communisme comme étant la bête à traquer quoi qu’il coûte partout sur la planète smiley


        • chapoutier 22 janvier 10:28

          @Massada




          @Massada
           
          Ma question est sincère, qu’est-ce qui vous motive à soutenir Poutine et espérer la victoire de la Russie malgré la position contraire de l’UE et de votre pays.



          La question est biaisée de telle façon à baiser celui qui te répond, et ce sans jeu de mots, elle s’adresse à tous, hors les individus ont chacun pour leur part des motivations qui leur sont propre, et ce qui motive n’est pas ce qui motive b.

          elle est biaisée à plusieurs niveau.

          Le soutient à Poutine ? En ce qui me concerne je ne soutiens en aucune façon Poutine, c’est le représentant des capitalistes russes, ce n’est pas le représentant ou le défenseur des travailleurs russes, donc je ne peux le soutenir, mais dans le cadre du conflit actuel il y a lieu de prendre en considération tous les aspects. Et le plus important pour ma moi, c’est que si la Russie perd ce conflit, elle est foutu, son existence sera remise en cause, exactement ce que voulait faire le moustache en 40. j’ai tout écris dans plusieurs articles longuement détaillés, aucun n’est passé en modé.

          Mais ce n’est pas seulement la Russie qui perd ni la Chine ni l’Inde,

          si la Russie perd c’est l’instauration du 4 eme reich dominé par l’égémon USA

          c’est un avenir totalement dystopique pour l’humanité.

          La Russie doit gagné, les USA doivent perdre, pour l’avenir de l’humanité !

          ce pour quoi les USA s’en battent les …. car en exemple le NYT n’hésite pas à écrire que, après tout, une guerre nucléaire avec la Russie peut se tenter.

          Et tu voudrais que ces crevures gagnent.

          Tu semble ne pas admettre le néonazisme en UK, pourtant il y a 15 ans en arrière, tous les journaux soulignaient le danger et aujourd’hui, sous la conduite des ricains , les atlantistes effacent le caractère néonazis de azov et toi qui te présente proche du monde juif, tu veux leur faire confiance ?

          je sais de quoi le nazis est le nom, et les Usa en sont le synonyme


        • Glosspan Glosspan 22 janvier 10:29

          @Massada

          Personnellement, je considère que ces organisations visent à maintenir la paix, la sécurité et la prospérité dans le monde, et qu’elles ont contribué à la démocratie et aux droits de l’homme dans de nombreux pays.

          C’est une blague ! l’OTAN n’a pas maintenu la paix et ce n’est pas son rôle, c’est le rôle de l’ONU (ce machin dont parlait De Gaulle), les casques bleus c’est l’ONU pas l’OTAN voyons. L’ONU descendante de la SDN qui n’a pas pu empêcher la WW2.

          L’OTAN a joué un rôle important dans le maintien de la paix en Europe depuis sa création en 1949. L’alliance a été créée pour contrer la menace soviétique en Europe de l’Ouest et pour maintenir la sécurité et la stabilité dans la région.


          Dans le cadre de la guerre froide oui sans doute, elle a bloqué certaines velléités soviétiques.

          Depuis la fin de la guerre froide, l’OTAN a continué à jouer un rôle important dans la promotion de la sécurité en Europe, notamment en garantissant la défense collective de ses membres et en menant des opérations de maintien de la paix dans les Balkans et dans d’autres régions en crise.

          Oui et non, elle a surtout permis de dépouiller des fédérations comme la fédération de Yougoslavie, elle a permis de diviser l’Europe, car le maître mot de Washington est « diviser pour mieux régner ». Quant aux autres régions en crise, elle a permis aux multinationales américaines de s’emparer des ressources des pays dans lesquels elle intervenait (pétrole gaz etc...).

          Quant aux USA, je ne peux qu’y être favorable 

          Politiquement, les États-Unis assument généralement les positions d’Israël dans les négociations de paix et les forums internationaux, et ils ont également exercé leurs vétos à la Conférence des Nations unies pour protéger Israël des condamnations.

          As-tu conscience que ta position est celle d’un NATIONALISTE là ?

          Économiquement, ils ont des accords commerciaux importants avec Israël et ils fournissent également une aide économique sous forme de prêts et de subventions.

          Militairement, ils fournissent des armements et des équipements militaires à Israël.
           
          Et enfin, j’ai pas mal de famille vivant aux USA !

          Là c’est une position capitaliste intéressée doublée d’un ressentiment personnel par rapport à ta famille. Donc tu joues le destin du monde sur des ressentiments personnels dans ce cas, c’est un peu léger non ?


        • chantecler chantecler 22 janvier 10:31

          @Massada
          https://www.youtube.com/watch?v=QyenBkkmYQA&t=88s
          Ecoute ça !
          Tu comprendras peut être , si tu es vraiment sincère !


        • Massada Massada 22 janvier 10:32

          @charlyposte
            
          Il n’existe plus beaucoup de pays communistes LOL
            
          La Chine, mais est-elle encore communiste ? le système économique chinois est devenu de plus en plus capitaliste au fil des ans, avec un grand nombre d’entreprises privées et d’investissements étrangers.
             
          Cuba 
          Le Vietnam
          Le Laos 
          Et, la Corée du Nord 
            
          Enfin, on a aussi les kibboutzim smiley mais ils sont souvent considérés comme des communautés coopératives plutôt que comme des communautés communistes.


        • charlyposte charlyposte 22 janvier 10:41

          @Massada
          Tu pourrais expliquer aux internautes pourquoi la LIBYE est tombée ? sachant qu’il était le pays le plus riche d’Afrique, le plus lettré, un prix Nobel d’économie, aucunes dettes, contrôlant les migrations diverses et variées en leurs donnant du boulot, des bourses importantes via les étudiants, 50 mille euros de dot pour chaque nouveau couple, des terres gratuites pour ceux qui veulent cultiver, eau gratuite incluse, carburant quasi gratos.... etc....etc.... Qui dit et fait mieux en occident ???


        • charlyposte charlyposte 22 janvier 10:46

          @Massada
          Quand je mentionne le communisme tu as très bien compris qu’il s’agit de celui de l’après 1945, ne mélange pas tout smiley


        • mursili mursili 22 janvier 13:47

          @Massada
          J’aimerais comprendre pourquoi des personnes vivant dans l’abondance et la sécurité en Europe ont une telle haine de l’OTAN et de l’Union européenne pour en venir à souhaiter la victoire de la Russie !

          Rien ne prouve que les Européens doivent leur prospérité et leur sécurité à l’OTAN et à l’Union Européenne. Les évolutions récentes tendent plutôt à démontrer le contraire.
          Il ne s’agit pas tant de souhaiter la victoire de la Russie que l’échec de la politique belliciste inspirée par les néoconservateurs américains. C’est d’ailleurs ce que souhaitent aussi de nombreux citoyens américains.


        • SilentArrow 22 janvier 15:11

          @Massada
           

          J’aimerais comprendre pourquoi des personnes vivant dans l’abondance et la sécurité en Europe ont une telle haine de l’OTAN et de l’Union européenne pour en venir à souhaiter la victoire de la Russie !

          Je ne vis pas en Europe, donc je ne m’aventurerai pas trop à répondre à la place des intéressés.

          Peut-être préfèrent-ils tout simplement ceci à cela.
           
          Je vais à mon tour vous poser une question. Voici une liste de personnages que beaucoup s’accorderont à qualifier de toxiques pour l’Occident.

          Quel est leur point commun ? Notez que j’ai mis Epstein dans la liste pour qu’on ne puisse pas me répondre « ils sont tous vivants ».

          Agnès Buzyn
          Dominique Strauss-Kahn
          Daniel Cohn-Bendit
          Alain Jakubowicz
          Michel Tubiana
          Jacques Attali
          Bernard-Henry Lévy
          Laurent Fabius
          Benoît Cohen
          Patrick Cohen
          Vincent Bolloré
          Patrick Drahi
          Élizabeh Born(stein)
          Volodymyr Zelensky
          Albert Bourla
          Les Rothschild
          Georges Soros
          Les Rockfeller
          Les Lehman de la banque Lehman Brothers
          Jeffrey Epstein


        • I.A. 22 janvier 19:02

          @Massada

          Être juste, c’est être capable d’onir ses proches au profit d’étrangers...

          Tu as de la chance que je ne puisse pas te mettre ton abondance et ta sécurité en travers de la figure, petit faux-cul.

          Beaucoup de chance...
          Mais ça ne va peut-être pas durer.


        • Joséphine Joséphine 23 janvier 17:46

          @Massada

          Le président bulgare refuse de livrer des armes à Zelensky et prédit une guerre mondiale si nous continuons sur cette voie là. 


          https://thebalkan.press/2023/01/22/bulgarian-president-radev-criticizes-arms-shipments-to-ukraine-as-country-faces-new-elections/


          C’est étrange comme aucun média français n’évoque le fait que participer à ce conflit en armant l’Ukraine finira inévitablement en confrontation avec la Russie et son arsenal atomique. Et vous Massada vous ne comprenez pas pourquoi on refuse cette guerre ? L’Ukraine et la Russie se foutent sur la gueule, aucun européen n’a envie de mourir pour satisfaire un Zelinsky ou un Macron. 



        • Moi ex-adhérent 22 janvier 15:50

          Non seulement les sanctions de l’UE sont des tirs dans les pieds des Etats membres, mais en plus, elles ont déjà favorisé le rapprochement de l’Iran avec la Russie. Cette complicité était impensable avant le conflit USA/Russie par Ukraine interposée. Leurs échanges d’armes sont efficaces dans le conflit.

          Que faudra-t-il pour faire comprendre que nous faisons fausse route ?


          • yakafokon 23 janvier 07:45

            On dirait que ça commence enfin à rentrer dans les crânes d’œufs des dirigeants européens, avec l’histoire des chars Abraham que les Etats-Unis refusent de faire intervenir en Ukraine !

            Les Etats-Unis n’ont jamais eu l’intention de faire la guerre à la Russie, et ce pour une raison bien simple : ils ne peuvent pas se mettre à dos leur seul fournisseur de produits énergétiques ( gaz liquéfié Yamal, pétrole Urals, uranium, entre-autres ). En effet, tous les pays qui ont été contactés ( comme l’Arabie Saoudite, la Syrie, l’Irak, le Venezuela, l’Algérie ) ont poliment mais fermement refusé de livrer ces produits sous divers prétextes. Ce qui fait que Washington se retrouve à poil, car les ressources énergétiques du pays ont été épuisées par le « nuage de sauterelles » des spéculateurs, dans ce rêve fou de la fracturation hydraulique pour la production de gaz et de pétrole de schiste ( gisements éphémères qui ont conduit de nombreux exploitants à la ruine, ainsi que la contamination des nappes phréatiques, qui a obligé toutes les exploitations agricoles à plier bagages, l’eau étant impropre à la consommation, tant pour les agriculteurs que pour le bétail ) !

            En fait, ce que veulent les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et son Commonwealth, depuis 1945, c’est affaiblir tous les pays de l’Union Européenne de façon à en faire le 51ème état américain ( à leurs bottes, bien sûr ), et surtout d’empêcher le Vieux Continent, de conclure des accords commerciaux, et même un pacte de défense, avec la Russie ( le rêve du général De Gaulle ).

            Une Union Européenne qui irait de la Bretagne jusqu’à la frontière chinoise, serait un véritable cauchemar pour les va-t-en guerre de Washington !

            Mais si un seul char Abraham roulait en Ukraine, ça voudrait dire que les Etats-Unis entraient activement en guerre contre la Russie, et ça changerait la donne !

            Vous pensez bien que Moscou, connaissant « le sens de l’honneur et de la parole donnée » de Washington, a prévu ce coup foireux depuis longtemps !

            Plus aucune fourniture énergétique russe n’arriverait de l’autre côté de l’Atlantique, que ce soit directement ou indirectement.

            C’est pourquoi vous ne verrez aucun char Abraham en Ukraine, mais seulement ceux des crétins de l’Union Européenne, et des nazis de Grande-Bretagne !


            • zygzornifle zygzornifle 23 janvier 08:04

              Le gouvernement est bien content de ce boomerang ....


              • charlyposte charlyposte 23 janvier 11:26

                @zygzornifle
                En pompant le max de taxes possible il est non seulement content avec en supp une éjaculation précoce que personne n’a vu venir !!! hum smiley


              • tashrin 23 janvier 10:48

                Donc... soit on a les dirigeants les plus cons du monde (ce qui n’est pas à exclure trop rapidement comme hypothèse), soit ils jouent pas dans le même camp que nous.

                Le fait notable étant quand même que la plupart des pays du monde n’ont absolument pas suivi les occidentaux sur ce terrain. Ca sent le sapin...


                • Attila Attila 23 janvier 11:03

                  @tashrin
                  « soit on a les dirigeants les plus cons du monde (ce qui n’est pas à exclure trop rapidement comme hypothèse), soit ils jouent pas dans le même camp que nous. »
                  Les deux. De source étazunienne :

                  « Tout d’abord, ces titres sont comme un instantané de la folie collective de l’Occident. Gardez à l’esprit que la semaine dernière n’a été ni plus ni moins riche en idées et déclarations folles que les semaines précédentes. Cet instantané est ce qu’on pourrait appeler « l’homéostasie de l’Occident » ou, en d’autres termes, c’est la norme, l’état mental stable dans lequel l’Occident fonctionne. Les historiens du futur, en supposant que les monstres anglo-sionistes au pouvoir nous permettent d’avoir un avenir autre qu’une apocalypse nucléaire, s’émerveilleront de cette folie collective qui a vaincu un continent entier. »
                  Andrei

                  .

                  une autre source :

                  « Mais dans un sens plus large, nous assistons au stade le plus récent et le plus dégénéré de la stupidité et de l’ignorance qui a affligé la classe médiatique et les experts occidentaux au cours de l’année dernière. Ils ne savaient rien de la guerre civile dans le Donbass, personne ne leur avait dit que la Russie avait l’armée la plus puissante d’Europe, personne ne connaissait les lignes de défense du Donbass, personne n’a compris la gravité des menaces russes, personne n’a réalisé que les Russes espéraient une guerre courte et brutale pour ramener les Ukrainiens à la raison, personne n’a compris pourquoi la Russie est passée au plan B pendant sa mobilisation, personne n’a réalisé que les Russes stockaient des armes et des munitions depuis des années ; personne ne sait ce qu’est une guerre d’usure ….. En d’autres termes, l’exemple le plus honteux d’ignorance et de stupidité de toute classe dirigeante des temps modernes. Elle se poursuivra jusqu’à la fin, et la « victoire » sera proclamée. »

                  .

                  Troisième source :
                  « Ce ne sont pas des erreurs insignifiantes. Le niveau d’incompétence dans la planification de cette guerre dépasse tout ce que nous avons vu auparavant. Comment expliquer ces erreurs de jugement flagrantes :

                  Ils n’ont jamais pensé que les sanctions se retourneraient contre eux.
                  Ils n’ont jamais pensé qu’ils seraient à court d’armes et de munitions.
                  Ils n’ont jamais pensé que les recettes pétrolières de la Russie monteraient en flèche.
                  Ils n’ont jamais pensé que la majorité des pays maintiendraient des relations normales avec la Russie.
                  Ils n’ont jamais pensé qu’ils auraient besoin d’une stratégie militaire cohérente pour mener une guerre terrestre en Europe de l’Est.
                  Y a-t-il quelque chose qu’ils ont bien fait ? »

                  Ukraine : Le marteau est-il sur le point de tomber ?

                  .


                • charlyposte charlyposte 23 janvier 11:23

                  L’occident colonialiste a fait un rêve, partager la Russie comme en son temps l’Afrique..... on avance on avance vers un mur qui n’a pas de nom tellement il est difforme !!! un mur virtuel pour endormir le lambda ???


                  • peaudouce 23 janvier 12:56

                    Que ces incapables européens continuent à prendre des décisions qui se retournent contre la population de l’UE.

                    Et pour cause, Poutine vient d’interdire aux compagnies pétrolières des « pays amis » de vendre le pétrole venant de Russie au « pays ennemis » qui ont décidé de plafonner le prix du pétrole. Ça sent la pénurie....



                    • Joséphine Joséphine 23 janvier 17:33
                      A voir absolument ! Les flics de Zelensky sont en train de traquer le moindre Ukrainien pour l’envoyer mourir au front. Ils  raflent tous ceux qu’ils peuvent trouver, sans aucun document officiel. Direction le front pour une mort atroce au fond d’un trou pourri, dans le froid et la faim .


                      https://twitter.com/mdfzeh/status/1616858259876347906?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1616858259876347906%7Ctwgr%5E3e85f2c0ef24e1cb3b757dd5fa0459f7b7a9b700%7Ctwcon%5Es1_&ref_url=https%3A%2F%2Fdempart.website%2Fles-flics-de-zelensky-traquent-le-moindre-ukrainien-pour-lenvoyer-mourir-au-front%2F


                      Pendant que ces pauvres ukrainiens de plus de50 ans sont expédiés à la mort, les amis de Zelensky entassent les milliards d’euros qu’ils reçoivent à Monaco.

                      https://actu.fr/societe/guerre-en-ukraine-quand-des-milliardaires-fuient-sur-la-cote-d-azur-et-s-y-font-cambrioler_54667074.html




                      • Joséphine Joséphine 23 janvier 17:34

                        A la vue de cette vidéo (dans mon lien Twitter), je constate qu’il existe des Ukrainiens lucides qui ont compris le manège de Zelinsky mais ils sont une minorité. Tout comme en France il existe des Gaulois tout aussi lucides qui ont compris les véritables enjeux de cette 3e guerre mondiale , mais également une minorité eux aussi.

                         


                      • mursili mursili 23 janvier 19:16

                        @Joséphine

                        je constate qu’il existe des Ukrainiens lucides qui ont compris le manège de Zelinsky mais ils sont une minorité.

                        Vous êtes la personne qui va peut-être pouvoir nous expliquer le virage à 180° d’Oleksiy Arestovytch, conseiller en communication de Zelensky, démissionnaire après avoir déclaré que la frappe sur un immeuble résidentiel de Dnipro qui a tué plus de 40 personnes le 14 janvier dernier était due à la défense aérienne ukrainienne. Depuis sa démission Arestovytch se montre très critique de la politique ukrainienne, notamment envers la population russophone.

                        https://www.youtube.com/watch?v=I1zCiSUlyiI

                        Que signifie ce revirement ? Arestovytch n’aurait-il pas maintenant intérêt à quitter l’Ukraine pour un endroit plus sûr ? 


                      • Attila Attila 23 janvier 21:26

                        @mursili
                        Arestovitch l’a dit : « Je n’ai plus de responsabilité officielle. »
                        Dès lors, il s’estime libre de dire ce qu’il pense.
                        « Arestovytch n’aurait-il pas maintenant intérêt à quitter l’Ukraine pour un endroit plus sûr ? »
                        Oui, il est déjà inscrit comme traître sur un site de dénonciation publique.

                        .


                      • mursili mursili 23 janvier 23:13

                        @Attila
                        Arestovitch l’a dit : « Je n’ai plus de responsabilité officielle. »
                        Dès lors, il s’estime libre de dire ce qu’il pense.

                        On peut imaginer que la période des standings ovations est en train de se terminer pour Zelenski et que des gens comme Arestovitch se positionnent déjà pour l’après-Zelenski. Quand les USA et la Russie devront négocier la paix, ils auront besoin pour représenter l’Ukraine de dirigeants plus raisonnables que le joueur de piano à queue.
                        On peut aussi imaginer que des dissensions existent également au sein du gouvernement américain, entre la ligne néo-cons et la ligne plus réaliste du Pentagone.
                        C’est pourquoi on peut interpréter la démission d’Arestovitch comme le signe que le jusqu’au-boutisme otanien vit également ses dernières heures.
                        Il est malheureusement également possible que ce soit la déraison qui l’emporte.
                        J’avoue que j’extrapole beaucoup, mais c’est au moins le mérite d’Arestovitch de susciter ce genre de spéculations.


                      • Attila Attila 24 janvier 10:25

                        @mursili
                        Des informations d’aujourd’hui vont dans votre sens sur la débandade en Ukraine :
                        « Il se passe actuellement quelque-chose en Ukraine. De nombreux hauts responsables ont démissionné, et le Conseil de Sécurité vient d’annoncer l’interdiction de sortir du pays pour les hommes entre 18 et 65 ans, pour les députés et responsables politiques ainsi que pour les membres des services de sécurité. » Lien
                        « Il se passe clairement quelque chose ou on s’y attend en Ukraine : suite aux démissions massives d’officiels, le Conseil de la sécurité nationale et de la défense a interdit les déplacements des fonctionnaires, agents de sécurité et députés à l’étranger. » Lien

                        .


                      • Joséphine Joséphine 24 janvier 10:29

                        @mursili

                        Bonjour Attila et Mursil, 

                        j’ai l’impression que ça va pas très fort pour les instances gouvernementales ukrainiennes en ce moment....Il y a carrément une purge au sein du gang qui contrôle l’Ukraine.


                        Après l’élimination du ministre de l’Intérieur, la démission d’Arestovytch, la mise sous surveillance du ministre de la Défense, l’appareil administratif et judiciaire connaît une grande vague de « démissions ».

                        Voir ici : 

                        AZ 🛰🌏🌍🌎 sur Twitter : « 🇺🇦The deputy head of the Office of the President of Ukraine Kirill Tymoshenko resigned.He repeatedly received accusations from the owners of Ukraine of stealing humanitarian aid The governors of the Kherson (Ukrainian), Sumy, Zaporozhye and Dnepropetrovsk regions also resigned » / Twitter

                        Et puis nul n’ignore en Espagne que les magistrats ukrainiens chargés de réprimer les hommes qui refusent de rejoindre le front s’éclatent sur la Costa del Sol avec des bouteilles de Champagne à gogo....


                      • mursili mursili 24 janvier 13:39

                        @Joséphine

                        Le moment semble bien choisi en effet pour lancer une opération « Mains propres »...

                        https://www.youtube.com/watch?v=EZwWxyju-a0
                        S’agit-il de rassurer les généreux donateurs ?

                        Le ton du reportage est donné quand on voit Ursula von der Leyen demander à Zelensky de lutter contre la corruption (c’était avant le Qatar-gate au Parlement européen...)

                        Bref, le mystère des démissions en série s’épaissit...


                      • chapoutier 24 janvier 13:59

                        @mursili
                        Bref, le mystère des démissions en série s’épaissit...

                        une nuit des long couteaux est au programme peut-être ?


                      • Attila Attila 24 janvier 17:31

                        Une hypothèse :
                        « Arestovich - qui est derrière lui :
                        Arestovitch est manipulé par des structures occidentales. Cela ressemble beaucoup à la préparation du remplacement de Porochenko lorsque la série télévisée « Serviteur du peuple » a été diffusée bien avant les élections. Mais qui sait - peut-être essaieront-ils même de faire d’Arestovitch le chef du « parti russophone ». »
                        UKR leaks

                        .


                      • mursili mursili 24 janvier 18:31

                        @chapoutier

                        Une purge ? oui, sauf qu’ici c’est peut-être Zelensky lui-même qui est visé, s’il faut en croire Alexander Mercouris.

                        Dans leur compte-rendu quasi quotidien, Mercouris et son compère Alex Christoforou (The Duran) abordent ce sujet et voient un lien possible avec la visite récente à Kiev du directeur de la CIA, William J. Burns. 
                        https://www.youtube.com/watch?v=4XtrMST9iDQ

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Patrice Bravo

Patrice Bravo
Voir ses articles



Publicité




Palmarès



Publicité