• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’exécutif français dans toute sa splendeur : Emmanuel Macron « (...)

L’exécutif français dans toute sa splendeur : Emmanuel Macron « secoue » les chefs d’entreprise

Le mardi 21 novembre 2023, lechef de l’exécutif français Emmanuel Macron a fait du Macron encore une fois.

Au lieu de présenter un programme ou des mesures ou encore d’expliquer sa politique (en a-t-il une) économique par ces temps difficiles, avec de nouveau l’augmentation du chômage, des prix, de baisse du pouvoir d’achat, ect, il s’est adressé aux patrons des PME en disant que le taux de chômage avait enregistré une hausse au troisième trimestre de 2023, atteignant les 7,4 % de la population active en France, contre 7,2 % au deuxième trimestre, marquant une inversion de la courbe dans le mauvais sens.

Dans une allusion à sa métaphore controversée du « premier de cordée » et à la théorie économique du ruissellement (photo jointe), il a déploré avoir été « parfois caricaturé ». Cependant, entre le « en même temps » et ses petites phrases ridicules il y a de quoi, non ?

Néanmoins, lors de cette « nouba gouvernemento-patronale », et en guise de politique économique le président de la République a lancé son fameux : « Réveillez-vous ! Je vous le dis en toute sincérité, réveillez-vous ! On est à 7 % de taux de chômage, nous n’y sommes pas, a-t-il insisté (à l’objectif des 5% fixé lors de sa campagne électorale, nda) ».

Tout en se félicitant de cette baisse du chômage qui s’est produite, alors même que « beaucoup de nos voisins qui étaient en bien meilleure situation stagnaient voire avaient une situation qui se détériorait ». Le chef de l’État oublie que ces emplois créés sont dans leur immense majorité, précaires et très mal payés, mais ça, c’est une autre histoire.

Décidément, le gouvernement du 49.3 et de la réforme des retraites au détriment des travailleurs, n’a que des appels ou de vœux pieux à proposer.

Rappelez-vous. Il y a quelques mois notre brillant ministre de l’économie conseillait de porter des cols roulés pour faire des économies de chauffage ; sans commentaire !

Et il y a quelques semaines, le gouvernement du 49.3 appelait les grands distributeurs et les industriels de l’agroalimentaire à baisser les prix, sinon il se fâcherait ! Les deux confréries ont promis de faire un geste. Ils l’on fait (voir photo jointe).

Documents joints à cet article

L'exécutif français dans toute sa splendeur : Emmanuel Macron « secoue » les chefs d'entreprise

Moyenne des avis sur cet article :  2.58/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • S. Lampion Grincheux 23 novembre 2023 15:54

    « Réveillez vous » ?

    Il semblerait que ses amis Drahi, Arnault et autres n’ont pas l’air de s’être endormis depuis qu’il est là !


    • Clocel Clocel 23 novembre 2023 15:59

      Mamie Vapote va encore dégainer son 49-3.


      • sylvain sylvain 23 novembre 2023 16:01

        Le chef de l’État oublie que ces emplois créés sont dans leur immense majorité, précaires et très mal payés, mais ça, c’est une autre histoire.

        les esclaves coloniaux devenant compliques a exploiter, ils vont essayer d’en trouver ici. Les jobs precaires et mal payes, c’est ce qu’ils s’evertuent a mettre en place depuis... depuis un bail disons


        • zygzornifle zygzornifle 23 novembre 2023 16:20

          Avec le Macron c’est toujours la faute des autres ....

          Il devrait regarder la poutre dans son œil (ou plus bas) .....


          • Seth 23 novembre 2023 20:13

            @zygzornifle

            Comme savez-vous pour plus bas ? smiley


          • OJBA 24 novembre 2023 16:06

            @zygzornifle Peut pas, le fondement, à moins d’un miroir, n’est pas visible. 


          • Com une outre 23 novembre 2023 18:00

            Comme pour tout le reste, il n’a pas de politique économique prévisionnelle, il réagit au jour le jour, un jour blanc, un jour noir. Un président instable ne peut stabiliser son pays, ce n’est pas dans son logiciel intellectuel. Et ce n’est pas le ministre dédié qui peut le conseiller, il est perdu le pauvre. Loin, très loin...


            • tashrin 24 novembre 2023 10:10

              @Com une outre
              Mais non, tout ceci se déroule exactement comme prévu
              Arretez d’imaginer qu’ils sont betes, ils nous la mettent à l’envers depuis 50 ans. Si eux sont betes, je vous explique pas les gens qui votent pour eux :).


            • Plus robert que Redford 23 novembre 2023 19:02

              J’aime énormément l’image d’illustration de l’article symbolisant le ruissellement des richesses chère à certains économistes !


              • Curieux à vérifier

                Grève des dockers et portuaires dans toute la France et blocage des ports de commerce de Lorient, Brest et Saint-Malo aujourd’hui contre la réforme des retraites.



                • pasglop 23 novembre 2023 19:45

                  Ne soyez pas si pessimiste, ce nouvel outil va aider les pays à performer :

                  https://www.pipotronic.com/


                  • pasglop 23 novembre 2023 19:59

                    le pays


                    • troletbuse troletbuse 24 novembre 2023 01:20

                      Comme d’habitude, vu les faillites d’entreprises, les chômeurs ont tous suivi une formayion ...bidon bien sur.


                      • troletbuse troletbuse 24 novembre 2023 10:24

                        Le secret de la réussite du Poudré, c’est Jean-Mimi qui lui a révélé à l’âge de 14 ans : il ne connaissait pas son vrai genre smiley

                        Je pense que même chez Rothschild, ils en ont a profité


                        • Mozart Mozart 27 novembre 2023 13:15

                          @troletbuse
                          Il est si vieux que notre Président ? Il aurait donc travaillé dans les finances avant l’âge de 14 ans ?
                          Donc c’est un vrai géni !


                        • tashrin 24 novembre 2023 10:30

                          La baisse du chomage sont ils se gargarisent, elle est pas dure à comprendre :

                            on a réduit les droits sociaux dès que le marché du travail a donné des signes de retournement, car c’est bien connu, la loi du marché c’est toujours dans le meme sens... et si par hasard, elle devenait plus favorable aux autres, ben on change les regles du jeu, comme ca on remet les choses à leur place

                            on a sponsorisé l’apprentissage à grands coups d’argent public, ce qui permet de faire coup double : on sort des stats les gens en apprentissage tout en permettant aux employeurs de beneficier d’une main d’oeuvre financée à moitié par les cotisations des autres

                          Alors bien sur, ca n’est ni durable ni même mathématiquement intelligent. Mais ca fait le taff

                          Dégageons ces parasites


                          • ZenZoe ZenZoe 24 novembre 2023 13:47

                            Si le chômage baisse, c’est grâce à Macron.

                            S’il remonte, c’est à cause des patrons.

                            Vous avez des questions ?


                            • Ffgismo 24 novembre 2023 16:58

                              Le guignol n’est qu’un petit gouverneur de province très peu écouté par sa hiérarchie, depuis De Gaulle ils n’ont plus aucun pouvoir, le premier « battre monnaie » le reste, en dehors de terroriser la population il n’a aucun pouvoir, heureusement d’ailleurs vu le guignol. Le premier coupable est le peuple français, qui se croit en démocratie alors que nous sommes juste dans une ploutocratie mafieuse violente nommé démocratie représentative.


                              • louisfine 25 novembre 2023 08:50

                                Peu de réactions sur ce site de gauche dès qu’il s’agit des petits patrons. Pourtant, nous sommes les financeurs exclusifs du pays de par de ce que nous produisons quotidiennement, pendant que les grosses boîtes se débrouillent à ne rien payer. La CGPME ne fait bien sûr rien, étant un avatar de l’Etat pour faire croire que nous sommes défendus. Alors le jour où on se rebellera tous ensemble, nous tous les petits esclaves modernes européens, en culé par les macronards, nous les cocus du système, sans jamais de compassion des gauchistes qui vivent grâce à nous, bonjour la chienlit dans notre pays. Je n’attend que ça


                                • zygzornifle zygzornifle 26 novembre 2023 14:30

                                  Les chefs d’entreprise n’en n’ont rien a foutre du Macron et de ses suppôts, quand les carnets de commande font vache maigre et que les clients sont fauchés le Macron ferait bien de regarder le monde dans le quel il vit et d’en tirer des conclusions au lieu de bomber le torse devant les ses courtisans qui rampants devant lui.... 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Carlo Gallo


Voir ses articles



Publicité




Palmarès



Publicité