• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Injections ARN : analyse du déni

Injections ARN : analyse du déni

JPEG

Si vous tenez pour acquis que « sûr et efficace » est au vaccin ARN ce que « s’est arrêté à la frontière » est au nuage de Tchernobyl, une communication de circonstance qui ne résistera pas à l’Histoire, vous vous demandez certainement pourquoi tant de personnes nient l’évidence, et continuent de défendre ces produits.

On n’avait jamais dépensé autant d’argent public pour un procédé qui tient aussi peu ses promesses, avec un tel manque d’évaluation objective et loyale.

Ce n’est pas que les prescripteurs et les clients des injections ARN ne savent pas, ou ne veulent pas savoir, que ces produits sont défaillants, c’est qu’ILS VEULENT ne pas savoir. 

Ils ne passent pas à côté de l’information, ils la combattent pour défendre leur intégrité psychique.

Analyse des ressorts psychologiques de ce déni.

 

  1. Les promesses produit invalidées par l’expérience produit

 

Comme ironisait un humoriste : « avant de parler d’effets secondaires, il faudrait déjà qu’il y ait un effet primaire ». Une blague que tout le monde comprend tant l’expérience des consommateurs est en décalage avec les promesses produit.

A l’été 2021, 97% d’efficacité ont été annoncés pour le vaccin Pfizer, ainsi que la maîtrise de la circulation du virus. Il n’en a rien été et personne ne l’ignore, pour l’avoir directement observé. 

Puis le mantra « Empêche les formes graves », affirmé sans démonstration à une époque où presque plus personne ne faisait de formes graves, a semblé suffire à la plupart pour justifier une dépense qui affectera les finances publiques pour des décennies. 

Du côté de la sécurité, l’incroyable palette d’effets secondaires, dont certains gravissimes, jusqu’à la mort du client, et le grand nombre de personnes impactées, semble être un phénomène transparent, pour lequel aucune évaluation publique n’est menée.

L’ensemble des personnels politiques, administratifs, médicaux, journalistique continuent de promouvoir le vaccin ARN, et une grande part de la population y voit un succès médical ayant sauvé des millions de vies. 

Il a suffit d’affirmer « ça marche, c’est scientifique » à une personne qui venait de constater que ça ne marchait pas, pour que celle-ci ait choisi de s’arrimer à cette affirmation.

Pour quelles raisons ?

 

  1. La fabrication du déni

 

Tout d’abord, le citoyen-prospect a eu peur d’être malade, de souffrir, et pour certains de mourir, ainsi que de perdre ou de voir souffrir un proche. Ce sont des peurs très puissantes.

Or, si le vaccin est peu efficace contre la maladie, il l’est contre la peur : une fois que notre prospect s’est fait vacciner et a obtenu que ses proches se vaccinent, il ne sent plus sa peur.

Mais cela ne fonctionne que tant que l’on maintient sa confiance. Si l’on cesse de croire en l’efficacité du produit, la peur réapparait. Et si l’on croit en sa dangerosité, la peur réapparait aussi, déplacée sur le vaccin. 

Tant qu’une personne fait le choix de la peur, celle-ci est en permanence prête à jaillir et oriente sa pensée et son action. Cultiver la peur est donc un axe central du marketing des labos, elle amoindrit la lucidité de leurs clients, en amont mais aussi en aval de la vente.

> Premier bénéfice du déni : éviter le retour de la peur.

 

En second niveau, un autre élément majeur du marketing des vaccins ARN a été la culpabilisation. Ne pas vous faire vacciner peut causer la mort de vos proches, et vos enfants non vaccinés tueront leurs grands parents. Autres axes de culpabilisation : les non vaccinés sont responsables de divers problèmes économiques, et des contraintes sanitaires pesant sur la société.

La culpabilisation, c’est le registre de la faute, donc du bien et du mal.

Or, si accepter de se faire vacciner a permis d’éviter de faire partie des coupables, il est hors de question que la culpabilité ne réapparaisse sous sa forme inversée : culpabilité d’avoir fait le vaccin ARN, ou de l’avoir fait faire à ses proches. 

Il faut donc que les vaccins ARN demeurent sûrs et efficaces. 

> Second bénéfice du déni : ne pas faire partie des coupables.

 

En troisième niveau, le marketing des vaccins ARN a reposé sur le chantage. Ne pas se vacciner avait pour conséquence de nombreuses mesures punitives, y compris pour certains la perte de leur emploi.

Or, céder au chantage ne peut se faire sans dommage psychique. Il en ressort une dévalorisation, une blessure d’estime, une colère contre soi-même. 

Si l’on s’est laissé imposer un vaccin qui apparaît finalement bénéfique pour tous, cela passe mieux que s’il a été inutile, ou pire, s’il a fait des dégâts.

> Troisième bénéfice du déni : atténuer la douleur d’avoir cédé à la menace.

 

Le quatrième niveau est l’utilisation faite des qualités des prospects pour les convaincre. La personne qui se vaccine est généreuse, responsable, elle défend la liberté, protège la prospérité. C’est avec le meilleur d’eux-mêmes que beaucoup se sont fait vacciner, pour protéger les autres notamment. 

Reconnaître que nos qualités ont été utilisées pour nous manipuler est douloureux. 

Si c’est sans autre conséquence que de s’être fait vendre un produit inutile, cela crée une sorte de vide, cela dévalue les qualités mises en oeuvre, mais cela n’est pas très grave. 

Mais si cela a fait souffrir, cela salit le meilleur de la personne, utilisé pour faire du mal, ce qui est injuste et profondément déstabilisant.

> Quatrième bénéfice du déni : dissimuler la corruption de ses qualités.

 

Le cinquième niveau a été celui de l’incitation à juger, mépriser et exclure, soit des chercheurs ou médecins, soit plus généralement les non vaccinés. 

Nous avons des élans malveillants, à rabaisser, à blesser. Nous les censurons le plus souvent. Mais quand une autorité nous encourage dans cette direction et valorise cet acte, nous saisissons éventuellement cette occasion avec un mélange de naïveté et de complaisance.

La maltraitance a été encouragée par de nombreuses figures d’autorité, constituant ainsi une expérience de Milgram en population générale.

Certes, il s’agissait d’intimider les récalcitrants pour faire basculer le plus grand nombre de prospects possible. Mais cette action a surtout eu pour but de « mouiller » les clients, comme un gang propose en rite d’entrée de se salir un peu les mains. 

Dès lors que, publiquement ou en pensée, on a calomnié ou simplement pris de haut les non vaccinés, il est difficile de revenir sur cette attitude.

> Cinquième bénéfice du déni : dissimuler sa propre indignité.

 

En sixième niveau, les prescripteurs que sont les médecins, et qu’ont massivement été les journalistes, ont embarqué dans « sûrs et efficaces » leur patientèle et leur audience : ils ont misé à cet endroit leur autorité et leur compétence. 

Dans le cas de ces deux métiers, une certaine verticalité dans le rapport à l’autre est de mise, c’est à dire que le médecin et le journaliste sont ceux qui savent mieux, savent avant, et qui expliquent à l’autre, le patient ou le lecteur / auditeur. Ce dernier écoute. 

Beaucoup d’humilité et de courage seraient nécessaires pour envisager après cela s’être trompé, il faudrait accepter de descendre de son piédestal, et prendre le risque de perdre une partie de son audience ou patientèle. 

C’est une raison pour laquelle les personnes qui souffrent d’effets secondaires se voient nier par leur médecin tout lien avec les vaccins ARN. Cela explique le recours par les journalistes à des catégories aussi simplistes que complotiste et antivax, Car la possibilité que les injections ARN ne soient ni efficaces ni sûres est exclue par l’impossibilité qu’auraient beaucoup de médecins et de journalistes d’affronter cette vérité.

Mais nous sommes tous ce journaliste et ce médecin. 

C’est à dire que nous faisons reposer notre estime personnelle et notre identité sur un certain rapport d’autorité et de compétence à l’autre, une certaine place dans le groupe. Et nous sommes tous prescripteurs. Les débats ayant eu lieu dans les familles, les positions prises par les uns et les autres, et le ton sur lequel elles l’ont été, orientent de nombreuses personnes vers le déni.

> Sixième bénéfice du déni : dissimuler la compromission de son autorité, de sa compétence, et de sa place sociale.

 

En septième niveau, chaque individu est appuyé sur des autorités externes auxquelles il se fie : écoles et universités, académies, autorités professionnelles, organismes de normalisation, institutions publiques, médias, revues professionnelles, pairs, syndicats…

Il est difficile de faire carrière dans une filière donnée si l’on se coupe des autorités de tutelle de cette filière. D’une part parce que l’on vit une forme de contradiction permanente, d’autre part parce que l’on devient la cible d’une coercition. 

Ainsi un médecin est contrôlé par ses autorités de tutelle. Il n’a pas beaucoup de marge pour s’en affranchir en parole et en action, et s’il s’en affranchit en pensée, il va dégrader son confort au quotidien. 

Plus globalement, chaque individu est appuyé sur sa société, sur le monde qui l’entoure. Et si ces points d’appui se dérobent, de décrédibilisent, qu’ils ne le portent plus, qu’il ne peut plus s’y référencer, il se trouvera en perte de repères, comme étranger en sa propre maison. 

Or, lors de la « guerre contre le COVID », ont été mises dans la balance les autorités de la parole d’Etat, de la parole médicale, de la parole scientifique, de la parole médiatique, et celle de nombreux philosophes, artistes, personnalités publiques et religieuses, et ces autorités se sont retrouvées compromises.

Tout le monde n’est pas en mesure d’encaisser une telle perte d’appuis sans tituber.

De ce fait, défendre la version officielle d’une grave menace mortelle, d’une proportionnalité des mesures prises, du remède unique vaccinal et de son efficacité et innocuité, revient pour un individu à défendre la solidité du monde l’entoure.

> Septième bénéfice du déni : maintenir un équilibre avec son environnement professionnel / avec la société.

 

Plus généralement, ce qui protège l’homme moderne est la parole rationnelle. 

La raison technique se positionne entre le citoyen et la famine, la maladie, le chaos, elle arme la modernité qui sans elle se retrouverait nue, sans outil. 

La parole rationnelle est ce qui caractérise la compétence.

Durant la période Covid, des argumentations logiques ont été conçues pour acculer le citoyen-prospect à un comportement unique, réarrangeant les choses au fur et à mesure lorsque des contradictions apparaissaient, tissant sans cesse une toile explicative sur un ton comminatoire. C’était ce ton qui assurait parfois seul la cohérence du propos.

Dans la société de consommation, la parole rationnelle est devenue depuis longtemps un outil entre les mains des communicants, des consultants, des script doctors, qui tissent le récit dont le prospect est le héros. Mais durant la période Covid, l’écart entre la réalité vécue et le récit s’est fait trop voyant, les coutures de l’assemblage de mots trop apparentes. La rationalité est devenue un outil de falsification et non de libération.

Or, si la parole rationnelle elle-même s’est retournée contre l’homme moderne, qu’est-ce qui le protège désormais ?

En défendant les vaccins ARN, ce que certains défendent c’est la science, la raison, et en défendant tout cela ce qu’ils défendent c’est leur civilisation. 

Les labos ont habilement su présenter l’adoption de leur produit en geste d’adhésion à la modernité, un acte de foi qui protège leurs clients et renvoie leurs détracteurs au moyen âge.

> Huitième bénéfice du déni : dissimuler la décadence de la modernité et son effet anxiogène.

 

Enfin, en neuvième niveau, certains prospects, au moment de devenir clients, ont vécu un moment de violence. 

Il se sont éventuellement fait violence en ne s’écoutant pas. C’est un geste contre soi qui n’est pas neutre, qui fragilise. 

Mais plus grave, « Mon corps m’appartient », est apparu durant la période COVID comme une revendication désuète : il appartenait à l’Etat et à l’industrie. 

En s’obligeant, au grès d’un consentement manipulé, à un acte de pénétration de leur corps par un procédé tiers, dont l’extrémité injecte une substance possédant son propre programme, certaines personnes ont fait une expérience qu’elles apparentent à un viol. 

> Neuvième bénéfice du déni : dissimuler l’appropriation de son corps.

 

Ainsi, les mécanismes oeuvrant à la construction du déni sont nombreux et puissants.

Le citoyen-client est pris dans une toile d’araignée tissée directement dans son esprit.

Cette toile est accrochée à ses peurs, culpabilités, élans malveillants, et tout aussi bien à son courage, à sa générosité et à sa foi. Cette toile s’est agrippée à ses enjeux d’identité et de place sociale. 

« Sûrs et efficaces » préserve donc un certain équilibre, résout des dissonances cognitives. 

Nombreux seront-ils à se faire vacciner encore lors de la prochaine crise, car ce geste préservera leur stabilité, et les prémunira de reconnaître les blessures morales auxquelles ils ont déjà consenti.

 

  1. La lente sortie du déni

 

La question est de savoir s’il est souhaitable qu’une prise de conscience généralisée ait lieu rapidement.

Car le déni est une fonction saine et nécessaire, elle nous évite d’affronter des contradictions que nous ne serions pas en mesure de supporter. 

Si la réalité devait être soudain reconnue, cela entraînerait en grand nombre :

  • des réactions de colère / violence,
  • des réactions de dépression / effondrement, 
  • et la peur des effets secondaires en amplifierait l’impact.

 

Le temps joue cependant en faveur du dévoilement :

  • Les victimes d’effets secondaires et leurs proches sont peu à peu amenés à réfléchir.
  • A force d’être utilisés, les mécanismes de la peur, de la culpabilisation, du chantage, et de l’injonction à la maltraitance, deviennent apparents, car chacun le ressent lorsqu’il y succombe et devient plus résilient par la suite.
  • Et tôt ou tard, les dissimulation statistiques se dissolvent.

Ainsi, un lent travail s’opère dans la conscience du citoyen-client, au cours duquel les dynamiques psychologiques qui conduisent au déni s’érodent face au réel.

Pour reprendre l’analogie avec le « S’est arrêté à la frontière » du nuage de Tchernobyl, que plus personne ne prend au sérieux aujourd’hui, on oublie qu’il a fallu quinze ans pour que cette construction du discours politique ne se dissolve.

Dans le cas des injections ARN, il faudra aussi du temps pour que l’ensemble de la population sorte de l’hypnose. Et pour beaucoup, ce temps est nécessaire à en sortir sans dégâts. L’abusé défend un temps son abuseur faute de pouvoir regarder la vérité.

 

Mais plus encore, les années Covid sont le point de bascule d’une civilisation à une autre. 

Le marketing fusionné des politiques et des labos définit l’homme comme un objet pouvant être dominé, tandis qu’une civilisation plus consciente apparaît, qui reconnaît en l’homme le sujet : spirituel, autonome, souverain.

Plus le pouvoir en place intensifiera ses mystifications, plus la population basculera.

Le niveau d’adaptation demandé étant élevé, une phase de digestion est à l’oeuvre, un temps de deuil et de régénération qui demande justesse et patience.


Moyenne des avis sur cet article :  2.41/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

50 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 23 décembre 2023 09:30

    Et oui, l’état + les grands intérêts = totalitarisme, c’est écrit dans les livres, mais nous avons choisi de rester collectivement cons, c’est un choix, et en « démocratie » les choix doivent être respectés... Où pas...

    Notre problème est inscrit à la huitième ligne, si nous ne parvenons pas à mettre fin à cette insanité, je ne donne pas cher de notre devenir...


    • Astrolabe Astrolabe 23 décembre 2023 09:38

      Alors qu’avec de la cendre de mulot en traitement, on faisait d’une pierre deux coups : plus de covid et plus de (sur)mulot ! smiley


      • Samy Levrai Samy Levrai 26 décembre 2023 14:34

        @Astrolabe
        https://www.agoravox.tv/actualites/sante/article/covid-arnaque-au-comptage-et-99800

        Pas de tests, pas de covid et pas de covid...pas de covid.



      • Samy Levrai Samy Levrai 26 décembre 2023 22:05

        @Astrolabe
        La vache, tu n’as pas honte ? rien de factuels , rien sur ce que dit le livre, le degré zero de la critique scientifique mais un degré normal de conditionnement distribué aux cretins...


      • Legestr glaz Legestr glaz 27 décembre 2023 01:38

        @Astrolabe

        Quand les pieds nickelés entrent en action, les sourires se délient. Un trio d’humoristes hors du commun. Les attaques « ad personam » apportent la preuve de la pauvreté intellectuelle de ces trois tristes personnages. 


      • Lynwec 23 décembre 2023 11:32

        Le déni rapproche l’homme de l’autruche... La position tête dans le sable et c.. en l’air est particulièrement adaptée à tous ces gens qui se sont fait...« vacciner »...

        Pour l’instant, tout va bien, se disent-ils surement... Tant mieux, pourvu que ça dure...

        Les soins de (mauvaise) santé, un secteur qui rapporte...


        • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 23 décembre 2023 12:10

          Ben oui la peur est bon moteur pour faire faire n’importe quoi, et d’ailleurs l’école Rockefeller publie des recherches sur les « Facteurs parentaux influençant les vaccins » il faut commencer très le tôt formatage et le piquage ^^



            • Iris Iris 23 décembre 2023 13:42

              @Clocel
              Ca coule bien, ça s’écoute comme de la poésie.


            • tiers_inclus tiers_inclus 23 décembre 2023 16:04

              Excellente analyse, félicitations.

              Il est plus facile de tromper les gens que de les convaincre qu’ils ont été trompés.

              Mark Twain


              • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 23 décembre 2023 16:23

                @tiers_inclus
                 
                 citation de Mark Tain qui serait encore plus pertinent formulée ainsi :
                 
                «  Il est plus facile de tromper les gens que de leur faire admettre qu’ils ont été trompés. »


              • Lynwec 23 décembre 2023 16:41

                @Francis, agnotologue

                L’orgueil (toujours mal placé) fait que le trompé ne peut décemment pas reconnaître qu’il a été pris pour une poire blette, surtout face à ceux qui n’ont cessé de le mettre en garde...

                Pas facile d’assumer le rôle du cocu, surtout quand on était quasiment volontaire...


              • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 27 décembre 2023 08:16

                @Lynwec

                Salut, oui tout à fait, ceci à voir avec le programme lui même, de la pensée analytique, qui ignore que elle est un programme et se prends pour un « je » mental et bien plus encore. Un « je » mental qui est en fait un mélange du programme de la pensée analytique, de mémoires personnelles voir plus,et de désirs donc peurs..
                ce programme est dans 99% des cas devenu incapable de vivre que naître = mourir..
                mais là n’est pas le propos spécifique sur le sujet.
                Pourquoi est ce difficile, ou apparemment difficile de ne pas reconnaître que ce « je » mental à la fois juge et partie, s’est trompé ?
                Je fais très court
                Ce « je » mental a comme référence lui même..
                le programme de la pensée ne peut décider d’agir que si il perçoit une action, une pensée etc comme juste selon lui même..
                par paresse, confort, ignorance , facilité etc il décide avant même de décider que il a raison..
                ceci arrive car notre psyché a dégénéré il y a des milliers d’années..
                et la pensée qui n’est pas notre seule capacité innée est devenu un dictateur de la psyché comme elle essaye de le faire dans le monde dit extérieur...
                sa capacité est dans ce qui est pratique et rien d’autre..
                or elle essaye de diriger ce qu’elle ne peut pas à commencer par cet absolu : naître = mourir
                là tout part en coquille.....
                la pensée analytique est un outil qui ne sait plus ce qu’il est...en devenant totalitaire il se coupe de disons LA Source
                notre vie n’est plus que de la survie, que la pensée pour d’autres raisons dans son programme va de suite vouloir absolue et à jamais..sauf exceptions.
                nous quittons la vie pour la folie de la survie à jamais qui est inexistante physiquement, en effet dans son programme pour ce qui est pratique la machine pensée n’inclut pas la notion de limite, elle inclut la notion de bien faire, un abris, un jardin etc
                en passant sur des sujets non pratiques elle va appliquer les même méthodes car elle ne peut ni ne sait rien faire d’autres..
                en croisant la mort, l’inconnu etc la pensée doit ne rien faire
                car la mort >pensée
                inconnu>pensée
                Univers>pensée
                etc
                la pensée qui déraille en prenant les pleins pouvoir sur la totalité de la psyché, , notre cas, est l’origine ultime du désastre humain, car elle ne devait pas fonctionner toute seule à l’age « adulte »...c’est un outil , vital pour la survie physique mais c’est tout, qui a besoin d’une main pour le guider, dès que arrive peurs et souffrance c’est déjà le moment de la transformation ou de la seconde naissance, nous avons supprimé ce procédé depuis des millénaires, le sens d’être en vie n’est plus là...
                Adam et Eve parle de cela..entre autre, car de tels textes ont plusieurs niveaux de sens...à ne jamais analyser..
                etc
                mes respects , bonne journée..


              • leypanou 23 décembre 2023 21:47

                @tous

                Information à diffuser absolument sur ce qui nous attend si on se laisse faire sous couvert de lutte contre les dérives sectaires l’article 223-1-2 du Code Pénal que quelqu’un comme E Philippe peut par exemple mettre en place s’il est élu en 2027.

                Sont aussi sur cette ligne par exemple le PS et les Écologistes sous prétexte du « tout intérêt individuel doit s’effacer devant l’intérêt collectif ».


                • jjwaDal jjwaDal 24 décembre 2023 09:34

                  @leypanou
                  Qui parle de laisser faire ? Ils ont tous les pouvoirs et le peuple aucun en pratique. Comme disait Coluche « Si les élections servaient à quelque chose, il y a longtemps qu’on les aurait interdites ».
                  Une très large majorité des français était contre l’abolition de la peine de mort, un ministre de la Justice (le majeur en l’air) a décidé qu’elle serait désormais réservée aux victimes et jamais à leurs assassins. La volonté du peuple ? Allons donc...
                  Nos institutions dans leur entièreté sont largement arbitraires et condamnent le peuple à l’impuissance, résultats de choix délibérés.
                  Le droit est à l’os l’expression de la volonté du plus fort et le faux nez qui lui permet de faire respecter l’arbitraire par la violence (justice, police, etc..) en toute « légitimité ».
                  Quand les européens ont envahis l’Amérique du Nord par ex, ils n’ont pas mis longtemps à produire un cadastre sur les territoires volés pour ensuite attribuer les terres volées aux envahisseurs qui pouvaient produire un titre de propriété acheté bien sûr avec de la monnaie.
                  Du papier achetant du papier prévalait en droit de proprité sur le bien commun de jouissance de ces terres qu’avaient les autochtones, dépossédés par la violence de ce droit, étranger à leur monde.
                  La trajectoire que suivent les décideurs actuellement est de criminaliser tout débat et toute contradiction à l’arbitraire des puissants. La réalité et la vérité des faits seront traquées par tous les organes de ce corps malade et ceux en appellant à l’examen de la parole officielle seront étiquetés « ennemis du peuple » bien entendu.
                  Dans la crise sanitaire Covid on a eu droit à bien pire que de l’amateurisme ou de l’incompétence. Ils ne pouvaient ignorer que les candidats vaccins n’étaient ni sûrs (connus par le recul, les études à long terme, l’expérience, comme étant sans danger, le « Distilbène » a mis 25 ans avant de montrer son vrai visage par ex) ni efficaces (n’empêchaient pas de contracter la maladie et de la transmettre), ni supérieurs en efficacité (a priori et constaté en pratique) au système immunitaire chez la plupart des personnes de moins de 60 ans sans comorbidités. Ils ont pourtant sciemment choisis de se torcher avec le « Code de Nuremberg » et pris pour cibles, ceux qui appelait à l’examen des affirmations mensongères péremptoires assénés par tous les pouvoirs sans exception.
                  Ils ont flingués des vies et des carrières professionnelles sur la base d’une idéologie basée sur des croyances quasi religieuses en interdisant pratiquement l’existence de tout contre pouvoir qui aurait pu leur démontrer leurs multiples erreurs.
                  Quand je parle de la dérive fasciste des démocraties aujourd’hui, elle a toujours été inscrite dans le cadre même des structures sociales qui sont les nôtres. Les mêmes mécanismes qui ont servi sur un plateau à un mauvais artiste peinte allemand les moyens de déclencher une guerre mondiale et de faire des millions de morts (sans quitter son bureau) existent encore. Ils ne demandent que l’occasion pour se manifester à nouveau.
                  Où voyaient-on des contre pouvoirs pendant la crise sanitaire ?
                  Nos systèmes (économiques, sociaux, etc...) étant basés sur des erreurs critiques (l’environnement comme proxy déjà) , faire taire dans la violence la plus brutale toute remise en question n’est pas une option, mais une fatalité.


                • lecoindubonsens lecoindubonsens 24 décembre 2023 09:40

                  @leypanou
                  « prétexte du « tout intérêt individuel doit s’effacer devant l’intérêt collectif » »
                  ET C’EST ENCORE PLUS GRAVE d’utiliser ce principe QUAND l’intérêt collectif ne saute pas aux yeux.
                  Je viens de découvrir ce truc https://chng.it/NKPTmy6rQb
                  UN CAS ou sous couvert d’un FAUX intérêt collectif, une mairie exige des trucs totalement stupides et injustes !
                  Outre le fait de lutter contre l’absurdie, en cette période de Noël ce serait sympa de donner un coup de main à ce citoyen en signant sa pétition.
                  OK avec vous @leypanou

                  , il ne faut pas « laisser faire ».


                • lecoindubonsens lecoindubonsens 24 décembre 2023 09:50

                  @jjwaDal « Ils ont tous les pouvoirs et le peuple aucun en pratique »
                  OK avec vous ! et l’exemple https://chng.it/NKPTmy6rQb donné dans ma réponse à @leypanou montre que c’est vrai dès le niveau municipal.
                  On peut au moins lutter contre l’absurdie en signant ce type de pétition.
                  Joyeux Noël à tous.


                • Captain Nemo Captain Nemo 24 décembre 2023 11:42

                  l’a fait un premier article bien racoleur, bien dans le sens du poil antivac du site…


                  la récompense est maigre, avec difficilement plus de 1600 visites et seulement 13 réactions,


                  mais il ne suffit pas d’étaler ses « intuitions » antivac et conspi, quand on ne présente aucun élément factuel qui remet en cause l’efficacité de la vaccination anti-covid-19


                  https://www.chu-nantes.fr/a-quoi-sert-le-vaccin


                  « La vaccination anti-Covid-19 sert à se protéger de la maladie Covid. Les essais cliniques, menés sur des dizaines de milliers de volontaires ainsi que l’expérience de la vaccination en vie réelle sur des échantillons de populations, voire sur des populations entières ont montré que les vaccins anti-Covid-19 commercialisés en France avaient une efficacité précoce de 60-95 %. Plutôt autour de 60-70 % avec les vaccins à adénovirus (les vaccins d’AstraZeneca et Janssen), et plutôt 95 % avec les vaccins ARN (de Pfizer et de Moderna). Toutes les études montrent que l’efficacité contre les formes graves et le décès est encore meilleure (95-100 %), et ce, avec tous les vaccins. »


                  https://ansm.sante.fr/actualites/les-doses-de-rappel-des-vaccins-monovalents-a-arnm-sont-efficaces-contre-le-risque-dhospitalisation-pour-covid-19-en-cas-dinfection-par-les-sous-variants-omicron-ba-4-et-ba-5


                  « Les doses de rappel des vaccins monovalents à ARNm sont efficaces contre le risque d’hospitalisation pour Covid-19 en cas d’infection par les sous variants Omicron BA.4 et BA.5 »


                  • chantecler chantecler 24 décembre 2023 11:51

                    @Captain Nemo
                    A quoi ça sert de raconter des conneries ?
                    Des millions de doses de vaccin achetées très cher, soit disant si efficaces partent à la poubelle , car elles ont atteint leur date de péremption .
                    Cette histoire est un scandale absolu .
                    Qui contribue à notre surendettement .
                    Qu’il nous faudra payer d’une manière ou d’un autre .


                  • Captain Nemo Captain Nemo 24 décembre 2023 11:56

                    @chantecler

                    à mon âge avancé, j’ai bénéficié de tous les rappels conseillés… je ne suis pas responsable de la perte des doses refusées par d’autres


                  • Lynwec 24 décembre 2023 12:13

                    @Captain Nemo
                     
                    Très bizarrement, ces produits merveilleux, il se trouve que ma femme soignée pour un cancer, s’est entendu dire à l’unanimité par les spécialistes qui la soignent, qu’elle a bien fait de ne pas se faire vacciner, et de ne surtout pas le faire...
                    Mais bonne chance à vous, votre grand âge et tous vos rappels...


                  • lecoindubonsens lecoindubonsens 24 décembre 2023 12:14

                    @Captain Nemo « à mon âge avancé, j’ai bénéficié de tous les rappels conseillés »
                    par curiosité, vous êtes à combien de doses ?


                  • Captain Nemo Captain Nemo 24 décembre 2023 13:13

                    @lecoindubonsens

                    5/5... mais il faut ajouter la vaccination contre la grippe que je ne manquerais pour rien au monde... et je ne suis toujours pas un « mutant » smiley


                  • leypanou 24 décembre 2023 18:09

                    @Captain Nemo 11:42
                    parce que vous croyez le CHU de Nantes ou l’ansm ne racontent pas n’importe quoi de temps en temps ?
                    Toutes les études montrent que l’efficacité contre les formes graves et le décès est encore meilleure (95-100 %)  : je ne sais pas quel âge vous avez pour répéter ce genre d’affirmations qui ne reposent sur rien.
                    Allez sur d’autres sites qui parlent des effets secondaires très graves avec des vies foutues à jamais. Les chaînes d’information en continu françaises ont reçu l’ordre de ne pas en parler sauf CNews.
                    Quant aux chiffres bidons de 95-100%, savez-vous ce que ça représente ? Ce ne sont que des efficacités relatives, l’efficacité absolue est ridiculement très basse, mais les labos préfèrent parler de l’efficacité relative qui peut paraître impressionnante pour abuser les crédules.
                    Un Directeur chez Pfizer avait même dit publiquement que leur « vaccin » n’a jamais été testé sur la contamination.


                  • Lynwec 25 décembre 2023 14:56

                    @leypanou

                    Pour faire un mauvais jeu de mots, Captain Nemo, le capitaine de sous-marin de Big Pharma, pour qui tout va bien, qui a fait le plein de doses (surement par injection lavabo comme les pontes...) et qui vous incite à en redemander...tant il est vrai que tous le « vivent » bien et que nous avons du pognon qui nous sort par les oreilles...
                    https://mortsapresvaccination.wordpress.com/2023/12/11/fausses-necrologies-pour-cacher-des-deces-dus-a-des-vaccins/

                    Si tout va si bien, pourquoi créer des sites pareils (un peu comme la création des « fact checkers » pour lutter contre la vérité alternative dérangeante...)

                    Immunité naturelle, gardez donc vos potions de sorcières pour votre usage personnel, et grand bien vous fasse...


                  • Ouam (Paria statutaire non vacciné) Ouam (Paria statutaire non vacciné) 25 décembre 2023 15:17

                    @Captain Nemo
                    dite mon ami personne ici ne vous reproche d’etre un rat de labio de chez pfizer, c’est votre santé
                     
                    Ce qui est reproché c’est l’ensemble de cette escroquerie ou vous semmblez largement vous en réjouir d’apres vos différents propos et qui concernent AUSSI des jeunes pour qui le covid19 c’est une vaste blaguounette
                    A l’inverse votre cochonnerie expériementale non certifiée chez eux leur déclenche crises cardiaques (remarquez ils ne mourrons pas du covid 19 smiley ,
                    ou des myocardites tres graves, effets secondaires graves à tres graves etcet...
                     
                    Comme d’avoir accepté de ruiner les suivants...
                     
                    j’ai parfaitement bien suivi qu’en vieux bommer votre logique est
                    « apres moi le déluge »
                    sauf que mon vieux contrairement à ce que vous pensez n’etes pas le centre du monde, à part vous il y a les autres ...sisi je vous assure smiley
                     
                    Non vous ne voyez pas ?, ce n’est pas clair pour vous mon post ?

                    Recommencez la lecture de ce post depuis le début, à un moment ca va finir par percuter, enfin l’éspere...pour vous...


                  • Captain Nemo Captain Nemo 25 décembre 2023 16:03

                    @Ouam (Paria statutaire non vacciné)

                    "@Captain Nemo

                    dite mon ami « …


                    je comprends que tu sois très flatté de te prétendre « mon ami » smiley


                    moi c’est exactement l’inverse smiley


                    et si tu ne comprends pas, tu peux « reprendre la lecture de ce post depuis le début »


                  • Ouam (Paria statutaire non vacciné) Ouam (Paria statutaire non vacciné) 25 décembre 2023 16:53

                    @Captain Nemo
                    C’est une chose qui sembles vous échapper le second degres et l’ironie (lol)
                    Vous vous valez bien continuez ^^


                  • Legestr glaz Legestr glaz 25 décembre 2023 17:22

                    @Captain Nemo

                    Commandant Nemo, vous croyez à vos propres balivernes ?

                    Copié-collé : «  La vaccination anti-Covid-19 sert à se protéger de la maladie Covid. Les essais cliniques, menés sur des dizaines de milliers de volontaires ainsi que l’expérience de la vaccination en vie réelle sur des échantillons de populations, voire sur des populations entières ont montré que les vaccins anti-Covid-19 commercialisés en France avaient une efficacité précoce de 60-95 %. Plutôt autour de 60-70 % avec les vaccins à adénovirus (les vaccins d’AstraZeneca et Janssen), et plutôt 95 % avec les vaccins ARN (de Pfizer et de Moderna). Toutes les études montrent que l’efficacité contre les formes graves et le décès est encore meilleure (95-100 %), et ce, avec tous les vaccins. »…

                    Les « vaccins », selon la « version officielle », doivent être élaborés, année après année, pour « correspondre » à la « nouvelle souche » en activité. 

                    Et c’est la bouche en coeur, sans même vous apercevoir de l’oxymore que vous défendez, que vous venez nous dire que les vaccins « protègent », après des « périodes d’essais cliniques. A croire que le »virus« fait une »pose« dans ses diverses mutations, pour que le vaccin demeure efficaces.

                    Vous n’avez pas, un peu, l’impression de raconter des sottises ?

                    Votre »lien« est une ineptie, rien d’autre. C’est aussi crédible que l’histoire du Père Noël qui distribue les cadeaux en entrant dans les maisons par la cheminée, sans même saloper sa houppelande ! Une »opinion« est une »croyance non examinée". Vous devriez examiner vos croyances Commandant Nemo ! 


                  • Captain Nemo Captain Nemo 25 décembre 2023 18:25

                    @Legestr glaz

                    -
                    après cette plongée dans les abimes antivac et conspi d’AgoraVox, le Captain Nemo pourra accompagner les nageurs dans la Seine et sans scaphandre... il est immunisé contre toute pollution, fût-elle mentale !


                  • Captain Nemo Captain Nemo 25 décembre 2023 18:30

                    @Lynwec
                    -

                    « Si tout va si bien, pourquoi créer des sites pareils « 


                    mais pour que vous puissiez vous y retrouver entre convaincus des mêmes sornettes !


                  • Xenozoid Xenozoid 25 décembre 2023 18:40

                    @Captain Nemo
                     
                    et la somme de tout,fait que tu es seul,et avec tout ces pseudos tu as le droit d’exister ici


                  • Lynwec 25 décembre 2023 19:12

                    @Captain Nemo

                    Problèmes de compréhension liés au mal des profondeurs ? Ces sites véhiculant des mensonges à propos des causes des décès que nous dénonçons, quel est le vice de raisonnement qui vous laisse penser que nous pourrions « nous y retrouver »...
                    Des sornettes, certes, mais pas les nôtres...


                  • Lynwec 25 décembre 2023 19:16

                    @Lynwec

                    Il y a sur le site trois ou quatre intervenants « de haut vol »adeptes des mêmes « raisonnements » alambiqués ( y a-t-il un lien entre l’alambic et la perte visible des fonctions de réflexion ? ), à se demander si c’est un multi-compte ou si c’est à ce point contagieux...


                  • Ouam (Paria statutaire non vacciné) Ouam (Paria statutaire non vacciné) 25 décembre 2023 19:29

                    @Lynwec
                    La preuve irréfutable !
                    Nous avons parfaitement survécu au drame annoncé des millions de morts ou je devais d’apres les dires de l’époque dégager la porte de mon HLM a la pelle avec les cadavrres des z’enfant morts de cette affreuse maladie..car tant nombreux que ne pouvais sortir
                     
                    Bilan de l’escroquerie, aucun decés, malade serieux autour de moi dans les non vacc, faut dire que mon env n’est pas non plus une Hepad
                     
                    Bilan de l’escroquerie
                    des archi vaxcinnés qui se sont chopés des covids à répétition, l’efficacité du truc contre la transmission et contre l’attraper (super lol)
                    certains 4 x et meme 5 pour qq uns
                    suis juste archi pété de rire
                     
                    Un voisin super malade.. mais pas à cause de gripette 19, mais de la vaccination
                     
                    Mais que je ris ...que je ris et t’a encore des gus qui croient à la fable en fin 2023..
                     
                    Surtout apres la vacc de masse ou c’etais 92% dans l’age de l’etre (chiffres du gvt pas les miens ^^) et ou c’etais juste apres dans les cas DECLARES (donc pleins ne s’etaient pas déclarés logique) 500.000 par jour en France et pendant plusieurs jours..donc le double ou plus si on avais compté tout le monde
                    Cad bien plus en nombre que les non vaccs
                     
                    Et apres ca t’en a qui y croient encore méga ptdr
                    ceux la ils croiraient encore au pere noel avec une bonne campagne de bourrage de crane dans les meRdias, quelques spécialistes autoproclammés genre le sinistre du pere noel Macron h24 qui racontent leur niaiseries fabulesques et c’est (re-)parti pour un tour smiley smiley smiley


                  • Ouam (Paria statutaire non vacciné) Ouam (Paria statutaire non vacciné) 25 décembre 2023 19:31

                    @Lynwec
                    "..à se demander si c’est un multi-compte

                    « 
                    Ce cas la quazi sur
                     
                     » ou si c’est à ce point contagieux...

                    « 
                    Si c’est la connerie un changement de compte n’empechera pas la »con-tagion"
                    Au moins on se marres bien sur A Vox Rouge smiley


                  • Ouam (Paria statutaire non vacciné) Ouam (Paria statutaire non vacciné) 25 décembre 2023 19:33

                    @Lynwec
                    A confondu l’hélium avec le protoxide d’azote d’ou le pet au casque smiley


                  • Legestr glaz Legestr glaz 25 décembre 2023 19:33

                    @Captain Nemo
                     ???


                  • Captain Nemo Captain Nemo 25 décembre 2023 19:46

                    @Lynwec

                    « @Lynwec
                    Il y a sur le site trois ou quatre intervenants « de haut vol »adeptes des mêmes « raisonnements » alambiqués ( y a-t-il un lien entre l’alambic et la perte visible des fonctions de réflexion ? ), à se demander si c’est un multi-compte ou si c’est à ce point contagieux... »


                    S’il y avait sur ce site trois ou quatre intervenants qui ne rejoignent pas cet entre-soi conspi et antivac... ce serait déjà un espoir !


                  • Lynwec 25 décembre 2023 19:57

                    @Captain Nemo

                    Un commentaire (sensé) sur votre totale incompréhension des sites diffusant des fausses nécrologies, sites que vous avez cru être notre tasse de thé, à nous, les conspis, nous qui avons eu tout f̶a̶u̶x̶ (ah bah non, eu tout juste en fait) depuis le début de cette ahurissante (car elle a révélé bon nombre d’ahuris, sans nul doute) fantasmagorie sanitaire ... ?

                    Ou bottage en touche et double salto arrière façon pemile ? (l’école du troll tibétain marche très fort...)

                    Il faut quand même une certaine dose (non pas du genre des cinq dont vous vous glorifiez bruyamment, celle-là se suffit à elle même) de stupidité pour réussir à se tromper tout le temps (ou alors, c’est juste de la complicité, et c’est nettement plus grave...)


                  • Lynwec 25 décembre 2023 20:05

                    @Ouam (Paria statutaire non vacciné)

                    Son équipement radar/sonar n’est pas équipé du filtre détectant le second degré et l’ironie, c’est un vieux modèle, pas loin du rebut .

                    Pour lui, « mon ami » ne peut être perçu qu’au sens propre, de même que « mon petit » n’est jamais ressenti comme l’épithète méprisante qu’elle cache pourtant souvent (accompagnée d’une main sur l’épaule façon Trump à macron, voire d’un remorquage façon école maternelle)...

                    Pif gadget, ça n’éveille pas vraiment le don pour la périphrase... Les mauvais conseils de lecture au plus jeune âge, ça finit toujours par se payer...


                  • quijote 25 décembre 2023 14:42

                    Australian Researchers Call for Pause on Gene-Based COVID-19 Vaccines Amid Spike in Excess Deaths

                    https://twitter.com/SkowMatthew/status/1739069575939899395

                    Tous les dirigeants des pays concernés savent. Depuis le début. Par exemple, en Nouvelle Zélande, la répugnante ordure ardern, qui avait imposé l’injection au peuple, avait en même temps permis aux politiques du pays de s’abstenir de la faire...

                    Résultat : entre 10 et 17 millions de morts suivants les évaluations. Sans compter les autres effets graves, dont on peut penser qu’ils vont continuer à faire des victimes dans les prochaines années. Par exemple, les oncologues tirent un peu partout la sonnette d’alarme en utilisant le terme nouveau de « turbo-cancers »... Tout va bien, tout va bien, tout va bien, hop, en deux mois t’as un cancer de grade 4, c’est-à-dire très avancé...


                    • Ouam (Paria statutaire non vacciné) Ouam (Paria statutaire non vacciné) 25 décembre 2023 14:58

                      @quijote
                      Tienbs c’est interessant ce que tu disd une journaliste de Radio France est décèdée d’un cancer assez rapide, me suis pas informé sur le sujet mais ca m’y fais penser car ils n’ont pas arrété d’en parler
                      C’est ca lorsqu’on veut s’injecter dans les veines de la dope d’un dealer qui à été de multiples fois condamné par la justice (pfizer) et qui a meme fais l’exploit d’avoir la plus grosse amende dans le millieu Big Pharma, pour dire à quel point ca inspire confiance, avec en plus un contrat ou il s’exclus de tous les dommages collatéraux qui suivent cette injection épérimentale, du fiable quoi smiley


                    • quijote 25 décembre 2023 17:31

                      Combien de temps ils vont réussir à ne pas en parler ? Parce que c’est ça, l’exploit, depuis 2 ans : c’est comme si ça n’existait pas...

                      https://twitter.com/KLVeritas/status/1739112298726203832


                      • Le journal allemand Die Welt lance une bombe ! Interview de Susanne Wagner, expert en pharmacie, qui reconnaît que « l’injection ARNm #covid peut produire un cancer des ganglions lymphatiques à long terme » ! (cf : https://welt.de/politik/deutschland/plus249165980/Verunreinigungen-im-Impfstoff-Der-Streit-lenkt-ab-von-den-wahren-Problemen-beim-mRNA-Impfstoff.html)

                        En Allemagne le débat est beaucoup plus libre et la vérité et la justice avancent plus rapidement !

                        En France, c’est beaucoup plus verrouillé : la presse est aux ordres, la nouvelle ministre de la Santé est sous enquête judiciaire car elle aurait reçu des tas de cadeaux luxueux de Big Pharma…


                        • Lynwec 25 décembre 2023 19:36

                          @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot

                          A peu près partout dans le monde, la presse est plus libre, mais nous, nous sommes « une démocratie exemplaire » depuis 2017, le pendant de la seule démocratie d’une autre région plus agitée encore...ceci explique surement cela...

                          Fort heureusement, des ong exemplaires, elles aussi, tels Reporter sans frontières (enfin, pas tout à fait sans frontières...) luttent pour la protection des journalistes (enfin, pas de tous les journalistes...) et dénoncent les assassinats que subissent les plus actifs et honnêtes d’entre eux (enfin, dans la mesure où ils ne sont pas russes ou ne gênent pas le nettoyage ethnique à Gaza, ces catégories de journalistes morts ne comptant pas vraiment...)
                          https://www.lelibrepenseur.org/rsf-a-diviser-par-2-le-nombre-de-journalistes-assassines-par-larmee-sioniste/


                        • lecoindubonsens lecoindubonsens 26 décembre 2023 14:15

                          Dès début 2020, on nous trompait ...

                          http://lecoindubonsens.unblog.fr/2020/04/16/covid-confinement-prolonge-pour-les-seniors-quoi-que/

                          avec des statistiques exactes, mais faussement montrées comme alarmistes et justifiant des décisions sans lien avec le constat

                          Rappelez vous les messages d’avril 2020

                          « 9 morts covid sur 10 ont plus de 65 ans »

                          « 40% des décès du covid19 sont en Ehpad »

                          avec la décision imposée puisque présentée comme « de bon sens »

                          « confinement en ehpad, vaccination prioritaire et accrue pour »les vieux«  »

                          Et pourtant, hors covid, toutes causes confondues, sur les dernières décennies et bien avant covid, OUI

                          « 9 morts sur 10 ont plus de 65 ans »

                          « 40% des décès sont en Ehpad »

                          Bref covid n’a rien changé ! Situation habituelle normale


                          • https://www.profession-gendarme.com/revelations-exclusives-de-noel-de-pascal-najadi-operation-storm-trump-biden-faits-speculations/

                            Révélations exclusives de Noël de Pascal Najadi : opération Storm, Trump, Biden, faits, spéculations (Censuré par Youtube, vidéo par Odysee en fin de publication)

                            En cette fin d’année 2023, les événements s’accélèrent du côté de l’État Profond qui fait l’impossible pour provoquer le chaos, la guerre, museler les réseaux sociaux et enlever le peu qui reste de pouvoir aux États Nations.

                            Mais aussi du côté de la riposte contre l’État Profond. On l’appelle l’Alliance, les « White Hats » (Chapeaux blancs) et la Space Force, plus précisément l’USSF (l’US Space Force), une force armée internationale dirigée depuis les USA et qui œuvre depuis 2018 pour débarrasser l’humanité des globalistes (ou mondialistes) démocidaires.

                            Pascal Najadi, banquier international Suisse mais aussi victime d’une triple injection de Pfizer, est particulièrement actif depuis quelques semaines. Sa véritable action a commencé il y a deux mois avec sa vidéo de 4 mn 44 « Cutting off the head of the snake » (Coupez la tête du serpent), une vidéo que Profession Gendarme a diffusé dans une version sous-titrée en français (https://www.profession-gendarme.com/coupez-la-tete-du-serpent/).


                            • Interdit aux enfants de + de 18 ans .


                              J’adore !!

                              Accaparements ultimes – la vidéo la plus importante pour Noel


                              https://www.profession-gendarme.com/accaparements-ultimes-la-video-la-plus-importante-pour-noel/


                              JASPER MARDER

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité