• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Infox de guerre 46

Infox de guerre 46

Le président Zélensky, malgré un agenda chargé, nous a accordé un nouvel entretien.

- Monsieur le président, où en est le conflit avec la Russie ? Vous avez dit avoir un plan pour reprendre la Crimée.

- Oui, en fait j’ai de nombreux plans : plan A, plan B, C, D... vous connaissez le principe.

- Alphabet latin ou cyrillique ?

- Les deux : comme je vous l’ai dit, mes généraux et moi-même avons de nombreux plans. Et en réserve, nous avons l’alphabet grec : plan alpha, bêta, gamma etc.

- Impressionnant, en effet. Pouvez-vous nous donner un exemple, sans trop dévoiler votre stratégie ?

- Tout à fait : après la Crimée, nous allons annexer la région de Belgorod !

- Mais… n’est-ce pas en Russie ?

- Oui, mais ce n’est que justice : ils nous ont pris le Donbass, on leur prendra une surface équivalente.

- Est-ce pour cela que vous avez bombardé Belgorod ?

- Exactement, et notre stratégie porte ses fruits : ils ont déjà évacué des centaines d’enfants. Encore un effort, et tous les habitants quitteront ce futur oblast ukrainien.

- Mais cibler les villes, sans objectif militaire... Ne risquez-vous pas d’être accusés de crimes de guerre ?

- Nos alliés n’ont jamais rien dit pour Donetsk et depuis qu’Israël a dépassé les 20 000 morts civils à Gaza, on a compris qu’on se retenait inutilement ! Dommage qu’il faille chaque fois obtenir l’autorisation des proprios des missiles, de grands timides. Nous, on voit plutôt les choses en grand !

- Genre 3e GM ?

- Voilà : c’est d’ailleurs ce que je vais expliquer à mes amis australiens, lors de ma prochaine tournée pour récolter des fonds et des armes.

- L’Australie ? Mais… c’est très loin !

- Eux aussi doivent comprendre que nous sommes le dernier rempart de la liberté : si nous laissons faire Poutine, après l’Ukraine il s’en prendra à la Pologne, aux pays baltes, à l’Allemagne et la France ! Et après l’Europe, ce sera le tour de l’Australie !

- Selon vous, la Russie serait donc dans une phase expansionniste, impérialiste ?

- Oui, c’est que que j’expliquerai ensuite à toute l’Amérique du Sud, que Poutine convoite également.

- On dit que l’armée russe se renforce progressivement, que les choses ne se passent pas bien sur le terrain, que le soutien à l'Ukraine s'effrite - beaucoup s’interrogent. Par exemple, où sont les fameux chars Abrams ? Nul ne les a vus en action… Y a t-il des consignes américaines de ne pas les exposer ?

- Pas du tout, mais ce sont des chars modernes, de technologie furtive : ils échappent aux radars, aux caméras et aux smartphones.

- Étonnant ! Mais on ne voit pas non plus les résultats de leurs actions…

- C’est qu’ils tirent aussi des obus furtifs ! Nos mécanos tentent de corriger ce petit défaut.

- Parmi tous vos plans, y en a t-il un sur une offensive russe qui serait victorieuse ?

- Bien sûr ! Nous avons préparé un gouvernement en exil, que je dirigerai depuis ma villa en Italie ou peut-être à Miami, et les millions de dollars nécessaires sont déjà en lieu sûr.

- Vous voulez dire qu’une partie des fonds étasuniens et européens n’est plus en Ukraine ?

- Je ne peux rien dire à ce sujet : le pognon, c’est sacré !

- On dit que la mobilisation rencontre des difficultés, que l’enrôlement devient forcé…

- Oui : certains ont peu de patriotisme, ce sont de mauvais Ukrainiens, alors autant les envoyer au front !

- Et sur la mort du journaliste blogueur américano-chilien en prison à Kiev, un commentaire ?

- Il était en mauvaise santé.

- Merci, Monsieur le président.

Politique française :
Après un quinquennat et demi à lutter contre les grands problèmes de notre temps - extinction des espèces, climat, transition écologique, pesticides, désindustrialisation, corruption, emprise des mafias, déclin diplomatique de la France, etc. - le président Macron s’est donc diverti pendant quelques jours grâce aux petits jeux politiques du remaniement. Et ce, au grand plaisir des éditorialistes qui ont empli les médias de leurs (passionnantes) analyses… Que retenir ? Fusion de sport et de l’éducation, fusion de la santé et du travail, et arrivée d'une dure à cuire à la culture. En résumé : mens sana in corpore sano, le travail c’est la santé, la culture c’est bien mais il faut tenir à l’oeil ces turbulents artistes ! Un retour aux valeurs traditionnelles.
Coup de froid sur la France ! Nos médias ont rappelé les conseils techniques : il fait plus froid dehors (authentique !), il faut se couvrir, le froid ressenti est plus important quand il y a du vent !
Là encore, sans aller jusqu’à de la connerie ressentie, on sent un retour au tradi. Demain, la messe en latin ? Ou, a contrario pour préparer les élections européennes, en anglais ?

Politique européenne :
La Lituanie prépare des lois de « dé-soviétisation » (comprendre dé-russification), où sont envisagés pêle-mêle les noms de rue, les statues, les monuments (les recouvrir de drapeaux ukrainiens, par exemple), les cimetières - une répression culturelle à l’ukrainienne ! Sont prévues aussi des lois contre les citoyens russophones (exiger un examen de niveau de langue).
Et en Lettonie, c’est pas mieux : on se demande ce que peut bien leur avoir fait le poète Pouchkine, qui n’a même pas connu l’époque soviétique, pour qu’ils s’en prennent à sa statue ! Et on y cherche aussi des noises à leurs « non-citoyens »… comme ce dangereux retraité de 82 ans, responsable d’association russo-lettone, qui vient d’être expulsé !
En somme, par peur que la Russie ne prenne prétexte de persécutions contre une minorité russophone pour attaquer, on les persécute ! Ils ne connaissent pas le mot « provocations » dans les pays baltes ? Les articles à ce sujet sont rarissimes dans nos médias (ici, la Tribune), et l’UE se tait...

Pour conclure, deux visions radicalement opposées du conflit ukrainien :
Un article de Slate où la Russie est perçue comme une grave menace pour toute l’UE… (ils ne disent rien de l’Australie !) « Les signes d’une possible future guerre entre la Russie et l’Otan  »

Et une conférence de presse de la porte-parole de la Russie, une analyse détaillée du conflit, où l’on peut également lire certaines choses que nos médias n’ont jamais mentionnées, comme le tir de Kiev sur un hôpital de Donetsk (centre de traumatologie) ou sur la place à Noël.

Pourquoi citer l’article de Slate, à mon sens aussi parano que les pays baltes ? Parce qu’il aborde une notion intéressante de géopolitique : les « cygnes noirs », ces signes avant-coureurs visibles avant le déclenchement des hostilités. Le hic, c’est que dans leur analyse du conflit ukrainien, ils oublient leurs propres « biais cognitifs » atlantistes, et ne font aucune mention des nombreux signes noirs qui ont précédé l'invasion : le coup d’État du Maïdan, le financement et le rôle des USA, les soulèvements après les lois anti-langue russe, les années de persécutions et de bombardements du Donbass... Ne parlons même pas des causes plus anciennes : l’extension de l’Otan, contrairement aux engagements oraux, l’abandon des traités de contrôle des armements, ou les preuves de l’ancienneté de la stratégie américaine contre la Russie, par Ukraine interposée. De fait, une invasion ne naît pas ex-nihilo, comme ça, jusque parce qu’il faisait beau ce jour-là et que le chef s'ennuyait ! Ce conflit aurait dû être évité par la voie diplomatique.


Moyenne des avis sur cet article :  3.42/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • Lynwec 15 janvier 17:15

    C’est sur que la sécurité de la Lettonie était gravement menacée par cet agitateur octogénaire... D’ici qu’ils se mettent à expulser les grabataires russophones, par prudence, il n’y a pas loin...

    Le principe de précaution, surement... Une insurrection, c’est si vite arrivé...

    Des hordes de grabataires russophones, armés de pelles, dans les rues de Riga, comprenez leur angoisse, il serait urgent d’intervenir...

    Les mauvaises langues qui verraient dans cette succession d’imbécillités russophobes des provocations provenant de la main occulte (non, ce n’est pas Depardieu, lâchez-le un peu...)de la ploutocratie anglo-saxonne ne sont que des complotistes (antisémites d’extrême-droite en option, tapez 1 pour OUI, 2 pour NON)


    • Krokodilo Krokodilo 15 janvier 17:41

      @Lynwec Nous avons une information très sélective, tous médias confondus, ou presque.


    • leypanou 15 janvier 18:26

      @Krokodilo
      pourquoi presque ? Ce sont tous nos médias en fonction du sujet.
      Par exemple, je n’ai jamais entendu parler du reporter americano-chilien Gonzalo Lira mort récemment dans les mains du SBU nulle part et qui avait dit qu’on lui avait volé 100000$. Les États-Unis n’ont rien fait pour le faire libérer.
      Ils vont tous dans le même sens sur l’Ukraine, Gaza, l’Iran, etc, etc.


    • Gégène Gégène 15 janvier 17:17

      A propos de guerre en Ukraine et caetera, je viens de commencer

      « La Défaite de l’Occident » de E. Todd.

      Un régal d’intelligence . . .


      • Krokodilo Krokodilo 15 janvier 17:37

        @Gégène Oui, et son entretien sur RMC (avec une journaliste pénible) était sur AVox et autres.


      • Krokodilo Krokodilo 15 janvier 18:10

        @Gégène Y aussi les analyses très claires de Jacques Baud, très sévère envers nos médias pour avoir suivi aveuglément le narratif otanien.


      • Gégène Gégène 15 janvier 18:52

        @Krokodilo

        à voir également, C. Galacteros, pas tendre avec nos zélites
        (sur youtube, comme Baud)
        Il va être difficile d’accuser E. Todd de poutinophilie, quand même smiley


      • Gégène Gégène 15 janvier 17:20

        « comme le tir de Kiev sur un hôpital de Donetsk »

        oui monsieur, même que ça s’appelle une frappe chirurgicale !


        • Krokodilo Krokodilo 15 janvier 17:40

          @Gégène Mdr si j’ose dire ! C’est vrai qu’on n’entend plus cette expression, si fréquente à une époque, quand on nous vendait la guerre d’Irak ou la Yougoslavie, ou les deux je sais plus.
           


        • Matlemat Matlemat 15 janvier 23:03

          @Krokodilo
           C’était en 1991 lors de la dite « deuxième guerre du Golfe » que cette expression est apparue dans les médias.


        • Krokodilo Krokodilo 16 janvier 12:35

          @Matlemat Ah oui ! On avait même les images, vues depuis le missile jusqu’à sa cible, pour les sceptiques qui ne croiraient pas à une « guerre propre »...


        • Matlemat Matlemat 16 janvier 18:31

          @Krokodilo
           Oui et les belles images de la DCA dans le ciel de Bagdad la nuit avec les minarets en fond...


        • Ilan 15 janvier 18:53

          Joli coup des Ukrainiens.

          Après leurs navires, les russes perdent leurs avions dont un avion de commandement.

          Bravo l’Ukraine


          • @Ilan

            Les Ukrainiens , sans les ricains , les français et ses ordures de Britanniques , ils ne sont rien .

            Ces Britanniques qui ont voté le Brexit mais conduisent la barque Européenne .

            Tête de Paf .


          • skirlet 16 janvier 12:14

            @Ilan
            Meuh oui... Zaloujny a crié victoire, les me@dias ont repris ses propos comme d’hab’ sans vérifier... Un avion endommagé qui a atterri à Anapa quelle, ma foi, grande victoire ! smiley Mais on ne verra pas un démenti...


          • Jules Seyes 16 janvier 13:30

            @Ilan
            On dirait un combat de boxe où vous avez une fois réussit à toucher Mike Tyson.
            J’espére que cette réussite fera une différence le jour ou vous serez KO au sol.


          • Matlemat Matlemat 15 janvier 22:59

             C’est bon un peu d’humour sur un sujet aussi sérieux qu’inquiétant que cette sale guerre.

             

             


            • https://www.vtforeignpolicy.com/2023/12/the-neoconservative-movement-is-trotskyism/

              VT Condemns the ETHNIC CLEANSING OF PALESTINIANS by USA/Israel

              $ 280 BILLION US TAXPAYER DOLLARS INVESTED since 1948 in US/Israeli Ethnic Cleansing and Occupation Operation ; $ 150B direct « aid » and $ 130B in « Offense » contracts
              Source : Embassy of Israel, Washington, D.C. and US Department of State.

              Voilà une page qu’ils n"aiment pas du tout ....

              https://resistance71.wordpress.com/2024/01/15/empire-moderne-neo-conservatisme-et-pourriture-sioniste-trotskiste-jonas-e-alexis/

              Puis, Dershowitz déclara quelque chose qui aurait outré les pères fondateurs : “La plupart des Américain, quelque soit leur religion, sont unis dans le soutien à Israël et à sa sécurité, mais divisé au sujet de problèmes économique et social. Il est d’une importance critique que le soutien à la sécurité d’Israël demeure une affaire bipartisme et ne devienne pas un coin diviseur des électeurs sur une ligne de partis, comme cela s’est produit dans les pays européens.

              En d’autres termes, bien que l’économie soit un échec abyssal, bien que les Américains n’ont plus de travail, que les gens sont escroqués dans leurs plans de retraite et bien que les emprunts étudiants (NdT : qui ne seront jamais remboursés) aient traversé le plafond, les Américains doivent soutenir encore et toujours Israël d’au moins 3 milliards de dollars par an. Tout comme les Pharisiens et les rabbins qui durent dire à Ponce Pilate ce qu’il devait faire dans le 1er siècle de notre ère, Dershowitz déclare : “Moi et tous les autres qui soutenons Obama auront son attention ces quatre prochaines années.” (NdT : le même Dershowitz qui a dit, questionné au sujet de l’île pédophile de Jeffrey Epstein : “écoutez, je ne nie pas que j’y ai été.” )

              Près de deux mois avant de remporter son second mandat, Obama invita Dershowitz à la Maison Blanche et lui a dit “Je ne bluffe pas”. Il a aussi invité Edgar Bronfman, l’ex-président du Congrès Mondial Juif, à la MB et lui a dit “Mon implication avec Israël est solide et profonde.” Qu’auraient dit de cela George Washington, Thomas Edison et les autres ? Écoutons-les :

              George Washington : “La grande règle de conduite pour nous en ce qui concerne les nations étrangères, est une extension de nos relations commerciales tout en ayant le moins de connexion politique possible. L’Europe a ses propres intérêts, qui ne sont pas les nôtres ou de loin ; ainsi elle doit s’engager dans de fréquentes controverses dont les causes nous sont totalement étrangères et ne nous importent pas. En conséquence, il est irraisonnable pour nous de nous impliquer dans des relations artificielles, dans les vicissitudes ordinaires de sa politique ou dans les combinaisons et collisions ordinaires de ses amitiés et ses rivalités.”

              Thomas Jefferson : “Paix, commerce et une amitié honnête avec toutes les nations, aucune alliance nous attachant inextricablement.” Grover Cleveland : “C’est la politique de Monroe, de Washington et de Jefferson : “Paix, commerce et une amitié honnête avec toutes les nations, aucune alliance nous attachant inextricablement.”

              Y a t’il un seul président qui aurait le courage de prononcer ces mots aujourd’hui ?.. La réponse est un NON ! retentissant. Le seul ex-candidat à la présidence qui essaya de mettre en place ce type de politique étrangère fut Ron Paul, mais il fut dénoncé et politiquement éliminé comme étant “un dangereux antisémite”…

              Bref, si vous suivez les idées des pères fondateurs de cette nation en ce qui concerne la politique étrangère que devrait avoir les Etats-Unis, vous êtes automatiquement classé comme “méchant antisémite”. Si les pères fondateurs vivaient aujourd’hui, ils seraient sans aucun doute accusés d’antisémitisme ! Ces dernières semaines, plus de 60 articles ont été écrits contre Chuck Hagel par juste deux magazines néo-conservateurs, “Commentary” et le “Weekly Standard” (sans mentionner le Washington Post, NdT : maintenant propriété du très sioniste Jeff Bezos, patron d’Amazon, National Review, le Wall Street Journal etc…)

              Ceci nous amène à un point critique essentiel qui sera exploré plus en détail plus tard : la qualification d’antisémite a été appliquée sans vergogne dans le paysage politique afin de faire taire tous les arguments logiques et rationnels ainsi que les débats importants. Cette qualification est devenue une arme entre les mains de ceux qui souhaitent déstabiliser toute discussion rationnelle et critique. Soutenez l’idéologie néo-conservatrice ou alors…

              First published by Jonas E. Alexis on VeteransToday in 2013. (1ère publication en 2013)


              • @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot

                deuxième essai ,
                vous pouvez vous attaquer à mon ordi autant que + jamais je ne cèderais ..
                 vous êtes détestable... ++++
                Dégénéré .


              • Eric F Eric F 16 janvier 13:14

                Le plan de Zelensky est simple : donnez nous davantage d’armes, nous verrons ensuite comment les utiliser.


                • Jules Seyes 16 janvier 13:31

                  @Eric F
                  Surtout, donnez nous davantage de pognon, pour avoir un matelat confortable le jour où il devront partir de l’ambassade US.


                • C’est un massacre , génocide mot qui colle à la peau des juifs tant que victimes du passé ainsi que criminel au présent ...

                  https://twitter.com/CerfiaFR/status/1732357584995111274

                  FLASH | « Il y a au minimum entre 20 000 et 30 000 morts du côté #palestinien depuis le 7 octobre. Au moins un tiers des morts n’a pas pu être dégagé des décombres. C’est un carnage », a déclaré Guillaume #Ancel, l’ancien officier de l’armée française.

                  « Il y a au minimum entre 20 000 et 30 000 morts du côté palestinien »
                  Guillaume ANCEL Ancien officier de l’armée française, écrivain, auteur du blog « Ne pas subir » est l’un des invités de #CCeSoir du 5 décembre 2023.

                  • Matlemat Matlemat 16 janvier 18:34

                    @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot
                     Et notre nouveau ministre étranger aux affaires vient à Kiev parler de crimes de guerres russes.


                  • Krokodilo Krokodilo 17 janvier 14:03

                    @Matlemat « étranger aux affaires » !!


                  • Des dizaines de « mercenaires français » éliminés par une frappe russe à Kharkov

                    « Dans la soirée du 16 janvier, les forces armées russes ont effectué une frappe de précision sur un point de déploiement temporaire de combattants étrangers dans la ville de Kharkov, a annoncé le ministère russe de la Défense.

                    « La majeure partie était des mercenaires français. »

                    À la suite de la frappe, sur Karkhov, en Ukraine, le bâtiment dans lequel étaient stationnés les mercenaires a été entièrement détruit. Plus de 60 militants ont été tués et plus de 20 ont été évacués vers des établissements médicaux.

                    A Davos, Macron , chaleureusement accueilli par Schwab, a répété que l’objectif prioritaire en 2024 était de ne « pas laisser la Russie gagner la guerre ».

                    @kompromatmedia

                    https://t.me/kompromatmedia/4790


                    • Macron veut éduquer les ados ! Interdiction de penser par eux-mêmes, ils doivent impérativement écouter SA VÉRITÉ, celle des médias aux ordres, celle de Big Pharma etc.

                      Il a dit : « Si on a des adolescents et de futurs citoyens dont le rapport à la vérité a été mal bâti sur les réseaux sociaux…

                      Bonjour la génération des complotistes. »

                      https://t.me/trottasilvano/32256



                      • Comment le Bundestag écrase la vénalité des politiciens français , TOUS POURRIS.



                        qactus.fr

                        Allemagne : Le Bundestag allemand a rejeté le projet de résolution sur la fourniture de missiles Taurus à l’UkraineSur 666 députés, 485 ont voté « contre », seulement 178 « pour », 3 se sont abstenus, écrit Deutsche Welle.

                        Un projet de résolution exigeant le transfert des missiles de croisière allemands Taurus vers l’Ukraine a été présenté par les opposants de la faction CDU/CSU.

                        Plus tôt, le gouvernement allemand a également déclaré que l’Allemagne n’était pas encore prête à fournir des missiles à longue portée Taurus à l’Ukraine.

                        “L’Ukraine ne deviendra pas le prochain Afghanistan !” Le président de la Chambre des représentants américaine, Mike Johnson, a déclaré qu’il n’avait pas l’intention de discuter avec Biden de l’allocation d’argent à l’Ukraine tant que la question de la frontière sud n’était pas résolue.

                        “Nous devons savoir que l’Ukraine ne deviendra pas le prochain Afghanistan (où les États-Unis ont dépensé des milliards pendant plus de 18 ans et sont finalement partis – ndlr RV). Et de nombreux Américains se demandent pourquoi cela continue sans réponse appropriées. Mais avant cependant ” “Si nous commençons à parler de l’Ukraine, je dirai au président : frontière, frontière, frontière. Nous devons résoudre nos propres problèmes avant de faire quoi que ce soit d’autre”, a déclaré Johnson.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité