• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > De par Dieu, ne l’appelez plus Gérard !

De par Dieu, ne l’appelez plus Gérard !

Gérard se lâche comme un ado qui ne connaîtrait pas les smartphones. Il semble oublier qu’il est filmé. Ou bien non : il le sait et en jouit. Il dit des grosses provocations face caméra. Il s’en fiche de la caméra. C’est Gérard.

Staline

Je suis d’accord, il ne fait pas dans la dentelle. Je me demande quelle femme pourrait être séduite par ses propos de taverne. Des propos de client aviné.

Je croyais que seuls des adolescents boutonneux s’esclaffaient sur des chattes humides, voire des pénis turgescents pour les filles. Ben non. Gérard est toujours très chaud. Même tellement brûlant qu’il s’est un peu cramé selon les canons actuels.

Des journalistes (mal intentionnés, je suppose) ont utilisé des rushes d’un film tourné en Corée du Nord, paradis de l’humour s’il en est. Dans l’ambiance glaciale qui y règne, Gégé s’est détendu en tenant des propos grivois dits en aparté à son réalisateur, Yann Moix.

Les gens (mal intentionnés, je suppose) ont diffusé ces images sous le titre La chute de l’ogre. Ogre ? Le mot est charmant, et audacieux dans le contexte d’accusations de viol portées contre l’acteur. Accusations non démontrée en l’état. Mais l’effet est désastreux. Par exemple :

« France Télévisions a décidé de cesser d’acheter des films dont il serait l’acteur principal, et refuse également de coproduire de nouveaux projets où il serait présent. »

Ils faisaient à peu près la même chose sous Staline.

Idem en Belgique :

« La décision a été prise de retirer les films qui mettent Gérard Depardieu en avant en lui consacrant un rôle principal. Néanmoins, des programmes où son apparition reste plus "réduite" seront toujours diffusés sur les différentes chaînes de la RTBF. »

 

 

gerard depardieu,sexisme,accusations

Gainsbourg

La séquence de l’annulation de Depardieu a commencé. La cancel culture veut effacer « l’ogre ».

L’époque est favorable aux talibans de la morale et à l’exhibition de sa propre vertu. Deux choses cependant. D’une part Gérard Depardieu n’a été ni jugé ni condamné pour viol. Or en retirant ses films, France 2 et la RTBF agissent comme s’il l’était.

D’autre part cela démontre l’existence objective d’une police de la pensée et de la parole. Mais enfin, si toutes les bêtises que l’on peut dire en privé nous étaient comptabilisées, il y aurait de quoi nous envoyer, femmes ou hommes, dix fois en prison.

Certes ses propos ont été filmés puis diffusés, mais ils n’auraient pas dû l’être. Il a été pour le moins désinvolte. Mais je pense qu’il s’en fiche. Il rigole en parlant, signe du peu de sérieux qu’il attribue à ses propres remarques, aussi désobligeantes soient-elles pour certains et -taines.

Pourtant le mal est fait. Il refuse même de s’expliquer.

Il me fait penser à Gainsbourg à son époque très alcoolisée, et ses propos graveleux envers Whitney Houston en plein interview. Il est d’ailleurs étonnant que Gainsbarre soit encore diffusé. Il devrait être effacé depuis longtemps, lui qui a tant joué de l’équivoque par exemple sur sa relation avec sa fille.

 

 

gerard depardieu,sexisme,accusations

Harmange

Les femmes ne sont pour autant pas toujours respectueuses avec les hommes. Que penser du livre de Pauline Harmange, Moi les hommes je les déteste ? Ce titre provocateur et généralisant est si normal, il est si normal qu’une femme déteste les hommes et le dise ouvertement.

Elles savent pourtant se montrer vertement sexistes à l’encontre des hommes. Par exemple un article donne la parole à trois hommes battus. L’un d’eux, prénommé Samir, décrit les humiliations dont il a été victime : « Sale bâtard, fils de pute » semblaient être les injures sexistes préférées de madame.

En 2016, 12,7 % des femmes et 10,5 % des hommes déclaraient être victimes d’atteintes psychologiques ou d’agressions verbales en couple. Nombre de femmes ne se privent donc pas d’user de propos dégradants pour les hommes. Mais on en parle peu, ou pas.

Je rappelle ici qu’en Suisse par exemple, en 2023, 30 % des victimes de violence conjugale sont des hommes. 30 % c’est beaucoup, mais on n’en parle pas. Le fond de commerce victimaire appartient de droit divin aux féministes.

 

 

gerard depardieu,sexisme,accusations

Hugo

Autre exemple de comportement sexiste misandre, extrait d’un rapport publié par l’Université de Genève en 2008 et intitulé La violence conjugale envers les hommes :

« La femme n’a plus de reconnaissance envers son conjoint et ne le respecte plus, au point de l’utiliser comme son « homme a tout faire ». Par exemple, elle lui confie les tâches ménagères en soulignant son incompétence à l’aide de critiques et de reproches. »

Les propos entre filles ou entre gars peuvent être parfois grossiers. Mais s’il faut annuler les personnes pour des propos ou comportements décrits comme incorrects, il faut annuler Céline, Gainsbourg comme je le dis plus haut, mais aussi Victor Hugo. Ne lui attribue-t-on pas cette phrase :

« Je pense des femmes comme Vauban des citadelles : toutes sont faites pour être prises. Toute la question est dans le nombre de jours de tranchées. »

Ce géant, ce génie de la littérature était peu vertueux par ailleurs. Et voilà ce qu’il advint de lui :

« Cocu, il cocufiera à son tour, et dans des proportions délirantes… »

Au point d’être considéré comme atteint de satyriasis, l’équivalent de nymphomane pour les hommes. Sa femme avait initié leur séparation. Elle est pourtant restée avec lui. Et si elle n’était pas une oie blanche, son Victor n’a pas ménagé ses efforts :

« Désormais, ce ne sont pas des couleuvres qu’Adèle devra avaler en silence, mais une ménagerie tout entière. »

Victor Hugo : annulé !

 

 

gerard depardieu,sexisme,accusations

Sade

Marcel Proust est-il correct quand il décrit une scène sado-maso sanglante ? À voir.

Le procès du Marquis de Sade étant déjà fait il n’y a rien à ajouter. L’ignominie du monsieur est le miroir de la bienpensance féministe des années 1970. On peut seulement s’étonner de trouver encore ses livres dans les librairies et bibliothèques…

La culture de l’annulation est la chose la plus excluante que l’on puisse connaître. Et la moins intelligente. Ne peut-on faire la part des choses ? Le génie d’acteur de Depardieu est reconnu. Fichons-lui la paix pour ses propos off.

Retirer ses films est digne des talibans. C’est une peine sans pardon.

La cancel culture a de beaux jours devant elle. Pourtant les gens ne sont pas réductibles à ce qui nous dérange. Les propos de Depardieu auraient dû rester entre potes tâtant de la provoc lourde, le genre d’histoires graveleuses que parfois certains hommes aiment quand ils se permettent une incartade hors du monde lisse de la conformité sociale.

C’est peut-être un aspect récurrent chez l’acteur, mais ses proches le défendent et n’acceptent pas cette polémique.

 

 

gerard depardieu,sexisme,accusations

Prénom

Anyway, GD est comme il est, avec ses manières. On aime ou pas, mais la pudibonderie ultra-normative de notre époque ne saurait entacher son immense talent. Alors arrêtons de lui chercher des poux et de vouloir lui retirer sa légion d’honneur.

Ou alors effaçons-le rageusement, gommons son nom et même son prénom des listes du box office.

Sur les autres accusations dont il est l’objet, j’attends de voir.

Les êtres humains ne sont pas noirs et blancs. Mais la subite haine envers des gens que l’on a tant aimé c’est du noir et blanc émotionnel.

 

 

BA de Élisa :

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.03/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

45 réactions à cet article    


  • Brutus S. Lampion 21 décembre 2023 16:57



    Ça remonte à loin, cette pratique de tri entre les œuvres du grand manitou et celles de satan. En 1563, le pape avait décrété au Concile de Trente que la lecture de certains livres devait être interdite. Cette interdiction concernait les livres hérétiques, obscènes et de sorcellerie. Ils étaient et sont toujours répertoriés dans un catalogue appelé « index ».

    Les auteurs mais également les lecteurs de ces ouvrages doivent être fuis par tous les autres individus si ceux-ci désirent assurer le salut de leur âme. L’utilisation du QR code pour repérer et traiter ceux qui ne sont pas Charlie va simplifier le travail de la police de la pensée et du ministère de la vérité.


    • SilentArrow 22 décembre 2023 01:41

      @S. Lampion

      Même la Bible, ou du moins ses traductions en langues vulgaires, a été mise à l’index, l’église se méfiant des interprétations que pourraient en faire les lecteurs.


    • Fergus Fergus 22 décembre 2023 16:49

      Bonjour, S. Lampion

      Cela fait des années que Depardieu est, hors des bobines de cinéma où il est un grand acteur, considéré par beaucoup  moi y compris comme un gros dégueulasse.
      Le film de Corée, que je n’ai pas vu et que je ne désire pas voir, ne fait qu’illustrer cette réalité décrite de manière très crue par des techniciens, des réalisateurs et des actrices l’ayant côtoyé sur les plateaux.
      Depardieu doit-il être censuré par France Télévision et la RTBF ? Je ne le crois pas, chacun étant libre de regarder ou pas les films qui sont diffusés sur ces chaînes.


    • Clocel Clocel 21 décembre 2023 17:26

      Quelque chose me dit que d’ici quelques années les femelles vont se jeter sur les triques sur pattes du style à Gégé, « pussyfication » de la société oblige, il va falloir qu’elles tapent dans le vivier du sud et de l’est pour trouver encore un peu de répondant au plumard...

      Seigneur, quand je pense aux fières amazones dont j’ai eu l’heur de croiser la route, ils leur fallaient autre chose que des roucoulades sur l’oreiller et les observations lapidaires du matin n’étaient pas toujours à la hauteur de mes prétentions.

      Ces dames attendaient du rugueux, de l’improvisation, de l’audace, du hors pistes !

      Pour les coups langoureux, y’avait le tout venant.

      M’enfin, je ne suis pas inquiet, les authentiques « pasionaria » se dégoteront toujours les perles rares, qu’elles se repasseront après usage comme les bonnes adresses de croûte.


      • Brutus S. Lampion 21 décembre 2023 17:46

        @Clocel

        T’inquiète : les hormones n’ont pas dit leur dernier mot, et il y a un abîme entre la posture moralisante affichée par la gentry dans les colonnes de sa presse et les plateaux de sa télé et la réalité discrète des clubs échangistes fréquenté par les mêmes. L’écart entre la morale imposée aux autres et la licence autorisée à soi-même est aussi vieux que le recours à la prostitution par ceux qui imposent l’abstinence et le célibat. Comme moi, tu as simplement connu une époque qui n’a pas duré très longtemps, pendant laquelle l’hypocrisie avait un peu reflué avant de revenir comme une vague de fond avec la production hollywoodiennes qui vend du sexe édulcoré en disant que c’est glamour et qui montre du doigt le rut sans artifices en disant que c’est vulgaire. Ça n’a pas empêché Epstein de se faire des couilles en or avec leur stupre et leur opprobre.


      • Clocel Clocel 21 décembre 2023 18:12

        @S. Lampion

        Non... Tu peux facilement constater un problème de libido chez les jeunes, tu discutes avec des gamines de 20 berges elles sont blasées comme des femmes de 45 balais de ma génération, ou alors elles se réservent pour... Elles ne savent pas.

        Ils ont le sexe brouillon, c’est soit frénétique, soit monacal, il me semble qu’on prenait ça un peu plus au sérieux dans les années 80, ça se construit des relations sexuelles, faut faire des games, non ?

        J’ai plains la génération SIDA, mais merde, c’est terminé cette affaire, on sait s’en préserver.

        Les stats sont formelles, ils passent leur temps à s’astiquer sur le porno, sites où tout est gratuit, quel est l’intérêt des exploitants ?


      • Lynwec 21 décembre 2023 17:33

        Il était très bien, une icône, une idole, un génie du cinéma hexagonal... jusqu’à ce qu’il avoue une certaine sympathie pour la Russie de Poutine...

        Crime impardonnable en Fronce occupée...

        Dès lors, voué aux gémonies, cible préférentielle pour des médias aux ordres (surtout quand une diversion est bienvenue), toujours prêts à détester (sur commande) ce qu’ils adoraient la veille, du moment que ça peut faire vendre et plaire aux maîtres...


        • Com une outre 21 décembre 2023 18:07

          @Lynwec
          D’accord avec vous, sa russophilie est aussi sûrement la cause de son éviction des TV. Heureusement Macron est un admirateur. Un point commun avec Poutine, enfin ?


        • V_Parlier V_Parlier 22 décembre 2023 16:51

          @Lynwec
          Il me semble en effet que sans cette indépendance « arrogante », le « dossier » serait resté au chaud au cas où... Mais ceci dit, en Corée du Nord il s’est réellement comporté comme un gougeat, et pas qu’en aparté. Je me demande ce qui serait arrivé à un touriste lambda après avoir montré autant d’irrespect envers la guide. Enfin, sa tendance pro-russe laisse à désirer, c’est selon ses humeurs. Il a même pesté contre Poutine en se demandant pourquoi il attaquait « ses frères ». Homme libre mais pas très futé ni poli, le Gégé. Je resterai à distance, même si je pense qu’on nous le sert à point parce-que c’est « utile » à quelquechose en ce moment.


        • Fergus Fergus 22 décembre 2023 16:54

          Bonjour, Lynwec

          Rien à voir avec la Russie : cela fait pas mal d’années que Depardieu est pointé du doigt pour ses dérapages à répétition, qu’il pisse dans une bouteille de flotte dans la cabine d’un avion ou qu’il tienne des propos graveleux sur les femmes, voire se livre à des attouchements sur les plateaux comme l’on rapporté par mal de témoins (je n’évoque pas là les plaintes pour viol qui sont du ressort de la Justice). 


        • Fergus Fergus 22 décembre 2023 17:18

          @ Lynwec

          En 2012, j’ai rédigé une lettre ouverte à Depardieu. Elle ne concernait pas encore les dérives sexuelles et sexistes du personnage, mais la manière dont il tentait d’échapper au fisc. Et cela au mépris de ces gens des classes populaires qui le faisaient vivre en allant voir ses films et qui, eux, n’avaient pas la moindre chance de soustraire à l’impôt leurs modestes revenus :
          Lettre ouverte à M. Depardieu.


        • Lynwec 22 décembre 2023 17:36

          @Fergus

          Mort de rire...Bien sur que c’est rapport à la Russie ...Une personne à un certain niveau de notoriété qui ose s’écarter de la ligne, vite, il fallait sévir pour l’exemple...

          Eut-il été fervent admirateur de la reine d’Angleterre que tout passait crème...

          Genre, Depardieu serait le seul à « échapper au fisc » ... Mais mon cher, c’est un sport national (voire ministériel) à partir d’un certain seuil de revenus, et il n’y a guère que les sans dents au salaire modeste qui ne cherchent pas (les naïfs, mais ils ne peuvent guère non plus en fait...) à lui échapper...

          « Les yeux dans les yeux, je vous le dis, je n’ai jamais eu de compte en Suisse... »
          Et ne parlons pas de la déclaration de patrimoine de certain candidat...
          Ailleurs que dans une république bananière, ce serait direct la case prison...

          Alors, venir faire ch... Depardieu sur ce sujet, il faut oser...


        • V_Parlier V_Parlier 22 décembre 2023 20:02

          @Fergus
          Ce qui lui est reproché n’a rien à voir avec la Russie. Mais le fait que tout à coup on lui reproche ce qui était de notoriété publique (et bien vu en son temps par les post-soixante-huitards, comme avec Matzneff), ça a bien à voir avec son indiscipline politique.


        • troletbuse troletbuse 22 décembre 2023 20:18

          @Fergus
          Lettre ouverte à Depardieu.
          Ah oui, c’était du temps de votre Hollandouille, l’ennemi de la finance. C’était déjà un leurre lancé pour éviter de parler de la corruption des politicards.
          Aujourd’hui pour tuer le monde occidental, on a le grand reset avec la fausse pandéme, le faux réchauffement, la destruction des approvisionnements en énergie, de nos centrales nucléaires, les guerres, le wokisme, etc
          Et on nous ressort Depardieu pour distraire les manants qui doivent être exécutés d’ici 2030,
          Comme si Depardieu avait une influence quelconque sur la France.


        • Fergus Fergus 22 décembre 2023 20:43

          Bonsoir, V_Parlier

          Je ne vous suis pas très bien : quelle « indiscipline politique » ? Qui se soucie des opinions  d’ailleurs fluctuantes de Depardieu sur le sujet ? Son avis sur les pinards a plus de chances d’être entendu !


        • OJBA 22 décembre 2023 20:44

          @Fergus Je pense que c’est beaucoup plus simple que ça. Depardieu est un con, acteur génial mais con (il n’est pas le seul). Chez lui, il peut très bien se comporter « normalement », si tant est qu’il y ait une norme spécifique, en tout cas ne pas enfreindre la loi, et quand il est dehors, il joue. Du Depardieu des valseuses dont il n’est jamais sorti. Un con, quoi, binaire, incapable de s’adapter à la situation du moment.


        • Fergus Fergus 22 décembre 2023 20:54

          Bonsoir, OBJA

          Oui, je suis assez d’accord avec vous.

          « Chez lui, il peut très bien se comporter « normalement » »
          En effet. C’est même un classique du genre. C’est pourquoi l’indignation de Carole Bouquet, basée sur ce genre d’argumentation, n’a pas de valeur.
          France 2 vient de consacrer une (excellente) série au violeur de la Sambre : un époux et un père irréprochable doublé d’un homme parfaitement bien intégré au travail et dans le monde associatif. A l’actif de cet homme : 54 viols et agressions sexuelles sur des jeunes femmes.
          Ce rappel, non pour établir un parallèle avec Depardieu, mais pour montrer que les proches sont souvent aux antipodes de la réalité quant ils ne refusent pas de la voir en face ! 


        • V_Parlier V_Parlier 22 décembre 2023 21:07

          @Fergus
          J’ai déjà dit que ses opinions étaient fluctuantes. Mais quand on est un « people » dans le « monde libre », on ne doit pas fluctuer, on doit rester dans le politiquement correct. Qui s’en soucie ? Ceux qui se sont tant souciés de l’opinion publique sur d’autres sujets clivants : Le milieu politico-médiatique bien-pensant.


        • Gégène Gégène 21 décembre 2023 18:01

          Pour quiconque a pratiqué l’équitation, il va sans dire, et surtout sans le dire,

          que pour une nana, cépapareil que pour un mec, niveau bas-ventre . . .

          moi je faisais plutôt gaffe à pas m’éclater les choses de la vie smiley


          • Clocel Clocel 21 décembre 2023 18:30

            @Gégène

            T’as pas le sens du rythme mon vieux Gégène, faut pratiquer le trot enlevé ! smiley


          • troletbuse troletbuse 23 décembre 2023 01:23

            @Gégène
            Dommage que Jean-Mimi ne fasse pas d’équitation. Oh si,sur Tarlouzette /-))


          • Français & Françaises

            Au premier janvier 2024 offrez vous une paire de couilles .

            Vous allez en avoir besoin ....

            FREXIT FREXIT FREXIT FREXIT FREXIT

            FREXIT FREXIT FREXIT FREXIT FREXIT

            FREXIT FREXIT FREXIT FREXIT FREXIT

            FREXIT FREXIT FREXIT FREXIT FREXIT

            FREXIT FREXIT FREXIT FREXIT FREXIT


            • Com une outre 21 décembre 2023 18:39

              Il faut reconnaitre que le monde des médias télévisuels et cinema occidentaux est gangréné par le wokisme et les mouvements LGBTetc. Impossible de regarder une série récente (surtout américaine) sans que les hommes comme les femmes soient homosexuels. C’est de l’exhibition gratuite dans bien des cas d’ailleurs, de la propagande qui n’apporte rien à des scenarii souvent déjà faibles. Il en est de même en France avec en prime la diversité obligatoire, au point de n’avoir quasi plus d’acteurs « blanc » parfois.

              Espérons que la prochaine étape sera de trouver un juste milieu, cela s’appelle la tolérance, ce qui manque beaucoup aux mouvements wokes actuels.


              • Seth 22 décembre 2023 12:41

                @Com une outre

                C’est la règle yanki : féminin + masculin, blanc + couleur, hétéro + homo, djeuns et vétustes, et PMR en prime.

                On attend les asperger, les gogols, les sans dents et les ceusses qui se pissent parmi, etc, etc...

                Sinon, Achtung ! DISKRIMINATSSSION ! smiley


              • Depârdieu n’a pas fait pire qu’un certain Gainsbarre .

                https://www.youtube.com/watch?v=2o165uRDuYU

                En France..

                Le femme a ce droit infâme de se plaindre de ce qu’elle a subit aussi bien que de ce qu’elle espérait ou qu’elle n’a pas eu .

                Certaines femmes sont vénale , vicieuse .... ;;

                La jalousie est un levier important dans les affaires criminelles, familiales, sociales, politiques, raciales . 

                Gainsbarre / juif donc intouchable ...


                • Lynwec 22 décembre 2023 07:08

                  @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot

                  Chez Gainsbourg, c’était même, en partie, ce qui faisait que les médias le portaient aux nues...
                  La critique est aisée mais l’art est difficile, dit-on...
                  Et brûler ce qu’on a adoré est un sport très répandu...


                • V_Parlier V_Parlier 22 décembre 2023 16:55

                  @Lynwec
                  « Chez Gainsbourg, c’était même, en partie, ce qui faisait que les médias le portaient aux nues... »
                  Exact en effet.


                • Panoramix Panoramix 22 décembre 2023 19:08

                  @Lynwec
                  Depardieu s’est trompé d’époque, aujourd’hui on ne peut se foutre publiquement de la gueule qu’exclusivement du mâle blanc hétéro, surtout s’il est macho. Donc on a le droit de se foutre de sa gueule à lui.


                • OJBA 22 décembre 2023 21:04

                  @Lynwec Ah p’tain, non, si j’adore les biftons, ce n’est pas demain la veille que je vais en cramer un !


                • saint louis 21 décembre 2023 21:25

                  Pour mieux se rendre compte qui est vraiment Gérard, rien de tel que de lire la bande dessiné de Mathieu Sapin, qui l’a suivi pour pour mettre en images sa vie et ses frasques vraiment extraordinaires .

                  Gérard est décidément un personnage mal connu et qui mérite de l’être.

                  https://www.dargaud.com/bd/gerard-cinq-annees-dans-les-pattes-de-depardieu-bda5150020


                  • Iris Iris 21 décembre 2023 22:53

                    Tous des tafioles, Gégé sauve nous !

                    N’empêche que tout le monde sait bien ce qu’il est, y compris les hypocrites qui ont profité de sa lumière et le descendent maintenant.


                    • Christophe 22 décembre 2023 14:41

                      @Iris
                      Je me rappelle encore quand ce grand acteur a tourné coup de tête et est resté fidèle à l’AJA, club qui a fourni les joueurs pour le tournage du film. Les deux comparses Gui Roux et Gégé avaient la main un peu leste sur le bourgogne mais c’était une époque du bon vivre ou chacun trouvait la place qui correspondait à ce qu’il était.

                      Aujourd’hui il faut plaire aux autres quitte à renier ce que l’on est. Société à vomir sur le plan du développement personnel puisque « personnel » n’a plus vraiment le sens voulu ; on a besoin d’un coach pour nous expliquer comment vivre smiley

                      Etre soi-même est le plus difficile en ce bas monde, Socrate en a été le premier représentant sur lequel il nous reste des écrits. Je souhaite à Depardieu de rester lui-même, j’ose espérer que les hyènes qui le pourchassent ne le changeront pas à l’âge qu’il a.

                      Quant aux procès qui l’attendent, laissons à la justice le soin de faire son ouvrage et à Gérard d’assumer ses actes, c’est la seule chose que nous puissions lui souhaiter. Je rappelle au besoin qu’en France, il existe une valeur que l’on appelle la présomption d’innocence qui est toujours bafouée par toute cette clique immonde des réseaux sociaux.


                    • Iris Iris 23 décembre 2023 21:15

                      @Christophe

                      Vous avez raison c’est devenu plus difficile pour les grandes gueules comme lui, mais ça fait un peu d’air pour les autres, je ne regrettent pas beaucoup ce temps ou les faibles devaient s’écraser.


                    • hommelibre hommelibre 28 décembre 2023 07:21

                      @Christophe

                      En effet : « Aujourd’hui il faut plaire aux autres ». À un point détestable. On donne trop de pouvoir aux autres. On étale sa supposée vertu à chaque occasion afin d’’etre dans le « bon » camp et d’être aimé ou d’avoir des avantages.

                      Dans le spectacle c’est même une donnée constante qui confine au racolage. Tout ces « Je vous aime » au public, sous-entendu : achetez ma musique, cela finit par donner la nausée. 

                      Un jour ils vont se réveiller emprisonnés dans les jugements des autres. Ce monde devient étouffant.


                    • SilentArrow 22 décembre 2023 01:50

                      Il fut un temps où il y avait Gérard Deneuf ou Catherine Depardieuze, quand ce n’était pas l’inverse, dans tous les films français.

                      J’en avais un peu soupé.

                      Mais c’est un bon acteur et j’aime bien son côté rebelle et sa façon de dire merde à la bien-pensance hypocrite.


                      • V_Parlier V_Parlier 22 décembre 2023 16:59

                        @SilentArrow
                        De ce côté là oui, mais j’ai l’impression que la vieillesse ne lui réussit pas, au point qu’il se croit dans ces films pré-décadents d’un mauvais goût prononcé dans lesquels il a joué, comme « tenue de soirée »... Mais tout le monde devait trouver ça génial à l’époque.


                      • zygzornifle zygzornifle 22 décembre 2023 10:40

                        En tout cas il n’a pas le jet rare notre Gérard .....


                        • On en parle , on l’écrit ;

                          Certaines femmes sont vénale , vicieuse.....

                          https://www.mediapart.fr/journal/france/211223/champagne-et-montres-de-luxe-les-cadeaux-non-declares-de-l-industrie-pharmaceutique-la-nouvelle-ministre-d

                          Vénale ....

                          D’après nos informations, Agnès Firmin Le Bodo, nommée mercredi après la démission d’Aurélien Rousseau, est visée par une enquête sur les cadeaux de la multinationale Urgo.

                          En tant que pharmacienne, elle est soupçonnée d’avoir reçu de 2015 à 2020 pour 20 000 euros de bouteilles de champagne, montres de luxe, etc.

                          Vicieuse .....
                          La nouvelle ministre de la Santé, une proche d’Édouard Philippe qui s’est déjà affichée avec l’association islamiste “Havre de Savoir”,


                          • https://www.francesoir.fr/politique-france/cahuzac-ii-le-retour-ou-quand-l-amour-propre-ne-le-reste-jamais-tres-longtemps


                            Cahuzac II, le retour ou quand l’amour-propre ne le reste jamais très longtemps...


                            La soupe est meilleure dans le lobbying qu’à la clinique

                            Au PS, il est chargé des questions liées à la Santé. Il est membre de l’équipe de campagne de Michel Rocard, candidat à la présidentielle de 1988 puis Premier ministre de François Mitterrand. Jérôme Cahuzac quitte ensuite son poste de chef de clinique à la faculté de médecine pour devenir conseiller technique dans le cabinet de Claude Evin, ministre des Affaires sociales des deux gouvernements Rocard de 1988 à 1991.

                            On lui confie l’élaboration de la loi Evin, qui encadre la publicité sur l’alcool et le tabac. Le texte suscite des débats enflammés au Parlement mais reçoit un soutien inattendu : celui d’une certaine Roselyne Bachelot, très liée à Big Pharma et députée du RPR, parti opposé à la loi. Le texte est décrié par les lobbies des vins et spiritueux... mais Jérôme n’a déjà d’yeux que pour le puissant lobby du Big Pharma. A cette période, il est conseiller technique pour le médicament et de ce fait l’interface du ministère de Claude Evin avec la Direction de la pharmacie et du médicament (DPHM). 

                            Chez Evin tout est bien. Ma petite entreprise...

                            Après la chute du gouvernement Rocard en 1991, il reprend sa carrière professionnelle, qui se porte à merveille grâce à sa petite entreprise, qui ne connaît pas la crise, Cahuzac Conseil qui "engrange” pour ses “conseils purement techniques” au profit des labos. 

                            Le chirurgien, qui a commencé sa carrière en cardiologie dans le public, fait un retour en politique lors de l’élection présidentielle de 1995. Il est de nouveau sollicité sur les questions de santé, cette fois-ci par Lionel Jospin qui l’intègre à son équipe de campagne. Cahuzac a encore mal choisi son candidat, puisque c’est Jacques Chirac qui est élu...

                            Il se lance alors dans la politique élective. Parachuté dans le Lot-et-Garonne pour les législatives de 1997, le scrutin est remporté par la gauche plurielle dont le PS est le pilier. Le premier secrétaire Lionel Jospin, l’un de ses mentors, est alors nommé à la tête du gouvernement de coalition et de cohabitation. Jérôme Cahuzac est élu député dans la troisième circonscription, puis conseiller général du département de 1998 à 2001.



                            • Le chantage sexuel est monnaie courante » : un élu crache le morceau sur le fonctionnement du Congrès américain

                              « Comment expliquer toutes les conneries qui sortent de Washington ? », s’interroge le journaliste de Fox News.

                              Et d’apporter la réponse via Tim Burchett, élu républicain du Congrès, qui fait un rapide rappel du principe d’un Kompromat, avant d’affirmer que la pratique est largement répandue au Capitole :

                              « Lorsque vous êtes sur le point de procéder à un vote clé, un homme bien habillé vous chuchote à l’oreille : « il y a des vidéos de vous ». »

                              « A la façon dont le pays fonctionne, nous devrions partir du principe que les politiciens font l’objet d’un chantage sexuel », remarque le journaliste.

                              Une évidence qui met du temps à émerger dans le débat public, alors même que l’affaire Epstein - réseau produisant des Kompromats pédophiles dont aucun client n’a été poursuivi - a explosé depuis des années.

                              Peut-être que la révélation à venir de quelques noms (https://t.me/kompromatmedia/4636)fera bouger les choses, et poussera le monde à se poser la seule question qui vaille :

                              A qui Jeffrey Epstein rendait-il des comptes ?

                               #Opération_Mockingbird–« La CIA a compromis les journalistes du monde entier »—Kennedy (https://t.me/kompromatmedia/3917)


                              • lecoindubonsens lecoindubonsens 22 décembre 2023 17:22

                                Grossier, vulgaire, grivois, obsédé du sexe, les mains baladeuses, de part sa notoriété se croyant au dessus de tout, et croyant pouvoir tout se permettre ...

                                sans doute pas trop de doute sur cela !

                                Quant aux « agressions sexuelles et viols », titre du reportage, et motifs des accusation actuelles, tout est question de définition !

                                agression sexuelle

                                 : atteinte sexuelle sur la victime en usant de violence, de contrainte physique ou morale, de menace ou de surprise. L’agression sexuelle suppose un contact physique entre l’auteur et la victime.

                                viol : tout acte de pénétration sexuelle, de quelque nature qu’il soit, commis sur la personne d’autrui par violence, contrainte, menace ou surprise. C’est un crime passible de la cour d’assises. On distingue le viol des autres agressions sexuelles à travers l’existence d’un acte de pénétration qui peut être vaginale, anale ou buccale. Cet acte peut être réalisé aussi bien avec une partie du corps (sexe, doigt, etc.) qu’avec un objet.


                                Ainsi une main baladeuse sur le sein, voire seulement sur le pied, la main, la jambe sans que la dame ait explicitement dit OUI avant est une agression sexuelle. Si la main touche la chatte (comme dirait Gérard) c’est un viol.

                                Messieurs, avons nous tous réclamé un document explicite en 3 exemplaires confirmant l’accord de la demoiselle avant de lui toucher la main ?

                                Alors solidarité avec Gérard, nous sommes coupables d’agressions sexuelles.

                                Est-ce si grave ? Et veulent-elles réellement soit toujours prendre l’initiative, soit une demande « administrative » avant tout contact ?

                                Quant au viol, que nous montre le reportage ?

                                Je retiens 2 points

                                1. il n’y a qu’un seul exemple de pénétration, et concernant cette actrice, elle revenait volontairement chez Gérard après un premier passage un peu chaud, donc elle pouvait se douter. Ensuite les caméras et le rapport de police montrent clairement son consentement sans aucune surprise ni violence. Pourquoi parler de viol.
                                2. le témoignage de S. Marceau que le journaliste veut montrer à charge « il avait l’habitude de s’en prendre à ... », mais qui en fait prouve qu’il respectait celles qui ne voulaient pas puisqu’elle ajoute « s’il m’avait touché, il aurait pris une baffe, et il n’a jamais rien fait avec moi ». CQFD, si une femme est claire sur NON, Gérard respecte. A contrario, c’est que l’attitude signifiait ... OUI.

                                En son temps, j’avais analysé l’affaire sur N Hulot

                                http://lecoindubonsens.unblog.fr/2021/11/26/viol-lemission-envoye-special-est-le-meilleur-avocat-de-nicolas-hulot-3/

                                Similaire  : des émissions de TV qui crient au viol pour faire de l’audience, des accusés au profil assez odieux et se croyant tout permis, mais pas des violeurs.


                                • pipiou 24 décembre 2023 15:34

                                  Talibans, Staline ... on est peu dans l’exagération là.


                                  • alinea alinea 24 décembre 2023 21:16

                                    Ça fait trois articles que je lis sur cette « affaire » et je ne sais toujours pas qui reproche quoi à Depardieu ? Pudeur de gazelle des auteurs ?


                                    • zygzornifle zygzornifle 26 décembre 2023 14:05

                                      Darmanin se faisait bien sucer pour octroyer des facilités, on en fait pas tout un plat .....


                                      • Gérard Luçon Gérard Luçon 27 décembre 2023 07:31

                                        il y a au moins 2 axes :

                                        -le bonhomme, brut de pomme, et à qui on reproche maintenant y compris son rôle dans les valseuses en 1974 ... un film ou apparemment il ne jouait pas un rôle de composition !

                                        -la mise à mort, par la journalopesque française, d’un individu à qui les faits reprochés semblent couverts par la prescription !

                                        Desproges disait « que Dieu me tripote » ;

                                        L’actrice débutante et qui veut un rôle dit « que Depardieu me tripote »

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité