• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Bilan d’un an de conflit : Entre la guerre et le déshonneur, nous (...)

Bilan d’un an de conflit : Entre la guerre et le déshonneur, nous avons choisi la guerre, nous aurons le déshonneur

Une synthèse de la position morale occidentale et de ses faiblesses dans la course à la guerre.

JPEG

Je tenais par cette citation à rappeler à tous ceux qui aiment à nous dresser les parallèles historiques que comparaison n’est pas raison. Il est toujours facile de se proclamer être du bon côté de la barrière, lorsque 90 ans après on invoque des références.

Le narratif occidental veut que Poutine égale Hitler et que mû par une soif inlassable de puissance il désire recréer le monde d’avant 1989, voire, cette fois-ci, terminer à la Corogne pour bouter une fois pour toutes les Américains hors d’Europe. Reconnaissons que c’est une manière d’admettre le contrôle US sur l’Europe si bien mit en valeur par l’attentat de Nord Stream et ses suites.

Soyons un instant l’avocat du diable, l’explication russe du conflit se fonde en partie sur le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes et l’accord de Munich ressortait de la même logique. Il est donc facile pour les petits télégraphistes du système de jouer sur une homothétie superficielle.

J’invite ceux qui désirent approfondir le procédé à revoir la scène du Président ou Gabin et Blier se livrent une querelle de mémoire sur la position des morts de la guerre. Comme dit le président Beaufort : « Je voulais montrer que moi aussi, je peux faire voter les morts. »

Et d’un ton sec il ajoute : « Le procédé est assez méprisable, croyez-moi »

Avec cette sentence en tête, faut-il s’étonner de voir le système politico-médiatique y recourir ? Non, depuis la guerre en Libye, nous savons que la morale et l’estime de soi n’ont plus leur place dans cette partie de l’univers.

Ces gens, grassement rémunérés par le système pour leur cours de morale (6 milliards de subventions publiques rien qu’en France, plus d’autres avantages que je suis trop paresseux pour sommer) vivent de la transformation des saletés gouvernementales en nobles causes. Ils sont les avocats de la veuve contre l’orphelin, ceux du notable contre la veuve et bien sur de l’état contre le notable. Voué à la défense du fournisseur de subventions qui les fait vivre, mercenaire de la plume ou de l’image, ils se nourrissent de la perversion de notre morale.

Venant du commun, on me pardonnera mon côté ignoble, je fais, vous me le pardonnerez, un très mauvais chevalier monté sur son cheval blanc puisque je ne monte pas. Et donc la noblesse de la bourgeoisie française aux ordres des pouvoirs Washingtoniens ou berlinois me laisse de marbre.

Donc redescendons dans la boue des faits, je m’y sens plus à l’aise que dans les cours de morale à géométrie variable.

En 2021, malgré de nombreux avertissements russes des forces ukrainiennes se massent dans le Donbass. Nous savons depuis cette semaine que la planification pour la destruction des gazoducs nord stream commence à la même période. La corrélation traduit-elle la préméditation ? On peut le penser, en tout cas, le moment semble idéal. L’armée ukrainienne, 3,8 %1 du PIB, 450 000 hommes plus 50 000 paramilitaires a achevé sa remontée en puissance. Ce qui était une force pitoyable en 2014, mal motivée, mal commandée passe désormais pour l’une des plus grandes armées d’Europe et constitue donc une menace à la fois pour le Donbass et pour la Crimée. En face la Russie venaient de diminuer son budget militaire après avoir mis à niveau ses forces aérospatiales2.

Face aux premiers événements, les Russes organisent des exercices, montrent leurs forces, envoient des ambassadeurs. Mais, ils ne préparent pas d’hôpitaux de campagne, ou de préparatifs d’invasion. L’objectif semble donc être d’établir un rapport de forces pour soutenir le travail de leurs diplomates. D’importants efforts sont donc tentés de leur part qui rencontrent systématiquement porte close ou mauvaises excuses. Notre président, Emmanuel Macron se distingue dans le domaine. Rappelons la règle de Montesqiueu : « Les vrais responsable de la guerre ne sont pas ceux qui les déclenchent mais ceux qui les rendent inévitables. »

À ce compte, les chroniques de l’année 2021 constituent un réquisitoire contre les choix (Délibérés ?, l’histoire y répondra) des dirigeants occidentaux, car à cette date, le conflit peut-être évité.

Maintenant que nous savons que les USA planifiaient la destruction de Nord stream, le choix est fait, l’Occident veut briser la Russie. Ou plus exactement les cercles Washingtonniens du département d’état on choisit la guerre pour nous. Personne ne s’étonnera alors que si les diplomates russes sont traités avec cordialité, leurs propositions reçoivent un accueil glacial et les bombardements redoublent dans le Donbass.

Cette phase trouve son paroxysme avec la phrase de M. Macron3 : « Ce ne sont pas des séparatistes qui vont faire des propositions sur les lois ukrainiennes ! »

Par cette simple phrase, le dirigeant français exclut les habitants du Donbass du processus politique ukrainien. Comme le dit Cyrano, s’il avait eu quelques lettres, notre président aurait constaté que pendant les guerres de religion, bien souvent les révoltés ont justement proposé des lois. Dans toute guerre civile l’accord se conclut sur la base des propositions des deux parties, les juristes assurent ensuite l’intendance. Singulière vision du monde qui promeut la paix sans les concernés ! Mais j’ignore ou monsieur Macron a appris la sensibilité.

En ce temps-là, d’ailleurs les ultras se précipitaient pour saborder le moindre accord et prolonger la saignée. Aujourd’hui des Occidentaux appellent, au mépris des positions sur le terrain à la guerre sauf si la Russie abandonne Donbass et Crimée. Les Guises, chefs de la ligue catholique ont trouvé leurs héritiers.

Comme le disait monsieur de Montebourg devant l’assemblée, nous avons affaire à des Ayatollahs du droit. Ils ont raison, le droit est en leur faveur surtout lorsqu’ils se jugent entre eux et ignorent leurs propres violations. L’Occident juge ainsi que le maïdan est l’expression d’un peuple ukrainien unifié décidé à prendre en main son destin. Magnifique histoire, jugée à huis clos par le jury des acteurs. Sauf que, comme le procès du capitaine Dreyfus la sentence est quelque peu entachée par les détails oubliés.

Oublié la violente querelle politique sur les accords. L’Ukraine négociait des accords commerciaux avec la Russie et l’Union européenne. Ceux-ci prés, l’UE exige un accord exclusif, condition nouvelle qui crée la crise. Sans cette demande de monsieur Barroso, il n’y a pas de crise en Ukraine. La sagesse conventionnelle aurait été un accord intérimaire le temps de trouver une solution technique. Mais, non, immédiatement éclate la révolution du maïdan et quelques milliers d’individus dans la rue témoignent de « la volonté unanime » du peuple ukrainien qu’avant des sondages donnaient 48% pour l’accord avec la Russie et à 35% pour l’UE.

Furieusement pro gilet jaune, j’aurais mauvaise grâce à condamner les manifestations de rue. Il ya d’ailleurs eu des mouvements et des groupes spontanés dignes de respect. Le lecteur me permettra de tout de même trouver surprenant que nos élites qui nous serinent que la rue ne gouverne pas en France trouvent tant de charme démocratique aux émeutes du Maïdan. Sur notre terre, la république est agressée lorsque la porte d’un ministère est défoncée alors que lorsque les Ukrainiens envoient cinq cents policiers à l’hôpital (dont une centaine avec des blessures par balles) c’est le peuple démocratique qui se lève. Devrais-je en déduire que les protestations sociales en France ne blessent pas suffisamment de policier pour être démocratiques ?

Le contraste est savoureux et, l’âme noire que je suis ne peut s’empêcher de s’évoquer, la morale de La Fontaine : Selon que vous serez puissants ou misérables, les jugements de cours vous rendront blancs ou noirs.

La presse tient lieu de cours en France, une vieille tradition maintenue avec soi et reconnaissons que les principes essentiels n’ont pas changé. À chaque fois, il manque en réalité un véritable processus politique. Une manifestation est une alerte sérieuse que le pouvoir a perdue en légitimité et ne peut pas se maintenir comme avant.

Alors, prenons l’exemple de mai 68. La rue marque une défiance, et si le général de Gaulle s’assure de disposer des moyens de la répression il ne la lance pas, mais traite le problème au plan politique : Il dissout l’assemblée et donne au peuple le pouvoir de choisir son destin. Lors du coup d’État du 18 brumaire, quelques mois plus tard un plébiscite suit et valide l’action. On peut critiquer, mais à chaque fois, le peuple a eu l’occasion de se prononcer.

Au contraire, la constante face aux gilets jaunes, comme face au Maïdan est la non-convocation d’élections. Le pouvoir macronien reste en place et s’enfonce dans un autisme que l’archivage des contributions au grand débat viendra sanctionner. En Ukraine, la nouvelle Rada envoie la troupe contre les oppositions et, provocation, abolit la loi sur les langues. Faut-il s’étonner qu’après l’incendie de la maison des syndicats à Odessa ceux qui sont en désaccords préfèrent les armes à l’attente des bataillons de représailles ?

Blanc ou noir ? La pureté ukrainienne d’un peuple courageux décidé à prendre son destin en main ne résiste pas à ces faits. Loin d’être le fruit d’une large majorité de la population le maïdan est l’œuvre d’une minorité agissante (Aidée par de l’argent étranger ?) qui n’a pas la sanction du peuple et l’évitera. Une nouvelle élection ne sera organisée qu’après que les sécessions et séparatismes aient suffisamment modifié le corps électoral ukrainien pour livrer le résultat attendu.

Des minorités agissantes sans légitimité à l’assaut du pouvoir en place, au moins désigné selon un processus légal ? Ne parlions-nous pas d’un moustachu des années 30 ? Oh, oserais-je voir dans le maïdan une réplique des agissements nazis dans l’Autriche d’avant l’Anschluss ou dans les sudètes ? Mais, alors, ce n’est pas Poutine qui est derrière le maïdan ?

Je serais certainement un vilain monsieur, mais il se trouve que je m’identifie à un hérétique qui prend plaisir à analyser lui-même les faits et à tirer ses propres conclusions. Vous savez comme ce Voltaire qui contre le consensus insistait pour défendre un Protestant (Forcément coupable) ou ce Zola, qui s’est laissé condamner pour sauver un Juif (Là aussi forcément coupable). Alors, bien sûr, vers de terre en admiration devant des étoiles, je ne saurais me hisser à leur hauteur, mais permettez-moi de défendre mon russe contre la meute hurlante et de lutter pour un traitement équilibré. Nous devrons vivre avec les conséquences de cette époque et de nos choix, que certains d’entre nous aient lutté pourra sauver l’honneur.

La révolte de la Crimée et du Donbass est-elle donc illégitime ? À la vue des éléments précédant il me semble que non, mais elle n’arrange pas nos seigneurs. Surtout, elle repose sur l’idée, ô combien absurde que les dirigeants auraient des comptes à rendre à l’homme de la rue. Honni soit qui mal y pense, le peuple est là pour se taire et admirer les chefs que la brigue et la manipulation ont jugé bon de lui donner. Il est donc plus simple de l’expliquer par une intervention russe. Permettez-moi de douter. Le maïdan éclate en Février 2014, la révolte du Donbass en Avril 2014, elle est bien sur nous dit-on l’œuvre du FSB auxquel rien ne semble impossible. Examinons tout de même un instant les deux thèses. D’un côté, un président pro-russe se fait chasser et deux mois plus tard, des régions entières s’embrasent sous l’action des services secrets russes. Avec un dirigeant favorable au Kremlin, il n’y avait aucune raison de préparer de telles actions assez peu amicales si jamais elles étaient découvertes. Donc le FSB est meilleur que James Bond, et avec les embrasements sociaux à répétition que connaît la France, ils auraient dû nous faire tomber s’ils sont si bons. Vous remarquerez pourtant que monsieur Macron est toujours au pouvoir.

Second scénario, les USA depuis le milieu des années 1990 financent des organisations en Ukraine. Un premier essai a lieu en 2008, mais le vote élimine les fauteurs de troubles. Bis répétita en 2014, mais cette fois-ci, l’on s’assure que le vote sera conforme aux attentes. Qu’importe que ce soit au prix d’une guerre civile on enverra les bataillons néonazis (2 % du corps électoral) expliquer la vérité aux récalcitrants. Laquelle de ces deux thèses semble la plus réaliste au plan logistique ? Le miracle du FSB ou un lent travail de sape et d’influence dans un pays perclus de problèmes ?

Bien évidemment la première puisque rien n’est impossible aux Russes, mais alors, il faut s’assurer de bien condamner les séparatistes. Macron y pourvoira.

Il me semble que plus qu’une analyse géopolitique, la terrible phrase d’Emmanuel Macron qui condamne une région entière aux flammes de la guerre, relève de ce racisme social, si primaire chez lui. Savait-il seulement dans quoi il mettait les pieds tellement il est englué dans la moraline et la communication ?

Glissons, n’appuyons pas. Avec Monsieur Macron, il est impossible d’être certain. S’il jette ce qui est un cocktail Molotov sur les barils de poudre ukrainiens patiemment remplis (Nous y reviendrons) depuis 2014, impossible de savoir si c’est par stupidité ou par cynisme. Le procès de monsieur Macron devant la Cours Pénale Internationale (Les Français peuvent être traduits devant, alors que Russes et ukrainiens ne le peuvent pas, autant pour les rêves de jugements de certains) établira son état psychiatrique et s’il est oui ou non responsable de ses actes. Monsieur Bonne, son conseiller diplomatique risque fort de lui tenir compagnie.

Suite à cet échange, le maintien des séparatistes dans l’Ukraine devient impossible, merci Monsieur le président de nous avoir fait franchir le Rubicon et déchirer les accords de Minsk. Et il a fallu que vous laissiez publier ce témoignage accablant… On regrette Audiard en cet instant, la politique de ce temps avait plus de tenue.

Poutine se montre pourtant modéré et ne déclenche pas les hostilités. Il établit que la Russie se pose désormais en garant de la sécurité des républiques. Il reprend donc à son compte l’entière responsabilité des accords de Minsk, et donne une ultime chance à la paix. Au gouvernement ukrainien de la saisir.

Hélas, durant ces quelques heures, les bombardements ukrainiens sur le Donbass redoublent4, et les instances internationales parlent encore des accords de Minsk que E. Macron vient d’assassiner.

Ne reste qu’une option, l’armée russe active ses plans et entre dans la lutte aux côtés des républiques. Les Russes invoqueront le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes (huit ans de conflit démontrent que les habitants de ces régions refusent d’être dirigés par le régime issu du maïdan) et, chose plus étonnante, l’article 51 sur les mesures d’urgence.

Il faut regarder la carte du Donbass pour comprendre. L’armée ukrainienne, forte de lignes de défense puissantes construites pendant les huit ans de la parodie minskienne, peut lancer rapidement un assaut dévastateur depuis ses bases et un an plus tard, ce front n’a toujours pas cédé.

L’analyse que l’on peut prêter aux russes est qu’appuyer ainsi, l’armée ukrainienne est capable dans le secteur de son choix de lancer une offensive et avancer de quelques dizaines de kilomètres. Donetsk, à même le front, est particulièrement exposée. Une chute de la ville, alors livrée aux bataillons de représailles ukrainiens serait un désastre humanitaire.

Cette interprétation explique une certaine désorganisation au début du conflit et la raison pour laquelle nombre d’observateurs (Dont moi, je l’admets) ne croyaient pas à une attaque imminente. Les déploiements précédents étaient vus comme un moyen de négociation. Si les troupes avaient des ordres de marches près, c’est le professionnalisme minimum, personne ne s’attendait à les voir activés. La situation diplomatique semble avoir forcé la main des Russes pour les contraindre à activer les plans de réserve. Et la priorité est de lever la menace sur Donetsk et peut-être aussi sur la Crimée

Les Russes doivent donc opérer sur un large front pour disperser les réserves ukrainiennes.

D’où les multiples axes d’attaque. Dans le sud pour rouvrir le canal Dniepr Crimée, fermé par le gouvernement ukrainien pour assoiffer la Crimée. C’est un crime en droit international, mais nous avons choisi de l’ignorer pendant des années. Faut-il s’en étonner lorsque la presse française se faisait récemment l’apôtre d’un nettoyage ethnique en Crimée. Nous prouvons rétrospectivement que les craintes russes étaient justifiées.

Ensuite, unifier les lignes au sud, exclure les Ukrainiens de la mer d’Azov, la manœuvre se terminera par la destruction d’une large partie du bataillon Azov à Marioupol dont il est difficile de savoir si l’incompétence l’emporte la criminalité (ils exposaient des civils). Les unités de fusiliers marins de l’armée ukrainienne se battront avec courage pendant que les hommes d’Azov, ne feront que peser sur leurs ressources.

L’assaut sur Khiev reste l’ultime axe offensif et peut-être le plus intéressant. L’affaire mobilise les réserves ukrainiennes et donc contribue certainement à empêcher une attaque dans le Donbass. Nous savons depuis que le Premier ministre israélien négocie à ce moment un accord entre Ukraine et Russie qui permettrait de mettre fin au conflit. Tout est prêt, lorsque selon le médiateur (Premier ministre d’Israël rappelons-nous) les pays occidentaux l’empêchent d’aller plus loin. La mécanique de cette guerre vient de monter d’un cran et l’OTAN entre, à ce moment dans le conflit.

Ce qui aurait pu se résoudre par un référendum d’autodétermination dans le Donbass et le Lougansk devient un conflit entre l’armée russe et les arsenaux (Vide, ce qui est savoureux/dramatique d’incompétence.) de l’OTAN.

Pourquoi l’OTAN ? La rand corporation fournit la réponse. Durant l’ère Eltsine les pays de l’OTAN ont commencé à organiser le pillage de la Russie. Poutine, a limité les dégâts et entamé une reprise de contrôle des principales sociétés (Armement, matières premières) par l’état russe. Au contraire, les Ukrainiens ont entre 2014 et 2022, aliéné les actifs aux intérêts privés occidentaux. Les dirigeants de l’ouest désirent donc placer la Russie sous le même genre de tutelle. Une Russie, trop puissante au goût des pouvoirs occidentaux, il faut donc la dépecer pour la maîtriser. La stratégie est donc que le coût et les souffrances liés au conflit et aux sanctions vont fragiliser Poutine, et partout des successeurs se lèveront et deviendront, à terme, des seigneurs de guerre et des territoires autonomes émasculés. Ceci dans un territoire parcourut par des milliers d’armes nucléaires. Ont fait plus stupide, mais il y a du travail et c’est malheureusement à la hauteur des œuvres occidentales des dernières décennies. (Irak, Libye, Syrie…)

N'oublions pas que depuis 2008 les élites occidentales sont sous pression. Nous le constatons le pillage par les Américains s’accélère, les réformes du système financier mondial ont échoué5. La déliquescence de l’économie réelle devient de plus en plus difficile à masquer. La guerre, Ukraine Russie devait servir de prétexte pour sanctionner cette dernière et les souffrances ainsi provoquées devaient conduire au régime change. Un pays divisé et soumis aux seigneurs de petites mares pour que le pillage des ressources permette d’alimenter encore une économie occidentale moribonde.

En ce sens, la guerre d’Ukraine est un conflit de survie dont nous devons apprécier les enjeux.

Alors, quel bilan tirer de tout cela ?

L’offensive russe a atteint plusieurs objectifs importants : Donetsk est toujours menacée par l’artillerie ukrainienne qui semble prendre plaisir à tuer des civils avec ses ultimes obus. La Crimée reçoit de nouveau de l’eau. L’armée ukrainienne est pour l’heure sur la défensive et les armes que l’OTAN livre s’évaporent dans la fournaise.

Alors, bien sûr, il existe des défaites, tactiques, peut-être même opérationnelles, mais une guerre a son propre rythme. Les Russes regrettent certainement des occasions manquées. Mais quelle est cette évaluation du conflit qui veut que celui qui échoue à atteindre la perfection soit mauvais ? En pratique, l’armée russe demeure un colosse. Comme tel, il se déplace à la façon d’un rouleau compresseur. Ce n’est ni subtil, ni rapide, mais solide et une guerre se gagne à la dernière bataille.

Et au bout d’un an de combats, la situation, jour après jours entre une armée qui dispose de capacités de production solide et une Ukraine qui vit du vidage des stocks de l’OTAN, tourne en faveur de la première. Un conflit de plusieurs années, deux ou trois, est envisageable si les chiffres de pertes se confirment : 20K tués russes contre 150K tués ukrainiens6.

Mais alors, quelle sera notre position ? Une saignée de 400-500K soldats ukrainiens représente la mort démographique de ce pays. On glose sur la natalité russe, mais comment fera l’Ukraine qui affrontait la même situation ? Alors, il est certains que de bonnes âmes seront prêtes à fournir aux Ukrainiennes les moyens de produire les bébés, mais je doute que nos professeurs de morale acceptent de s’installer dans ce pays. Il est probable que nombre de femmes s’installeront alors à l’étranger. Le pays sera alors totalement détruit au plan démographique.

Bilan de l’affaire, l’Occident aura alors, assassiné un pays dans une querelle douteuse qui aurait pu être arrêtée avec un peu de diplomatie et d’écoute des revendications russes.

Chacune des manipulations de nos gouvernants sera comptée contre nous et maintenant que les armes s’évaporent, la menace militaire aussi. Petit à petit, nous effrayons moins et les portes des chancelleries se ferment devant nos ambassadeurs. Notre querelle avec le Maroc, n’est qu’un avant-goût du prix terrible que nous paierons ces prochaines années. Or, ne l’oublions pas, l’Europe est dépendante de ses importations de matières premières. D’où les tirerons-nous si le monde refuse d’échanger avec nous ? Déjà, avec notre économie productive (Industrie + bâtiment + agriculture) en déliquescence, nous avions le défi de faire accepter notre papier monnaie, désormais nous rajoutons un obstacle alors que nous sommes plus que jamais dépendants. Comment ferons-nous accepter la baisse du niveau de vie si jamais le scénario se réalise car tel est le risque.

Le monde nous rejette de plus en plus et si la menace de nos armes hypnotise encore certaines nations, elles sont chaque jour de moins en moins nombreuses. Alors, avec quoi les convaincrons-nous ? Notre magnifique narratif, explique certes que Poutine, horrible dictateur, mu par une pensée impérialiste a agressé une nation innocente qui voulait se séparer de la Russie mais il prend l’eau de tout côté.

Le soi-disant dictateur bénéficie encore semble-t-il d’un large soutien dans sa population et son opposition est souvent plus jusqu’au-boutiste que lui. Quel dirigeant occidental peut se targuer d’une telle position ? Les choses en sont au point que la première ministre estonienne appelle les Russes à cesser de plaisanter des sanctions7, existe-t-il pire aveu d’échec ?

Sur le front, le mythe de la nation unie pour échapper aux griffes russes s’ébrèche lorsqu’un Ukrainien normal est interrogé. Trop d’entre eux, laissent encore échapper des méchancetés envers le « Gentil » gouvernement du Maïdan et son œuvre économique. De vilains bruits déclarent que les civils refusent de se laisser évacuer pour attendre les Russes. Calomnies certainement. Mais, l’observateur attentif réalise que les peuples ukrainiens restent divisés, que les mobilisations touchent de manière privilégiée les régions non ukrainophones (Vu les pertes cela ne durera probablement pas).

Deux mythes qui lentement sombrent, si l’on y ajoute l’interventionnisme occidental qui a justement conduit à l’explosion d’une société civile ukrainienne déjà fragile, notre plateau de la balance pèsera si lourd.

Car pour la première fois, le jugement essentiel ne sera pas porté par l’occident, mais par le reste de la planète qui dispose de ces informations. C’est eux qui décideront ainsi que du prix, probablement terrible à payer pour nous réinsérer dans le concert des nations. Que ferons-nous alors lorsque la sentence tombera : Coupable ?

2Après avoir dépassé les 80mds de dollars par ans entre 2012 et 2014 il était redescendu à 62-66mds dans les années suivantes.

5Deux banques sont tombées depuis le début de la rédaction de cet article.

6I est étonnant de constater que l’opposition russe dans les pays baltes et la presse turque donnent des chiffres proches. En face les services secrets occidentaux publient un set de données très différent.


Moyenne des avis sur cet article :  3.89/5   (64 votes)




Réagissez à l'article

586 réactions à cet article    


  • chapoutier 3 avril 2023 13:59

    excellent !


    • Attila Attila 3 avril 2023 14:25

      Bon rappel historique. Un complément d’actualité :

      LA JUNTE DE KIEV KIDNAPPE LES ENFANTS DU DONBASS

      Les autorités ukrainiennes ont décidé d’évacuer de force des enfants de Slaviansk
      Moscou, 2 avril. /tass/.

      Les autorités ukrainiennes ont décidé d’évacuer de force des enfants de la ville de Slaviansk, située dans la partie de République populaire de Donetsk (RPD) sous contrôle de Kiev. C’est ce qu’a rapporté l’agence de presse Ukrinform dans la nuit de samedi à dimanche.

      Selon l’agence, l’administration civile et militaire de la ville a décidé que les enfants sous tutelle ou curatelle devaient être évacués de force. « Les tuteurs doivent quitter la région de Donetsk dans les plus brefs délais, en cas de refus, ils seront déchus de leurs fonctions de tuteur ou de curateur et les enfants évacués de force ».

      Comme l’a noté Ukrinform, il y reste encore 23 familles à Slaviansk qui élèvent des orphelins ou des enfants, dont les parents ont été déchus de l’autorité parentale.

      Auparavant, tous les enfants d’un certain nombre de localités de la RPD contrôlées par l’Ukraine ont été « évacués ».

      Soit disant « ces enfants ukrainiens que Moscou enlève pour les emmener en Sibérie » voilà le narratif mensonger des merdias de l’OTAN tell que LCI, Propagande 24 et bien d’autres

      Face à une vérité qui dure depuis 2014 car le kidnapping des enfants du Donbass une tradition des autorités ukronazis de la junte de Kiev pour endoctriner ses enfants innocents

      Pas un seul mots des merdias de l’OTAN la pensée unique


      • Bendidon ... bienvenue au big CIRCUS Bendidon ... voila l’Ankou ! 3 avril 2023 14:30

        Le meilleur article que j’ai pu lire à ce jour sur ce site à propos du conflit UKRAINIEN : pertinent, impartial, objectif sans oeillères ni sectarisme

        UN PLAISIR

        merci smiley


        • Jules Seyes Rémi Mondine 3 avril 2023 17:01

          @Bendidon ... voila l’Ankou !
          Merci, je vous en prie


        • Lynwec 3 avril 2023 14:37

          Nous n’avons rien choisi ! Ils ont choisi à notre place, le déshonneur est donc pour eux exclusivement, et pour ceux qui les soutiennent contre toute logique (ça fait une cinquantaine d’années, ils sont rodés...) .


          • Mozart Mozart 3 avril 2023 15:50

            Bon,

            Article assez indigeste de la propaganda staffel popove. Churchill disait (vous savez le même que vous citez) : Plus je regarde en arrière et plus je vois loin dans l’avenir. Il prenait des leçons du passé le vieux bulldog, chose que vous réfutez.

            Oui, il y a parallèle avec Munich. Les dictateurs (et Poutine en est un), cherchent toujours à mobiliser leur peuple sur des objectifs simplistes pour détourner leur regard de la politique intérieure. La guerre suprématiste est l’un de ces moyens. Et comme Hitler avec les sudètes, nous avons cédé sur la Tchétchénie et la Géorgie lointaine en détournant pudiquement le regard. Maintenant, telle la Pologne en 39, il s’en prend à l’Ukraine, plus proche et européenne. Il suffit.

            Comme Hitler et la supériorité aryenne, nous avons le droit à la supériorité slave. Comme le troisième Reich, empli de corrompus, le système popov l’est totalement. Comme Adolf qui avait des armes miracles, la Russie nous en invente tous les jours...

            Et injure suprême que vous faites aux ukrainiens, vous dénoncez leur courageuse résistance face à l’agresseur. On a vu ce que donnait l’occupation à Boutcha. Votre pétainisme vous aveugle, cher ami, Ferdonnet de bas étage. Pourquoi avons-nous donc résisté ? Vous condamnez donc De Gaulle !

            Enfin sachez, plutôt que de dire n’importe quoi, que lors des élections libres de 1991, le Donbass et le Louhansk ont voté à 86% pour leur indépendance avec l’Ukraine et que la Crimée elle a voté à 54% pour son indépendance avec l’Ukraine, assortie d’un régime d’autonomie, chose accepter par Kyif !

            Donc, cher ami, trêve de balivernes, ne manque plus qu’à votre rhétorique, les nazis ukrainiens, l’OTAN, les BRICS..... tous le triste et aberrant attirail du parfait propagandiste.


            • Jules Seyes Rémi Mondine 3 avril 2023 17:00

              @Mozart
              Mon cher,

              vous m’accorderez :  


              Plus je regarde en arrière et plus je vois loin dans l’avenir


              Je reviens au guerres de religion. Ca me permet d’avoir effectivement un certain recul
              Alors en effet, je ne me paie pas de mots.
              Vous affirmez sans plus de vérifications : Poutine est un dictateur et je trouve votre procés bien rapide.
              Il y a été élu avec des élections et une majorité dont nos dirigeants ne peuvent que réver. Et avant que vous ne m’objectiez que c’est une preuve de vos assertions, je vous invite à regarder l’évolution du PIB russe, et le fait qu’il ait arrété la déchéance Eltsinnienne. Ca fait des arguments pour justifier l’attachement des russes, même si une minorité se réve liée à l’occident. Les communistes détiennent 30% á la Douma dont, au final, la configuration est proche de l’AN francaise. (La france est-elle une dictature dans votre monde ?)

              Vous nous ajoutez un :
              Comme Adolf qui avait des armes miracles, la Russie nous en invente tous les jours

              Certes les russes font de la propagande sur leurs armes hypersoniques, mais enfin ca reste limité, sinon, ils vous sortent le bon vieux 152mm.
              En face, le Javelin, L’Himars, maintenant les chars. On ne cesse de découvrir des armes « miracles »

              Je continue avec : lors des élections libres de 1991

              Oui et depuis il y a eu le Maîdan. On ne déchire pas impunément le contrat social d’un pays. L’univers ne s’est pas arrété en 1991 pour se remettre en route le 24 Février 2022. Ne faites pas mon cher, votre Fukuyama.

              Au passage avec votre savoureux :

              Maintenant, telle la Pologne en 39

              Je vous invite à vous interesser á la Pologne de 1938, ca vous expliquera quoi attendre de ces gouvernements là.


            • Mozart Mozart 3 avril 2023 17:23

              @Rémi Mondine
              Cher ami,
              Eltsine a dit lui-même que la plus grande bévue qu’il ait faite est d’avoir désigné Poutine comme successeur.
              Et cher ami, comme quoi l’Histoire nous donne des leçons, Hitler fut lui aussi élu par les allemands. Pour le score de Poutine, il est heureux qu’il puisse en avoir un bon quand l’ensemble des adversaires politiques sont interdits et le peuple abruti de propagande. Il faut dire que 4 millions de Russes éduqués ont fui ce goulag à ciel ouvert. Seul, le parti communiste est autorisé, à condition qu’il la ferme. Il représente un peu plus de 10% de la Douma et non les 30% que vous annoncez. Belle démocratie somme toute, avec les journalistes et opposants assassinés !
              Sous le troisième Reich il y avait aussi une diversité : celle de Goebbels qui ne pouvait pas voir Goering ou d’Himmler qui détestait Bormann !
              Je ne vous parle pas du PIB popov qui est au niveau de celui de l’Espagne (pays 40 fois plus petit 4 fois moins peuplé et sans ressources aucunes) ni de la corruption généralisée en Russie avec un Poutine qui en croque partout. Fortune estimée : entre 25 et 200 milliards de dollars !
              Et que vous le vouliez ou non, 1991 est la seule référence valable parce libre ! Pour le reste c’est de la propagande bien usée.
              Cher ami, les faits avérés sont les seuls valables. Tout ce que je vous ai dit est avéré alors que vous mentez à longueur de votre post.
              Mais c’est du rabâché votre truc. Cela fait un an que le propaganda staffel popove nous assomme de ses calomnies. Vous n’êtes qu’un idiot utile du Kremlin de plus.
              Vous n’avez rien de mieux à nous sortir ?


            • Seth 3 avril 2023 18:17

              @Mozart

              Mon cher ami par ci mon cher ami par là... Quel faux derche ! smiley


            • Jules Seyes Rémi Mondine 3 avril 2023 18:33

              @Seth
              En un temps plus éduqué, on nommait cela de la politesse. 
              Une politesse froide et glaciale, certes, mais qui témoignait d’un certain savoir vivre.


            • Seth 3 avril 2023 19:00

              @la mandale ou rien

              Ou alors une espèce de lubrifiant.


            • Jules Seyes Rémi Mondine 3 avril 2023 19:06

              @la mandale ou rien
              Mon cher,
              Ce n’est pas un compliment, c’est une forme de politesse normal dans un débat démocratique. Evidement, le concept est un peu difficile à expliquer à des gens pour lesquels le débat se résume à vomir des insultes sur leurs opposants.
              On en sort rarement grandit croyez moi.


            • Seth 3 avril 2023 19:07

              @Rémi Mondine

              En d’autre temps, oui. Mais maintenant çà a a un tout autre sens.


            • Jules Seyes Rémi Mondine 3 avril 2023 19:47

              @la mandale ou rien
              Monsieur le citoyen 

              Ais-je prétendu le contraire ? Quand à votre proposition de camarade, vous me pardonnerez de ne pas la retennir pour des raisons assez évidentes il me semble.,


            • mursili mursili 3 avril 2023 22:47

              @Rémi Mondine

              Sauf que le sieur Mozart termine souvent ses réponses par des propos insultants dans lequel il traite son « cher ami » d’imbécile.


            • Zolko Zolko 4 avril 2023 13:27

              @Mozart

              lors des élections libres de 1991...

               
              Il y eut 2 référendums dans la Crimée en 1991 : celui du 20 janvier (qui a donné 94% pour l’indépendance de la Crimée qui s’est déclarée indépendante le 12 février) ou celui du 1er décembre dans toute l’Ukraine en même temps que l’élection présidentielle (et qui a donc nié l’indépendance de la Crimée).
               
              Veuillez être précis s’il vous plaît

            • GoldoBlack 4 avril 2023 13:32

              @mursili
              "Sauf que le sieur Mozart termine souvent ses réponses par des propos insultants dans lequel il traite son « cher ami » d’imbécile.« 
              Ce qui prouve qu’il a un certains sens des réalités.
              La preuve ? Au lieu de commenter/répondre sur le fond, les imbécile regardent le doigt et commentent un »cher ami"...


            • yakafokon 4 avril 2023 13:57

              @Mozart
              T’es vraiment con, tu sais ( mais ça on le sait depuis longtemps ) !
              Pour le massacre de Boutcha, explique-nous comment le maire de la ville, Anatoli Fedorouk a pu tourner une vidéo, et qu’il a un large sourire en criant « gloire à l’Ukraine », sans mentionner le moindre cadavre dans les rues de la ville, pas plus que la chaine télé locale Boucha Live. ( les derniers soldats russes sont partis la veille ).
              Or, le 1er Avril, est arrivé une brigade ukrainienne, composée de soldats et de nazis du bataillon Azov, commandée par « Bozman » un pur bandériste.
              Et c’est à partir de cette date que les « massacres russes ont commencé » ! ( il serait plus exact de dire : les massacres de russes ).
              Les ukrainiens ne gagnent leurs bataille qu’à la télévision ( comme pour le Moskva par exemple cf. TF1 INFO ) ou contre les civils ( c’est moins dangereux que contre une armée régulière ).
              Mais continue à nous faire rire : on en a besoin !


            • laertes laertes 4 avril 2023 14:13

              @Mozart abruti ...Louhansk fait partie du Donbass . Et puis s’il y a eu des élections en 1991 e n’est pas à proprement parler d’indépendance de l’Ukraine de la Russie mais d’indépendance de l’Ukraine de la Russie ET du camp occidental ! NUANCE ! D’ailleurs le président élu a été battu lors des élections suivantes justement à cause de la NON INDEPENDENCE de l’Ukraine vis à vis de l’Occident qui a causé une détérioration de la situation économique. GET IT ?


            • mursili mursili 4 avril 2023 19:18

              @GoldoBlack

              Disons que les insultes ne permettent pas vraiment un débat serein.
              Il est vrai que sur ce « média citoyen » les discussions tournent rapidement à la bataille de polochons.
              La rhétorique de Mozart est stéréotypée. Non content de nous imposer sa morgue prétentieuse, totalement injustifée car il est loin d’être une lumière, il nous ressort pour la énième fois les comparaisons avec Vichy, Munich, tout ça...
              Le blabla habituel de la hasbara néocon qui commence à être passablement usé. Cela sent la fin pour cette idéologie.


            • Mozart Mozart 5 avril 2023 11:08

              @Zolko
              Là cher ami, vous oubliez bien des choses, à savoir que la Crimée s’est associée à l’Ukraine dans le cadre d’une autonomie, ce qui a été accepté par l’Ukraine.
              Donc, cher ami, il faut être précis.


            • Mozart Mozart 5 avril 2023 11:09

              @yakafokon
              Cher ami,
              Avec les ordures on rabat le couvercle parce que ça pue moins.


            • Mozart Mozart 5 avril 2023 11:13

              @laertes
              Cher ami,
              Le référendum ne portait uniquement sur l’indépendance de l’Ukraine, point final. Maintenant vos lubies ont s’en tape quelque peu.


            • Mozart Mozart 5 avril 2023 11:14

              @mursili
              Cher ami,
              contrairement à vous je me base sur des faits avérés et non des conjectures foireuses. Vous disiez ?


            • mursili mursili 5 avril 2023 11:53

              @Mozart

              Vous disiez ?

              Oh, rien...
              Vous illustrez très bien la loi de Brandolini, mais vous ne convaincrez que vous-même.


            • Krokodilo Krokodilo 5 avril 2023 18:55

              @Mozart En février 1992, le parlement de Crimée proclame sa République, avec l’accord de l’Ukraine. Cette période dont vous parlez 1991 et 1992 surtout) est très complexe en Ukraine, et encore plus en Crimée, comme tout ce qui a trait à la dislocation de l’URSS, mais l’essentiel a retenir c’est que les Criméens se sentaient de langue ET de culture russes bien avant l’invasion, et indépendants de l’Ukraine. Au Donbass, une large majorité se sentait également culturellement russe, il suffit de voir la carte des occupations de préfecture après le coup d’Etat du Maïdan. La dimension de guerre civile est occultée par nos médias et nos politiques, au profit d’un narratif ridiculement naïf des bons et des méchants, des démocraties contre une dictature, digne d’un western de série Z.


            • Mozart Mozart 6 avril 2023 10:08

              @Krokodilo
              Cher ami, Au Donbas 84% de la population a voté en faveur de l’indépendance ukrainienne. Donc vous appelez les 16% restant une large majorité ? Il va falloir réviser vos maths très cher. Idem pour la Crimée : 54% n’est-ce pas une majorité ?
              Et Maïdan, pour rappel, n’est pas un coup d’état mais une révolution du peuple.
              Voili voilà quelques précisions d’importances, très cher.cher ami.


            • Gabriel 6 avril 2023 21:54

              @Krokodilo
              Discuter avec une IA de bas étage doit être assez angoissant.
              On est tous condamnés à se faire piéger, à un moment ou un autre.
              Quand on a l’expérience d’un proche autiste, c’est un peu plus facile de se caler psychiquement, l’expérience aidant. Mais ça reste toujours un peu angoissant, une épreuve : on ne sait pas à qui on a à faire.


            • Massada Massada 3 avril 2023 17:10

              Cet article pro-Poutine de l’auteur est déshonorant pour lui.

                

              Il envoie un message clair que la France n’est pas encore prête à se séparer des idées vichystes qui étaient si populaires pendant la Seconde Guerre mondiale.

                

              Le fait qu’un auteur français puisse soutenir ouvertement les actions et les politiques du dictateur russe montre à quel point il y a toujours une certaine nostalgie pour ce type de gouvernance autoritaire dans certains aspects de la société française.

                

              De telles opinions ne devraient jamais être encouragées ni tolérées en France ; elles mettent gravement en danger les principes démocratiques fondamentaux.


              • Jules Seyes Rémi Mondine 3 avril 2023 17:21

                @Massada
                mon cher,

                lorsque vous écrivez :

                type de gouvernance autoritaire 

                aurais-je manqué les chars qui ont porté Poutine au pouvoir ? Les bataillons qui ont évacué la Douma ?

                Car, la derniére fois que j’ai vérifié, il y a eu des élections en 2018 et un vote pour élire les représentants á la Douma qui a porté 30% de communistes en opposition à Poutine. (Je vous fais grace des autres partis)

                J’imagine qu’effectivement une présidentielle tous les six ans peut sembler peu au grand démocrate que vous êtes, mais permettez moi de vous rappeller qu’avant 2002, nous n’élisions qu’un président tous les septs ans sans que cela soit un scandale démocratique.

                Alors, je m’interroge, je musarde sur les voies de l’autoritarisme. Le plus autoritaire n’est-il pas celui qui reprennant le discours gouvernemental veut imposer son opinion grâce aux insultes à ceux qui refusent ses conclusions ?

                Car vous m’accorderez que votre grande vision démocratique ne cherche pas à me hausser sur un piedestal en me traitant de Vychiste. Or, n’est-ce pas le propre des attitudes anti démocratique que d’imposer les conclusions aux autres ?

                J’ai fournis un article complet, sourcé autant que possible, remplit d’argument et vous vous permettez de me faire une lecon de démocratie sans même parvennir á remettre en question un seul fait de l’article.

                Alors, j’ai une question, est-il démocratique que je dise á ma jolie voisine qu’elle est une moins querien puisqu’elle refuse de reconnaitre qu’elle serait plus heureuse avec moi ? parce que jusqu’ici, j’avais l’attitude vychiste de la laisser choisir sa vie.


              • Mozart Mozart 3 avril 2023 17:38

                @Rémi Mondine
                Anna Politkovskaia, Alexandre Litvinenko, Ananstasia Baburova, Stanislas Markelov, Natalia Estemirova, Mikhail Meketov, Boris Nemtsov, Sergueï Skripal et sa fille... et les centaines d’autres journalistes et opposants assassinés, empoisonnés, exilés, emprisonnés... vous remercient de vos mensonges.
                Non, Poutine n’est pas autoritaire, comme Staline, Mao ! Et reprenez vos chiffres, à la Douma environ 10% des représentants sont des anciens communistes, le reste est ultra nationaliste. De toute façon Poutine n’en a cure, il prend les décisions lui-même et détourne l’argent par ses intermédiaires.
                C’est bien la propagande popove de retourner les faits : on doit prouver que nous sommes démocrates alors qu’eux sont les pires fachos !
                Réécrivez, très cher, votre article, en donnant des faits avérés et non de faux chiffres. Et vous verrez que les pays démocratiques de l’Ouest ne trucident pas leurs opposants, respectent leurs constitutions et n’attaquent leurs voisins sous de vains prétextes. 


              • Jules Seyes Rémi Mondine 3 avril 2023 17:49

                @Mozart
                Mon cher,

                j’adore votre remarque :

                on doit prouver que nous sommes démocrates


                Outre que le Financial times se pose les même questions sur la France. Président élu avec un matraquage de propagande extraordinnaire. 17000 articles tout de même rappellez-vous.

                Des fraudes aux financements electoraux (Mc Kinsey, Über, les salles á prix « d’amis ») bref effectivement je comprends que la tâche vous semble dur.

                Quand aux états-unis vu les graves soupsons sur les elections, les enquêtes avortées sur les Biden, et la censure sur les réseau sociaux, vous voila lá aussi avec un dossier difficile. 

                Pour le reste, Navalny accuse beaucoup, mais il s’est engagé en politique avec un dossier pénal. (Ca lui permettait peut-être d’espérer y échapper) et nombres d’associations étrangéres semblent trouver passionnant de financer les partis russes. Ce qui est illégal dans toute démocratie et constitue une manipulation du vote. Ca ne semble pas vous géner.

                Je ne prétends pas la Russie parfaite, mais avant de critiquer les pays étranger, je ous invite à l’éthique minimum qui est de faire le ménage chez soit !


              • Mozart Mozart 4 avril 2023 09:07

                @Rémi Mondine
                Cher ami, que je sache, Mélanchon, les opposants politiques, les journalistes... aucun d’entre eux n’ont été assassinés. Il n’y a aucune comparaison possible sauf à dire que Staline était plus démocratique que Blum !
                Quant aux Russes, qui financent allègrement le RN et LFI, vous semblez trouver ça normal. Pour Navalny, que l’on a d’abord essayé d’assassiner faut-il le préciser, ils en sont parvenus à lui faire un procès stalinien avec fausses preuves et faux dossier, tellement l’enflure du Kremlin avait peur de lui !
                La Russie est devenue une tyrannie avec son tyranneau. Tout y est faux, la démocratie inexistante, la mafia rayonnante. 90% du PIB est contrôlé par oligarques, tous corrompus. Et si la guerre est si difficile pour les popovs, c’est justement parce que les budgets ont été siphonnés par la corruption d’état.
                Non mais, oser comparer notre Président avec votre guignol, rien ne vous fait peur, même pas passer pour une truffe, très cher !


              • Jules Seyes Rémi Mondine 4 avril 2023 10:33

                @Mozart
                Pardonnez mon retard à la réponse.

                Quant aux Russes, qui financent allègrement le RN et LFI, vous semblez trouver ça normal.

                Je connais un prét donc pas un dont. Rien de plus envers le FN. Pour LFI, j’ignore de quel financement vous parlez. On est trés généreux avec les russes, mais la derniére fois, le Russia gate a finit dans les twitter files, c’était 600 comptes de cityoens américians que l’on a accusé d’être des bots russes. (Vous n’imaginez d’ailleurs pas la vie que j’ai d’aprés certains forum. Je voyage entre Moscou et St Petersbourg. parfois e Chine... Ou bien les visites des agentes russes qui m’apportent mon envellope mensuelle. Malheureusement je dois avouer que ma vie bien loin de ce James Bond est beaucoup plus prosaique ce qui d’ailleurs me convient.)

                aucun d’entre eux n’ont été assassinés.

                Depuis l’affaire Skripal, je suis trés prudent. De plus avec les mafias et les affaires en Russie ou en Ukraine un meurtre de journaliste ne permet pas de conclure que c’est le FSB. Les jouranlistes qui se vendent, ca existe. (En france on appelle cela faire des ménages)

                Pour Navalny, que l’on a d’abord essayé d’assassiner faut-il le préciser,

                Avec un produit dont tout le monde peut disposer. Vu l’état de ses affaires il peut avoir accepté un risque. Enfin, si on lui a demandé.

                Et si la guerre est si difficile pour les popovs, c’est justement parce que les budgets ont été siphonnés par la corruption d’état.

                J’adore celle ci.

                Un, l’objet de la guerrre est de détruire l’armée adverse Clausewitz. Et sur ce plan je ne suis pas sur que ca se passe mal. En fait on tourne à des chiffres de 40-60K tués pour plus de 200K Ukrainiens tués. Ca fait un ratio gagnant dans une guerrre d’attrition. Le fait que nous attribuions les victoires selon les gains de terrains (Et encore, les russes sont largement en avant en Ukraine) reléve á mon avis d’une faiblesse analytique grave.

                Deux, Les russes ont modernisé leur forces stratégique, leur aviation, leur marine. La modernisation de l’armée de terre restait á faire, c’était connu dés avant guerre.


              • Attila Attila 4 avril 2023 10:41

                @Rémi Mondine
                Vous avez raison de préciser que le FN a obtenu un prêt, pas un don. C’est un contrat commercial, comme si le FN avait signé un contrat pour renouveler son stock de vodka.
                Par contre, en 2017, Macron a rencontré des hommes d’affaires à la City de Londres, au Liban et à Las Vegas . . .

                .


              • yakafokon 4 avril 2023 14:02

                @Mozart
                Un gouvernement « démocrate » comme celui de la France, j’en chie un tous les jours sans problème !


              • Mozart Mozart 4 avril 2023 14:30

                @Rémi Mondine
                Cher ami, vous inversez les chiffres. Il y a sans doute eu environ 100.000 ukrainiens tués pour 200.000 russes . De plus, votre ration est faux. L’Histoire nous a prouvé que ce ne sont pas la taille des peuples qui font la force d’une armée. Sinon pour quoi le Nord-Vietnam a-t-il vaincu les USA, les Afghans les soviétiques puis la coalition américaine... La masse seule ne peut faire grand chose face a des armements, des méthodes et surtout une détermination sans faille. Or il s’avère que les popovs manquent des trois : la masse, Poutine ne peut trop la mobiliser sauf à risquer des troubles (près de 4 millions de russes éduqués (le haut du panier) ont déjà émigré) ; la méthode, ils n’ont pas évolué depuis des siècles et théorisant comme vous la masse. Or la masse se casse les dents sur les canons et les mitrailleuses ; l’armement, il est désuet, daté et pas suffisant en nombre ; la détermination, il y en a pas, sauf d’amnistier les pires ordures des prisons. Beaucoup de russes ont des amis ou de la famille en Ukraine. En face c’est tout l’inverse, les ukrainiens luttent pour leur indépendance.
                Oui, un peuple de 40 millions se bat pour sa survie et est capable d’affronter une armée de soudards alcooliques, violeurs et voleurs. Car là aussi la doctrine russe est dépassée : pas d’intendance, aucune considération pour l’homme du rang contrairement aux ricains, et donc on vit en asservissant le terrain conquis.
                Enfin, leur aviation est tellement moderne qu’elle ne vole pas. Plus moderne que ça tu meurs. Une aviation roulante, c’est nouveau. Quant à la marine, elle va de perte en perte, ne sortant plus du port de Sébastopol de peur de subir le même sort que la Moskva.
                Une bien belle réussite, cher ami, de votre opération spéciale qui ne devait durer que 15 jours !


              • mursili mursili 4 avril 2023 17:33

                @Massada

                De telles opinions ne devraient jamais être encouragées ni tolérées en France ; elles mettent gravement en danger les principes démocratiques fondamentaux.

                J’étais passé à côté de cette perle. C’est à ce genre de propos oxymoriques à la Orwell que l’on peut mesurer les dangers d’une IA programmée dans de le sens de l’idéologie néo-conservatrice de l’État profond.


              • V_Parlier V_Parlier 4 avril 2023 21:33

                @mursili
                Dès fois je me demande même si Massada n’est pas un authentique troll dissuasif. Il est si caricatural que ça en laisse pantois.


              • mursili mursili 4 avril 2023 22:34

                @V_Parlier

                Oui, sa mission doit être d’appliquer la stratégie du choc à coups d’énormités enrobées de rhétorique. Une version « light » de MK-Ultra. Le but recherché est de décourager l’analyse rationnelle en provoquant chez le lecteur une stupeur paralysante. Que répondre à cela, en effet ?


              • Mozart Mozart 5 avril 2023 11:16

                @yakafokon
                Cher ami,
                c’est délicat. A votre image.


              • Krokodilo Krokodilo 5 avril 2023 19:00

                @Massada "De telles opinions ne devraient jamais être encouragées ni tolérées en France ; elles mettent gravement en danger les principes démocratiques fondamentaux.

                « On doit le fusiller, ou juste rouvrir le bagne de l’ïle du Diable pour déporter les contradicteurs qui n’adhèrent pas à la version otanesque du conflit ? 
                Cet article est très juste, nombre de précisions et de sources peuvent être trouvées dans le bouquin de Jacques Baud, »Z« (qui cite références et sources exclusivement anglosaxonnes ou ukrainiennes). Livre disponible encore récemment à Carrefour, ce qui est tout à son honneur quand on voit tout le bizness des bouquins sur le thème »Zélensky, ce héros", etc.


              • Yukimuras 6 avril 2023 14:00

                @Mozart
                Et vous verrez que les pays démocratiques de l’Ouest ne trucident pas leurs opposants, respectent leurs constitutions et n’attaquent leurs voisins sous de vains prétextes. 

                Puta*n, qu’il est merveilleux votre monde de bisounours avec les très très méchants d’un côté et les très très gentils de l’autre. 
                Vous n’êtes pas prêt de vous faire un claquage au cerveau... 


              • Mozart Mozart 6 avril 2023 16:16

                @Yukimuras
                Ai-je dit cela cher ami ? Simplement ici, les opposants peuvent s’exprimer sans craintes, ce qui n’est pas le cas chez votre tyranneau !


              • panpan 7 avril 2023 14:45

                @Mozart
                « un peuple de 40 millions » ! Il en reste à peine 20 millions : entre les exilés en Russie... (Tiens tiens ! ...), en Europe, les oligarques cosmopolites, les morts sur les champs de bataille, les gens du Donbass qui ne se sentent pas Ukrainiens et les « enfants kidnappés par les Russes », y’a beaucoup moins de monde.


              • saint louis 3 avril 2023 17:56

                Très bon exposé de la situation.

                Je profite de ce message pour renouveler tout mon soutien au peuple Ukrainien qui subit durement cette phase de réglement de compte, dont les enjeux ne sont pas les leurs.


                • Jules Seyes Rémi Mondine 3 avril 2023 18:35

                  @saint louis
                  Vous avez raison, permettez-moi de profiter de votre commentaire pour apporter une précision.
                  Le peuple ukrainien a subit ou laissé faire depuis le Maidan.
                  Le prix qu’il paie devrait nous inciter à regarder notre propre compte.
                  Je redoute en effet, qu’un jour, nous ne soyons amenés à payer le même terrible prix.


                • Zolko Zolko 4 avril 2023 13:10

                  @saint louis

                  ... au peuple Ukrainien

                   
                  le peuple Ukrainien n’existe pas. Les habitants de l’ancien territoire Ukrainien se composent d’au moins 4 peuplades différentes avec des langues et des histoires différentes : Russes, Polonais, Hongrois, Tatares. Il n’existe pas plus de peuple Ukrainien que de peuple Français (composé de Corses, Bretons, Savoyards, Basques, Alsaciens ...)

                • Mozart Mozart 4 avril 2023 17:16

                  @Zolko
                  Donc, ils ont droit, au même titre que les pays cités dans votre post, à leur indépendance en tant qu’entité. Vous voyez, c’est très simple vous le dites vous-même.


                • Krokodilo Krokodilo 5 avril 2023 19:08

                  @Mozart la différence, c’est que l’Ukraine n’a pas la patine du temps qui a quand même forgé à la longue une identité française, c’est un pays artificiel, récent, composite, fragile, tourmenté déjà avant l’invasion. La haine entre ceux de l’ouest (Lviv) et ceux du Donbass est même présente dans un des épisodes de la série humoristique avec Zélensky, diffusée sur Arte, épisode qui traite de cet aspect composite en le caricaturant. La guerre n’a pas arrangé les choses... et d’autres pays limitrophes se verraient bien récupérer les régions qui parlent leur langue, certains politiciens polonais l’ont évoqué...


                • Yukimuras 6 avril 2023 14:15

                  @Mozart
                  Comparer un pays de 1500 ans d’existence avec un pays qui en a à peine 30 ...


                • Eric F Eric F 6 avril 2023 15:55

                  @Yukimuras
                  L’Ukraine a existé à différents moments de l’histoire, y compris en suzerain d’une partie de la Russie, et son existence contemporaine date d’il y a un siècle. Pendant l’ère soviétique la Russie et l’Ukraine avaient un statut équivalent.
                  Sa nature composite n’est pas niable, mais c’est le cas aussi de la Russie, souvenons-nous des guerres récentes de Tchétchénie (la Russie est historiquement un empire).
                  De nombreux états ont été instaurés après la première ou seconde guerre mondiale et lors des décolonisations, si on commence à nier leur droit à l’existence, il n’y aura plus qu’une cinquantaine d’états à l’ONU.


                • Mozart Mozart 6 avril 2023 16:19

                  @Yukimuras
                  Il n’y a pas d’âge pour exister. Ceci n’est pas un critère, cher ami. L’Ukraine est un pays qui a son siège à l’ONU depuis plus de 60 ans très cher et non 30. Ce siège a été réclamé à l’ONU par l’URSS qui considérait l’Ukraine comme une république associée.


                • Yukimuras 6 avril 2023 18:40

                  @Mozart
                  Oui, c’est bien. Sauf que la géopolitique et vous semble fait plusieurs, donc bon. 


                • Matière 3 avril 2023 18:40

                  Article bien sourcé, qui avance des analyses étayées par les faits. Je suis certainement trop optimiste, mais peut être que cet article va faire oeuvre pédagogique pour certains qui malgré leurs apparentes certitudes savent très bien qu’ils se mentent à eux même en voulant que le monde ressemble à ce qu’ils sont.


                  • pipiou 3 avril 2023 19:23

                    Grosses finauderies pour justifier une invasion appelée opération spéciale que Poutine aurait décidé vraiment à contrecœur.

                    Le pov’ comme ça a du lui fendre l’âme.

                    A moins que cette space-op ne soit une manœuvre pour détourner l’attention du peuple après que le Tsar des oligarques eut décidé sa réforme des retraites qui a fait passer l’âge légal à 65 ans pour les Russes...


                    • Jules Seyes Rémi Mondine 3 avril 2023 19:51

                      @pipiou
                      L’argument est inérressant et je vous remercie de l’avoir porté à mon attention.
                      Je peine cependant á le valider.
                      La réforme date de 2018, si je comprend bien et les effets ont été en 2019-2021. 
                      La direction russe serait un peu en retard si cela avait été le mobile car la réforme était désormait appliquée.


                    • Mozart Mozart 4 avril 2023 17:18

                      @Rémi Mondine
                      Ce qui est drôle avec les propagandistes pro popovs, c’est que comme tous bons fachos, ils n’ont aucun humour !


                    • roby roby 4 avril 2023 17:42

                      @Mozart
                      Arrête ton char Mozart !


                    • Mozart Mozart 6 avril 2023 10:09

                      @roby
                      Faut dire cela aux popovs ! Ceci dit ils n’en ont plus ou alors des antiquités.


                    • microf 3 avril 2023 19:30

                      Quel article ! Cela fait du bien de se lever un matin et de lire un tel article, ma journée aujourd´hui va bien se terminer,et, comme l´écrit @ Chapoutier, tout simplement excellent.

                      J´ajouterai seulement que s´il restait une once de Sagesse á l´Occident, afin d´atténuer les souffrances qui vont s´abattre sur leurs peuples, accepter la défaite et faire la Paix avec la Russie qui ne demande pas mieux.


                      • saint louis 3 avril 2023 19:37

                        @microf
                        Je suis persuadé qui si en Europe de l’ouest, nous arrivions à nous défaire de l’emprise US, nos relations commerciales et diplomatiques reprendraient très vite avec la Russie pour notre intérêt commun.


                      • Jules Seyes Rémi Mondine 3 avril 2023 19:51

                        @microf
                        Merci beaucoup, ca motive a produire davantage.


                      • microf 3 avril 2023 21:39

                        @Rémi Mondine

                        Un seul mot, continuez.


                      • microf 3 avril 2023 21:47

                        @saint louis

                        La Russie n´a jamais demandé rien d´autre que de s´entendre avec l´Europe, son Discours de 2007 á Munich est encore lá pour le prouver.
                        Avec les Dirgeants Européens que vous avez en ce moment, il sera impossible á arriver un á Accord avec la Russie, ce sont les peuples qui doivent désormais prendre les choses en mains, bien sûr qu´il y aura de la casse, mais on ne fait pas d´omelettes sans casser les oeufs.


                      • yakafokon 4 avril 2023 14:12

                        @saint louis
                        Frexit ! ( c’est autorisé par la Constitution Européenne ).
                        Mais encore faut-il le voir, et les électeurs français sont trop cons pour ça !
                        Ils préfèrent le gaz et le pétrole de schiste américain ( on ne se refait pas ).


                      • Mozart Mozart 5 avril 2023 11:17

                        @yakafokon
                        Le Brexit réussit si bien aux Anglais !


                      • Krokodilo Krokodilo 5 avril 2023 19:14

                        @yakafokon Faut dire que le matraquage médiatique est très puissant, et la nuance n’est pas la qualité principale de nos médias. Marianne essaie de temps en temps, peut-être.


                      • Lynwec 6 avril 2023 16:38

                        @yakafokon

                        Les électeurs français ont bon dos . Vous croyez encore à l’honnêteté des élections ? Auriez-vous oublié 2005 et 2007 ? Les électeurs français n’avaient pas été assez cons pour gober l’arnaque européenne du moment mais la « démocrature » est passée en deuxième rideau au Congrès...


                      • DACH 3 avril 2023 20:59

                        Les tentatives de justifier les actions russes de VVP en Ukraine finissent toujours en fadaises. Le mélange d’arguments / raisons parfois documentés ou parfaitement faisandés permet de donner des apparences....

                        Pourquoi des fadaises ? On a observé une invasion / agression militaire de grande ampleur qui avait la prétention avouée de prendre Kiev en quelques jours !

                        Depuis chacun peut y trouver sa religion du moment. Alors, les crimes de guerre, les crimes contre l’Humanité sont instruits, avérés, documentés. Ce sont des milliers. Ils vont assombrir l’avenir de la Russie et des Russes.

                        Alors quels arguments pour justifier cette invasion / agression des russes de VVP contre tout un peuple ? Les fadaises mêmes naïves font-elles le poids face aux affirmation d’ambition déclarées, affirmées par VVP ?

                        3 citations parmi un florilège clair qui date entre autres de 1999, 2007, 2013 et 2014, 2021 juillet, 2021 décembre, etc.

                        « L’Ukraine est une erreur de l’Histoire ! » Si les Ukrainiens font partie de cette erreur, il est naturel que certains russes prétendent exterminer à qui mieux mieux les Ukrainiens !

                        « l’Ukraine n’existe pas. » A faire croire qu’elle est russe, l’oubli de ne pas avoir convaincu les Ukrainiens qu’ils sont russes conduira à la défaite des Russes en Ukraine.

                        « la Russie n’a pas de frontières ». Ce qui explique, sans les justifier, les manipulations russes de 2014 qui ont déclenché en réactions le Maïdan et la révolte de la majorité des Ukrainiens. C’est cette majorité qui a fait face aux invasions masquées russes dans le Donbass, avec des victoires locales.

                        Le pronostic : Les Russes de VVP se condamnent à être sortis de l’Ukraine, Crimée comprise. A moins que les Russes comprennent qu’ils n’ont rien à faire en Ukraine.

                        L’honneur des occidentaux est d’aider les Ukrainiens à vaincre leur agresseur. La Charte de l’ONU encourage d’apporter assistance à tout pays agressé. Point final.




                        • Jules Seyes Rémi Mondine 3 avril 2023 21:18

                          @DACH
                          Cher monsieur,

                          qui avait la prétention avouée de prendre Kiev en quelques jours !

                          Je m’inscrit en faux, cette prétention émise par nos médias n’a jamais été à ma connaisance dans les plans russes.

                          L’Ukraine est une erreur de l’Histoire !

                          Selon lui, l’Ukraine est une création de l’Union soviétique, et cette création fut une terrible erreur, car les deux pays forment un seul et même peuple. Il n’est pas question d’exterminer qui que ce soit, mais de la création de deux entitées politiques séparées.

                          Vous tirez des conclusions d’une phrase mise hors contexte


                           l’Ukraine n’existe pas


                          Une fois de plus, phrase juste, mauvaise interprétation. Il est de notoriété publique que les polonos Lithuaniens en ukraine de l’ouest et les russophones d’ukraine de l’est n’ont pas les même racines ethniques. V.Poutine a toujours en effet défendu que la grande ukraine crée par les bolchéviques pour une gestion administrative du problème complexe des nationnalitées n’avait pas de correspondance en terme de nation. L’argument peut-être discuté et Musk lorsqu’il avait proposé de laisser voter les régions appliquait la même analyse.


                          Quand à votre derniére phrase tenue dans une émission de géographie, votre citation n’est pas compléte :

                          « Les frontières de la Russie ne se terminent nulle part », a rétorqué le président en riant avant d’ajouter : « C’est une blague ».


                          Ce qui explique, sans les justifier, les manipulations russes de 2014 qui ont déclenché en réactions le Maïdan


                          Et ce sont les manipulations russes qui ont amenés des snipers pour ouvrir le feu sur des policiers d’un président pro russe et exciter la foule ?

                          Chose étonnante, l’extréme violence et les tirs massif contre les forces de l’ordre (100 policiers bléssés par balles envoyés á l’hôpital.) chose étonnante on retrouve le même schéma qu’au Vénézuela.

                          Je parviens á voire un lien entre les deux si je met les USA comme organisateur, mais les russes ?


                          L’honneur des occidentaux est d’aider les Ukrainiens à vaincre leur agresseur. La Charte de l’ONU encourage d’apporter assistance à tout pays agressé. Point final.


                          Je me permet de vous contredire, c’est notre deshonneur et une telle question aurait du être tranchée par un vote. Personnellement, je suis las des agressions commise par l’OTAN ou ses membres en mon nom (Et ca date du crime lybien). Il est temps que cela cesse et je trouve votre point final bien péremptoire.


                        • DACH 3 avril 2023 21:44

                          @Rémi Mondine=Les preuves que les Russes avaient l’intention / ambition de prendre Kyiv existent et sont irréfutables. Mais sans doute n’y avez-vous pas eu accès ! Enregistrements russes et autres textes du ministère, celui du FSB....
                          Rien dans vos affirmations ne cherchent à justifier l’existence de l’Ukraine, donc de sa défense d’une invasion. C’est votre choix politique, qui dessert les intérêts français et occidentaux.
                          Quant aux soit-disant agressions de l’Otan ce sont là aussi des fadaises. Notre honneur est de contribuer à défendre un pays et un peuple agressé. Selon aussi la Charte de l’ONU.
                          VVP a fait tant de miracles depuis le 24/02/2022....
                          =

                          Quand à votre derniére phrase tenue dans une émission de géographie, votre citation n’est pas compléte :

                          « Les frontières de la Russie ne se terminent nulle part », a rétorqué le président en riant avant d’ajouter : « C’est une blague ».

                          =

                          Mais vous oubliez que cela a déjà été dit et écrit sérieusement bien avant !!!!!! Nier la politique coloniale et impériale russe ne cache pas que les arguments sensés servir une telle politique s’avèrent vides, quand ils ne sont pas vidés par les faits militaires du moment.

                          Il y a un proverbe russe qui date des années 1920 qui dit aussi cela, justifié par le sang versé.

                          Ne pas vouloir ce que veulent les Ukrainiens, intégrés à l’UE et à l’Otan conduit à ce que vous avez envie de faire croire. Du niveau de C Néant sur son article sur le blogueur assassiné par....aux plus de 500.000 followers sur Telegram.


                        • microf 3 avril 2023 21:53

                          @DACH

                          Une chose est certaine @Dach, je ne vois pas le Président Poutine entrer avec ses troupes en France, je pense que c´est l´un des pays qu´il va dorénavent éviter, vous avez certainement vu la table sur laquelle il parlait avec votre Président Macron lors de leur dernièrre rencontre.


                        • DACH 3 avril 2023 22:40

                          o@microf=je ne vois pas le Président Poutine entrer avec ses troupes en France=
                          Nous non plus. Il n’y serait pas le bienvenu. D’ailleurs son armée russe a prouvé qu’elle est déjà incapable d’annexer l’Ukraine ! 


                        • Jules Seyes Rémi Mondine 4 avril 2023 10:37

                          @DACH

                          Rien dans vos affirmations ne cherchent à justifier l’existence de l’Ukraine, donc de sa défense d’une invasion. C’est votre choix politique, qui dessert les intérêts français et occidentaux.


                          Non, je ne considére pas les pays de l’est comme acteurs responsables de la sécurité européenne.
                          Servir les intérêt de la France aurait été de créer une vaste zone neutre propice aux échanges et au dialogue qui aurait bien mieux sécurisé notre flanc oriental. Avec en plus une poignée de barriéres douaniéres pour éviter le dumping social et pas de financement UE. ils auraient fait leur chemin par eux même et tout le monde aurait été bien.
                          Maintenant nous avons :
                          -Dumping social et corruption importée.
                          -La necessité de réarmer comme des malades.
                          -Les aides massives de l’UE que nous devons financer et qui nous vaudrons crachats, haine et mépris car ca ne sera jamais assez.
                          Superbe résultat.


                        • Eric F Eric F 4 avril 2023 13:24

                          @Rémi Mondine

                          ’’créer une vaste zone neutre propice aux échanges et au dialogue qui aurait bien mieux sécurisé notre flanc oriental. Avec en plus une poignée de barriéres douaniéres pour éviter le dumping social et pas de financement UE. ils auraient fait leur chemin par eux même et tout le monde aurait été bien’’


                          Sur ce point je vous rejoints. Mais les pays de l’Est ont fait des pieds et des mains pour être admis à l’OTAN et l’UE sans qu’il y ait à les pousser (ils savaient évidemment qu’ils recevraient des subventions et de la protection militaire face à de leur ancien suzerain impérial). Il aurait fallu les éconduire, ce qui est assez délicat. Mais oui, l’Europe occidentale aurait eu avantage à le faire, tant au plan économique que pour la sécurité.

                        • Christophe 4 avril 2023 13:43

                          @DACH

                          Les preuves que les Russes avaient l’intention / ambition de prendre Kyiv existent et sont irréfutables. Mais sans doute n’y avez-vous pas eu accès ! Enregistrements russes et autres textes du ministère, celui du FSB....

                          Dois-je comprendre que les enregistrements vocaux réalisés par on ne sait qui on été confirmé par l’état major russe ? Ou reposez vous vos faits sur des enregistrements non sourcés qui parlent en russes (ce que tout ukrainien sait faire). Quant aux documents officiels du FSB, je suis désolé, je ne suis pas habilité à consulter les documents top secrets du FSB, à priori, vous l’êtes, du moins je le suppose.

                          Quant aux soit-disant agressions de l’Otan ce sont là aussi des fadaises. Notre honneur est de contribuer à défendre un pays et un peuple agressé.

                          Comme nous l’avons fait en Irak, Afghanistan, ... et même en Serbie. Vous avez le droit de vous cacher la tête dans le sable mais n’avez aucune obligation à prendre vos interlocuteurs pour des idiots inutiles.

                          Et vous parlez de fadaises !!!! smiley


                        • Christophe 4 avril 2023 13:51

                          @Rémi Mondine

                          Selon lui, l’Ukraine est une création de l’Union soviétique, et cette création fut une terrible erreur, car les deux pays forment un seul et même peuple.

                          Il faut surtout comprendre que le bloc de l’Est a toujours traité ce dilemme avec deux caractéristiques particulières qui apparaissent sur les document officiels des administrés. Si nous sommes, nous occidentaux très attachés à la notion de nationalité, et même si elle existe aussi chez les pays de l’est, la prédominance est donné à la seconde caractéristique, l’ethnie.

                          Il faut aller au contact des personnes de ces pays pour comprendre que l’ethnie est plus importante pour eux que la nationalité. J’ai l’exemple de ma belle sœur ukrainienne d’ethnie russe et qui avait un passeport ... russe. L’Ethnie détermine le pays auquel on appartient par sa culture, la nationalité est purement administrative.

                          C’est sans doute difficile pour beaucoup de nos concitoyens de comprendre ces différences tant nous sommes souvent bercés dans notre propre culture pensant, à tort, que tous les citoyens du monde raisonnent comme nous.


                        • yakafokon 4 avril 2023 14:37

                          @DACH
                          Dis-donc, tu en sais des choses sans être allé là-bas !
                          Tu ne serais pas introduit au sein du FSB, par hasard ?
                          Moi, je préfère écouter les gens qui sont sur place, mais pas du côté des canons ukrainiens, mais du côté de ceux qui reçoivent les obus dans le Donbass.
                          Et des journalistes courageux de tous pays, qui font honneur à leur carte de presse, il y en a de plus en plus !
                          Tu peux essayer, si ça te tente.
                          Après tu pourras parler !


                        • Dudule 4 avril 2023 19:37

                          @DACH

                          Entres autres :

                          « Les frontières de la Russie n’ont pas de limites ».

                          Bien sûr que c’est une blague. Les frontière de la France, et même du Liechtenstein, n’ont pas de limites : une ligne fermée n’a pas de limites... Et aussi en « zoomant », n’importe quelle portion de frontière est de longueur infinie, puisqu’elle est fractale.

                          En fait, ou vous êtes de mauvaise foi, ou vous vous abreuvez à des sources d’information très frelatées. Il s’agit d’une boutade de Poutine (qui a une fille mathématicienne, il est bon de le rappeler à cet égard) et a été interprété comme telle par (presque) tout le monde.


                        • Krokodilo Krokodilo 5 avril 2023 19:22

                          @DACH "Alors, les crimes de guerre, les crimes contre l’Humanité sont instruits, avérés, documentés. Ce sont des milliers.

                          " Non, justement ils ne le sont pas. Ce qui est documenté, ce sont des déclarations de Zélensky ou de son gouvernement, ou de la proc de Kiev. Avez-vous lu quelque part le rapport des autopsies de Boutcha ? Prouver et documenter des crimes de guerre est un travail de police et scientifique de longue haleine, de même que distinguer dégâts collatéraux et ciblage délibéré des civils. rappelons que Kiev a volontairement construit une sorte d e ligne Maginot qui passe par les villes ! et se retranche souvent dans les villes (Marioupol).. Paradoxalement, certains crimes de guerre de Kiev sont à la fois évidents et antérieurs à ceux imputés aux Russes et à l’invasion, comme les bombardements sur Donetsk (sans cible militaire) et la coupure de l’alimentation en eau du canal de Crimée. Mais bon, toute rationalité ou tentative d’objectivité a déserté nos médias, sauf parfois Marianne, et le Monde diplomatique.


                        • Gabriel 6 avril 2023 10:55

                          @DACH

                           

                           

                          agression militaire de grande ampleur qui avait la prétention avouée de prendre Kiev en quelques jours !

                           

                          Propos discutable, mais bien en ligne avec notre doxa.

                          Les effectifs mobilisés côté russe ne permettaient pas d’envisager « prendre » Kiev avec une occupation de la capitale, tout en se déployant au sud et en défendant les séparatistes le long d’une ligne de plusieurs centaines de km.

                          Les historiens diront quels étaient en réalité les premiers objectifs russes de cette « opération spéciale » (ces objectifs ont depuis changé).

                          Une hypothèse : ce fut une tentative, ratée, de renverser le régime de Kiev mis en place par les Occidentaux. Sorte de Maïdan à l’envers qui aurait foiré. L’espoir des dirigeants russes de voir une partie de l’armée et des oligarques ukrainiens se retourner contre Kiev et Zelinsky aurait été déçu. Hypothèse encore à confirmer, tant cette bourde du renseignement russe paraît énorme.

                          Une autre hypothèse serait la tentative des Russes de concentrer les forces ukrainiennes autour de Kiev pour attaquer et occuper le Sud (Marioupol …). Aux historiens de voir si c’est crédible.

                          Les US ont bétonné le régime de Kiev et l’essentiel de son armée et ont remporté cette première manche avec une activité intense du renseignement. Ils ont du reste gagné cette première manche à double titre : contre la Russie et contre l’Europe. Nos « vichystes » pro-US applaudissent à cette défaite européenne.

                          Pour la suite, personne ne sait ce qui va se passer. Le vieux rêve Anglo-saxon de faire éclater la Russie et la réduire à la Moscovie après un effondrement du pouvoir central est une possibilité. Les dirigeants polonais et ukrainiens en rêvent de façon éveillée. Ce scenario supposerait une certaine neutralité de la Chine, ce qui paraît improbable : les Chinois ne laisseront pas les US installer leurs missiles sur la rivière Oussouri, ils prendront les devants.

                          Une autre possibilité est la poursuite de la guerre pendant encore deux ou trois ans, avant une négociation et un gel des positions définies par les combats, à la coréenne. Plus probable que la précédente, cette hypothèse serait une défaite de l’Occident qui défend un retour aux frontières de 91, mais pas une victoire pour la Russie qui rêve d’Odessa et de Kharkov qui sont très loin d’être acquises aux Russes.

                          Une troisième possibilité est une entrée en guerre de la Pologne, qui trépigne à la frontière ukrainienne après avoir déjà envoyé sur le terrain des contingents de volontaires/mercenaires. Cela pourrait enclencher une escalade avec bombardements par la Russie de sites militaires en Pologne, et activation (partielle compte tenu des circonstances, ou totale si les USA acceptent le risque d’une guerre nucléaire d’abord en Europe puis mondiale) de l’article 5.

                          D’autres scenarios sont bien sûr possibles. Ils ont tous en commun d’entraîner un affaiblissement de l’Europe (malgré ses velléités de réarmement), désormais coupée en deux pour longtemps et dépourvue d’autonomie face aux USA. Les rêves de voir la Russie éclater et ruinée se sont changés en cauchemar : c’est l’Europe qui a éclaté en deux parties et paye l’énergie deux fois plus cher. Nos « vichystes » pro-US s’en réjouissent.

                          Nos dirigeants semblent ne pas s’être rendu compte de cet affaiblissement géopolitique de l’Europe, ou s’ils s’en rendent compte, ils semblent s’en satisfaire. A Pékin, Macron a dû se faire accompagner de sa commissaire politique, totalement acquise aux intérêts US, après quelques tentatives en solo face à Poutine.

                          Aller se coucher et dormir longtemps sous Lexomil semble être l’ultime ambition de nos dirigeants. Et vive l’UE !

                           

                           

                           

                           

                           

                           


                        • Lynwec 6 avril 2023 16:42

                          @Rémi Mondine

                          Je vous trouve bien patient . A moins que vous ne préfériez ignorer la pratique courante des trolls et autres spécialistes de la mauvaise foi, pratique consistant à faire dire à leurs adversaires ce qu’ils n’ont jamais dit pour ensuite le leur reprocher, l’air indigné et la bouche en cul de poule...

                          Il y a bien longtemps que la notion d’honneur a déserté la classe dirigeante de nos pays occidentaux, les peuples en paient et en paieront les conséquences ...


                        • Attila Attila 6 avril 2023 17:14

                          @Krokodilo
                          « Avez-vous lu quelque part le rapport des autopsies de Boutcha ? »
                          Non, mais sur la plupart des victimes il y avait un signe très clair que c’étaient des sympathisants de la Russie. Et une vidéo de l’armée ukrainienne disait qu’il fallait tuer tous ceux qui n’avaient pas le brassard bleu des sympathisants de l’Ukraine.

                          .


                        • Krokodilo Krokodilo 7 avril 2023 12:28

                          @Attila Oui, il est tout à fait possible que Boutcha soit la plus grosse manipulation de tout ce conflit. Plusieurs indices vont dans ce sens. Ce n’est pas nous qui pouvons trancher, ni même des journalistes qui ont certes confirmé avoir vu des cadavres, mais ça ne prouve rien d’autre que l’existence de victimes civiles lesquelles peuvent tout à fait être des représailles ukrainiennes contre des présumés collaborateurs ou des gens ayant accepté de la nourriture de soldats russes. Rappelons que le régime de Kiev n’est pas fait de gentils disciples de Gandhi mais de gens qui ont bombardé leurs propres citoyens pendant des années !


                        • DACH 3 avril 2023 21:46

                          RM@=Ah, nous avions oublié. Merci de votre réponse. Bien cordialement et bon courage cher Monsieur.


                          • qactus.fr

                            France : Très belle enquête sur l’équipe Kholer/Macron, “Kohler et la cocaïne, comment des gangs des Balkans ont infiltré MSC”.

                            En préambule et en bref ci-dessous, G. Attal nous explique que c’est Alexis kholer qui dicte aux macronistes quoi dire à la télé. Emmanuel Macron n’a jamais été “Jupiter”, mais “le Parrain” ! On comprend mieux pourquoi ils sont tous aussi accros à la cocaïne, ils l’achètent en gros et la font transporter gratuitement avec leurs bateaux, tellement simple.

                            RAPPEL : EMMANUEL « SCHWAB » MACRON AVAIT MAINTENUE SA CONFIANCE À L’ULTRA CORROMPU ALEXIS KHOLER ? ON COMPREND MIEUX POURQUOI MAINTENANT.

                            • Ministres et collaborateurs mis en examens.
                            • Ministres et collaborateurs accusés de corruption, de violences sexuelles, de viols.
                            • Ministres et collaborateurs soupçonnés de crimes et délits.

                            Le gouvernement de Macron est un ramassis de bandits et de criminels en col blancs depuis le début, ils ne sont en place que pour piller et détruire.

                            OFF investigation rapporte : Très belle enquête qui nous permet de mieux comprendre l’équipe Kholer/Macron qui trafique aux yeux de tous, tout en faisant souffrir le peuple de France.

                            Alors que MSC devenait une force dominante du commerce mondial, elle est également devenue un canal privilégié de trafic de cocaïne pour les gangs des Balkans. Soupçonné de l’avoir favorisée depuis le ministère des finances, à Bercy, voire depuis le secrétariat général de l’Élysée, Alexis Kohler (qui s’était mis à son service comme directeur financier en 2016-2017), a été mis en examen en septembre dernier pour “prise illégale d’intérêt”. Nous reproduisons ci dessous (en accès libre) une remarquable enquête de l’agence américaine Bloomberg du 16 décembre dernier qui explorait l’infiltration de la compagnie maritime Italo-Suisse des cousins d’Alexis Kohler par des trafiquants de cocaïne.

                            https://qactus.fr/2023/04/02/france-tres-belle-enquete-sur-lequipe-kholer-macron-kohler-et-la-cocaine-comment-des-gangs-des-balkans-ont-infiltre-msc/

                            • christophe nicolas christophe nicolas 4 avril 2023 14:08

                              @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot

                              Voici une devinette sur le mécène de la fine équipe suivante qu’on pourrait présenter ainsi :

                              « Qui est comme Emmanuel ? »

                              « Gabriel est sa force ! »

                              « Olivier guide »

                              « Elisabeth est leur splendeur ! »

                              Qui est le mécène ?


                            • Ecureuil66 4 avril 2023 08:55

                              L’intelligence c’est de ne pas commencer une guerre que l’on sait perdue d’avance

                              Qu’est ce que le courage ? qui décide que untel est plus courageux que untel ? Ce sont les vainqueurs qui écrivent l’histoire...il faut bien qu’ils justifient leur comportement « criminel » heu non je voulais dire héroïque ! rendez vous compte ils ont fait tuer des milliers de gens pour quoi ? une idée, garder leur poste, défendre leur « territoire » (aujourd’hui rares sont les propriétaires terriens) etc...

                              Lequel est le plus intelligent : celui qui épargne des souffrances à son peuple ou celui qui l’entraîne dans le malheur ? A mon avis Pétain était infiniment plus courageux que Zelinski ! 

                              Qui tirera des profits une fois la paix revenue ? pas les morts ni les infirmes c’est sûr ! 

                              A bas la guerre et tous ceux qui la soutiennent ! qu’ils y aillent eux mêmes et s’expliquent entre eux ! dans un champ clos pour éviter les dégats collatéraux !

                              Mourir pour la liberté direz vous : je pense que le smicard du pays ayant remporté la victoire restera toujours un smicard une fois la guerre terminée ; pour les « grands » qui n’auront pas risqué leur vie, jeu de chaises musicales pour se partager le pouvoir ...voilà le vrai résultat !


                              • Eric F Eric F 4 avril 2023 13:31

                                @Ecureuil66

                                ’’A mon avis Pétain était infiniment plus courageux que Zelinski !’’


                                Pétain a capitulé et le pays a été totalement soumis à l’occupant qui l’a exploité comme une colonie (sous des illusions juridiques qui n’ont pas duré). Il n’est pas question de ça pour une négociation de paix en Ukraine, mais la résolution de la question des régions séparatistes, et de la non-appartenance de pays frontaliers à un bloc militaire hostile.

                              • Zolko Zolko 4 avril 2023 13:48

                                @Eric F : la Hongrie aussi avait été envahie par les Russes (Sovétiques en fait) en 1956, et 33 ans après (en 1989) nous les avons virés. Très peu de morts, très peu de destruction.
                                 
                                Alors si les Ukrainiens veulent mourir et voir leur pays détruit pour la gloire et le compte en banque de la famille Biden, qu’ils le fassent. Mais qu’ils le fassent avec leur argent, pas le notre.


                              • Christophe 4 avril 2023 14:10

                                @Eric F
                                Vous parlez du Pétain de la première ou de la seconde guerre mondiale, parce qu’il a vécu les deux et la seconde est sans doute une réaction à la première aussi.


                              • Ecureuil66 4 avril 2023 14:27

                                @Eric F

                                que se serait il passé si Pétain n’avait pas capitulé : à mon avis non seulement la France aurait été exploitée comme vous dites mais en plus elle aurait perdu des centaines de milliers de vies humaines et subi des destructions terribles ....un peu comme l’Ukraine aujourd’hui (tout en sachant que la Russie se retient un maximum pour le moment ) et qui aurait tiré les marrons du feu si je puis dire ....les Anglais bien sûr ! 
                                Je compare Pétain et Zelinski car ils ont deux comportements opposés ; je suis toutefois bien d’accord que l’origine de la guerre n’est pas la même


                              • yakafokon 4 avril 2023 14:49

                                @Eric F
                                Pétain a capitulé en 14-18 ? Non ! Il est devenu un héros ! ( les taxis de la Marne )
                                S’il a capitulé en 1941, c’est parce que l’armée française n’a pas pu résister à l’invasion allemande, qui avait 50 ans d’avance sur la nôtre !
                                Quand on n’a pas les moyens de gagner une guerre, on ne la déclare pas ( c’est la France qui a déclaré la guerre à l’Allemagne ).
                                C’est pareil pour la guerre en Ukraine : si les Etats-Unis s’imaginent qu’ils vont gagner la guerre contre la Russie, ils vont être ramenés à l’âge de pierre avant d’avoir compris ce qui leur arrivait !


                              • Zolko Zolko 4 avril 2023 15:08

                                @yakafokon

                                les Etats-Unis [...] vont être ramenés à l’âge de pierre

                                 
                                je ne pense pas que ce soit ça l’issue de la guerre : je penche plutôt pour une explosion de l’union, avec les états Républicains faisant sécession des états Démocrates de l’ouest et du nord-est. Il suffit de regarder une carte des élections pour se rendre compte à quel point le pays est divisé.

                              • Mozart Mozart 4 avril 2023 17:20

                                @Zolko
                                Vous retardez d’un siècle et demi, très cher. Remarquez, vu vos posts ce n’est pas étonnant.


                              • Lynwec 4 avril 2023 17:39

                                @yakafokon

                                On ne peut pas reprocher à ceux qui ont capitulé en 1940 les reculs et compromissions commises par leurs prédécesseurs, collés aux positions anglaises de refus d’un pacte antifasciste qui aurait vu l’Allemagne nazie encerclée et donc contenue .
                                Ce sont bien ces reculades et complicités qui ont mis les armées de Hitler en situation de pouvoir vaincre, en y ajoutant bien sur le sponsoring pratiqué depuis 1933, qui a vu un pays ruiné rebondir pour passer au premier rang industriel ...

                                Après, qu’il y ait eu la milice et les complicités, oui, ça on peut le reprocher . Mais surement pas défaite et capitulation .


                              • Eric F Eric F 5 avril 2023 10:34

                                J’ignorais que Pétain avait autant de partisans approuvant la capitulation de Juin 40.
                                Même sur la situation, la cause de la défaite n’était pas l’infériorité en équipement mais en terme d’organisation et commandement, or Pétain avait été le principal inspirateur des armées entre les deux guerres mondiales.


                              • Mozart Mozart 5 avril 2023 10:50

                                @yakafokon
                                Alors, il va falloir réviser son Histoire.
                                Les taxis de la Marne c’est Joffre et Gallieni, Pétain n’a rien à voir là-dedans. Pétain c’est Verdun et un rééquilibrage de l’armée à partir de 17.
                                Alors oui, c’est un héros de cette guerre. Entre les deux guerres il n’a pu faire entendre ses vues sur la modernisation de l’armée. Mais si, comme De Gaulle, il était parti lors de l’effondrement de la France en 40, beaucoup de gens n’auraient pas suivi la voie de la collaboration et l’occupation de la France aurait été bien plus fastidieuse pour l’occupant. De plus on aurait sauvé notre flotte au lieu de lamentablement la saborder.
                                Et contrairement à vous, quand on a une parole, on la tient. Si en 36 on avait remis les allemand à leur place, nous aurions gagné. Mais à reculer, abandonner des peuples à leur triste sort comme la Tchécoslovaquie, on a réussi à faire tuer des millions de gens, justement, en trahissant nos idéaux.


                              • Lynwec 5 avril 2023 13:55

                                @Mozart

                                Les sponsors étaient dans le mauvais camp, « les communistes auraient posé plus de problèmes » (Chamberlain)
                                https://books.openedition.org/pum/17728?lang=fr

                                Ceci explique complètement la « drôle de guerre » ...On ne frappe pas un allié dans le dos...(les postures diplomatiques consistant à « déclarer la guerre » ne trompent plus personne)...


                              • Eric F Eric F 5 avril 2023 14:08

                                @Mozart

                                ’’ Si en 36 on avait remis les allemand à leur place, nous aurions gagné’’


                                En 36, le niveau d’équipement militaire de la France était insuffisant, un plan de 4 ans pour le réarmement a été mis en oeuvre. En 38, il n’était pas encore assez avancé. En 40, il était quantitativement et qualitativement correct (sauf l’aviation en terme quantitatif), mais la doctrine de guerre, l’organisation et le commandement étaient défectueux. De Gaulle a montré sur le terrain au début de l’attaque allemande que nos chars étaient efficaces, et qu’au lieu de les disperser, les constituer en unités spécifiques aurait permis de tenir tête.

                                L’Allemagne nazie de 1939 était contiguë à la France et avait un affront à venger. La Russie actuelle est lointaine et nous n’avons aucun contentieux direct. Ni la Pologne, ni la Slovaquie (évoquées lorsqu’on parle de la WWII) n’étaient en danger il y a dix ans. Qu’avons-nous eu besoin d’aller aboyer au raz de la tanière de l’Ours ?

                                Evoquer les idéaux est à géométrie variable, car lorsqu’ils conduisent à des massacres et destructions dans un pays, l’effet est pire que la situation antérieure. Quel était le problème majeur de l’Ukraine en début 2014 ? La corruption intérieure et l’incurie qui avaient conduit aux premiers mouvements protestataires. La suite à conduit au séparatisme puis à la guerre ; il y avait sans doute mieux à faire.


                              • https://reseauinternational.net/laustralie-nest-pas-une-nation-cest-une-base-militaire-etatsunienne-avec-des-kangourous/

                                par Caitlin Johnstone

                                L’un des très nombreux signes montrant que l’Australie n’est rien d’autre qu’un atout pour l’armée et les services de renseignement étatsuniens est la façon dont son gouvernement a constamment refusé d’intervenir pour protéger le citoyen australien Julian Assange des persécutions politiques aux mains de l’empire étatsunien.

                                Dans un nouvel article intitulé « Penny Wong s’efforce d’atténuer les espoirs de percée dans l’affaire Julian Assange », The Guardian cite la ministre australienne des Affaires étrangères, qui a déclaré : « Nous faisons ce que nous pouvons, entre gouvernement et gouvernement, mais il y a des limites à ce que cette diplomatie peut accomplir ». Mme Wong a répondu à la question de savoir si le Premier ministre Anthony Albanese avait discuté de l‘affaire de liberté de la presse la plus célèbre au monde avec le président étatsunien et le Premier ministre britannique lorsqu’il les a rencontrés ensemble il y a deux semaines.

                                Mme Wong a refusé de dire si le chef de son gouvernement avait soulevé la question avec ses supposés homologues étatsuniens et britanniques, répétant à la place la même ligne qu’elle bêle depuis que le parti travailliste a pris le pouvoir : l’affaire Assange « a traîné assez longtemps et devrait être clôturée ». Si vous écoutez attentivement, il ne s’agit pas d’une déclaration en faveur de la libération du fondateur de WikiLeaks ou du blocage de l’extradition, mais simplement d’une affirmation selon laquelle l’affaire devrait être conclue rapidement, d’une manière ou d’une autre.

                                Ces déclarations ont été faites en réponse à des questions posées par le sénateur des Verts David Shoebridge, qui a critiqué l’approche de « diplomatie discrète » du gouvernement travailliste dans l’affaire Assange.

                                « L’idée que la diplomatie discrète doit être si silencieuse que le gouvernement ne peut pas dire au public ou au parlement si le premier ministre a parlé au président est bizarre », a déclaré M. Shoebridge.

                                M. Wong a déclaré à M. Shoebridge que l’Australie n’était pas en mesure d’intervenir pour protéger le célèbre journaliste australien : « En tant que gouvernement australien, nous ne sommes pas en mesure d’intervenir dans les procédures juridiques ou judiciaires d’un autre pays ».

                                S’il est vrai que l’Australie ne peut pas forcer les États-Unis à mettre fin à l’emprisonnement politique et à la persécution d’Assange pour avoir dénoncé les crimes de guerre étatsuniens, elle peut évidemment mener une action diplomatique auprès de son allié supposé afin de protéger un citoyen australien. Même les nations avec lesquelles l’Australie n’a aucune forme d’alliance sont confrontées vocalement à Canberra lorsqu’elles emprisonnent des citoyens australiens, comme la déclaration de Wong publiée hier concernant la détention par la Chine de la journaliste sino-australienne Cheng Lei, dans laquelle le ministre des Affaires étrangères demande explicitement et sans équivoque que « Mme Cheng soit réunie avec sa famille ».


                                • Zolko Zolko 4 avril 2023 13:00

                                  N’oublions pas que depuis 2008 les élites occidentales sont sous pression. [...] En ce sens, la guerre d’Ukraine est un conflit de survie dont nous devons apprécier les enjeux.

                                   

                                  hum, j’ai rarement lu une analyse aussi précise. En effet, l’empire des petro-dollars US joue sa survie en Ukraine ... et par-là même, on sait qu’ils ont perdu : celui qui a besoin de se battre va toujours perdre face à celui qui a la patience.

                                   

                                  Et là, j’avoue que la Russie est très maline sur Bakhmout : au lieu de la prendre vite, et de ce fait déclencher une offensive US probablement sous faux-drapeau comme en Syrie  ils ne font rien. Ils envoient des repris de justice en première ligne et forment leurs nouvelles recrues à la guerre (la vraie). Ils savent que le temps joue en leur faveur, qu’ils ont mis les USA dans un Zugzwang, alors ils attendent une erreur et nouent des alliances dans le monde. Plus tard les historiens enseigneront cette stratégie exemplaire.


                                  • Eric F Eric F 4 avril 2023 13:36

                                    @Zolko
                                    On se console comme on peut, mais dans le cas de la conquête d’une zone urbaine, les attaquants usent davantage de munitions et ont davantage de pertes en effectifs que les défenseurs.
                                    La remarque sur les repris de justice délibérément sacrifiés comme chair à canon va plutôt dans le sens de la communication de guerre anti-russe.
                                    Ceci étant, effectivement le potentiel de réserves de combattants est le principal point de supériorité de la Russie, mais jusqu’à quel point il y aura acceptation d’un sacrifice hors des frontières du pays ?


                                  • velosolex velosolex 4 avril 2023 13:43

                                    @Eric F
                                    Le culbuto arrive toujours à retomber sur ses roues.

                                    Le Jour où Poutine prendra ses jambes à son coup, vous direz encore « Bien joué »....Parvenir à faire l’apologie de la strtatégie Russe, ou les lignes d’attaques stupides se font massacrées les unes après les autres, dans ce hachoir à viande, est un moment de franche rigolade. Manque de matériel des recrues sacrifiées, impossibilté de reculer comme au bout temps de Satline, au risque de se faire canarder par ceux qui sont derrrière, l’armée russe est fidèle à elle même.
                                    C’est sûr qu’il y a encore des réserves de bonhommes. Le tout est de savoir, le moment où les soldats vont accepter le sacrifice gratuit, et à quel moment nous aurons une révolte du type « Potemkine ». 


                                  • Zolko Zolko 4 avril 2023 13:53

                                    @velosolex

                                    la stratégie Russe

                                     
                                    les faillites bancaires vous ont échappé ? Les accords avec l’Arabie Saoudite vous ont échappé ? Les soutiens de la Chine, du Brésil, de l’Inde vous ont échappé ? L’inflation en France (16% !) vous a échappé ? Les entrepôts de minutions vides de l’OTAN vous ont échappé ? Les affabulations désespérés pour ne pas accuser les USA du sabotage de North Stream ?
                                     
                                    C’est quoi que vous ne comprenez pas ?

                                  • Jules Seyes Rémi Mondine 4 avril 2023 13:59

                                    @Eric F
                                     ont davantage de pertes en effectifs que les défenseurs.

                                    A mossoul il ne me semble pas que les pertes aient été supérieures et durant la seconde bataille de Grozni, j’aurais un doute.

                                    Pour le reste, rappellons que les ukrainiens avaient vidé leurs prisons en Mars 2022 sans que cela ne choque personne.

                                    Reste la question des pertes. L’opposition indique 18K sous évalués les anglais parlent de 40-60K tués et le reste en blessés. 

                                    Juste pour rappel, la société russe acceptait avant guerre 40K tués sur les routes. 

                                    Donc je penses que le niveau de pertes reste acceptable.


                                  • Lynwec 4 avril 2023 14:09

                                    @Zolko
                                    « C’est quoi que vous ne comprenez pas ? »
                                     
                                    Sans doute à peu près tout ce que vous perdez votre temps à expliquer (et probablement le reste...)
                                    Le résultat de longues années de lobotomisation des chaînes « démocraturiques »...
                                    En un sens,Harari a en partie raison d’affirmer qu’on ne pense pas par soi-même, l’erreur dans sa théorie, c’est l’excès par la généralisation du constat .


                                  • Mozart Mozart 4 avril 2023 17:26

                                    @Zolko
                                    Cher ami,
                                    L’Inde et la Chine font leur marché à bas prix en Russie. En échange rien, nada ! De plus l’Inde s’allie aux USA, à la Grande-Bretagne et à l’Australie pour un accord militaire maritime contre les Chinois qui eux, mettent dans leur sphère d’influence la Kazakhstan piqué aux popovs. Un bien bel ensemble qu’on a là !


                                  • velosolex velosolex 4 avril 2023 17:40

                                    @Zolko
                                    Quel que soit l’origine du sabotage, on s’en félicitera.

                                    Il rompt la dépendance avec un pays qui comme un dealer veut créer une dépendance avec son client. Les polonais et les pays baltes s’étaient inquiétés du manque de diversité des approvisonnement en pétrole et en gaz. 

                                    Ils avaient raison. Ils connaissent trop bien, la russie, ce pays totalitaire, fourbe, et nationaliste, qui ne connait que l’intimidation, le chantage, et tente de tétaniser les autres par sa brutalité. 

                                    Toi comprendre ?


                                  • velosolex velosolex 4 avril 2023 17:45

                                    @Mozart
                                    A voir les indiens qui se foutaient la gueule de Labrov, quant ils a commencé à faire son discours habituel sur les « ukronazis, » responsables de la guerre, c’est à dire de la destruction de leurs villes, et des massacres en série, on pige tout de suite la stratégie des indiens. 
                                    Les affaires l’emportent sur les sentiments, tout simplement. 
                                    Grâce à cette guerre, ils ont un pétrole à prix bradé. la Russie n’ayant plus que ce choix pour orienter ses excédent....La Chine est aussi le grand gagnant. La Russie perd ses hommes, son potentiel, et ses immenses terres vierges de sibérie sont juste à sa portée...Encore quelques Boutchas, et dérives nationalistes, et elle va tomber comme un fruit mur. 


                                  • roby roby 4 avril 2023 18:03

                                    @Zolko
                                    Sans oublier L’appropriation des terres indiennes et l’extermination des Amérindiens, Quant aux Noirs, ils étaient réduits à l’esclavage. En revanche, le rejet des Indiens et des Noirs allait permettre d’accepter les immigrants européens comme des égaux.

                                    Tel est le contexte dans lequel s’amorcera la guerre de l’Indépendance. De là à croire que les Anglo-Saxons seraient le peuple choisi par Dieu pour coloniser l’Amérique du Nord et mener le monde vers la liberté, il n’y a qu’un pas que beaucoup franchiront.


                                  • Dudule 4 avril 2023 19:59

                                    @velosolex

                                    La partie occidental d’un auditoire mélangé a ri de Lavrov après avoir avalé bien des couleuvres (les rires sont tout à la fin). L’auditoire non-occidental a ri bien des fois au dépend de l’Occident tout au long de cette conférence de Lavrov, en marge du G20, donc avec plein d’occidentaux dans le public.

                                    Vous n’avez du voir que les 30s de vidéo soigneusement sélectionnées par le Propagandastaffel otanien, quelques secondes de vidéo en plus ou en moins et la caméra montre le public... quelques secondes de vidéo qui ont tourné en boucle dans les médias de nos démocratures.

                                    De toutes façons vous ne regarderez pas la vidéo complète de la conférence, qui démontre de façon irréfutable que l’on se moque de vous et de vos semblables...

                                    https://www.youtube.com/watch?v=hiA8Ex9KQo4

                                    Juste les premières secondes de la vidéo donne une idée de la composition du « public indien ».

                                    Le « rest of the word » nous déteste, nous hait, à un point que vous n’imaginez pas. L’auteur a raison de souligner que nous allons le payer très cher. Les charniers dont nous avons parsemé le monde en mentant éhontément ont fait leurs effets. Jouer aujourd’hui la vertu outragée en montrant la la Russie du doigt me fait irrésistiblement penser à une tenancière de bordel qui s’inscrirait à un concours de vertu.D’autant plus que l’intervention russe est bien plus justifiable que bien des interventions occidentales, comme l’explique très bien l’article. Et le « rest of the word » le comprend très bien.


                                  • mursili mursili 4 avril 2023 20:17

                                    @Zolko

                                    + la dédollarisation ?

                                    https://youtu.be/zMXJsZHla6Q
                                    https://youtu.be/4lR8fCenE2A
                                    https://youtu.be/rbVd2SAbzdI

                                    etc.

                                    Bienvenue à l’Ukraine à bord du Titanic !


                                  • Mozart Mozart 5 avril 2023 08:52

                                    @mursili
                                    Et pendant ce temps là, la Chine pique des pays à la Russie et l’Inde s’allie aux USA et se prend la tête avec la Chine à propos de territoires sur la frontière. Pas prêt de finir le dollar !


                                  • GoldoBlack 4 avril 2023 13:34

                                    Radio Moscou ment, Radio Moscou ment effrontément !


                                    • velosolex velosolex 4 avril 2023 13:37

                                      « Soyons un instant l’avocat du diable »

                                      Au moins un moment de lucidité. Le déshonneur appartient maintenant pour des lustres à la Russie, qui a hérité de l’infamnie du peuple allemand, suite à l’aventure nazie. Non seulement cet imbécile de nationaliste a décrété la guerre à l’ukraine, mais aussi au bon sens, et à la terre. Car l’ennemi commun, c’est l’irrationnalité, l’apragmatisme et la bétise, au moment où le combat pour la survie commune est devenu un enjeu. Peut être que les Russes ont l’intention de fer un dome de fer, qui les coupera de la catastrophe planétaire. 


                                      • Jules Seyes Rémi Mondine 4 avril 2023 13:42

                                        @velosolex
                                        Vous rendez-vous compte qu’en dehors de votre argument environnemental, vous vous contentez d’aligner des adjectifs épithétes á vocation négative ?
                                        Autrement dit, vous fondez votre argumentation sur un seul argument.
                                        Pourquoi ne pas avoir condamné avec la même véhémence. le yemen, la Libye et bien d’autres aventures militaires toutes aussi dommageables pour les peuples et l’environnement puisque vous y tenez ?


                                      • Zolko Zolko 4 avril 2023 13:59

                                        @velosolex

                                        Le déshonneur [...] l’infamie

                                         
                                        vous semblez avoir une très haute opinion de votre importance : quant-à moi, je doute que les Russes soient très impressionnés par votre avis sur leur honneur ou courage.

                                      • velosolex velosolex 4 avril 2023 14:00

                                        @Rémi Mondine
                                        Les Ukrainiens n’ont pas vocation à payer la note finale pour les autres aberrations arrivées dans ce pauvre monde.
                                        L’avez vous remarqué, depuis 2000, après avoir été nié par les sectaires, la catastrophe s’emballe. Je pense qu’elle est même esquivée, pour ne pas affoler les populations.
                                        Cette guerre que je juge aberrante, liée à un dingue, ayant des vues géopolitiques datées de l’époque du KGB, menaçant le monde entier de ses frappes supersonniques est clairement un danger pour l’humanité, et bien sûr pour son propre peuple qu’il emmène en enfer. Avant de faire des shake hands au pays frère d’hier, il y aura de l’eau qui va couler sous les ponts. S’il en reste. Je parle pas seulemen des ponts, mais de l’eau. 
                                        J’évoquais l’environnement, car c’est simplement le seul que peut comprendre un type qui scie la branche sur laquelle il est assis
                                        La loi de la gravitation est dure, mais c’est la loi. Et même Poutine ne changera rien à cela
                                        . Les autres arguments, liés à la morale, au respect des autres, aux conventions internationales, à la simple humanité, n’ont pas être évoqués, car elle ne font que faire rire, relevant l’ignonimie de certains, ou le déni. 
                                        Le registre politique et économique pourrait être entendu, car ce passage à l’acte à privé la Russie de perspectives posiftives, liées au fait que le monde pensait que la Russie, commençait à être un partenaire fiable. D’où les accords northstream, et bien d’autes de partenariats.. Mais le noyau de convertis, et de gens ayant simplement peurs, ou liés à l’esprit de corps, refuse toute ambiguité de critque. Il se passe toujours ainsi dans un pays totalitaire. Sans se mettre debout devant un tank qui avance, place Tien an men, le premier qui n’applaudit pas les ordres du chef est embarqué...
                                        Les pays baltes et la Pologne avaient raison. On ne peut pas faire confiance avec ce pays paranoïaque, colonialiste, et nationaliste. D’où l’adhésion à l’otan de la Finlande, et le volte face des habitants, peu sensibles jusqu’à lors à cette adhésions.Seul le réel fait bouger les lignes de force. 


                                      • velosolex velosolex 4 avril 2023 14:08

                                        @Zolko
                                        Il faudrait être atteint pour croire que mon petit avis va changer quelque chose aux incendies en jeu, alors que les grands ne parviennent pas à changer les décisions d’un gars qui se prend pour dieu, ou pour le diable. 
                                        En ce sens, Poutine n’est qu’un nain. C’est un petit homme, très misérable, incapable de s’élever plus haut que son cerveau reptilien.
                                        De voir l’intéret commun, le sort des nations, indiscutablement lié. On ne peut vouloir prendre un domino sans déclencher une catastrophe. 
                                        Un homme d’hier, lié au KGB, de restitution d’un monde ancien, qui n’est plus compatible avec les enjeux actuels. L’esprit de la mort est en lui. Le Thanatos des Grecs. Mais nous sommes loin des guerres d’Herodote. Il se fait tard au cadran de l’humanité. Je vous le concéde. Poutine n’est pas le seul barge. Mais actuellement c’est le plus remarquable


                                      • Jules Seyes Rémi Mondine 4 avril 2023 16:00

                                        @velosolex
                                        Nous ne parlions pas là des ukrainiens, mais de votre choix de combats que je trouve trés interessant.


                                      • yakafokon 4 avril 2023 18:00

                                        @velosolex
                                        C’est vrai,tu as raison ! Elle est gonflée la Russie, avec ses 800 bases militaires qui cernent les Etats-Unis, et qui se rapprochent chaque jour un peu plus de New-York et de Washington !
                                        Que les pays baltes et la Pologne fassent partie de l’OTAN est déjà illégal, puisqu’en 1991 les Etats-Unis les ont fait entrer de force dans l’OTAN, malgré leur promesse de ne pas s’étendre à l’Est ( promesse verbale devant témoins , dont Roland Dumas, ministre des affaires étrangères, mais reprise par des documents officiels américains « secret défense », qui viennent juste d’être déclassifiés ).
                                        Mais que la Hongrie, l’Autriche, la Croatie, et la Serbie aient accepté de faire partie de cette organisation criminelle, ça dépasse l’entendement !
                                        Et même la Suisse s’y met ! Elle ne veut plus être neutre !
                                        Comme disait Winston Churchill « pour ne pas avoir la guerre, nous avons accepté le déshonneur...et nous avons eu le déshonneur et la guerre ! ».
                                        Nous n’avons pas fini de dérouiller, nous les esclaves de l’oncle Sam !
                                        Fini le gaz et le pétrole que nous achetions à la Russie à des prix défiant toute concurrence grâce à des contrats à long terme !
                                        Et kif-kif pour l’acier, l’aluminium, l’uranium, le titane, le palladium, les engrais, le blé. Maintenant il va falloir payer les prix du marché international !
                                        La Russie est un pays capitaliste comme les autres : si nous boudons ses produits, elle les vendra à la Chine, à l’Inde, à l’Algérie, à l’Arabie Saoudite, à l’Iran, à l’Afrique, à la Turquie, au Moyen-Orient, et à l’Amérique Latine !
                                        Ce ne sont pas les clients qui manquent !
                                        Et pour nous, ce sera Ramadan toute l’année !
                                        Mais quand on est con, on paie. C’est la dure loi de la vie !
                                        www.upr.fr


                                      • Mozart Mozart 5 avril 2023 09:01

                                        @yakafokon
                                        Cher ami, arrêtez de dire n’importe quoi et de citer ce bon vieux Winston que vous auriez sans doute dégouté. Je ne vois pas en quoi il serait interdit à des pays ayant subi le joug soviétique des décennies durant, d’aller se réfugier sous le parapluie Otanien. Ils préfèrent la liberté à l’asservissement. Mais cela vous ne le comprenez pas, vous, esclave de votre maître du Kremlin. Il a d’ailleurs si bien joué qu’il se retrouve avec toute la frontière finlandaise en plus dans le camp otanien. Mais jusqu’à présent, l’OTAN, qui est organisme essentiellement défensif, n’a jamais émis la moindre velléité d’envahir le pays des alcooliques.
                                        Pour le reste je vous laisse vous réunir, tout votre parti, dans la cabine téléphonique du coin de la rue où son président pourra vous tripoter tout à son aise.


                                      • Eric F Eric F 4 avril 2023 14:02

                                        Cet article est un brillant compendium du narratif pro-russe, avec ce qu’il faut de retenue pour ne pas tomber dans les excès caricaturaux de la propagande rudimentaire.

                                        Dans cette affaire, qui a choisi la ’’guerre ouverte’’ ? par définition c’est l’assaillant contre un pays qui ne l’avait pas attaqué ni n’avait les moyens de le faire. Quel a été le discours de l’attaquant, sinon une négation du droit du pays attaqué à exister en tant qu’état ?

                                        Concernant les régions séparatistes du Donbass, quel est la part de prétexte vs véritable motivation ? Car s’il s’agissait de protéger ces régions, la reconnaissance de l’indépendance et l’envoi à leur demande de forces de sécurisation dans ces régions (et elles seules) aurait été l’action. Plus largement, elles constituent bien un prétexte.

                                        Les ’’causes premières’’ impliquent évidemment l’occident avec son grignotage vers l’Est, et le franchissement de la ligne rouge que constituait l’Ukraine. Le but n’était pas la guerre ouverte, c’était tailler des croupières à la zone d’influence russe, isoler ce pays, réduire son emprise de proximité et son influence vis à vis du reste du monde (c’est loupé sur ce dernier point, assurément)

                                        Lorsque les forces russes ont franchi la frontière et ont été jusqu’à Kiev, compte tenu des accords sur la protection de l’Ukraine, l’OTAN ne pouvait que l’assister et l’approvisionner. Et dans ce cadre, viser au ’’containment’’ puis l’’’attrition’’ des forces russes -en matière géopolitique et militaire, même ce qui n’est pas un objectif premier doit être envisagé en tant qu’option de circonstance-


                                        • Christophe 4 avril 2023 14:03

                                          @l’Auteur

                                          Un regard critique qui s’appuie sur des faits, je pourrais vous fournir d’autres lectures intéressantes comme l’enquête allemande démontrant que les tirs qui ont eu lieu durant Maïdan trouvés leurs sources dans les locaux de Pravy Sektor, groupe néo-nazi qui a été aidé par notre cher et estimée Victoria Nuland, Secrétaire d’Etat américaine attachée à l’Ukraine (admis devant une commission d’enquête du Congrès américain).

                                          Le prix à payer va être lourd pour l’occident et surtout la population occidentale. Nous commençons à en voir les prémices avec les décisions de l’OPEP qui ne tient plus compte des demandes des occidentaux, avec les instances internationales crées en parallèle de celles qui existent (Fond Monétaire et banque mondiale) d’où les occidentaux ne seront pas acceptés, avec la nouvelle stratégie géopolitique russe qui vient d’émerger (anti-occidentale) et les BRICS qui ont été poussé par l’occident à mener une politique anti-occidentale.

                                          Les pays émergents l’ont vu et le savent maintenant, jamais ils n’atteindront le statut de pays développé tant que l’occident dominera le monde. La seule façon de se développer dans le monde ne pourra se faire que sans l’occident, où quand l’occident aura suffisamment mordu la poussière pour que le reste du monde (environ 75 à 80% de la population) nous accepte.


                                          • Mozart Mozart 4 avril 2023 14:40

                                            @Christophe
                                            Et c’est reparti, on a le droits aux ukrainiens nazis ! Il y avait longtemps ! Sauf qu’un les des soutiens de Maïdan, fut Boris Berezozky un adversaire de Poutine. Ca s’arrête là.
                                            Quant à vos BRICS, je me marre : L’Inde et la Chine s’abreuvent à bon marché au ptérole russe sans rien en retour mais l’Inde s’allie aux USA, à l’Angleterre et à l’Australie pour renforcer leurs puissances militaires maritimes contre... la Chine qui elle annexe le Kazakhstan dans sa sphère d’influence, la piquant à la Russie. Ah c’est puissant les BRICS !
                                            Et il n’y a pas d’Occident ou d’Orient, seulement des économies qui tournent et dont l’innovation est le moteur. Le reste je laisse ça aux défaitistes qui accusent toujours les autres pour leur nullité !


                                          • yakafokon 4 avril 2023 15:11

                                            @Mozart
                                            Et l’énorme mausolée à la gloire de Stepan Bandera, le pire nazi de la seconde guerre mondiale, responsable de la mort de 80.000 juifs russes, polonais roumains, et même ukrainiens, par ce qu’on a appelé « la Shoah par balle », tu appelles ça comment ?
                                            Le centre Simon Wiesenthal qui gère le mémorial de Yad Vashem à Jérusalem ne l’a pas oublié et détient toutes les preuves de ses atrocités.
                                            Ce sinistre individu, aidé de ses complices, est responsable de la mort des habitants d’Oradour sur Glane, brûlés vifs dans l’église cadenassée, alors qu’il se trouvait dans la panzer-division Das Reich. La photo de ce superbe mémorial doré, situé au centre de Kiev, est visible sur la toile ( profite-en car je pense qu’un missile de croisière va lui régler son sort ) ;
                                            Tu as vraiment de drôles de fréquentations !


                                          • Mozart Mozart 4 avril 2023 17:37

                                            @yakafokon
                                            Faudrait vous renseigner très cher. Prigojine lui-même a dit qu’il n’y avait pas de nazis en Ukraine ! Faudrait vous entendre les gars, vous avez la propagande bégayante !
                                            Maintenant pour ce qui est de l’Histoire, cher ami, je vous invite à vous documenter sérieusement au lieu de répéter vos stupidités. Bandera n’a pas pu tué 80.000 juifs sachant que durant cette guerre il est resté 3 ans emprisonné dans un camp de concentration par les .... nazis ! Et oui. De plus, avec l’arrivée des allemands, les miliciens de l’OUM ont été désarmés, ordre d’Hitler.
                                            Pour finir, quelque chiffres clé : Waffen-SS ukrainien : 44.000, Waffen-SS russe : 1 million. Et ne mêlez pas Oradour là dedans car vous êtes une ignoble ordure : le bataillon qui fit ce massacre était en majorité composé de « malgré nous » et c’est pour cela qu’il n’y a pas eu de poursuite à la fin de la guerre.
                                            Un fois de plus, cher ami, il eut mieux valu pour vous de vous de la fermer car maintenant vous ne passez plus mais on est sur que vous êtes un fieffé crétin (pour être poli) !


                                          • Dudule 4 avril 2023 22:28

                                            @Mozart

                                            Si c’est Prigojine qui le dit...

                                            L’OUN B, ou UPA, de Stepan Bandera s’en est pris aux Juifs, aux Polonais, aux Hongrois, aux Roms, aux Tchèques, et j’en oublie surement. A tout ce qui n’était pas « Ukrainien », d’après leur définition. La xénophobie à ce point, c’est juste hallucinant... Et ils n’ont pas gentiment demander aux « intrus » de partir. Il s’agit d’enfants cloués à des portes de grange, de massacre de villages entiers à la hache, et je n’en dirais pas plus pour ne pas vous empêcher de dormir...

                                            Yakafokon écrit 100 000 morts, mais c’est l’estimation basse, juste pour les Polonais, et juste en Galicie. Il s’agirait en fait de 500 000 victimes. Avant 1941, Lvov était quasiment une ville polonaise, avec près de 30% de la population. En 1945, zéro polonais à Lvov. Bien sûr, tous n’ont pas été tués, mais ceux qui ne sont pas morts sont partis. Et je ne parle même pas des Juifs, juste parce que c’est plus connu. Les gens connaissent moins les massacres de tous les « pas comme nous » perpétrés par les « héros » ukrainiens.

                                            Et ces types, Bandera, Choukhévitch, et autres ont leurs statues dans toutes les grandes villes d’Ukraine. Une avenue qui part du centre ville de Kiev a été renommée du nom de Bandera, elle se poursuit par l’Avenue Choukhevitch pour se terminer au ravin de Babi Yar, lieu d’un des pires massacre de Juifs de la seconde guerre mondiale, perpétré par les nazis avec l’aide active de l’OUN B. Ces fumiers de nazis ukrainiens nous crachent littéralement à la gueule avec ce genre de facéties.

                                            https://fr.wikipedia.org/wiki/Massacres_des_Polonais_en_Volhynie

                                            Âmes sensibles, s’abstenir. Et encore, c’est du Wikipédia, c’est discutable sur bien des points, mais je ne vais pas écrire un exposé... C’est suffisamment explicite tel quel, même avec les réécritures des néocons dont Wikipédia fait toujours les frais sur ces sujets, ils ne peuvent pas cacher un truc pareil.

                                            Bandera et Choukhevitch sont les principaux « héros » ukrainiens auxquels il est fait référence quand les gentils démocrates de ces riantes contrées braillent « Gloire à l’Ukraine, Glaire aux Héros ».

                                            Et encore, je n’ai rien écrit sur la glorieuse division SS Galicie, les commémorations périodiques pour entretenir le souvenir de ses « héros » et son emblème brandit à tous les coins de rue, ou tous ces Ukrainiens qui souffrent de crampes périodiques dans le bras droit...

                                            L’Ukraine est un « fucked up country rulled by fucked up people » ; « un pays de tarés dirigé par des tarés », comme l’a si bien dit un soir de beuverie le dirigeant américain du groupe de mercenaires Mozart il y a quelques mois. Il était filmé ce crétin... Mozart a été dissout dans les jours qui ont suivis.

                                            Au bout d’un moment, les Russes ont fini par s’énerver, forcément (curieusement, rien du côté des Polonais). D’autant que comme l’a rappelé l’auteur, ce n’est pas la seule chose qui posait problème.

                                            Poutine ne plaisantait pas du tout en parlant de « dénazifier » l’Ukraine. Une bonne partie de l’opinion publique russe reproche à Poutine de ne pas avoir réglé le problème définitivement en 2014...


                                          • Mozart Mozart 5 avril 2023 09:20

                                            @Dudule
                                            Cher ami,
                                            il vous faudrait apprendre un peu d’Histoire et non tout mélanger. Stepan Bandera fut incarcéré de 1935 à 1939 puis de 1941 à 1944. Soit il a le don d’ubiquité et peut se trouver prisonnier et en même temps être en Ukraine pour faire des massacres, soit il y a problème. Entre 1939 et 1941, il a fait parti de la Wehrmacht et non de la SS, étroitement surveillé par la Gestapo et le SD. Ses troupes ont été désarmés sur ordre d’Hitler. Et je ne puis que vous rappeler les chiffres : WaffenSS ukrainiens : environ 40.000 ; WaffenSS russe : 1 million issus de la RONA et de la ROA dirigés par des russes de l’intérieur. Kiev ville promue par Staline héroïne de la nation soviétique pour son exceptionnelle résistance à l’ennemi ; les ukrainiens ont donné 17% des morts de l’armée rouge, le plus fort contingent régional de cette dernière.
                                            Alors oui, Stepan Bandera n’est un ange et a sans doute, au nom de l’indépendance de l’Ukraine, quelques morts sur la conscience, mais non, il n’est l’auteur de tous les massacres dont on l’accuse.
                                            Et je ne vous entends pas dénoncer le Gwenn ha Du breton, imaginé par Morvan Marchal, qui avec Mordrel, ont collaboré avec les allemands dans l’espoir d’obtenir l’indépendance de la Bretagne. Il en fut de même avec les basques.
                                            Et oui, Stepan Bandera qui lutta contre les pays asservissant son pays peut-être cité par les ukrainiens comme défenseur de la nation.
                                            Et encore oui, malgré vos dires, Prigojine a dit et répéter que les histoires de nazis en Ukraine aujourd’hui, sont des foutaises.


                                          • Christophe 5 avril 2023 12:36

                                            @Mozart
                                            Comme à votre habitude, vous falsifiez l’histoire et faites des comparatifs spécieux pour botter en touche comme celui-ci : 

                                            Et je ne puis que vous rappeler les chiffres : WaffenSS ukrainiens : environ 40.000 ; WaffenSS russe : 1 million issus de la RONA et de la ROA dirigés par des russes de l’intérieur

                                            La seule différence sur laquelle vous n’allez pas insister, vous qui supportez les SS ukrainiens depuis des mois, c’est que la diaspora ukrainienne issue de la Waffen SS Galicie a été accueilli par les anglo-saxon qui leur a offert un havre après leur condamnation par Nuremberg pour Crime de Guerre et Crime contre l’Humanité. Que ces mêmes SS sont glorifiés dans certaines villes canadiennes, et que certains survivants sont revenus en Ukraine avec les descendants de cette vermine SS avec l’aide substantielle des mêmes anglo-saxons. Aujourd’hui ce sont eux qui dirigent toute la partie occidentale de l’Ukraine.

                                            La vice première ministre canadienne est une descendante d’un SS ukrainien, vous ne l’ignorez pas vous qu’i vous octroyez une connaissance très poussée en histoire.

                                            Avez vous lu si ce n’est que la thèse de doctorat de Grzegorz Rossolinski-Liebe qui est spécifiquement dédiée à Stepan Bandera, c’est le point de départ de la carrière d’historien et d’historiographe de ce spécialiste (le meilleur reconnu par ses pairs) du nationalisme ukrainien. C’est vrai qu’il détaille l’histoire différemment de ce que vous exposez, il ne correspond en aucun cas à l’historien auquel vous faites référence qui a écrit un seul ouvrage sur l’Ukraine en 2023, après le début du conflit ... propagande quand tu nous tiens.

                                            Votre manque évident de discernement qui traduit une carence intellectuelle profonde est consternante.


                                          • Christophe 5 avril 2023 12:48

                                            @Mozart

                                            Et c’est reparti, on a le droits aux ukrainiens nazis ! Il y avait longtemps ! Sauf qu’un les des soutiens de Maïdan, fut Boris Berezozky un adversaire de Poutine.

                                            Et si je vous dis ... la dame aux petits pains, cela devrait vous parler, non ? Vous savez ce qu’elle a avoué devant la commission d’enquête du Congrès américain ou vous ne savez pas ? En fait ça ne s’arrête pas là, vous fermez les yeux sur l’important et lâchez quelles inepties sans importance" pour vous dédouaner, la technique de l’inculte pleutre.

                                            Quant à vos BRICS, je me marre : L’Inde et la Chine s’abreuvent à bon marché au ptérole russe sans rien en retour mais l’Inde s’allie aux USA, à l’Angleterre et à l’Australie pour renforcer leurs puissances militaires maritimes contre... la Chine qui elle annexe le Kazakhstan dans sa sphère d’influence, la piquant à la Russie. Ah c’est puissant les BRICS !

                                            Un jour peut-être vous saurez réfléchir autrement que comme un crétin d’occidental qui pense que seule sa vision du monde est acceptable pour raisonner (enfin si on peut appeler vos élucubrations un raisonnement).

                                            BRICS regroupe des nations qui sont et resteront à vos yeux et à ceux de l’occident des pays en voie de développement, vous êtes bien trop ignare pour comprendre autre chose. BRICS a toujours défendu une chose essentielle à leurs yeux : chaque acte, chaque instance internationale à pour vocation à rester dans sa sphère et ne pas tout mélanger comme le font les occidentaux, comme vous le faites dans votre propos.
                                            L’Inde et la Chine sont dans BRICS depuis ... 2009 et pourtant il y a toujours des tensions à leur frontière. Qu’est-ce que les principes économiques ont-ils à voire avec ses tensions ? L’Inde défend ses intérêts, la Chine aussi. Ah oui vous raisonnez comme les ignorants français qui pensent que les accords avec les états unis ne valent qui si on s’aligne sur tous les sujets.
                                            Votre raisonnement est très limité, vous êtes vraiment pitoyable.

                                            Et il n’y a pas d’Occident ou d’Orient, seulement des économies qui tournent et dont l’innovation est le moteur. Le reste je laisse ça aux défaitistes qui accusent toujours les autres pour leur nullité !

                                            Bien au contraire, il y a des proximité culturelles, et ce n’est pas l’économie qui les porte. L’ignorance crasse dont vous faites preuve est très marquée malgré les révérences terminologiques que vous utilisez. Vous êtes un parfait petit soldat occidental, totalement écervelé mais sachant répété ses leçons avec assurance.

                                          • Dudule 5 avril 2023 18:11

                                            n@Mozart

                                            Bandera était le chef et l’idéologue de l’OUN B/UPA. Les germains l’ont incarcéré parce qu’ils n’étaient pas d’accord avec sa vision d’une Ukraine indépendante. Ils avaient d’autres projets. C’est bien les membres du parti dont Bandera est le chef qui massacrent tout ce qui n’est pas ukrainien selon leurs critères, et Bandera n’a jamais condamné ces massacres..

                                            Choukhevitch, lui, le sous-chef, était bien sur place et organisait et participait aux atrocités. Et il y a des statues de Choukhevitch partout en Ukraine. Comme l’a écrit Christophe, vous bottez en touche, et ne dites rien de Chourkhvitch. Parce que c’est injustifiable. Bandera, on peut encore entortiller la vérité, mais Choukhevitch, là, c’est plus possible.

                                            La Wehrmacht, c’était pas des gentils soldats allemands qui laissaient le sale boulot aux SS. C’est la légende dorée entretenu en Allemagne jusque dans les années 80, Depuis, les historiens allemands eux mêmes ont corrigé la copie : la Wehrmacht participe allégrement aux massacres tout au long de la guerre.

                                            Des SS russes, en aucun cas. L’armée allemande à court d’hommes à bien incorporé des Russes, notamment la division Vlassov, mais ils ne faisaient pas des « sous-hommes » russes des SS. 1 000 000 de Russes dans la SS... Vous mentez ou vous délirez. Des « hiwis » et des vlassoviens, 1 000 000, peut-être, mais 1 000 000 de SS Russes. N’importe quoi !

                                            Et les les Vlassoviens rattrapés par les soviétiques passaient un très sale quart d’heure (ça ne durait pas plus longtemps). On ne les recyclait pas dans l’appareil de renseignement ou l’agitation politique, comme l’ont fait les occidentaux avec les nazis ukrainiens.

                                            Bandera était donc juste un tout petit peu antisémite et appelait au massacre des Juifs, des Russes et des Polonais (entre autres), mais comme il était en tôle et que c’est son bras droit qui a organisé les massacres, c’est pas grave, si je vous suis bien. Être en taule n’a pas sauvé Rudolph Hess de la potence, en passant.

                                            Vous tombez très mal sur le Gwenn ha Du et autres régionalistes bretons... il se trouve que justement, j’ai écrit ce que j’en pensait (pas du bien) sur ce site il n’y a pas longtemps. Si bien sûr la plupart des régionalistes bretons contemporains ne sont pas des fascistes, le passé du mouvement n’est vraiment pas très propre, mais aucun d’eux ne considère les fondateurs du mouvement comme des « héros », et si c’était le cas ces gens deviendraient effectivement un vrai problème.


                                          • Mozart Mozart 6 avril 2023 16:37

                                            @Dudule
                                            Cher ami,
                                            Puisque vous parlez Histoire, parlons-en. La ROA et la RONA commandés par Vlassov, Angeleev, Belorgotsev, Gorodin... (tous russes de l’intérieur) comptaient environ 800.000 hommes, tous versé dans la Waffen-SS (29° et 30° division SS de grenadiers) sans parler du 15 régiment SS des cosaques commandés par Ivan Kononov (russe de l’intérieur). Il y eut aussi la 1° armée russe de la Wermacht. On est a bien plus de 1 million.
                                            Pour mémoire, les ukrainiens waffenSS représentaient environ 44.000 personne.
                                            Voici déjà une première rectification.


                                          • Ecureuil66 4 avril 2023 14:35

                                            Sur le fait que la Russie recrute dans les prisons : 

                                            Je pense que tous les pays font plus ou moins la même chose, on ne fait pas la guerre avec des enfants de coeur

                                            n’avez vous pas vu le film américain « les 12 salopards » ?

                                            plus près de nous pendant la guerre d’ Algérie certains délinquants avaient le choix entre être condamnés ou signer un engagement dans l’armée...celà a même continué aprés cette guerre (j’en ai personnellement connus) je ne sais pas quand ça s’est fini par contre... !


                                            • Mozart Mozart 4 avril 2023 14:51

                                              @Ecureuil66
                                              La légion étrangère n’accueille pas en son seing les auteurs de crime de sang.


                                            • yakafokon 4 avril 2023 15:14

                                              @Mozart
                                              Si, puisqu’il y a des légionnaires français qui se sont engagés en Ukraine, un pays qui ne commet que des crimes de guerre en tirant sur les civils du Donbass !


                                            • Ecureuil66 4 avril 2023 15:35

                                              @Mozart
                                              la Légion étrangère a quand même accueilli dans ses rangs pour faire la guerre d’indochine des prisonniers de guerre allemands, anciens soldats de la wehrmarcht  (près de 40 000 au total)


                                            • Mozart Mozart 4 avril 2023 17:38

                                              @yakafokon
                                              Non, cher ami, vous dites n’importe quoi, comme d’hab. La légion étrangère n’accueille pas de postulants responsables de crimes de sang !


                                            • Mozart Mozart 4 avril 2023 17:40

                                              @Ecureuil66
                                              Oui, des gens qui ont fait la guerre et n’ont pas été accusés de crimes de sang


                                            • roby roby 4 avril 2023 18:17

                                              @Mozart
                                              Très cher ami,
                                              Vous avez raison les personnes accusées de crimes de sangs ou de viol ne sont pas admises.


                                            • alinea alinea 4 avril 2023 15:10

                                              Les arguments occidentaux ne se donnent même plus la peine d’être logiques, sans parler d’être vrais, d’être intelligents, sans parler d’être avérés, mais, c’est normal puisque nos puissants se sont rendus compte il y a déjà quelques temps, que tout passait comme une lettre à la poste, même le mépris, le déni de la moindre liberté chez nous, si on affichait assez haut la supériorité de l’occident : cela fait des décennies qu’on nous le serine : les autres ne sont que de pleutres peuples sous le joug de dictateurs sanguinaires. Donc comme nous sommes universellement meilleurs, nous allons y mettre de l’ordre.

                                              Même sur ce fil, il y en a qui y sont encore ! Ça fait pleurer parce qu’il y a beaucoup de morts pendant ce temps perdu, mais ça vient, on y arrivera à mettre à nu la Vérité !


                                              • Xenozoid Xenozoid 4 avril 2023 15:16

                                                @alinea

                                                ...« 

                                                Cela a été avec nous depuis des générations maintenant. Notre nation nous définit par comparaison a l’ennemi, à l’Impérial totalitarisme, puis par des décennies de comparaison au communisme. Le terrorisme a supplanté toutes ces notions, martelé en place depuis un mardi en septembre 2001 par les actions de fous. Nous ne sommes pas eux, tous est justifiée dans la lutte contre eux, et donc nous sommes définis.

                                                 »Argument équivaut à trahison.« 

                                                Tout ce qu’il faut faire pour voir cela en action est de passer quelques heures avec la chaîne tf1 FR2 et toutes les autre voix de la liberté. Frites de la liberté. Pourquoi vous détestez le monde libres ?
                                                 ? Vous êtes avec nous ou vous êtes avec les terroristes. faites gaffe.

                                                « Perpétuellement en guerre, l’État doit gouverner avec les instruments de la peur. »

                                                La manipulation de cette population par la peur a été cruellement efficace. Nous ne voulons pas la preuve d’être un champignon atomique. Armes de destruction massive et d’al-machina en Irakistan. Conceptions nucléaires en Iran et empoisonée en syrie. mac gyver était une série. Alerte orange. tout argument devient équivalant à la trahison, tout simplement parce que tout le monde a été fait pour sentir la peur en permanence. Une population effrayée est facilement gouvernée ; Cette leçon a été bien apprise et maitrisée. Cette leçon a été magistralement appliquée (une fois de plus.) à tous les citoyens politisés, et le troupeau de se déplacer comme un seul corps. Même la surveillance des citoyens innocents par l’État est brossée comme un mal nécessaire. N’oubliez pas : vous êtes surveillé.

                                                 »Les citoyens n’agissent pas ; ils jouent le rôle de soutien du « peuple » dans le grand opéra qui est à l’État".

                                                "
                                                2014


                                              • alinea alinea 4 avril 2023 18:01

                                                @Xenozoid
                                                On fait peur à la population quand on veut la piller, si on veut gouverner un pays pour elle, pas besoin de faire peur, n’est-ce-pas ?
                                                je n’ai pas souvenir que l’on ait exercé cette méthode avant Macron ; avant lui, l’entourloupe pour faire passer les injustices se contentaient d’être masquées ; démasquées, on descendait dans la rue, et « ils » faisaient semblant d’y remédier.
                                                Macron est un pressé, comme les autres au dessus de lui : cela veut qu’ils ont peur, jusqu’ici il prenaient tout leur temps ; tiens à ce propos, j’ai un bon article sous le coude :
                                                « Cette menace effroyable que personne ne voit venir. L’Europe et la France menacées par la cocaïne ». L’édito de Charles SANNAT - Insolentiae


                                              • Massada Massada 4 avril 2023 15:43

                                                Pour conclure, n’oubliez pas que les centaines de milliers de morts, les viols, les pillages, et toute cette situation découlent directement d’un seul homme.

                                                Et croyez-moi qu’aujourd’hui, il ne doit pas passer une très bonne journée.

                                                La Finlande est le symbole de son échec.


                                                • Jules Seyes Rémi Mondine 4 avril 2023 16:03

                                                  @Massada
                                                  La Finlande vient de réaliser son rêve, faire oublier le Maréchal Mannerheim.
                                                  Je leurs souhaites bonne chance, mais je serais eux, je m’inquiéterais car c’est le début des ennuis pour eux.
                                                  Techniquement, la Finlande vient de violer son armistice de 1945 qui l’obligeait à rester neutre. 
                                                  Maintenant, elle va devoir dépenser pour son budget militaire. Une satisfaction d’amour propre qui se paiera en ressources budgétaires.
                                                  Dans une ou deux générations ils s’en mordrons les doigts et ca sera trop tard pour eux. 
                                                  Croyez-moi, les russes le savent.


                                                • velosolex velosolex 4 avril 2023 17:23

                                                  @Rémi Mondine
                                                  « Le 30 novembre 1939 , plus de 400 000 Soviétiques répartis en 21 divisions et 4 armées, et richement dotés en chars, avions et artillerie, franchissent les frontières finlandaises. La septième armée attaque par la Carélie, pour bousculer la ligne Mannerheim et occuper les riches terres du sud. »
                                                  Ce petit pays va pourtant exercer une résistance farouche, dans la dynamique des ukrainiens à l’heure actuelle, et va infliger des pertes énormes aux soviétiques, alliés à l’époque aux nazis....


                                                • DACH 4 avril 2023 18:20

                                                  @Rémi Mondine=La volonté d’un peuple de vivre libre et protégé l’emporte sur les ambitions coloniales et impériales de la Russie de VVP. La Finlande n’a rien violé du tout.
                                                  En revanche la Russie a violé tous ses engagements vis-à-vis de l’Ukraine depuis 1991, comme de la Finlande en 1939....
                                                  La Finlande a été agressée 26 fois par la Russie tout au long de son histoire. Elle a été amputée d’une partie de ses territoires historiques par Staline....La Finlande ne veut pas d’un 27ème épisode. l’adhésion à l’OTAN la protège.


                                                • DACH 4 avril 2023 18:26

                                                  @Rémi Mondine=Dans une ou deux générations ils s’en mordrons les doigts et ca sera trop tard pour eux. Croyez-moi, les russes le savent.

                                                  =
                                                  Merci de confirmer ainsi que vous êtes partisan de l’extension des frontières russes vers l’Europe libérale.
                                                  Heureusement les peuples concernés par cette ambition impériale n’en veulent pas. C’est tout le problème de VVP.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité