• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


velosolex velosolex 24 août 2019 14:19

Je ne dirais que des banalités, comme chacun ici. Car que dire sur la vie, cette phrase en suspension dont on n’est jamais sûr de terminer la page du jour, que dis-je, la phrase commencée. L’auteur aborde la question par la phase ensoleillée, la plus lambda, où l’on ne remet pas en question, la question posée, autour de la randonnée « solitaire » qui présenterait un risque...Ne l’oublions pas l’activité la plus dangereuse reste la plus bagnole. De très loin. Ajoutez y l’alcool et la téléphonie, et vous avez un cocktail d’enfer. Le vélo est cent fois plus dangereux que la marche, et même l’escalade, en raison du risque précédemment évoqué, celui de la rencontre fatale avec la bagnole.... La randonnée offre un risque, sans doute, mais mineur, et lié à la décontraction avec laquelle on l’envisage. Qui peut croire qu’en partant avec une marguerite entre les dents, et des pataugas aux pieds, ne se risquant pas à faire de l’escalade, encore moins des première, on risque sa vie….De façon anecdotique il est vrai. Tout comme le « test d’effort », qui fut fatale à René Goscinny...A qui se fier ?....La mort en promenade peut être du à une pierre qui se décroche d’un sommet, ce qui est arrivée à une copine il y a 20 ans et l’a amené à un suivi médical dingue. J’ai failli être emporté par un éboulement dans un couloir d’avalange, voyant rebondir et voler autour de moi des rocs de plusieurs tonnes…. Certains alpinistes himalayens sont tombés parfois après avoir fait un 8000 mètres, tout simplement sur un sentier d’alpage surplombant une falaise, leur vigilance décrochée. Cela s’apparente à l’endormissement du conducteur...Ce jeune homme sympathique semble s’être tué de cette manière. Cela aurait pu lui arriver en glissant dans sa baignoire. Il faut parler de fatalité, point barre...Mettre en cause tel aménagement, tel équipement, telle responsabilité des pouvoirs publics, telle une téléphonie défaillante, c’est participer à la l’annexion sécuritaire du monde, et demain l’interdiction de certaines pratiques que l’on ferait de façon solitaire. En tout, il faut tenter de deviner de ce qui peut se profiler derrière le prochain virage, et mettre des barrières en soi, plutôt que de les provoquer par la loi. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès