• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Jonas Jonas 26 mai 2019 02:20

@CN46400
Je n’ai pas archivé de listes de noms, des ouvrages ont été produits sur ce sujet, ainsi que des documentaires.
L’extrême-droite était viscéralement anti-allemande, donc anti-nazie, et a très tôt forgée des réseaux de résistance (Nemrod, Confrérie Notre Dame, Combat, Hector, OCM, Alliance, etc...), contrairement aux communistes qui, avant juin 1941, prêchaient la fraternité avec les soldats allemands occupant la France.
Sachez que le premier résistant à être torturé et exécuté dans la France occupée par les nazis, est Honoré d’Estienne d’Orves, un militant catholique royaliste d’extrême-droite.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès