• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Agafia Agafia 11 novembre 2012 00:00

Bonsoir Alberto smiley

Oui... la « der des der » comme ils disaient... Mais la société des hommes est incorrigible. (j’ai failli écrire « l’humanité » mais en l’occurence, ce serait plutôt l’inhumanité qui prime..)

Ce qui est très émouvant, ce sont les textes, lettres et carnets du front, réunis dans le livre « Paroles de Poilus » paru chez Librio.
« On se demande comment les hommes peuvent s’entre-tuer par des journées aussi merveilleuses (...) » écrivait Marcel le 18 avril 1915, par une belle journée ensoleillée de printemps.
Autre temps, autre guerre, Arkadi Babtchenko, soldat russe en Tchétchénie écrivait dans son livre « Alkhan Iourt » (édité en France sous le titre « La couleur de la guerre » ) à propos de l’été 1996 :
« Les hommes tuent au coeur de couleurs vives, au milieu de la verdure des arbres, sous un ciel clair et bleu. Et autour la vie bouillonne. Les oiseaux s’en donnent à coeur joie, et les bourgeons verdoient sur les branches. »


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès