• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Octave Lebel

Octave Lebel

Une lutte est engagée autour des outils de diffusion du savoir et de la culture qui sont puissants comme jamais. Comme le sont aussi les outils de communication et d’influence et leur capacité paradoxale à servir ou asservir l’aspiration des êtres humains à l’autonomie, la responsabilité, la coopération, la solidarité, l’équité et le respect mutuel.
 Sans illusion, je pense qu’il s’agit d’un combat sans merci au vu de la puissance jamais rassasiée de ceux qui s’imaginent définitivement supérieurs parce qu’ils ont capté à un moment de l’histoire les leviers de l’économie et du pouvoir tout en s’en disputant férocement entre eux comme leurs prédécesseurs la jouissance et la maîtrise. Le peuple, ses élites les plus nombreuses, toute la richesse et la diversité humaine qui le compose, son intelligence collective, finiront par imposer une véritable démocratie dans laquelle il se sentira complètement citoyen, écouté et respecté. De plus en plus de citoyens ont décidé que cela suffit et que la résignation n’est pas un avenir.
Comme quoi, même endiguée, l’expression de la démocratie, comme l’eau, s’infiltre partout portée par la curiosité et le travail.
 
 
Une citation n’est pas une référence vénérable. Tout au plus un clin d’œil, un repère ou le début d’une réflexion en toute liberté selon le bon vouloir de chacun.
 
* « Personne n’est l’éducateur de quiconque, personne ne s’éduque lui-même, seuls les hommes s’éduquent ensemble, par l’intermédiaire du monde. Il n’y a ni ignorants ni savants absolus : il y a des hommes qui, ensemble, essaient de savoir davantage. » Paulo Freire
 * « Plus un peuple est éclairé, plus ses suffrages sont difficiles à surprendre ...même sous la constitution la plus libre, un peuple ignorant est esclave. »
Condorcet - 1743-1794 - Cinq Mémoires sur l'instruction publique, 1791-1792.

 * « La philosophie nous enseigne à douter de ce qui nous paraît évident. La propagande, au contraire, nous enseigne à accepter pour évident ce dont il serait raisonnable de douter ». Aldous Huxley
 * «  D'une façon générale, on ne doit pas oublier d'être bon, car la bonté, dans les relations avec les hommes, fait bien plus que la sévérité. » Rosa Luxemburg
* « La culture ce n’est pas avoir le cerveau farci de dates, de noms ou de chiffres, c’est la qualité du jugement, l’exigence logique, l’appétit de la preuve, la notion de la complexité des choses et de l’arduité des problèmes. C’est l’habitude du doute, le discernement dans la méfiance, la modestie d’opinion, la patience d’ignorer, la certitude qu’on n’a jamais tout le vrai en partage ; c’est avoir l’esprit ferme sans l’avoir rigide, c’est être armé contre le flou et aussi contre la fausse précision, c’est refuser tous les fanatismes et jusqu’à ceux qui s’autorisent de la raison ; c’est suspecter les dogmatismes officiels mais sans profit pour les charlatans, c’est révérer le génie mais sans en faire une idole, c’est toujours préférer ce qui est à ce qu’on préférerait qui fût. » Jean Rostand.Le droit d'être naturaliste 1963.
 * « La liberté de l’opinion est une farce si l’information sur les faits n’est pas garantie. » Hannah Arendt
 * « Tout gouvernement porté par les experts dans lequel les masses n’ont pas l’opportunité d’informer les experts sur leurs besoins ne peut qu’être qu’une oligarchie au service de quelques-uns. »  John Devey
 * « Une des propriétés des sondages consiste à poser aux gens des problèmes qu’ils ne se posent pas, à faire glisser des réponses à des problèmes qu’ils n’ont pas posés, donc à imposer des réponses » ...« Il est infiniment plus facile de prendre position pour ou contre une idée, une valeur, une personne, une institution ou une situation, que d'analyser ce qu'elle est en vérité, dans tout sa complexité. » Pierre Bourdieu. La fabrique des débats publics 1990- cours au Collège de France.
 * " Publicité et propagande créent un état de fatigue mental, qui est propice à l’assujettissement ...On peut entrevoir des rapports très nets entre l’éducation d’une part et la propagande et la publicité de l’autre car l’une et l’autre cherchent à agir sur les mêmes mécanismes essentiels de l’homme et à former des réflexes conditionnés appropriés » Sergueï Stepanovitch Tchakhotine ds "Le viol des foules par la propagande politique"
 * « La façon la plus intelligente de maintenir la passivité des gens, c’est de limiter strictement l’éventail des opinions acceptables, mais en permettant un débat vif à l’intérieur de cet éventail et même d’encourager des opinions plus critiques et dissidentes. Cela donne aux gens l’impression d’être libres de leurs pensées, alors qu’en fait, à tout instant, les présuppositions du système sont renforcées par les limites posées au débat. » Noam Chomsky.

Tableau de bord

  • Premier article le 21/01/2019
  • Modérateur depuis le 06/02/2019
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 81 5529 4943
1 mois 1 397 68
5 jours 0 55 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 694 660 34
1 mois 38 38 0
5 jours 5 5 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Octave Lebel Octave Lebel 17 juillet 13:01

    @Aristide

    Bravo, vous rajoutez les commentaires de la rédaction de F Inter qui sont venus sur le podcast bien après la déclaration d’Estelle Duflot , comme un remord ou qui sait une remontrance venue d’on ne sait où pour rappeler à l’ordre cette échappée d’information mal contrôlée qu’avait laissé passé notre si dévoué service public.Evoquer le sérieux économique du NFP, on ne pouvait décemment laisser passer cela.J’invite ceux qui ont un doute de faire une recherche sur internet sur le sujet.Il y a beaucoup à lire.Je ne voudrais pas encombrer.

    Par aileurs, je comprends la contrariété d’Aristide vis-àvis de ce programme et, bon prince, lui signale de quoi se consoler tant que c’est possible.

     https://www.youtube.com/watch?v=VZ9Npp8h7IM

     



  • Octave Lebel Octave Lebel 17 juillet 12:42

    @Fergus
     

    Période très instructive pour nous les citoyens pour savoir exactement à quels types de responsables politiques nous avons affaire et pourquoi nous devons aller vers une démocratie citoyenne. Tous ces manquements et combinaisons d’ambitieux et manœuvriers de la politique nous instruisent en même temps que cela éclaire et assainit la dynamique politique en cours. Le NFP et ce que cela représente finira par se réaliser grâce en fait à ces mises au point successives.C’est le processus ordinaire de la vie politique en réalité dont certains d’entre-nous sont en train de faire l’apprentissage. Aucun responsable politique n’est irremplaçable. Ce qui compte, c’est le travail collectif, sa pertinence et sa qualité.

    Cette dame est habile et a de la suite dans les idées un peu malheureusement comme tous les leaders qu’a produits jusqu’ici le parti écologiste de notre pays. Repêchée aux législatives par nous les citoyens sur l’engagement pour un programme déjà de gouvernement (640 propositions, la NUPES) proposé par LFI qui n’a pas hésité à faire passer en second son propre intérêt électoral immédiat. Nupes dont elle s’est éloignée très rapidement quand LFI lui proposait ensuite la tête d’une liste commune aux européennes avec le succès que l’on connaît où son électorat a cédé aux sirènes d’un Gluksmann. Qui s’est donc empressée de se mettre en avant et de donner avec la complaisance (désintéressée) des médias des leçons à tout le monde pour la conduite du NFP. Qui dimanche rendait hommage au sérieux et à la persévérance de LFI sur France Inter..si si ..c’est vrai. Un personnage politique comme vous les aimez et les vantez régulièrement comme un Ruffin, qui avec l’investiture LFI, avec d’autres, quand les militants se battaient pied à pied pendant la campagne, déposait la déclaration de création de son parti. Un Rufin sortant, qui pour se faire élire contre le RN dans la Somme a eu besoin du désistement d’une LREM quand un nouveau député LFI y a gagné lui une nouvelle circonscription contre le RN.

     



  • Octave Lebel Octave Lebel 17 juillet 11:56

    La dynamique en cours et la clef de la situation que les médias font semblant de ne pas voir.

     

    Quiconque a suivi les récentes campagnes de légitimation de l’extrême droite et de diabolisation de la gauche ne peut que constater le pouvoir de nuisance qu’exercent les médias dominants dans le débat public. Tout cela sur un fond de rejet des jeux politiques tels qu’ils existent depuis, pour prendre un repère, le référendum de 2005, dans une prise de conscience progressive qui se trouve entravée sur fond de fonctionnements et dominations médiatiques produisant plus de confusion et d’engagements partisans que d’objectivation de la situation et d’ expression

    et recensement équilibrés des propositions des différentes forces politiques et sociales en jeu.

    La réalité crue qu’il faut éluder, c’est qu’il y a un programme de rupture fruit d’un long travail qui remonte à loin des diverses composantes sociales et politiques de la société, un programme avec des dépenses et des recettes équilibrées , des mesures programmées et articulées dans une progression et une logique globale dont la cohérence est saluée par de nombreux économistes dont notre dernier prix Nobel d’économie.

    Et par ailleurs des forces politiques de droite qui n’ont que des promesses erratiques de circonstances associées aux éternelles tentatives de divisions et fracturation de notre société afin d’espérer se survivre grâce à toute cette confusion et leurs habilités à produire des combinaisons politiques en jouant d’institutions obsolètes.

    On ne confie du pouvoir à un Sarkozy, un Hollande, un Macron et encore moins au RN sans risques et dégâts durables. On pourrait en faire une liste très longue sur le plan économique et social, le fonctionnement de notre « démocratie » et la fracturation du corps social sans oublier le plan international aussi. On peut noter que dans ce palmarès l’extrême-droite a joué son rôle, déterminant en fait, opportunément portée comme par hasard par les médias de nos oligarques au fur et à mesure que les politiques de droites avaient de plus en plus de mal à cacher leurs conséquences.Sauver le système en place et ses contradictions par une réaction autoritaire et encore un peu plus de fracturation de la société. Prenons le temps d’y réfléchir. Les élus de l’extrême-droite ont besoin de nous le temps d’un vote pour obtenir quelques bonnes places pour servir les oligarques qui comptent les points entre elle et la macronie. Allons-nous leur passer ou regarder passer les plats à l’insu de notre plein gré pour rester les dindons de la farce ?

    La réalité est qu’il faudra bien mettre un jour ce programme à l’œuvre, et que le moment, c’est maintenant, puisque suite à une dissolution de l’Assemblée nationale, ce n’est pas rien, c’est ce programme qui est arrivé en tête. Il s’agit donc de profiter de l’occasion d’instaurer aussi d’urgence un vote à la proportionnelle pour sortir de toute la politicaillerie que nous devons subir à chaque fois qui entrave la bonne marche du pays en prenant ainsi le chemin du renouvellement de nos institutions.

     



  • Octave Lebel Octave Lebel 17 juillet 11:08

    @La Bête du Gévaudan

    Merci pour votre démonstration de spécialiste de l’arnaque smiley  

    « LFI est une vaste arnaque... »

    « tout sauf le RN » c’est en gros « tout sauf le prolo français ».

    La bénédiction :

    Le RN au pouvoir ? Un « risque nécessaire » pour le patron du MEDEF (23/03/23)

    https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/8h30-fauvelle-dely/reforme-des-retraites-loi-immigration-salaire-de-patrick-pouyanne-ce-qu-il-faut-retenir-de-l-interview-de-geoffroy-roux-de-bezieux_5708426.html

    L’extrême-droite, l’amie du peuple, qui va tous nous sommes sauver :

     « Des dîners secrets entre la Macronie et le RN ? L’ancien Premier ministre Édouard Philippe et l’actuel ministre des Armées Sébastien Lecornu auraient participé à des dîners avec Marine Le Pen et Jordan Bardella ces derniers mois ». D’après le quotidien, Libération l’ex-député, « un temps écarté des premiers cercles de l’Élysée », est « à nouveau dans le jeu  » en tant qu’« agent de liaison entre la macronie et l’extrême droite ».

     https://www.huffingtonpost.fr/politique/article/quand-edouard-philippe-et-marine-le-pen-dinaient-ensemble-chez-thierry-solere-proche-de-macron_236691.html

     



  • Octave Lebel Octave Lebel 17 juillet 10:54

    @La Bête du Gévaudan

    Allez, vous n’allez pas vous dégonfler. Vous allez nous expliquer dans le programme du NFP ce qui correspond à votre remarquable analyse.

    « il reste maintenant du programme du NFP essentiellement la promesse islamo-créole et la rééducation wokiste.. »

    https://assets.nationbuilder.com/nouveaufrontpopulaire/pages/1/attachments/o riginal/1718371078/Programme-nouveaufrontpopulaire.pdf?1718371078

    Autrement vos amis vont croire que tout ce que vous racontez, c’est juste l’extrait de sornette habituel que vous diffusez en quantité tellement vous avez confiance en ce que vous défendez smiley 

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité


Agoravox.tv