• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Peut-on sortir de la pauvreté en France et comment ?

Peut-on sortir de la pauvreté en France et comment ?

Au terme de deux ans d'entrée dans un temps de fragilisation sociale, il apparaît qu'en France plus de 9 Millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté dont essentiellement des mères isolées et des hommes seuls au chômage partiel ou inactifs. Des solutions existent au travers de politiques de solidarité.

JPEG

Il convient de déployer les dispositifs sociaux au travers d'aides financières et humaines en suivant les parcours des personnes à partir des territoires qu'elles occupent en relation avec les acteurs qui les accompagnent : Etat, collectivités locales, associations, bailleurs. Et s'assurer que le fameux « pognon de dingue » qui leur est alloué parvienne aux destinataires en sachant en sachant que pour le seul RSA, 34% des bénéficiaires potentiels ne l'ont pas réclamé en 2018, représentant 600000 foyers.

Les faits, les chiffres et la redistribution monétaire

Nous vivons un moment au cours duquel le choc de l'inflation n'a pas encore produit ses effets et où la pauvreté s'enracine avec sa cohorte de privations subies au quotidien. La réalité de la pauvreté est liée aux inégalités dans l'accès à ces biens et services premiers que sont un salaire, un emploi, des conditions de vie décentes et une reconnaissance sociale.

La France en 2020 compte 9 millions de personnes vivant en dessous du seuil de pauvreté qui est de 1132 Euros par mois selon l'Insee, ces individus étant en état de précarité monétaire. Fin 2020, 4,7 millions de personnes sont allocataires de minima sociaux ( RSA, AAH et minimum vieillesse ) et si l'on inclut les conjoints et enfants à charge, cela représente 7,1 millions de personnes en France métropolitaine soit 10% de la population. On observe aussi un taux impressionnant de non recours au Revenu de Solidarité Active dont deux millions de ménages sont allocataires, 34% des bénéficiaires potentiels ne le réclamant pas selon la DREES par manque d'information ( 1). Cette précarité touche aussi les étudiants, 38% d'entre eux ayant perçu une bourse sur critères sociaux en 2020 d'après le Ministère de l'Enseignement Supérieur. Parmi les 3 millions d'indépendants que compte la France métropolitaine, un peu plus d'un sur dix gagne moins de la moitié du SMIC annuel et vit sous le seuil de pauvreté. Ils sont exploitants agricoles, restaurateurs, coiffeurs, boulangers, artistes...

JPEG

Le récent recul du chômage s'est réalisé au prix d'une flexibilisation et d'une précarisation des emplois. C'est ainsi que dès avant la crise sanitaire 2,6 millions de personnes étaient inscrites à pole emploi depuis plus d'un an. Et même en cas de reprise économique ils n'ont aucune chance d'être recrutés par les entreprises. La reforme de l'assurance chômage qui va prendre effet au cours du mois de mars de cette année va avoir un impact dramatique pour les plus précaires sur fond de crise sociale. Enfin, le Secours Catholique dans son Etat de la Pauvreté en France en 2022 observe un taux d'activité en recul pour les individus rencontrés par ses équipes. La part des personnes qui ne sont ni en emploi, ni en formation représente 16 points de plus qu'en 2011, bien que le niveau d'étude de ces individus augmente …

Seule note positive de ce constat préoccupant, le processus de redistribution au travers des minima sociaux « réduit de 7,6 points le taux de pauvreté : 14, 6% de la population métropolitaine vit sous le seuil de pauvreté en 2019 contre 22,2% sans redistribution » d'après la DREES.

Stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté

De réformes en réformes, de chaises musicales en chaises musicales , de recommandations en recommandations, les évolutions de la pauvreté dans le temps deviennent trop complexes pour etre appréhendées par un indicateur purement monétaire.

Depuis une vingtaine d'années les pouvoirs publics ont mis en place un système d'aides sociales, filet de sécurité indispensable, permettant d'éviter l'explosion du taux de pauvreté. Trois objectifs prioritaires ont été définis par la Stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté lancée en 2018 par France Stratégie. Il s'agit - d'éviter la reproduction sociale de la pauvreté dès le plus jeune âge, levier indispensable de correction des inégalités, - de permettre aux individus d'en sortir par l'emploi au travers d'un parcours de formation professionnelle visant tous les jeunes entrants sur le marché du travail, - de ne laisser personne en situation de grande pauvreté au travers de l'insertion. Le déroulement de ce projet volontariste s'est heurté à de nombreux obstacles venant de la pluralité des intervenants. Ceci a conduit très récemment, Jean-Christophe Combe, Ministre des Solidarités, de l'autonomie et des personnes handicapées à signaler dans le cadre d'un congrès, réuni en décembre 2022, que le non recours au RSA, au minimum vieillesse représente un échec pour la légitimité de notre modèle social. Il propose d'y recourir par un accueil social sur l'ensemble du territoire, au sein des départements ou des communes permettant un accompagnement dans la durée des populations fragilisées. Il propose de déployer une réforme en 2024 qui consistera à « simplifier massivement les démarches administratives pour bénéficier des prestations de solidarité. » Un rapport récent de la Défenseure des Droits, Claire Hedon fait aussi apparaître une nouvelle forme de non recours liée à la fracture numérique.

La pauvreté est multidimensionnelle et ne peut se résumer à une approche quantitative.

Seuls les réseaux d'associations et d'entreprises solidaires très actifs en France permettent d'y remédier. Depuis peu, les Restos du Cœur, le réseau des Banques Alimentaires, la Fondation Abbé Pierre ont enregistré une augmentation de leur fréquentation liée à l'inflation. Notons que la précarité augmente aussi dans les campagnes, loin de la présence des services sociaux. Pour la présidente d'ATD Quart Monde « le RSA n'est pas un choix, c'est le dernier filet de la solidarité nationale. On ne vit pas avec le RSA, on survit. » Et parce que l'approche territoriale est essentielle, l'expérimentation Territoires zéro chômeurs de longue durée ( TZCLD) est née d'acteurs associatifs er politiques. Il s'agit de recenser dans de petits territoires les publics éloignées du marché du travail en leur proposant d'intégrer une entreprise à but d'emploi ( EBE). Dix villes de moins de 10000 habitants ont expérimenté le dispositif depuis 2017, rejoints par d'autres depuis lors. Les emplois crées par les entreprises de l'économie sociale et solidaire ( ESS) sont aussi des piliers de l'inclusion sociale. Régis par une gouvernance participative, ses acteurs ont crée entre 2010 et 2019, 84800 emplois. A ce propos, l'association ADIE créée en 1989 par Maria Novak, souvent implantée dans des territoires dits fragiles, cible plus particulièrement les personnes aux revenus modestes et les travailleurs indépendants. 

Après avoir vu que face aux inégalités sociales, seul un accompagnement dans la durée permet une véritable insertion professionnelle, il convient de préciser que les pauvres n'ont pas choisi d'être des assistés et les aspirations de la plupart d'entre eux est de pouvoir contribuer à la production de richesses, leur permettant de bénéficier de protection sociale, certains d'entre eux voyant leurs compétences acquises désormais plus reconnues, femmes et hommes devenus inutiles voire invisibles. Oui, être pauvre, c'est souvent être isolé, dans des conditions de précarité extrême, dans un état de fragilité sociale, de dégradation de la santé physique et mentale, et même privé de droits. Et une meilleure répartition des richesses rendrait la France plus juste et permettait d'en finir avec la fracture territoriale, politique et sociale.

(1)https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/infographie-video/le-non-recours-aux-prestations-sociales-en-france-et-en-europe-infographie

Eliane JACQUOT

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.09/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

91 réactions à cet article    


  • Attila Attila 17 janvier 11:52

    Préalable : éjecter Macron ou son futur clone quoi qu’il en coûte !

    Mettre en œuvre une politique économique conforme à l’intérêt de l’ensemble des français et pas seulement celui de la petite caste des très riches cupides. Pour cela, rejeter le néolibéralisme imposé par l’Union Européenne pour retrouver au moins un capitalisme régulé a but social.

    Adopter une politique étrangère respectueuse pour ne pas être considéré comme une menace pour la paix : sortir de l’Otan et abandonner la politique néocoloniale.

    .


    • charlyposte charlyposte 17 janvier 12:57

      @Attila
      Sachant que l’Ukraine est un formidable terrain de jeu pour tester et vendre de l’armement smiley les marchands d’armes en chefs sont : LES USA, LA FRANCE, LES ANGLAIS ET L’ALLEMAGNE... smiley


    • Yann Esteveny 17 janvier 17:25

      Message à avatar Attila,

      La présidence de Monsieur Emmanuel Macron comme toutes les autres plaies du pays que vous citez sont les signes de l’extrême pauvreté morale des français. Les pilleurs prospèrent faute de Justice.

      Respectueusement


    • paparazzo paparazzo 17 janvier 12:02

      Vous savez bien qu’il suffit de traverser la rue.


      • charlyposte charlyposte 17 janvier 12:19

        @paparazzo
        Sources ?




      • tashrin 17 janvier 12:05

        C’est beau...

        Sur le constat du developpement de la précarité et de la pauvreté, ok...

        Mais on ne peut pas prétendre lutter contre (je ne parle pas de l’auteur évidemment) tout en prenant sciemment des décisions dont les conséquences sociales directes vont plonger des cohortes de gens supplémentaires dans une pauvreté dont ils ne sortiront plus. Entre la crise immobilière qui s’annonce, l’inflation qui ne fait que commencer et l’ensemble des décisions de nos chers zelites qui commencent à dessiner les contours du pays pour les prochaines décennies, le tableau est noir

        Le récent recul du chômage s’est réalisé au prix d’une flexibilisation et d’une précarisation des emplois.

        Il n’ya aucun recul du chomage. Juste une manipulation des chiffres via l’apprentissage subventionné (apprentis qui ne seront pas embauchés, donc encore un cadeau auxentreprises...), les radiations et les changementsde catégorie opportuns. Ne relayez pas cette propagande

        Seule note positive de ce constat préoccupant, le processus de redistribution

        C’est un point de vue. Un autre serait de considérer le point de vue de l’autre coté de la lorgnette : ceux qui permettent ce processus redistributif deviennent eux mêmes pauvres du fait du racket institutionnel, le travail ne paye pas, et ca jette les bases d’un clivage de la population qui ne va pas arranger la situation déjà compliquée par ailleurs...

        Tant qu’on continuera à subventionner les profits des grandes entreprises, à remplacer du salaire par de la subvention publique payée par des impots différés, donc de la dette, donc de l’inflation (prime d’activité, cheque machin, prime bidule, ristourne trucmuche ne sont que des artifices destinés à repousser la douloureuse à pus tard), et à faire en sorte que le marché du travail ne s’équilibre pas, on peut se parer de toutes les vertus qu’on veut... Mais pas de lutter contre la pauvreté

        La reforme des retraites va provoquer une diminution drastique des pensions, sachant que les salaires sont déjà ridicules et ne permettent même plus de se loger à proximité de son lieu de travail. Pour financer la suppression des impots de production en pure perte.

        Les macronistes crament la caisse. Après eux, le néant.

        Merci les vieux


        • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 17 janvier 12:05

          Salutations, non, nos choix millénaires nous ont amené là, et comme personne ne veut en fait rien changer, mais juste faire que MOI j’ai plus..

          nous devons attendre que l’écroulement se termine ou soi bien avancé avant d’éventuellement voir la racine du problème dans nos choix ; ce qui de facto amenerait alors une conscience autre dans notre psyché-cerveau, et des changements quasi spontanés en fait..

          Nos choix sont ??

          tout pour ma gueule

          chacun sa merde, compétition entre tous qui élimine enfin etc..= guerre et tout le tintouin..

          je n’insiste plus, ayant compris que en général cela ne remonte pas à un seul neurone, certains ont vu cela par eux mêmes aussi..

          Pourquoi, oh c’est parce que où nous sommes rendus dans notre dégénérescence, et bien chaque « je » ne regarde que « moi »..mais aussi par fuite impossible que naître = mourir, fuir cet absolu, ce qui est totalement impossible, nous rend fous..déments, pervers, inapte à coopérer avec équité, l’autre je m’en sert ou je le jette, y compris en couple bien sur enfin etc

          cette folie qui est un choix doit impérativement aller au bout, au fond..

          ensuite les survivants verront bien ..

          Sans aide disons « Divine », nous n’y arriverons pas..

          Ce que je trouve étrange est que en fait ceux qui montrent le chemin au niveau de la vie pratique sont les truands du sommet issus de la masse car eux ils coopèrent, certes pour nous niquer..

          or si un petit groupe dans un combat global entre tous, sont des truands qui coopèrent, ceci automatiquement va en exclure l’immense majorité qui seront volés et pire bien sur..

          Par contre considérons la masse intégrale, elle ne récupérera ce « pouvoir » qu’elle perd en se combattant tous entre tous, qu’elle laisse donc aux moins cons en fait, si si, elle ne récupérera ce « pouvoir » qui n’en est pas un en fait, que si c’est pour le bien, le beau, le bon, le juste l’équité enfin etc

          Or la masse totale qui est l’origine du désastre, elle n’en a rien à secouer la masse de la coopération volontaire, de l’équité, du juste etc la masse veut un monde injuste pour que MOI je m’en foute plein les fouilles sur le travail des autres...enfin etc

          bref ce monde c’est nous, ça commence dans notre psyché...mais on s’en tape intégralement, moi je veux plus, tout si on me laisse, car maman j’ai peur de mourir, je veux pas..

          Nous sommes restés des enfants mentalement, le voyons nous ??


          • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 17 janvier 12:54

            @Géronimo howakhan

            Tout à fait d’accord

            Ce que je vais rajouter est personnelle et limite hors-sujet

            L’homme a-t-il été engendré par je ne sais quel force et quel volonté pour se sauver collectivement lui-même ? Ou plus explicitement Est-ce que notre raison d’être ici-bas est de subir ce qu’une chose supérieure a prévu pour nous et à laquelle nous ne pouvons rien ? Tel un scientifique qui teste sa création en lui faisant subir des épreuves afin de conserver les plus aptes pour le prochain cycle ou afin de récolter des donnés avant anéantissement en vue de créer quelque chose de plus perrin ici ou ailleurs.

            Plus je creuse et plus je me dis que tout ce qui s’est produit dans le passé n’a fait que de nous entrainés d’abord doucement puis de plus en plus vite vers cette impasse où on va découvrir à quel sauce on va être mangé.

            Dans ce cas, nous ne serions que le simple produit d’une expérience grandeur nature dans un abattoir géant, je sais ce n’est pas emballant.


          • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 17 janvier 13:00

            @Florian LeBaroudeur

            Salut, questions profondes passionnantes de mon avis, pour lesquelles j’ai un intérêt particulier..pas le temps d’y revenir là, je reviendrais en parler plus tard..


          • paparazzo paparazzo 17 janvier 12:21

            « Nos choix millénaires »


            10 000 ans, pas plus !

            Ça date du début du néolithique, quand les agriculteurs et éleveurs ont décidé que les champs et les prés leur appartenaient et que leurs enfants en hériterait.

            Avant, les chasseurs et cueilleurs avaient d’autres structures sociales, et ça durait depuis 200 000 ans !


            • charlyposte charlyposte 17 janvier 12:33

              @paparazzo
              Comme quoi ils sont bien loin de tout nous dire ! c’était donc bien mieux avant en prenant en compte une certaine stabilité selon tel ou tel moment dans l’histoire de l’homo sapiens sapiens smiley sachant qu’à ce jour il n’y a plus la moindre évolution normale pour élever l’humain vers une motivation exemplaire hormis le profit quoi qu’il en coûte et tout ce qui découle de cette débâcle en cours et à venir  smiley


            • charlyposte charlyposte 17 janvier 12:22

              Ou comment entrer dans le monde de la pauvreté !!!


              • ZenZoe ZenZoe 17 janvier 12:27

                Je ne connais pas tout sur le sujet, mais je sais que les minima sociaux sont de véritables trappes à pauvreté. Une personne au RSA ou ASS qui veut créer sa micro entreprise ou travailler quelques heures par semaine pour se remettre le pied à l’étrier a un grand risque de perdre le peu qu’on lui alloue ou de se voir déduire le peu qu’elle gagne sur ses minima. Question de seuils et de plafonds, mais aussi de législations diverses et peu lisibles. L’angoisse est là, et rares sont ceux qui prennent le risque de se déclarer, et on les comprend. Résultat : le travail au noir est très répandu et permet juste aux allocataires de survivre sans pour autant retrouver une vie digne.

                Concernant le non recours, il faut savoir que faire une demande est assez compliqué, qu’il faut fournir de nombreux justificatifs sur votre situation personnelle voire privée (données qui par ailleurs sont toutes connues des administrations), qu’il faut savoir utiliser internet et être équipé du matériel ad-hoc, que les demandes doivent être renouvelées souvent.


                • freedomfighter 19 janvier 11:02

                  @ZenZoe Vous avez tout à fait raison. En France toute demande administrative est devenue compliquée. Tous les étrangers en visite chez nous s’en plaignent d’ailleurs.
                  Je suis allé en mairie pour renouveler ma carte d’identité et on m’a dit : il faut retourner chez vous et demandez un rendez-vous sur Internet (alors que j’étais sur place et qu’à l’accueil ils étaient nombreux et qu’ils n’avaient pas l’air d’être franchement débordés). Mais où on va là ?!
                  Et nos anciens qui n’ont pas d’ordinateur ou qui ne savent pas s’en servir, ils font comment ?! Pauvre France. C’est de pire en pire ici. Je pense très sérieusement à m’expatrier (et je ne suis sûrement pas le seul). La Suisse est bien jolie, j’en viens justement.


                • ZenZoe ZenZoe 17 janvier 12:31

                  Autre chose : l’argent destiné aux plus modestes a tendance à se perdre dans les poches de divers intermédiaires, dont les associations de lutte contre la pauvreté !

                  Un peu comme notre système de canalisations d’eau aux nombreuses fuites...


                  • charlyposte charlyposte 17 janvier 12:34

                    @ZenZoe
                    Bien vu smiley


                  • tashrin 17 janvier 14:02

                    @ZenZoe
                    Allons plus loin. Il s’agit d’un marché, parfois juteux


                  • sylvain sylvain 17 janvier 14:24

                    @ZenZoe
                    L’ADIE , citée dans le texte, en est un bon exemple. Un ami qui y bossait a finit par démissioner quand il a appris le salaire des dirigeants, et compris que ça n’irait qu’en empirant.Il faisait pas ça juste pour gagner sa croute.


                  • ZenZoe ZenZoe 17 janvier 16:23

                    @sylvain
                    Oui, c’est comme ça dans pas mal d’assoces. Un bon salaire pour le dirigeant, des bénévoles qui bossent et ne demandent rien. Elle est pas belle la vie ?


                  • tashrin 17 janvier 17:07

                    @sylvain
                    Bon exemple
                    des prets à 10 % : le micro crédit, le cynisme ultime


                  • sylvain sylvain 17 janvier 21:44

                    @[email protected]
                    prêts garantis par l’état, donc la banque ne peut pas perdre. A ce compte là, même goldman sachs fait du social.
                    la moitié des prêts servaient a financer des kebabs, qui eux même servent apparemment a blanchir le fric du trafic d’un peu tout...



                    • ZenZoe ZenZoe 17 janvier 12:40

                      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                      Il y a toujours le loto...


                    • charlyposte charlyposte 17 janvier 12:41

                      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                      Y z’ont oubliés de mettre via le packaging * les issues de secours * ! smiley


                    • charlyposte charlyposte 17 janvier 12:48

                      @ZenZoe
                      LA FDJ me souffle à l’oreille que les actionnaires ont de plus en plus les couilles lourdes tellement les poches sont pleines smiley il est selon moi grand temps de les alléger du fardeau en surpoids dans un slip devenu inutile ! smiley


                    • sylvain sylvain 17 janvier 16:32

                      @charlyposte
                      LA FDJ me souffle à l’oreille que les actionnaires ont de plus en plus les couilles lourdes tellement les poches sont pleines

                      t’inquiètes ils ont des solutions


                    • charlyposte charlyposte 17 janvier 16:56

                      @sylvain
                      LOL smiley je comprend mieux pourquoi DAVOS attire toutes les ordures du monde * dermocratique * smiley


                    • sylvain sylvain 17 janvier 21:33

                      @charlyposte
                      jets privés, champagne et poules de luxe dans un cadre magnifique... pas étonnant que ça marche en effet


                    • ZenZoe ZenZoe 17 janvier 12:39

                      3ème point : on ne pourra pas faire l’économie d’un commentaire sur un budget social asséché par une immigration fortement demandeuse d’aides diverses et d’hébergement. Voilà, c’est fait.


                      • quijote 18 janvier 11:06

                        @ZenZoe

                        Evidemment...

                        Comment que ça se fait qu’il y a de plus en plus de pauvreté en France ?

                        Y aurait pas un rapport quelconque avec le fait qu’on en importe depuis 50 ans ? Et on importe pas n’importe quelle pauvreté, attention... On a choisi d’importer de la pauvreté qui, essentiellement, restera pauvre. Pourquoi ? Parce que culturellement, elle aura beaucoup de mal à s’intégrer. A devenir française. C’est comme ça et c’est pas autrement. Bien joué, moi je dis !

                        En France, on aime tellement la pauvreté qu’on a décidé ( enfin, « on »... les « gens bien » ; je le sais, j’en ai fait partie ) d’en importer. Au nom de « l’antiracisme ». Au nom du « Bien », donc. Alors il convient de chercher le rapport qui existe entre « Bien » et « pauvreté ». Il y a un rapport, c’est forcé, puisque c’est au nom du Bien qu’on l’importe... Faut demander aux gens qui votent « arc républicain ». Eux, ils savent.

                        Après, bah, la deuxième mâchoire de l’idéologie mondialiste ( merci aux élites françaises, intégralement dévouées au Bien, c’est-à-dire à la voie tracée par schwab ) ce sont les délocalisations et la vente à la découpe des fleurons de l’industrie française. Quelques fortunes se sont faites là-dessus ( suivez mon regard vers tous les Macrons de France et de Navarre : du Young Leader en veux-tu en voilà ) et la classe moyenne ainsi que le peuple français dans son ensemble s’appauvrissent. 50 ans de ça et vous avez la France de 2023.

                        Solution ? Un, laisser venir plus de migrants du tiers-monde. Deux, continuer à élire des traîtres. Bien sûr ! Puisque c’est le Bien, qu’on te dit !

                        Bref, la solution aux problèmes de la France, c’est la disparition de la France ! Je trouve ça un peu radical. Je vais donc me battre contre le « Bien ». Et si en route, il nous faut redécouvrir un peu de notre sauvagerie, ainsi soit-il.


                      • eau-mission eau-mission 18 janvier 12:21

                        @quijote

                        Le partisan du Bien pense que ce n’était pas mieux avant, quand la bachotage ne garantissait pas qu’on ait le bac.


                      • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 17 janvier 12:53

                        Tout à fait d’accord

                        Ce que je vais rajouter est personnelle et limite hors-sujet

                        L’homme a-t-il été engendré par je ne sais quel force et quel volonté pour se sauver collectivement lui-même ? Ou plus explicitement Est-ce que notre raison d’être ici-bas est de subir ce qu’une chose supérieure a prévu pour nous et à laquelle nous ne pouvons rien ? Tel un scientifique qui teste sa création en lui faisant subir des épreuves afin de conserver les plus aptes pour le prochain cycle ou afin de récolter des donnés avant anéantissement en vue de créer quelque chose de plus perrin ici ou ailleurs.

                        Plus je creuse et plus je me dis que tout ce qui s’est produit dans le passé n’a fait que de nous entrainés d’abord doucement puis de plus en plus vite vers cette impasse où on va découvrir à quel sauce on va être mangé.

                        Dans ce cas, nous ne serions que le simple produit d’une expérience grandeur nature dans un abattoir géant, je sais ce n’est pas emballant.


                        • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 17 janvier 12:55

                          @Florian LeBaroudeur

                          Je répondais à @Géronimo


                        • charlyposte charlyposte 17 janvier 13:01

                          @Florian LeBaroudeur
                          La question sera : que faire en 2040 avec 5 milliards de bipèdes en trop ???


                        • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 17 janvier 13:52

                          @charlyposte

                          Qui donne les chiffres ? Harari ? ^^


                        • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 17 janvier 14:00

                          @charlyposte

                          La population va atteindre son pic et diminué plus rapidement que l’on ne le croit

                          Ces 6 dernières années, le taux de croissance est déjà passé de 1.2 à 0.8, la phase d’effondrement est déjà entamé.


                        • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 17 janvier 14:03

                          @Florian LeBaroudeur

                          Depuis le covid et les « vaccins », la dépopulation (les non-naissances comprises) est bien partie...


                        • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 18 janvier 17:20

                          @Florian LeBaroudeur

                          Hum, je n’ai pas de vues façon réponse sur ces questions.
                          Une impasse, oui nous sommes dedans depuis des millénaires ; si je savais quand fut écrit Adam et Eve, il serait possible de dater ce mauvais tournant, est mon avis..
                          Hypothèse non pas balancée au hasard mais basée sur certaines lectures, video, entretiens, documents etc je dirais + de 12 000 ans...bien sur l’histoire officielle est fausse..

                          Supposons un tel chiffre peu ou prou, impasse depuis + de 12 000 ans...avec ou sans machines ne change rien sur le fond mental de la psyché,est ce que je vois..

                          12 000 ans de milliards de milliards de réflexions, analyses, etc et l’impasse demeure..avec des génies de tous poils , tout au sommet du à la compétition entre tous qui amènerait le meilleur partout , tout le temps sur tous les sujets..ah ???
                          Et oui 80 millions de morts en deux guerres dites mondiale, ce fut bien sur le meilleur !!! ah !!!
                          Doit t’on être près pour 12 000 années de plus ? A faire la même chose oui bien sur..
                          Y a t’il d’autres possibles, voies, chemins, etc ?


                        • yakafokon 19 janvier 08:47

                          @charlyposte
                          Faut demander à Albert Bourla le patron de Pfizer.
                          Il a certainement la solution, pour obliger les africains et les indiens, sous peine d’amende ou d’emprisonnement, à se faire vacciner avec l’ARN Messager  !


                        • charlyposte charlyposte 19 janvier 09:00

                          @yakafokon
                          Et pourquoi pas la peine de mort pour les non-vaccinés ?! une pierre, deux coups vu que dans les deux cas on meurt smiley


                        • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 17 janvier 13:53

                          Supprimons les riches, il n’y aura plus de pauvres CQFD ^^


                          • charlyposte charlyposte 17 janvier 13:57

                            @bouffon(s) du roi
                            Ses profiteurs de tout sont capables de financer une guerre mondiale... pas les pauvres et pas davantage les classes moyennes smiley que faire ?


                          • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 17 janvier 14:13

                            @charlyposte

                            un sniper sur le dark web, on l’envoie à Davos etc . .. on fait un cagnotte litchi ? ^^


                          • charlyposte charlyposte 17 janvier 14:16

                            @bouffon(s) du roi
                            LOL smiley c’est en effet une idée smiley


                          • charlyposte charlyposte 17 janvier 14:14

                            Depuis que MAC Macron est dans la place... tous les 6 mois il se passe un truc dans lequel il entraîne les Français dans un délire mondialiste que personne ne comprends smiley E.T me souffle à l’oreille, moi non plus... c’est dire à quel point on peut tourner en carré dans un local en rond smiley


                            • zygzornifle zygzornifle 17 janvier 16:41

                              C’est la volonté du gouvernement que le nombre de pauvres explose, les pauvres ne vont plus voter, ne manifestent plus, ne sont plus combatifs, ils errent comme des zombies accrochés a leurs caddies dans les rayons des hypermarchés se crevant les yeux sur les étiquette de prix  .....


                              • charlyposte charlyposte 17 janvier 17:00

                                @zygzornifle
                                Y z’ont besoin d’un caddie pour faire des courses à minima ???


                              • Octave Lebel Octave Lebel 17 janvier 18:21

                                Merci pour cet article à la fois minutieux et synthétique et vos remarques concernant l’écart entre la conception et la mise en œuvre des politiques publiques et ceux censés en être les bénéficiaires ainsi que l’importance des acteurs de terrain concernant ces deux dimensions. Et aussi bien sûr la dimension territoriale qui est à la fois la source et le débouché final des politiques publiques et non l’horizon lointain et désincarné que l’on imagine lorsqu’on confond la réalité avec les grilles politiques, sociologiques et idéologiques que l’on y applique. 


                                • Ciotti donne l’exemple lol ???

                                  Incroyable ce que ces gens se permettent ! Il faut vraiment virer ces professionnels de la Politique, donneurs de leçons en tout, mais tous corrompus ! https://www.bfmtv.com/politique/les-republicains/mediapart-pointe-la-prise-en-charge-injustifiee-depuis-18-ans-de-la-mere-d-eric-ciotti-par-la-secu_AN-202301170266.html


                                  Mediapart pointe la prise en charge injustifiée depuis 18 ans de la mère d’Éric Ciotti par la Sécu


                                  • zygzornifle zygzornifle 18 janvier 08:44

                                    @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot

                                    C’est Fillion qui lui a donné l’idée ?


                                  • zygzornifle zygzornifle 18 janvier 08:41

                                    Grâce au sang versé par ceux qui se sacrifieront pour changer .....

                                    En tout cas ce n’est pas dans les urnes que cela changera .... 

                                    Voter est une illusion entretenue par ceux qui veulent le pouvoir....


                                    • charlyposte charlyposte 18 janvier 11:33

                                      @zygzornifle
                                      Sachant que ceux qui veulent le pouvoir finiront de toute façon entre quatre planches au service de la terre avec cette fois ci le pouvoir des vers et des bactéries smiley comme quoi, faut pas désespérer... tout arrive à qui sait attendre smiley


                                    • yakafokon 19 janvier 09:02

                                      @charlyposte
                                      Je serais partisan d’accélérer le mouvement de la mise entre quatre planches !
                                      On a encore un lot de guillotines qui dort quelque part.
                                      On les sort des placards, on les nettoient, on les graissent bien pour éviter les incidents de fonctionnement...et après on coupe !
                                      On l’a bien fait pour Louis XVI, et pourtant il était nettement plus humain que le guignol drogué qui prétend diriger le monde ( sans aucune autorisation de l’Assemblée Nationale ni du Sénat pour nous engager vers un conflit ouvert contre la Russie ), et toute la noblesse est passée à la casserole !


                                    • charlyposte charlyposte 19 janvier 09:08

                                      @yakafokon
                                      Exactement dit.


                                    • roman_garev 18 janvier 10:22

                                      Citoyenne du monde, il vous faut enfin reconnaître que votre soi-disant « monde », basé sur le pillage et l’exploitation du vrai monde que vous appeliez dédaigneusement « le tiers monde », est arrivé à sa fin.

                                      Finie l’époque des parasites, commencez de ne compter que sur vos propres ressources...


                                      • charlyposte charlyposte 18 janvier 12:38

                                        @roman_garev
                                        En leur souhaitant un bon courage via la bagnole électrique et toutes les terres rares qui vont avec smiley


                                      • I.A. 18 janvier 11:19

                                        La paupérisation n’est ni involontaire ni accidentelle.

                                        La colère de ces millions de pauvres est par ailleurs parfaitement canalisée vers les étrangers « reconnaissables », avec ou sans papiers (les noirs et les arabes donc), plutôt que vers les auteurs et profiteurs de cette précarisation calculée.

                                        Merci Marine...

                                        Ah, des aides, dites-vous. Petits chèques, petits dons - aumônes ostentatoires, officielles, filmées, écrites et enregistrées. À défaut d’être beau, ça fait plus joli.

                                        Et surtout, ça permet :

                                        1/ d’éviter de taxer les plus riches

                                        2/ de les laisser s’installer dans un pays où les impôts sont moindres

                                        3/ de ne pas taxer les revenus dans le pays où ils ont été acquis

                                        4/ de faire de même que 1, 2 et 3 avec les entreprises

                                        5/ de continuer à aider les industriels avec l’argent du contribuable

                                        6/ etc...


                                        • Rincevent Rincevent 18 janvier 12:58

                                          @I.A.

                                          C’est bien ça. Faire se battre des pauvres contre d’autres (un peu + ou un peu -) pauvres. Pendant ce temps, business as usual, tranquille…


                                        • quijote 18 janvier 13:57

                                          @I.A.

                                          Citation :"La colère de ces millions de pauvres est par ailleurs parfaitement canalisée vers les étrangers « reconnaissables », avec ou sans papiers (les noirs et les arabes donc), plutôt que vers les auteurs et profiteurs de cette précarisation calculée.

                                          C’est ça, ouais... C’est que la faute des « riches ». Surtout pas la tienne... Ça fait 50 ans qu’on importe le tiers-monde au nom de ton Bien... Ça fait 5 à 7 ans ans que l’opinion publique s’est retournée sur le sujet. Depuis 5 à 7 ans, t’es minoritaire. Aujourd’hui, ultra-minoritaire. Et pourtant ils continuent à arriver, tes amis super pauvres. Qu’ont besoin de tout et qui viennent pour le prendre. Pour le prendre ! D’une façon ou d’une autre... Alors qu’on les a pas invités, hein... On les a pas invités mais ils viennent. Et ils prennent !

                                          Tu veux des migrants ? Installe-les chez toi, putain ! Nous les impose pas : on est majoritaires ! T’es démocrate, toi, pas vrai ? Eh bah au nom de la démocratie, comme on est majoritaires et qu’on veut que ça s’arrête, il faut que ça s’arrête. Puisqu’on est en démocratie.

                                          Toi aussi, t’es une petite minorité qui nous impose son désir : t’es comme les « riches » ou les puissants que tu dénonces. Qui d’ailleurs sont tous « antiracistes » comme toi. C’est-à-dire racistes à l’envers.

                                          La solution pour toi, puisque t’as tant besoin d’Africains autour de toi, c’est partir en Afrique. Ils sont là-bas, tes copains : pars là-bas ! Ici, on est la majorité et on en veut plus. Voilà.


                                        • I.A. 18 janvier 16:05

                                          @quijote

                                          Tu es le premier à tirer les prix vers le bas et à préférer le travail non déclaré... c’est-à-dire à encourager la venue et l’embauche de migrants.

                                          ... C’est ballot, non ? Mais tu ne saurais comprendre ni faire le lien.

                                          Ta bêtise et ta haine sont très bien utilisées, tu nous le prouves encore une fois en gigotant et en éructant comme tu le fais.

                                          Toi qui n’as pas inventé la poudre, toi qui n’as pas non plus inventé l’eau chaude, tu es un gros boulet pour la France, on va donc t’envoyer sur la lune...

                                          T’as qu’à aller chouiner dans les jupes à Marine.




                                        • quijote 18 janvier 19:05

                                          @I.A.

                                          Citation :"@quijote

                                          "Tu es le premier à tirer les prix vers le bas et à préférer le travail non déclaré... c’est-à-dire à encourager la venue et l’embauche de migrants."


                                          Hi hi hi... On doit te croire sur parole, pas vrai ?

                                          Quant au reste, je ne dirai qu’une chose : ça fait quoi d’être intelligent ( comme toi, pas comme moi...), plein d’amour ( comme toi aussi mais pas comme moi... ) et... ultra minoritaire, I.A. ? Ha ha ha...

                                          PS : j’adore les gens qui affirment benoîtement leur complexe de supériorité. C’est pour ça que vous êtes à tout casser 15%, peut-être moins, de la population. J’aime ça !

                                          Hé, intelligence très très artificielle, j’imagine que t’es aussi beau, courageux, drôle, consciencieux et créatif, nan ?

                                          Tiens, allez, pour faire la paix, un petit cadeau pour toi. Un exploit de tes petits protégés raconté par Le Parisien. Très chouette :

                                          En mordant l’un de ses violeurs, la victime a, sans le savoir, permis à la police de retrouver ses deux agresseurs. Deux hommes qui n’avaient pas apprécié que ce touriste canadien, travesti en femme, s’interpose alors qu’ils étaient en train de harceler une jeune femme dans un bus de nuit. Les enquêteurs du Service départemental de police judiciaire des Hauts-de-Seine (SDPJ 92) ont été mis sur leurs traces lorsque l’un des violeurs présumés s’est présenté à l’hôpital… avec une morsure au pénis. Après plus de cinq mois d’enquête, ces deux hommes de 25 ans ont été mis en examen et placés en détention provisoire le 13 janvier dernier, nous confirme le parquet de Nanterre.

                                          Les faits se sont noués le 28 août 2022. Après une nuit de fête à Paris, le touriste Canadien attrape, au petit matin, un Noctilien pour rentrer à son hôtel, situé dans le quartier d’affaires de La Défense (Hauts-de-Seine). À bord du bus de nuit, il aperçoit une jeune femme en difficulté, face à deux jeunes hommes trop insistants. Le Canadien décide alors de s’interposer. Mais une fois arrivé à bon port, il ne se rend pas compte, en descendant du bus, qu’il est suivi par les deux hommes avec qui le ton était monté.

                                          Alors que le touriste marche vers son hôtel, les deux hommes se ruent sur lui et tentent de lui arracher son sac à main. Mais il ne se laisse pas faire. La situation dégénère. La tentative de vol se mue en… viol. Le touriste est contraint par l’un des agresseurs à faire une fellation au second. Pour se défendre, le touriste se met à mordre, d’un coup sec, le sexe de son violeur. L’agresseur lâche aussitôt prise, puis mord à son tour sa victime à l’épaule. Avant de prendre la fuite avec son comparse.

                                          Le même jour, à 16 heures, un certain Ahmed K., un Tunisien domicilié à Colombes (Hauts-de-Seine), se présente à l’hôpital Max-Fourestier, à Nanterre, pour faire soigner… une morsure au pénis. Les investigations téléphoniques permettent d’identifier la ligne utilisée par cet homme — ainsi que celle de son coauteur — et de vérifier qu’il est bien établi à Colombes.

                                          Le 10 janvier dernier, Ahmed K. est interpellé. Son ADN — inconnu du Fichier national des empreintes génétiques (FNAEG) — correspond bien à celui isolé sur la robe et le crachat de la victime. En garde à vue, l’homme conteste le viol. Il soutient que le touriste était consentant et qu’il lui avait même fait des avances. Il ne comprend pas pourquoi le Canadien l’a mordu.

                                          Le lendemain, son complice présumé, un certain Oussama R., lui aussi Tunisien, se présente spontanément aux policiers. Placé à son tour en garde à vue, il présente sensiblement la même version qu’Ahmed K. Il dément avoir entravé la victime. Le 13 janvier, une information judiciaire est ouverte. À l’issue de leur garde à vue, les deux suspects sont déférés devant le magistrat instructeur, qui les met en examen. Ils sont écroués dans la foulée.

                                          Moi je dis « Méchant travelo raciste ! ». Pas vrai, ia ?


                                        • quijote 18 janvier 19:24

                                          @Intelligence Supérieure

                                          Oh... Regarde ce que je viens de trouver :

                                          https://mobile.twitter.com/marc_vanguard/status/1614658729764347905

                                          Extrait :

                                          « Immigration et insécurité en Espagne : Les étrangers représentent plus de 40% des mises en cause pour viols et vols violents, et 30% concernant les homicides »

                                          Merde... Les Espagnols aussi se rendent compte, alors ? T’avoueras, c’est pas de chance... Ha ha ha... Vas-y, lutte contre la réalité, petit ! Hé, on sait pas, hein, peut-être tu vas gagner...
                                          Ha ha ha...


                                        • Spartacus Lequidam Spartacus Lequidam 18 janvier 13:35

                                          Un approche bobo, de belles intentions mais une analyse pensée unique qui ne change rien au sujet.

                                          Encore une enieme parle de la pauvreté qui démarre par la carricature gauchiste (seuil de pauvreté) stat ridicule de branlette entre gauchistes et associations gauchistes qui n’a jamais indiqué la pauvreté, mais un niveau de revenu médian.

                                          Pour info, le seuil de pauvreté à Monaco, c’est 4800€ et 60% est sous le seuil.

                                          C’est dire si cette stat systématiquement employée est stupide...

                                          L’autre niaiserie PENS2E-UNIQUE c’est l’apologie des associations sois disant caritatives.

                                          En réalité ces associations phagocytent les fonds et dédouanent les responsabilités politiques de leurs responsabilité.

                                          Les associations sont des intermédiaires, quasi tous politisées marxistes et dans un entre-soi politique marxiste.

                                          Les resto du cœur avaient fait un hymne avec un poème du communiste Paul Eluard, un con qui a écrit « ode à Staline dans l’indifférence pensée unique pro-progressistes-gauchisme. Vous imaginez un poème dit par les resto d’un poète ayant fait une »ode à Hiller«  ?

                                          La question de la pauvreté doit être justement de supprimer les intermédiaires, la associations merdeuse militantes repère de pilliers de gauche a vomir et doit se solutionner par l’impôt.

                                          L’impôt négatif n’est pas un »cassage" comme le fait la pensé unique, et ne jamais l’appeler revenu universel.

                                          Cette idée de Friedman a été détruite par les gauchistes qui ont voulu faire d’un impôt négatif un revenu.


                                          • Elric Menescire Elric Menescire 18 janvier 18:18

                                            @Spartacus Lequidam
                                            waow..le mélange entre bobos, staliniens et marxisme est hénaurme : ça doit se bousculer grave dans votre ciboulot non ?
                                            autant je suis d’accord sur le constat d’une certaine gauche pétrie d’intentions destinées à ne rien changer (tout comme la majorité des associations style restaus du coeur qui ne servent qu’à écouler les invendus de l’industrie agroalimentaire), autant les marxistes n’ont absolument rien à voir là dedans, bien au contraire : il est CLAIR et NET que c’est l’EXPROPRIATION des capitalistes et la GESTION DIRECTE des moyens de production par les travailleurs eux mêmes qui doit être envisagée. Avec ça, pllus de chantage à l’emploi puisque plus de nécessité de plus value, uniquement une produciton en rapport avec les besoins. Donc ça aiderait l’écologie et la planète également, qui dégueule sous toutes les saloperies produites dans le cadre mondialisé et ultra libéral à la Friedman justement...
                                            Friedman était un assassin et un salopard (tout comme Staline), demandez aux Chiliens ce qu’ils en pensent. 
                                            Vous êtes tellement confit dans votre haine recuite que vous mélangez tout, à dessein. Car qu’une vraie Gauche, authentiquement marxienne et redistributrice puisse seulement exister, -et se démarquer des socialopes et autres caricatures vendues au marché, à VOTRE marché-, ça démolirait toute votre argumentation fallacieuse, basée sur de vrais constats je le répète, mais qui arrive, tel un assemblage sophiste mal étudié, sur de grosses ficelles bien fausses destinées juste à faire l’éloge d’un assassin capitaliste comme Friedman. 


                                          • Octave Lebel Octave Lebel 19 janvier 11:19

                                            @Spartacus Lequidam

                                            On sent que vous êtes agacé. Et alors vous avez besoin de nous montrer quelques-unes de vos pirouettes. A mon avis vous n’avez pas fini d’en faire.

                                            Vous  n’avez visiblement pas le temps (ou l’envie ?) de nous exposer les fondements du circuit de la production des richesses et de leur répartition. Ni d’expliquer que rien ne peut justifier dans un pays riche que l’ensemble du travail, de l’intelligence collective, de la créativité, de la solidarité et la transmission entre les générations, des efforts et sacrifices de toute une population aboutissent à ce que 10% de nos concitoyens possèdent 50 % du patrimoine national, 50% en possèdent 92 % ce qui fait que 50% d’entre nous se partagent une miette de 8 % sans compter ceux qui n’ont rien (source INSEE 19/12/19).Si ce n’est une démocratie factice qui a besoin de la confusion et de la division pour maintenir l’illusion d’un choix ou la résignation. Et qu’en plus, cela ne suffit pas encore et qu’il n’est pas question pour ces gens d’impôts progressifs qui rétablissent l’équilibre et bloque la concentration de richesses en cours quoiqu’il arrive ou quoiqu’il en coûte. 

                                             


                                          • Yaurrick Yaurrick 19 janvier 15:44

                                            @Octave Lebel
                                            Un français au SMIC est dans les 10% les plus riches de la planète, à mettre en rapport aux 99% de la population mondiale non française.
                                            Ce qui fait que vous êtes environ 8 fois plus riche que 50% de l’humanité et plus riche que 7.2 milliards de personnes....


                                          • Octave Lebel Octave Lebel 20 janvier 19:30

                                            @Yaurrick

                                            L’argument désespéré.Vos pensez que nous sommes tous idiots ou vous tentez votre chance comme au poker pour le plaisir du jeu ?


                                          • spiritwalker spiritwalker 18 janvier 13:41

                                            @L’Auteur . Bonjour article non dénué d’intérêts mais qui somme toute , résume une situation parfaitement connue de « nos élites » et « politiques » d’une part et falsifiée par divers médias ou agences institutionnelles en ce qui touche au pourcentage réelle de la population d’autre part .. ; quant au vocable effectif de « citoyen du monde » (ce qui n’a aucun sens au plan de la sémiologie hors systèmes de « Gouvernance » d’un territoire défini géographiquement), on pourra faire une corrélation anthropomorphique , à savoir qu’il aura fallu 7 millions d’années pour que le cerveau du primate évolue vers celui du sapiens et seulement trois générations pour que l’« être progressiste » se comporte à nouveau comme une horde de chimpanzés affamés en chasse (nôtre plus proche cousin) ; bien cordialement .


                                            • L'apostilleur L’apostilleur 18 janvier 15:59

                                              @ l’autrice 

                                              Un sujet difficile qui émeut chacun d’entre-nous. 

                                              Les solutions sont maigres mais nécessaires dans un pays contraint


                                              • Moi ex-adhérent 18 janvier 17:21

                                                Avant de se poser la question de savoir comment s’en sortir, il faudrait analyser comment nous avons réussi à nous enfoncer là où nous sommes.

                                                Tant que nous refuserons d’accepter les évidences les plus élémentaires, nous continuerons à contribuer à notre perte.

                                                La France et les français sont en concurrence avec les autres nations, sans exceptions. Comment se fait-il que l’UE impose des codes, règles et autres, à ses membres, alors qu’elle autorise des importations à des pays sans les mêmes exigences ?

                                                Comment l’UE exige que ses lois soient supérieures à celles des Etats membres ?

                                                Sans compter sur les règles que nous nous imposons, copiées par personne 


                                                • Elric Menescire Elric Menescire 18 janvier 17:21

                                                  La solidarité et la charité sont les deux mamelles de la macronie et de la fausse gauche socialope. On en a marre de ça, on veut juste un partage équitable des richesses. Avec seulement un quart de la fortune de Bernard Arnault et des actionnaires français du cac40, qui se gavent toujours plus année après année, il y aurait de quoi créer dix millions d’emplois bien rémunérés. Mais au lieu de revendiquer la VRAIE justice sociale et l’émancipation, la pseudo gauche social démocrate pense solidarité et rustines qui lui donnent bonne conscience, sans jamais rien changer. 

                                                  Pathétique...


                                                  • suispersonne 18 janvier 17:49

                                                    Certains contestent l’idée même de seuil de pauvreté.

                                                    Ce qui les dérange c’est qu’on parle de pauvreté, sujet qui les indiffère, et qu’ils renvoient à une responsabilité de chacun : si tu es pauvre, c’est de ta faute, moi je bosse ... quels génies ...

                                                    Avant, tout était gratuit, mais on a fait des progrès, tout est payant.


                                                    Une équation tellement simple qu’on peut avoir du mal à l’envisager.


                                                    Débarrasser la démocratie des politiciens professionnels

                                                    + Supprimer l’obligation de devoir gagner sa vie

                                                    = Retrouver vite la santé de cette planète


                                                    L’équation duale révèle des principes révolutionnaires, dont le premier fut la base de la seule véritable démocratie, qui fut athénienne pendant 2 siècles.


                                                    Tirage au sort – mandat court non renouvelable

                                                    + Revenu universel libérateur

                                                    = Ruine express des business indésirables


                                                    • yakafokon 19 janvier 08:11

                                                      @suispersonne
                                                      Et sortir impérativement de l’Union Européenne, de la BCE, et surtout de l’ O.T.A.N., avant qu’il ne soit trop tard !
                                                      L’Ukraine ne fait pas partie de l’Union Européenne, ni de l’ O.T.A.N., et ses plages ne sont pas baignées par les flots de l’Océan Atlantique Nord.
                                                      O.T.A.N. signifie : Organisation du Traité de l’Atlantique Nord !
                                                      Il n’y a pas quelque chose qui vous interpelle, à moins que vous soyez nuls en géographie ? Qu’est-ce qu’on en a à cirer du conflit en Ukraine, provoqué par les Etats-Unis contre la Russie ?
                                                      Absolument rien ne nous oblige à intervenir, ni à fournir gratuitement de l’armement offensif à l’Ukraine ( ce pays qui adore Stepan Bandera, responsable entre-autres, du massacre d’Oradour sur Glane, au sein de la panzer-division SS Das Reich ) !
                                                      Washington veut se payer Moscou ? Mais allez-y les Rambos, ne vous gênez pas pour nous, et envoyez votre propre « chair à canon » sur le terrain, au lieu de faire faire le boulot, comme d’habitude, par vos esclaves !


                                                    • yakafokon 19 janvier 07:36

                                                      La solution pour sortir de la pauvreté ? Mais vous l’aviez dans les mains, quand vous avez accepté de réélire Emmanuel Macron, au lieu de le jeter dans les poubelles de l’Histoire !

                                                      Si vous voulez sortir de la pauvreté, eh bien il ne fallait pas accepter d’y entrer !

                                                      « Grâce » aux sanctions à la con que nous avons appliquées contre la Russie ( sur ordre de notre maître de Washington, auquel nous obéissons aveuglément ), sanctions qui n’ont aucun effet sur l’économie russe qui ne s’est jamais si bien portée, sous recevons en pleine gueule le retour de bâton !

                                                      Tous les accords sur les livraisons énergétiques ( pétrole et gaz ) avec des contrats à long terme à des tarifs défiant toute concurrence, c’est terminé !

                                                      Ainsi que d’autres importations, comme l’acier, l’aluminium, le titane, l’uranium, les métaux rares, les gaz rares, les terres rares, les engrais, et autres bricoles.

                                                      Quant à nos exportations vers la Russie, notamment agricoles, elles sont purement et simplement interdites, ce qui a ruiné nos agriculteurs !

                                                      Nous avions un marché énorme remporté par S.N.C.F. Ferroviaire contre Siemens : la réalisation de la ligne à grande vitesse Moscou-Kazan-Beijing ( 7.000 km à 2 voies, comprenant les motrices, les voitures, les sous-stations électriques, les caténaires, la signalisation ) pour un montant de 242 milliards de dollars ( desquels il faut retirer le prix des ouvrages d’art ).

                                                      Mais Vladimir Poutine a décidé logiquement qu’il ne pouvait pas confier la réalisation d’un ouvrage aussi stratégique, à un pays ennemi de la Russie !

                                                      Ce sera la China-Railway-Highspeed qui sera chargée des travaux.

                                                      Et les chantiers de l’Atlantique ( vous savez, les deux porte-hélicoptères Mistral ), appartiennent maintenant aux chantiers navals italiens Fincantieri !

                                                      Vous ne voulez pas crever comme les habitants d’un pays du Tiers-Monde ?

                                                      Il faut réunir 1.500.000 voix pour organiser un référendum d’initiative populaire, virer le traitre qui nous gouverne, avant de le traduire en Haute Cour de Justice, et sortir de l’Union Européenne, de la BCE, et surtout de l’ O.T.A.N. avant qu’il ne soit trop tard, en se servant des articles de la Constitution Européenne qui le permettent ( Article 50, et article 13 pour sortir de l O.T.A.N. ).

                                                      Sinon...on est morts !

                                                      Comme le disait Henri Kissinger : « être ennemi des Etats-Unis, mais les avoir comme amis, c’est mortel ! ».


                                                      • yakafokon 19 janvier 09:16

                                                        Comme disait Henri Kissinger : « être ennemi des Etats-Unis c’est très dangereux, mais les avoir comme amis, c’est mortel ! ».


                                                        • @yakafokon

                                                          Sources ?
                                                          Je ne pense pas que ce sale type ait manifesté assez de franchise pour cette déclaration


                                                        • Ce jeudi 19 janvier , jour de toutes les manifestations , de tous les reproches ...
                                                          Macron déserte , fuit en Espagne , quel courage , quelle honte

                                                          Macron n’est qu’un homme de paille au service du W E F .

                                                          https://www.leprogres.fr/politique/2023/01/19/macron-en-espagne-qu-implique-le-traite-d-amitie-franco-espagnol

                                                          Alors que l’Hexagone s’attend à vivre une journée de grève contre la réforme des retraites, la France et l’Espagne vont célébrer en grande pompe l’étroitesse de leurs relations lors d’un sommet ce jeudi à Barcelone, en signant un traité de coopération et d’amitié. Emmanuel Macron est attendu à Barcelone pour rencontrer le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez, avant de partir à la rencontre des expatriés du lycée français de la ville catalane. Parmi les sujets qui devraient être évoqués, la jeunesse, l’énergie et les connexions transfrontalières entre les deux pays auront une place particulière.


                                                          • Lynwec 19 janvier 09:47

                                                            @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot

                                                            Courage, fuyons ...
                                                            Venez me chercher...en Espagne...



                                                            • Fabrication d’une fake news : l’arrestation de Greta en Allemagne

                                                              https://www.youtube.com/watch?v=Yv_lq4WSYRE&t=50s


                                                              • Lynwec 19 janvier 09:46

                                                                @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot

                                                                Une égérie du mondialisme et de la fausse écologie, tapis rouge, bien évidemment... La mise en scène à destination des gogos, ils connaissent bien ...


                                                              • Antoine 19 janvier 13:38

                                                                Ben non, c’’est l’inverse, la preuve : l’abrutie de Tondelier vient de brailler qu’il faut zigouiller les milliardaires...


                                                                • :25 / 5:56
                                                                  RI Zap du 19.01 : Un hectare, c’est combien en mètres ?

                                                                  https://www.youtube.com/watch?v=eCRWRkGGKVk&t=25s


                                                                  • https://geopolitique-profonde.com/articles/great-reset-france-crise

                                                                    Le Gouverne Ment

                                                                    Évidemment, le gouvernement En Marche-Renaissance a déjà installé un nouveau narratif (comme pour le Covid, Vaccin, et les diverses pénuries) en communiquant sur des mesures d’aide aux artisans et sociétés, en difficulté dans le secteur des pâtisseries-boulangeries.

                                                                    Ainsi, les boulangers, touchés de plein fouet par l’augmentation des prix de l’énergie, pourront notamment « demander le report du paiement de leurs impôts et cotisations sociales » pour soulager leur trésorerie, comme l’a annoncé de le Premier ministre Élisabeth Borne le 3 janvier 2023. Mais aussi avoir droit à certaines aides (une remise de 20% sur la facture, ou un amortisseur automatique pour les PME et TPE de moins de 250 salariés), autant vous dire « un pansement sur une gangrène » comme l’a justement fait remarqué Fréderic Roy, artisan boulanger.


                                                                    • ça commence à sentir la merde pour l’avenir des médecins ......

                                                                      Avis aux médecins qui me suivent.
                                                                      Le gouvernement Australien prévient les médecins des risques de responsabilité potentiels associés à la participation au déploiement de la vaccination COVID-19...
                                                                      Et il souligne l’obligation des praticiens d’obtenir un consentement éclairé.
                                                                      Pour que le consentement soit légalement valable...
                                                                      Il doit être donné volontairement en l’absence de pression indue, de coercition ou de manipulation...
                                                                      Il ne peut être donné qu’après avoir expliqué à la personne les risques et les avantages potentiels du vaccin concerné, les risques de ne pas l’avoir et toutes les options alternatives."

                                                                      Cela commence à sentir mauvais non ??? Le site :
                                                                      https://amps.redunion.com.au/important-covid-19-vaccine-indemnity



                                                                      • La société de livraison de produits alimentaires Place du Marché (ex-Toupargel) est finie.
                                                                        La liquidation judiciaire a été prononcée le 13 Janvier à l’audience du tribunal de commerce de Lyon.
                                                                        Il y a désormais plus aucun espoir de reprise.

                                                                        • https://www.profession-gendarme.com/les-effets-secondaires-du-vaccin-pfizer-devant-la-justice-a-marseille/

                                                                          Effets secondaires du vaccin Pfizer : première

                                                                          audience à Marseille pour désigner un expert.

                                                                          Le combat s’annonce long mais il avance. Maître Eric Lanzarone et sa cliente, une femme de 55 ans qui veut garder l’anonymat, se sont retrouvés devant des représentants de Pfizer et BioNTech ce lundi 9 janvier 2022 au tribunal judiciaire de Marseille.

                                                                          L’avocat marseillais va plaider au civil pour tenter de faire reconnaître la polyarthrite rhumatoïde développée par sa cliente, «  quelques jours après sa seconde dose de vaccin Pfizer », explique Eric Lanzarone. « Aujourd’hui, elle ne peut plus marcher plus de 300 à 400 mètres et est depuis en congé maladie. C’est un effet indésirable totalement invalidant ».

                                                                          Face à lui, Capucine Van Robays représentera les huit avocats de Pfizer France, succursale de la société pharmaceutique américaine qui fabrique et commercialise le vaccin contre le Covid-19 le plus injecté en France (1). Il a également assigné la société allemande BioNTech, laboratoire qui a développé le vaccin. Une première en France alors que l’avocat avait déjà obtenu en octobre dernier à Paris la désignation d’un expert médical dans une affaire identique.


                                                                          • On pourrait sortir pas mal de gens de la misère en contrôlant la façon dont ils dépensent leur argent... je fais allusion aux gaspillages.

                                                                            Smartphone,

                                                                            tatouages,

                                                                            cigarettes électroniques ou pas,

                                                                            vêtements de marque pour des enfants,

                                                                            fast-food,

                                                                            consommations en terrasse

                                                                            etc...

                                                                            Tous ceux qui pleurent « misère » ne sont pas des Gilets Jaunes...


                                                                            • Eliane Jacquot Eliane Jacquot 22 janvier 18:17

                                                                              Au moment où la légitimité du modèle social français est remis en cause par une institution ,la Cour des Comptes qui par l’intermédiaire de son Président Pierre Moscovici souhaite réduire les aides de la dépense publique , sonnant la fin de quoi qu’il en coute et conduisant à désorganiser le pays en attisant le ressentiment des citoyens .

                                                                              Au moment où peu de réformes économiques concrètes émergent du deuxième mandat d’Emmanuel Macron si ce n’est le report légal de l’âge de la retraite particulièrement impopulaire et largement contesté .

                                                                              Je souhaite citer un document récent publié par l’Insee dont le champ géographique est celui de la France métropolitaine :

                                                                              Il y est indiqué que le taux de privation matérielle et sociale, au delà du taux de pauvreté monétaire mesure une pauvreté absolue qui correspond à l’exclusion de pratiques et de consommations de base que sont par exemple :

                                                                              Ne pas pouvoir avoir une activité de loisir régulière par manque de moyens financiers .

                                                                              Avoir des arriérés de traites d’achats à crédit , loyers, emprunts ou factures d’eau, gaz ,électricité téléphone .

                                                                              «  En 2020 , la privation matérielle et sociale concerne 13,1% des individus vivant en France métropolitaine (…)

                                                                              La pauvreté en conditions de vie affecte davantage les jeunes âgés de 16 à 24 ans (…)

                                                                              En 2019 , le taux de privation matérielle et sociale de la France est supérieur à la moyenne européenne et à la moyenne de la zone Euro qui s’établissent respectivement à 12, 1% et 11,2 %. Les pays de la zone Euro présentent de fortes disparités , entre l’Allemagne ( 6, 5%) , L’Italie ou l’Espagne ( respectivement 11, 9% et 14 % ). »  


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité