• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Vœux 2024 d’Emmanuel Macron : mes chers compatriotes, (...)

Vœux 2024 d’Emmanuel Macron : mes chers compatriotes, l’action n’est pas une option !

« La France c’est une culture, une Histoire, une langue, des valeurs universelles qui s’apprennent dès le plus jeune âge. À chaque génération. » (Emmanuel Macron, le 31 décembre 2023).

Comme à chaque veille de Nouvel An, le Président de la République, au cours d'une courte allocution télévisée, adresse ses vœux et sa vision pour l'année nouvelle. Cela dure au moins depuis De Gaulle, et Emmanuel Macron, ce dimanche 31 décembre 2023 à 20 heures, n'a pas dérogé à la tradition (qu'aurait-on dit s'il ne l'avait pas fait ?).

Bien sûr, les Français sont peu attentifs au message présidentiel alors qu'ils s'apprêtent, du moins pour certains d'entre eux, à réveillonner, et donc, comme toujours, il ne s'agit pas d'un message d'annonces et de nouveautés, mais plutôt des rappels sur l'année 2023 et l'année 2024.

Pas étonnant, dans ce cas, que les premières pensées élyséennes vont à la guerre en Ukraine et au conflit entre Israël et le Hamas, et s'il a évoqué les victimes de Gaza avant celles du massacre du 7 octobre 2023, il a rappelé que dans ce massacre, 41 ressortissants français ont péri et d'autres Français sont encore retenus en otages par les terroristes du Hamas.

_yartiMacron2023123102

L'exercice des vœux est ardu car beaucoup de Français considèrent que leurs conditions sont insatisfaisantes et attendent beaucoup du pouvoir en place. Montrer alors que tout va bien et que l'année suivante sera encore meilleure est aussi caricaturale que de dénigrer sans arrêt son pays comme le font en sport national beaucoup de nos compatriotes, et pas des plus bienveillants.

Ainsi, Emmanuel Macron a déclaré : « Il y eut bien sûr des moments heureux, des moments de fierté, mais je sais combien la peur du retour de la guerre, du déclassement, de la perte de contrôle sont bien là. Pourtant, je suis convaincu, et ce n’est pas un faux optimisme, que dans ce contexte de crises peut naître le meilleur. (…) L’année 2024 doit avant tout être une année de détermination. Agir, agir encore, dans l’intérêt de la Nation. (…) L’action est notre devoir pour les générations futures. Voilà pourquoi je serai inlassablement du côté de ceux qui agissent au service du pays et jamais de ceux qui, refusant de vous dire la réalité pour justifier de ne rien faire, à la fin nous affaiblissent. Jamais du côté de ceux qui privilégient les calculs électoraux les petits arrangements ou leurs intérêts personnels. (…) À nous de faire ensemble. À nous de choisir plutôt que de subir, à nous de tracer la route plutôt que de suivre. ».

De là à faire un bilan teinté d'un tantinet d'autosatisfaction qui se focalise pourtant sur les faits. Pourquoi ne pas parader à propos de la réforme des retraites : « Certaines, comme la réforme des retraites, étaient, je le sais, impopulaires. Je les assume car je m’y étais engagé et elles étaient nécessaires au pays. Tous ces mois passés ont donc été bien loin de l’impuissance qu’on nous prédisait, et c’est heureux. Et je veux ici tout particulièrement en remercier la Première Ministre et son gouvernement. » ?

Ces remerciements à Élisabeth Borne ont aussi leur utilité, reconnaître son mérite et couper court aux nombreuses rumeurs, récurrentes, de son éviction dans les jours prochains (le verdict dans le procès du ministre Olivier Dussopt pourrait précipiter la décision).

Du reste, l'énumération de son bilan de l'année 2023 a une vocation, celle de marteler qu'il n'est pas inactif et qu'il fera de son deuxième mandat un mandat utile à la France : « C’est pourquoi, je n’ai cessé de suivre la même logique : agir avec détermination et constance pour aujourd’hui et pour demain. Depuis sept ans, là où vous m’avez placé, je tâche de rendre la France plus forte et plus juste, de libérer, protéger, unir. Tel est le cap et nous le tenons. (…) En 2023, nous avons agi, agi au service de l’objectif de réindustrialisation et de plein-emploi, dont les premiers résultats sont là. Les retraites, l’assurance chômage, la relance de nos industries vertes, l’accélération de France 2030, la refondation du lycée professionnel, la réforme de Pôle emploi et du revenu de solidarité active, la réforme du marché européen de l’électricité : toutes ces grandes transformations ont été décidées, votées, et ont commencé à entrer en vigueur cette année. Et nous avons continué cette année de créer des emplois, tout en réduisant encore plus rapidement nos émissions de gaz à effet de serre, conformément à nos engagements. Ceci prouve que vous êtes au rendez-vous de la mobilisation. Grâce à ce réarmement économique, nous continuons d’être en mesure de financer notre modèle social, de nous protéger contre les crises ou l’inflation mais aussi d’investir pour réarmer nos services publics. Et c’est ce que nous avons fait. ».

_yartiMacron2023123103

Parmi les chantiers de 2024, l'éducation et le civisme, la lutte contre la délinquance, la transition écologique, l'investissement dans les technologies de l'avenir avec cette formule pour la dernière phrase : « Nous devrons tout faire pour atteindre notre ambition de plein-emploi, continuer d’innover, mais aussi d’attirer les talents comme les entreprises et produire davantage en France. Ainsi, nous nous engagerons l’année prochaine dans des grands chantiers de pointe, du nucléaire à l’intelligence artificielle ou aux transports. Pour qu’en 2027 nous ayons dix ans d’avance là où en 2017, nous avions dix ans de retard. ».

Emmanuel Macron a aussi donné les perspectives de 2024 : les élections européennes (en citant le regretté Jacques Delors), véritable choix de société ; la réouverture de Notre-Dame de Paris le 8 décembre 2024 ; les Jeux Olympiques et Paralympiques, le 80e anniversaire de la Libération (ayons une pensée pour Claude Bloch), le Sommet de la Francophonie à Villers-Cotterêts, etc.

Il a résumé ainsi les manifestations qui feront de la France un acteur important de cette année : « Oui, 2024 sera vous l’avez compris un millésime français. Parce que c’est une fois par décennie que l’on commémore avec cette ampleur notre Libération. C’est une fois par siècle que l’on accueille les Jeux Olympiques et Paralympiques. Et c’est une fois par millénaire que l’on rebâtit une cathédrale. C’est une fois par génération que le destin de la suivante se joue comme sans doute il se joue maintenant. ».

Rien de nouveau donc dans cette allocution des vœux, mais l'annonce surtout d'une "surprise du chef" déjà évoquée de l'émission du 20 décembre 2023 sur France 5 : « 2024, année de la détermination, de l’efficacité des résultats. Et j’aurai l’occasion dans les semaines qui viennent de vous dire comment notre Nation relèvera ces défis. ». Pour l'instant, le secret est bien gardé...


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (31 décembre 2023)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Vœux 2024 d'Emmanuel Macron : mes chers compatriotes, l’action n’est pas une option !
Allocution télévisée du Président Emmanuel Macron, le 31 décembre 2023 à Paris (texte intégral et vidéo).
Loi Immigration : le service après-vente d'Emmanuel Macron.
Le rappel très ferme d'Emmanuel Macron contre l'antisémitisme.
Lettre aux Français du Président Emmanuel Macron le 12 novembre 2023 (texte intégral).
Discours du Président Emmanuel Macron le 8 novembre 2023 au Grand Orient de France (texte intégral et vidéo).
Emmanuel Macron participera-t-il à la grande marche contre l'antisémitisme du 12 novembre 2023 ?
Quel est le bilan de la visite d'Emmanuel Macron au Proche-Orient ?
Pourquoi Emmanuel Macron se rend-il en Israël ce mardi 24 octobre 2023 ?
Horreur en Israël : les points sur les i de Gérard Larcher et Emmanuel Macron.
Allocution télévisée du Président Emmanuel Macron le 12 octobre 2023 (vidéo et texte intégral).
Les propositions constitutionnelles d'Emmanuel Macron.
Discours du Président Emmanuel Macron le 4 octobre 2023 sur la Constitution de la Cinquième République (texte intégral et vidéo).
L'autonomie de la Corse ?
Discours du Président Emmanuel Macron le 28 septembre 2023 à Ajaccio sur le statut de la Corse (texte intégral et vidéo).
Emmanuel Macron : bâtir une écologie à la française.
Discours du Président Emmanuel Macron le 25 septembre 2023 sur la planification écologique (texte intégral et vidéo).
J'y veillerai personnellement !
Interview du Président Emmanuel Macron le 24 septembre 2023 à 20 heures sur TF1 et France 2 (vidéo).
Charles III accueilli par Emmanuel Macron.
Der Spiegel : "La France, c'est l'Allemagne en mieux".
Les Rencontres de Saint-Denis : une innovation institutionnelle d'Emmanuel Macron.
La France Unie soutient l'Ukraine !
Décalage.
Interview du Président Emmanuel Macron le 24 juillet 2023 à 13 heures sur TF1 et France 2 (vidéo).
Emmanuel Macron : le choix de l'efficacité.
Intervention filmée du Président Emmanuel Macron au conseil des ministres du vendredi 21 juillet 2023 (vidéo).
Composition complète du gouvernement d'Élisabeth Borne au 20 juillet 2023.
Le 4e remaniement ministériel du premier gouvernement d'Élisabeth Borne du 20 juillet 2023.
La France des investissements productifs félicitée par Emmanuel Macron.
Interview du Président Emmanuel Macron le 15 mai 2023 à 20 heures sur TF1 (vidéo).
Faut-il encore polémiquer sur le RSA ?
Emmanuel Macron : "J'appelle à la pause réglementaire européenne".

_yartiMacron2023123105
 


Moyenne des avis sur cet article :  1.15/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • Octave Lebel Octave Lebel 2 janvier 10:00

    Bien d’accord. Prenons de bonnes résolutions. Et bonne année bien sûr.

    « Vœux 2024 d’Emmanuel Macron : mes chers compatriotes, l’action n’est pas une option ! »

    Sage conseil.

    N’oublions pas de voter à toutes les élections parce que les amis des oligarques et ceux qu’ils arrivent à abuser, eux sont toujours là, et arrivent ainsi à s’imposer en tant que minorité monopolisant l’essentiel des pouvoirs.

    Toutes les élections comptent. Soyons présents, déterminés et résolus à chaque fois et partout. Évitons, comme 70% d’entre nous parmi les moins de 39 ans, qui ayant oublié de s’exprimer aux législatives, se sont retrouvés, très vite des mois durant dans la rue à défendre une retraite digne, contestée par les injonctions du moins-disant social de l’UE, à la merci des subtilités juridiques qui protègent les minorités du débat et du vote démocratique.

    Expliquons l’importance et les raisons du vote. Et votons résolument pour ceux qui respectent leurs engagements. Qui travaillent à notre rassemblement, qui élus, ici et au parlement européen votent eux, en conformité avec leurs paroles, dans le sens des intérêts de ceux qu’ils défendent contre ceux des oligarques. Et qui ne jouent pas le jeu de la dispersion et de la carrière personnelle, ne plient pas le genou devant la comédie et les harcèlements médiatico-politiciens qui les désignent ainsi comme les véritables représentants du changement démocratique. Et bonne année à tous.

     


    • Clocel Clocel 2 janvier 10:13

      Bêêê ! Bâââ ! Bêêê !


      • Gégène Gégène 2 janvier 10:32

        « beaucoup de Français considèrent que leurs conditions sont insatisfaisantes et attendent beaucoup du pouvoir en place »

        s’ils attendent beaucoup du pouvoir actuel, comment dire ?!?


        • Gégène Gégène 2 janvier 10:36

          2004 en Grèce (J.O.) ont commencé les vraies emmerdes pour les grecs

          2024 (J.O.) s’annonce bien  smiley


          • Clocel Clocel 2 janvier 10:44

            @Gégène

            Mektoub !


          • pasglop 2 janvier 11:21

            L’art de créer de la vacuité à partir du vide n’est pas donné à tout le monde.

            Chapeau bas, mais pas trop quand même ! Et bonne année...


            • Seth 2 janvier 11:41

              en citant le regretté Jacques Delors


              Cause pour toi, ragogo. Perso, non rien de rien, non je ne regrette rien. smiley


              • Seth 2 janvier 11:44

                la réouverture de Notre-Dame de Paris le 8 décembre 2024

                Ça devait rouvrir avant les JO s’il m’en souvient bien, ben c’est raté. Hé hé hé. smiley


              • Seth 2 janvier 11:48

                Je supporte mal ces enfilades de drapeaux lorsque se locataire s’adresse aux Français et à eux seuls et la présence du drapeau leyenesque me donne des boutons.

                Sinon bien poudré le moumoute et veste bien cintrée le mettant en valeur auprès des vieilles dames. Et des trans. smiley


              • pasglop 2 janvier 12:00

                @Seth
                T’as rien compris c’est la corde à linge, mais en ce moment ça sèche mal !


              • Seth 2 janvier 12:09

                @Seth

                Tu crois qu’elle n’a pas de sèche-linge la Brigeou et qu’elle serait obligé d’aller étendre dans le jardin ? smiley

                La pôôôôvre... Déjà qu’elle a un mal de chien à ravoir la moquette après que ce Nemo ait pissé dessus, qu’elle se crève à faire briller l’argenterie et les cristaux des lustres et qu’elle en a marre de nettoyer les chiottes avec le moumoute que pisse à côté ! smiley


              • Seth 2 janvier 13:01

                @pasglop

                Et bien sûr :

                « mes chers compatriotes, (poil aux côtes) l’action n’est pas une option (poil au fion). »  smiley

                Car il importe de réagir à un discours aussi primordial. smiley


              • pasglop 2 janvier 12:25

                Tu remarqueras quand même que la pelouse est nickel, pas mal pour un mois de Janvier, elle a sûrement tondu la veille.


                • Seth 2 janvier 13:03

                  @pasglop

                  Tu crois que Manu aurait retroussé les manches pour le réveillon ? smiley


                • Lynwec 2 janvier 13:50

                  Petit clin d’œil à @Iris

                  qui ne perçoit pas comment on peut juger rapidement de l’intérêt (tout relatif) d’un texte par son introduction...

                  Ici même, on peut lire :

                  « « La France c’est une culture, une Histoire, une langue, des valeurs universelles qui s’apprennent dès le plus jeune âge. »

                  Très bien, mais le hic, c’est la photo de la personne qui s’exprime (parait-il)...

                  Petit rappel, le même, il n’y a pas si longtemps :

                  https://www.youtube.com/watch?v=xncCLi6EabU

                  Partant de là, c’est à dire tout et son contraire, l’intro suffit amplement (d’autant que c’est du Rototo, et on connait...)


                  • zygzornifle zygzornifle 3 janvier 09:10

                    L’action pour Macron le fléau c’est de créer de nouvelles taxes, de nouvelles obligations et de nouvelles interdictions, le quoi qu’il va vous en couter est « en marche galopante » ....

                    11 millions de citoyens sous le seuil de pauvreté voila le réel de la Macronnie .....


                    • ETTORE ETTORE 3 janvier 14:22

                      Dites Rakoto...

                      J’ai une simple question à vous poser...

                      Les plantes multicolores, que l’on voit, et qui ont poussées au dos de votre chien dent national, vous les arrosez fréquemment  ?

                      Vous avez de bien belles couleurs triomphantes ! Chapeau le Omar !

                      Mais, bon sang, pourquoi, avez vous mis en avant, et en « tête de gondole », la seule plante invasive, et la plus terne, de tout le lot ?


                      • #Gilets_jaunes_2–Promis à la mort par l’agenda 2030, les agriculteurs allemands appellent à « l’insurrection populaire »

                        Dans le silence des médias, les syndicats ont annoncé une semaine d’action dans les villes d’Allemagne, à partir du 8 janvier. La campagne culminera avec une manifestation massive à Berlin le 15 janvier.

                        Ce pour dénoncer les politiques gouvernementales, notamment les taxes sur les véhicules agricoles et le diesel qui les étouffent.

                        Le gouvernement de coalition d’Olaf Scholz a rejeté les appels à modifier l’accord de compromis sur le budget 2024, afin de répondre aux besoins des agriculteurs en colère.

                        Scholz a d’autres chats à fouetter.


                        • La dette US dépasse les *34 mille milliards* de dollars–Maria Zakharova : « Bonne année ! »

                          La dette publique américaine équivaut à la production de richesses annuelles combinées de la Chine, de l’Allemagne, du Japon, de l’Inde et du Royaume-Uni.

                          Il avait fallu 225 ans depuis la fondation des Etats-Unis pour atteindre les 6.000 milliards en 2001, année du 11 Septembre.

                          Depuis, la planche à billets s’est emballée : +9.000 milliards durant la présidence Obama, +7.800 milliards lors du mandat de Trump et +6.250 milliards sous Biden.

                          ➡➡ Les Secrets de la Réserve Fédérale–Eustace Mullins (http://questionscritiques.free.fr/edito/les_secrets_de_la_reserve_federale_ 291110.htm)

                          A la suite de la Russie, de plus en plus de pays, dont l’Arabie saoudite et la Chine refusent désormais de financer la dette de l’oncle Sam –et sa guerre mondiale– en achetant ses bons du Trésor, ou en utilisant le dollar dans leurs échanges bilatéraux.

                          « Bonne année ! », a ironisé (https://t.me/MariaVladimirovnaZakharova/6850) la porte-parole russe Maria Zakharova.


                          • Macron arrêtez de nous prouver que vous avez vendu la France aux germano-ricains , aux juifs ....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité