• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > L’eau pour éteindre l’incendie social

L’eau pour éteindre l’incendie social

Macron n’est jamais à court d’imagination pour éteindre l’incendie social qu’il a allumé, le voila préoccupé par la « question de l’eau »... mais qui est dupe ?

JPEG

S’il est vrai que la question est de plus en plus préoccupante, ce n’est pas pour autant une nouveauté.

Les lanceurs d’alerte se sont multipliés sur la question

à l’été 2013, l’ingénieur Georges Mougin avait lancé l’idée de récupérer de grands icebergs dérivant en pleine mer pour faire face à la pénurie qui était dénoncée depuis longtemps. lien

D’ailleurs ce « serpent de mer » était déjà dans l’air du temps dans les années 50, et Mougin s’y était intéressé dans les années 70, travaillant sur la question avec notamment Paul-Emile Victor.

Sauf qu’avec le changement climatique, tous ces beaux icebergs sont en train de fondre…

Le pompage dans les nappes profondes, pratiqué actuellement par la Libye, va provoquer des désastres dans toute l’Afrique saharienne. Le pompage dans le bassin parisien par IBN entre autres dans les nappes biologiquement saines pour faire des puces met en danger les besoins futurs des populations. 

Avec le changement climatique et la pollution toujours croissante, les générations futures ont du souci à se faire.

Sur la question énergétique, on sait aujourd’hui que le débit des fleuves s’affaiblit, ce qui est une menace pour les centrales nucléaires, dont on sait qu’elles ont besoin de beaucoup d’eau pour assurer leur refroidissement ...seules les usines situées en bord de mer pourraient continuer à fonctionner normalement. Lien

Et encore ! Avec la montée des eaux il risque d’y avoir de gros problèmes.

D’autres préoccupations datent elles aussi de longtemps, comme par exemple l’utilisation de l’eau potable pour laver une voiture (200 litres par voiture pour un lavage aux rouleaux, et 300 litres pour la même opération chez soi)... la cuvette des WC (jusqu’à 18 litres à chaque tirage de chasse). lien

N’oublions pas les pertes considérables d’eau potable occasionnées lors des fuites dans les canalisations.

En mars 2014, le journal 60 millions de consommateurs avait mis en évidence le fait qu’1 litre d’eau sur 5 était perdu dans ces fuites. Lien

Cela représente 1300 milliards de litres d’eau perdus chaque année. lien

Selon d’autres sources, ce serait même d’1 litre sur 2 qui est perdu dans certains territoires français, mais l’exécutif assure qu’il n’a pas les moyens de réparer ces fuites intempestives. lien

intéressant de constater l’état de vétusté de certaines canalisations.

C’est donc un problème qui date...et maintenant notre petit Jupiter décide de s’en faire une préoccupation majeure, bien loin de la question de la réforme de la retraite.

Sauf qu’il prévoit d’investir seulement 180 millions pour cette indispensable rénovation... et qu’il en faudrait beaucoup plus.

En effet, s’il faut en croire Marillys Macé, directrice générale du CIE (Centre dInformation sur l’Eau), pour rénover les 850 000 km du réseau d’eau potable il faudrait 6 milliards par an, et, cerise sur le gâteau, les experts considèrent qu’il faudrait 1 milliard supplémentaire. lien

Il semble que notre autocrate ait mal étudié le dossier car avec ses petits 180 millions, on est dans le domaine de « la goutte d’eau »… voire du foutage de gueule. lien

Bref son « plan eau » prend déjà l’eau.

Hélas pour l’Elysée, ce n’est pas tout, ce gouvernement vient de nous offrir un nouveau cafouillage.

Alors que Marc Fesneau, le ministre de l’agriculture, prenait la parole le 30 mars devant les instances de la FNSEA, affirmant qu’il ne serait pas demandé aux agriculteurs de réduire leurs prélèvement en eau, (lien) au même instant, son patron, en visite à Savines le Lac, affirmait exactement le contraire, évoquant « une meilleure gestion de l’eau », et de la sobriété, demandée aux agriculteurs...lien

N’oublions pas que 70 % de l’eau dans le monde est destinée à l’irrigation, 22 % pour l’industrie… et seulement 8 % pour l’usage domestique.

Pourtant il y a fort à parier que les mesures que va proposer le président de la république vont rester en priorité dans le domaine de l’usage domestique.

Quid des choix faits dans d’autres pays ?

Sur la question de la réutilisation des eaux usées, si elle représente 1 % du volume consommé en France, elle est de 8 % en Italie, 14 % en Espagne... et 85 % en Israël.

Pour revenir à la question de l’irrigation, rappelons que si le blé, le maïs ... ont de gros besoin d’eau (lien), il n’en est pas moins vrai que d’autres plantes, comme le chanvre, par exemple (lien) sont bien plus modestes en besoin d’eau.

Par comparaison, il faut 500 litres d’eau pour récolter 1kg de maïs, 700 litres pour 1 kg de blé et 800 litres pour 1 kg de soja. (lien) et seulement 134 litres pour 1 kg de chanvre. lien

Il y a pourtant tant d’autres solutions, comme le font certains paysans, ils cultivent tomates, courgettes, etc, sans jamais arroser, et ils sont pourtant dans des régions très ensoleillées. lien

La démonstration dans cette vidéo.

La solution s’inspire d’une technique, la permaculture. lien

Mais il y a fort à parier que notre petit roi ne s’y intéressera pas, car comme dit mon vieil ami africain : « l’homme qui mange sans travailler finit par mourir sans maladie ».

le dessin illustrant l’article est d’Oli

Merci aux internautes pour leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles parus

pour toute l’eau du monde

À l’eau, au secours !


Moyenne des avis sur cet article :  4.76/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

75 réactions à cet article    


  • Grincheux paparazzo 31 mars 10:32

    Ce ne sont pas les sujets de diversion qui manquent : la zétazuniens se sont spécialisés dans ce domaine (sujets sociétaux et réchauffisme pour faire court), et Choupinet n’a que l’embarras du choix dans les thèmes fournis par la maison mère.


    • @paparazzo
      salut Olivier
      un gros merci pour ton article et surtout les chiffres de la consommation.
      a ecouter dieu, oui il se prend pour dieu, puis dieu ce n’est pas une insulte je ne me ferai pas embastiller, vu que nous avons sombré en démocrature (voir la gj arrétée)
      Donc a ecouter le génie , c’est les particuliers les responsables de la séchresses et du gaspillage incroyable.. okay
      Il explique qu’en nous en mettant plein la poire sur les tarifs qui vonts bien sur grimper, nous allos sucer des cailloux et peut etre économiser 10%
      Donc 10% de tes 8% cela donne en conso totale .... 7,2% en considerant -0.8%
       
      C’est moi ou dieu à des problemes séveres avec les chiffres aussi ??

      Ou c’est mckinzey qui a confondu ce chiffre avec l’évasion fiscale pour le reste cad
      100% -7.2%, il reste donc sur quoi economiser 92.8% (tout le reste) avec 7.2% des particuliers cad nous qui osons nous laver trop infames gaspilleurs au robinet laissé ouvert honteusement 30 sec lorsqu’on se brosse les dents
      Je sais j’ai honte, je ferme la porte de la sdb pour ne pas etre dénoncé par mes voisins, les memes qui épiaient lorsque j’osais recevoir a l’epoque de la terriibblleeeu maladie
      Bref je ferai penitence, des avé maria plus des cierges, mais sans cramer l’eglise viuu que cela deviens une mode
      ou des verset du coran alternatif venu des moulins à vents le meulleur, en plus estampillé vert , inch allah et les petromonarchies
       
      ah non finalement des prosternations devant le mur des lamentations, avec monarc c’est le plus adapté, surtout en ce moment pour ceux ayant voté pour lui au deuxieme tour, enfin ceux qui peuvent encore pleurer, cad ceux qui n’onts pas etés se faire joyeusement recevoir avec des histires dee bidets, heu non de bassinnes, enfin encore des histoires de flotte qui sentent le gaz lacrymo
      Pff c’est d’un compliqué
      Melanger l’eclogie et les renseignement géneraux à l’erte de la macronie

      Je resume donc il reste 92% au bas mot qui prend l’eau,
      enfin encore une histoire de robinet qui fuie et ou il faut calculer le temps de montée des voisins en fonction de la taille du syphon et le temps ou l’on appelle darmanin pour supplicier comme dans l’ancien temps un ecologiste retors pour lui fare cracher ses contacts pres de la bassine qui elle ne fuie pas car vide mais est enfumée...
       
      C’est dire la complexité du probleme, certains déja se sqont endormis ou sonts partis chercher 3 aspirines, ah oui merde ca aussi on en a plus, sortez dehors dans ce cas respoirerun bon coup, les effluves de poubelles au surmulot grace à tonton des horloges qui ont bien nénervé les zéboueurs il parais c’est un oui dire que cela fais passer les migraines, si quelques un peuvent me faire un retour d’experience
       
      Autrefois c’etais pourtant bien plus simple il y avais la gégene, mais la c’est le ministre de l’energie qui est arrivé furieux dans le bureau 
      en expliquant que l’on electrocute plus correctement dans les regles de l’art surtout cet hiver
      Tout bienb refléchi il a raison avoiuez que c’est vrai qu’on a l’air con a electrocuter en sobriété un pauvre etudiant chopé« a coté d’un bar de paname apres 22heures avec en plus des coupures en peau de leopard, c’est pas pro avouez

      Certains ont essayé d’autres alternatives pour rester operationnels h24
      mais si on lui colle les 4.2 v d’un accu LI ion le type est mdr...
      Oui parce que le chef interdisais de recharger les tizers
       
      Pfff (soupoir) arch ché compliqué chizeu ...dans les services de l’interieur et la securité du territoire,
      imagnez demain apres la baignoire et ses restrictions d’eau parce que faire la technique de la baignoire avec un verre deau c’est perilleux ,
      la gégene sans courant avec sobrité ce n’est pas serieux non plus
       
      ils vont finir par nous supprimer la poudre des GLI40 et reduire la quantité de mousse des balles de nos fusil a balle de defense, parce que pour ca il fallais avoir les northsream 1 et 2 pour pplymérisr le plastoc et ces salaud de types qui refusent de bosser jusqu’a la mort bloquent les vannes de gaz, ah les salauds chizeu
       
      Mais comment dans ces conditiuon bien enerver les z’etudiants et B Blocks pour qu’ensuite dieu puisse ressortir l’option
       » C’est mouaah, la sécurité et l’ooorrdre c’est mlouaah , votez pour moi pour éviter le fachisme le nazisme ou les chars russes et le vénézuala « 
      Merde j’oubliais l’eco terrorisme, meme la j’arrive plus à suivre vu comment partout nous sommes en guerre
      l’article 16 s’imposera apres l’embastillement et le secret defonce de l’elysée ca passera creme aupres des moutons de panurge vu que la loi d’exption sera la regle, pouis on est plus à un xieme couvre feu pres nannn dans notre magnifique démocratie de pays si développé
      ( rakato machin m’explique ca dans chacun de ses articles je veut pas froisser j’annonne )

      Vous voyez une lueur d’optimisme arrive soudain...
      heureusement dans notre malheur que nous ne cultivons pas des caoutchouc car d’un coup une crainte apparaitrais pour les matraques souples...
      quoique il reste michelin pour ce genre cde calculs complexes mais il parais que meme lui se dégonfle au vu d’un exercice si perilleux car partir de 0.8% d’économie sur un global de 92.8% restant j’avoue que je vois pas non plus
      Je compte donc sur un macroniste de chez mc kinzey pour nous faire une petite bafouille explicative

      info de derniere minute.... le telex crépite , un,e seconde je lis...l’AFP
       
      dieu est dans pif gadget
      darmanin dans »detective"
      shiappa à paraitre sous peu dans playboy


    • L'apostilleur L’apostilleur 1er avril 09:38

      @paparazzo
      « ...Ce ne sont pas les sujets de diversion qui manquent ... »
      Tout autre sujet que celui qui vous intéresse (ou tout autre contestataire) est potentiellement une « diversion ».
      En parler alimente la diversion. 
      Où alors si on doit taire tout ce qui n’est pas l’objet de votre préoccupation principale et si cette règle vaut pour tous, on ne parlera plus de rien.


    • juluch juluch 31 mars 10:44

      Salut Olivier.

      Faire des économies de flotte n’est pas bien compliqué.

      Mais c’est au niveau mondial que ça se passe comme vous le soulignez.

      Rien que le lavage pour les terres rares pour faire des merdes à roues électriques que l’on vend en Europe est une gageure, ainsi que certaines cultures inutiles , là en France, comme le mais.


      • Oui, un sujet qui me touche personnellement comme beaucoup d’entre vous. Je pourrais utiliser le fameux filtreur d’eau (Keiter ou Kether ou quelque chos comme cela). Il est temps de rouver un moyen pour rendre les bouteilles en plastique inoffensives et bio-dégradables. Vous seriez étonnez des saloperies qu’il y a dans l’eau du robinet....


        • L’arrivée de Pluton dans le verseur d’eau. Cela ne me rassure pas beaucoup... Certains en profite pour faire de la pub pour des thérapies thermales.... https://www.public.fr/News/Pluton-en-Verseau-ca-n-annonce-rien-de-bon-C-est-l-occasion-de-partir-en-vacances-1766415


          • rhea 1481971 31 mars 11:53

            Il y a un moyen de limiter l’irrigation c’est de diffuser dans les champs

            de la musique, c’est un ingénieur chanteur des années 1970 dont je

            ne me rappelle plus le nom qui possède les brevets pour cette

            méthode de culture.


            • ZenZoe ZenZoe 31 mars 12:20

              Bonjour Olivier,

              Cette enflure se raccroche aux branches. Le problème de l’eau, il n’y avait même jamais pensé avant, mais on a du lui souffler dans l’oreille que ça ferait diversion. Pour la mise en oeuvre de son plan miteux, on verra plus tard, voire même jamais, la FNSEA veille au grain (de céréale smiley !


              • olivier cabanel olivier cabanel 31 mars 19:38

                @ZenZoe
                bonjour ZenZoe
                en effet, le bouffon ne sait plus à quel saint se vouer...
                toutes ses initiatives finissent en eau de boudin !
                 smiley


              • njama njama 31 mars 12:49

                Au lieu de faire des stupides « bassines » qui privatisent l’eau, il faudrait faire appel à de vrais spécialistes en hydrologie, comme Alain Gachet, explorateur, géologue, ingénieur des Mines et spécialiste de l’eau... de l’eau il y a presque partout*...

                Alain Gachet : « Une découverte, ça dérange beaucoup ! » (5’41)

                https://www.youtube.com/watch?v=USFWeZphhUw

                Alain Claude Christian Gachet, né dans la colonie française de Madagascar en 1951, est un physicien français spécialisé en géologie. Il est chef d’entreprise et inventeur d’un algorithme qui permet de détecter la présence de nappes d’eau d’aquifères, à partir d’images radar prises par satellite.

                * Seuls les aquifères qui se renouvellent sont raisonnablement exploitables, l’eau fossile devant être conservée pour les générations futures, selon Alain Gachet3. Ils représentent ensemble cependant de très loin le plus important gisement d’eau douce de la planète. Il y a plus d’eau douce cachée sous terre que visible dessus, dans les lacs, les cours d’eau, les glaciers, trente fois plus selon les estimations de la NASA10[source insuffisante]. Or plus d’un milliard de personnes n’ont pas accès à l’eau potable et, chaque jour, trente mille meurent à cause d’une eau impropre alors que l’eau se trouve sous leurs pieds.[réf. nécessaire]. Alain Gachet estime qu’il y a « assez d’eau en Afrique pour transfigurer le visage tout entier du continent, assez d’eau pour arrêter nombre de guerres, reconstruire l’agriculture et redonner dignité et espoir à des millions d’hommes »6.

                https://fr.wikipedia.org/wiki/Alain_Gachet




                • Pauline pas Bismutée 31 mars 13:00

                  Le non recyclage des eaux usées en France est un vrai scandale.

                  Dans beaucoup de pays (Asie, Moyen-Orient), on ne peut pas boire l’eau du robinet. L’eau buvable s’achète, très peu chère, on remplit nos bidons nous-mêmes (ce que je fais) a des distributeurs d’eau publics (il y en a partout), ou certains (familles nombreuses) se font livrer leurs « bidons » re-remplis.

                  Mais évidemment, toujours ces foutues bouteilles d’eau en plastique qu’on peut trouver partout, et surtout comme détritus ‘décoratifs’ qui polluent tout…

                  PS je ne sais pas ou vous trouvez les dessins, ils me font toujours sourire (merci Oli !)...


                  • njama njama 31 mars 13:20

                    @Pauline pas Bismutée

                    ELIODOMESTICO... UN ECO-DISTILLATEUR POUR ACCEDER A L’EAU POTABLE
                    De l’eau de mer qui devient potable avec cette invention Open Source qui va sauver des millions de vies

                    Chaque dispositif Eliodomestico peut produire cinq litres d’eau potable par jour. Ce qui suffit largement pour une famille de 4 personnes.

                    Le concept est simple, il suffit de mettre de l’eau de mer (eau salée) durant la matinée dans une chaudière spéciale.

                    Cette chaudière est étanche à l’eau et grâce au soleil (chaleur) l’eau s’évapore tout au long de la journée.

                    La vapeur passe dans un tuyau de raccordement puis se condense dans le couvercle du bac de récupération.

                    L’utilisateur peut récupérer l’eau fraîche et potable que contient le bac après le coucher du soleil.

                    http://worldpeace.hautetfort.com/archive/2014/01/10/temp-d76af7d8a38ad80897daef3214c60b52-5268135.html

                    C’est un système autonome peu coûteux, inusable...


                  • Pauline pas Bismutée 31 mars 14:29

                    @njama

                    Mais il faut vivre près de la mer... et pourquoi faire simple, peu cher et efficace quand on peut faire compliqué, cher et peu efficace ?
                    Bon je plaisante, évidemment..
                    J’ai vu que tu avais cité JP Petit (un grand, ce type !), son site est un vrai bordel, je ne retrouve jamais rien (je passe sur les trucs techniques, bien trop au dessus de mon niveau smiley)
                    Qu’il y ait des gens comme lui me rassure, parce que, hein smiley.....


                  • njama njama 31 mars 19:01

                    @Pauline pas Bismutée

                    oui c’est un peu fouillis son site ... il a un côté prof Tournesol...  smiley
                    https://www.jp-petit.org/bio_fr/bio_fr.htm


                  • gary coupeur la mandale ou rien 31 mars 19:09

                    @njama

                    non , c’ est surtout depuis que les gens lui casse les couille , qu’ il as adopter ce style ca doit decourager les pisse copie normopathe de tout lire 

                    seul les gens vraiment intereressé fouille a fond .


                  • olivier cabanel olivier cabanel 31 mars 19:39

                    @Pauline pas Bismutée
                    merci de ton commentaire, et merci pour tes encouragements
                     smiley


                  • Pauline pas Bismutée 1er avril 07:57

                    @njama

                    Il n’a pas envie de s’embêter avec son site, vu son âge et ses activités (comme expliqué dans une de ses interviews)..il a eu plusieurs vies, dans divers pays, (des trucs durs aussi, la mort de son fils), un niveau intellectuel bien au-dessus de la moyenne, avec beaucoup d’humour et sans jamais se prendre très au sérieux, ce qui est la marque d’une grande intelligence..(un peu comme Einstein), tout ça enveloppé d’humanité….un grand bonhomme.

                    PS Et un côté un peu farfelu, ce qui me le rend encore plus sympathique smiley..


                  • Pauline pas Bismutée 1er avril 07:58

                    @olivier cabanel
                     smiley


                  • Pauline pas Bismutée 1er avril 08:31

                    @la mandale ou rien
                    Salut Cyrus

                    Juste pour te dire de faire attention et de surveiller tes arrières (je ne peux m’étendre ici). Les bêtes débusquées et blessées sont les plus dangereuses ; continue à caresser dans le sens du poil (je crois que c’est ta meilleure protection), tu peux même commencer à m’insulter à travers le site, tu n’as peut-être plus le choix (et tu sais que ce sont les débilités mon égard qui me font le plus sourire !)

                    Joue le jeu, mais fais attention à toi et reste parano (on est une poignée à avoir compris)

                    PS parce que on ne peut pas dire que c’est à cause de moi que certains articles ne passent pas, hein Cyrus ? (de plus en plus bizarre ce niveau de bêtise, quand même….fais attention !)

                     smiley


                  • njama njama 2 avril 10:28

                    @Pauline pas Bismutée
                    Mais il faut vivre près de la mer...

                    Toute les usines de désalinisation de l’eau de mer se trouvent en bord de mer, normal non ? à moins de se compliquer la vie, lol...

                    La grosse différence entre cet ECO-DISTILLATEUR (celui présenté est d’une taille « domestique ») qui fonctionne par simple évaporation, et les usines de désalinisation qui fonctionnent selon 3 principes physiques différents : la distillation - l’osmose inverse - l’électrodialyse, est qu’il coûte très peu cher, et qu’il n’a pas besoin d’autre énergie que celle solaire naturelle, sauf pompage de l’eau de mer à plus grande échelle, et ensuite stockage

                    Ci-dessous dans un village corse, le procédé est celui de l’osmose inverse, eau mise sous pression... puis ensuite filtrage, et reminéralisation de l’eau ??? (pourtant l’eau de pluie est aussi un produit de l’évaporation des océans, et elle est particulièrement douce, je ne connais personne qui est mort ou tombé malade d’en avoir bu, pareil pour la neige.)... les eaux minéralisés sont toutes des eaux de source.

                    France : Au Cap Corse, une usine de désalinisation de l’eau de mer, seule solution pour avoir de l’eau potable
                    https://www.challenges.fr/videos/france-au-cap-corse-une-usine-de-desalinisation-de-leau-de-mer-seule-solution-pour-avoir-de-leau-potable_q5srfsu


                  • Pauline pas Bismutée 3 avril 15:24

                    @njama
                    Rebonjour Njama,
                    Le ’vivre prés de la mer’ était « tongue in cheek », mais, plus sérieusement, il y a aussi les frais de transport a prendre en considération.
                    Aucune indication de la provenance de l’eau sur « nos fontaines » (seulement « reverse osmosis »). Je suppose donc désalinisation...


                  • njama njama 3 avril 16:09

                    @Pauline pas Bismutée
                    « reverse osmosis »

                    Normalement désalinisation par membrane osmotique, ou/+ filtrage, reminéralisation (comment ? sur quels critères ? avec quels minéraux « additifs » ?... )
                    Le lieu de puisage en rivière, eau de mer, lac, compte évidemment, est-il loin de source(s) de pollution, genre une rivière qui se jette à proximité ? rejets industriels, puisage à quelle profondeur ?...
                    Les frais de transport existent aussi pour notre eau du robinet, ou pour de l’eau de source en bouteilles... c’est un critère, mais c’est le coût final qui importe.

                    Pour le puisage en eau de mer, il doit idéalement se faire à une certaine distance du rivage, à une certaine profondeur, environ dans les 20 mètres, à un endroit où il y a beaucoup de courants marins, donc dans une « eau vive » d’une certaine façon...
                    Le filtrage qui se fait en général à 0,2 micron sert essentiellement à ôter des particules diverses en suspens, plancton ou autres, car dans l’eau de mer les bactéries ne peuvent pas survivre dans une (saumure) eau à 35 ou 36 grammes de sel par litre, c’est pour cela que dans l’eau de mer il n’y a pas de vie bactérienne ou virale, sauf pollution prés des côtes, là où les rivières se rejettent,et où eau douce et eau de mer se mélangent, où la salinité est faible.


                  • njama njama 3 avril 16:23

                    @Pauline pas Bismutée

                    L’eau de mer n’est pas toxique (sauf si elle est sale), on peut en boire mais par petites quantités sans dépasser un litre par jour... Beaucoup de naufragés en sont morts de ne pas le savoir... c’est trop bête non ?
                    Alain Bombard (si ce nom de dit qqch) a traversé l’atlantique sans eau douce en 58 jours...
                    Et si tu veux tout savoir, ou tout plein sur l’eau de mer, sur ces incroyables vertus, les travaux de René Quinton qui ont été « boudés » par la médecine après la première guerre mondiale ont ressuscité au Guatemala...
                    Ô miracle !

                    EAU DE MER MYSTÈRE ET GUÉRISON Documentaire de Carlos Bussenius
                    AGUA DE MAR Misterio y Sanacion est un documentaire réalisé en 2016 par Carlos Bussenius, cinéaste chilien, et son équipe de COSMOVISION.

                    Au gré de va et vient entre deux époques, la nôtre au Nicaragua et celle de René Quinton en France, il nous amène à nous interroger sur le pourquoi de l’oubli de cette thérapie marine découverte par Quinton qui aujourd’hui, au Nicaragua, a retrouvé la pleine reconnaissance qu’elle mérite. C’est un dialogue entre 2 époques et 2 contextes qui se font écho. C’est un peu l’histoire d’un ancêtre condamné à l’oubli, dont les arrière-petits-enfants « terribles » auraient retrouvé le vrai message qu’ils transposent de nos jours sur un autre continent, de l’autre côté d’un océan. Ce documentaire magnifique et poétique pose de vraies questions auxquelles il donne sa réponse. Mais avant tout, il nous interroge sur le fonctionnement de notre propre système de croyance. Y témoignent des médecins, des universitaire, le Doyen de la faculté de médecine de Managua, mais aussi des patients traités à l’eau de mer et des étudiants qui viennent se former au Nicaragua. Beaucoup de ces témoignages sont touchants de vérité et de simplicité. C’est film riche en informations est mené tel une enquête, avec un tempo et une trame qui tout doucement nous emmènent en voyage au gré des flots, dans un espace reposant, simple et beau. C’est le fruit de 3 ans de travail d’une équipe de production qui s’est lancée dans ce projet sans financements. Reste à lui dire MERCI pour ce beau moment qu’elle nous invite à passer.

                    https://www.youtube.com/watch?v=rPVEMeFPYec



                  • John John 3 avril 16:40

                    Njama salut !

                    « sur l’eau de mer, sur ces incroyables vertus »

                    Quand j’étais à l’armée j’avais un pote qui venait de Nouvelle-Calédonie, de Lifou exactement ... Il me racontait comment une fois par an ils allaient se purger ... Ce jour là ils allaient complétement dévêtus sur la plage avec chacun un récipient et buvaient l’eau de mer ... Ils faisaient même leur besoin sur place ... Apparemment c’était une des traditions de chez mon pote ...


                  • John John 3 avril 16:48

                    Njama,

                    J’ai trouvé ça ...


                  • John John 3 avril 17:02

                    Njama,

                    Il en parle aussi ...

                    « Agathe, qui tient le camping où nous sommes, me raconte qu’en plus des médicaments du docteur, on utilise ici encore largement les plantes médicinales. Chaque année, la famille fait la purge : pour se purifier de touts les cochonneries ingurgitées, il ne faut boire, toute la journée, que de l’eau de mer mélangée à deux plantes ou écorces. Elle explique aussi que dans la tribu, les objets n’appartiennent pas à un propriétaire. Le linge qui sèche sur un fil peut très bien être pris par le cousin et pas par le fils, par exemple. Il n’existe d’ailleurs pas, si j’ai bien compris, de déterminant possessif en drehu. »



                  • njama njama 3 avril 17:13

                    @Géronimo howakhan et John
                    Merci pour les infos
                    Perso, j’en ai acheté une poche de 20 litres filtrée qui provient des Baléares
                    Vu que l’eau de mer c’est 36 gr / litre en hypertonique, et en isotonique 9 gr / litre il suffit de la couper avec une eau de source (de préférence) à proportion de 1/4, 3/4, ce qui fait 80 litres en isotonique.

                    et j’en consomme régulièrement... un peu tous les jours, à la demande
                    https://www.biovie.fr/fr/blog/ibiza-y-formentera-agua-de-mar-n217

                    Récolte du plasma marin aux Baléares
                    https://www.youtube.com/watch?v=zgWy3cdIRQE

                    La vidéo AU DE MER MYSTERE ET GUERISON Documentaire de Carlos Bussenius devrait vous passionner
                    @ partager sans modération... j’entrevois que c’est très important pour l’avenir du monde...


                  • Pauline pas Bismutée 3 avril 17:22

                    @njama,
                    @ Geronimo et John

                    Merci pour le lien, je vais regarder.

                    Ah, nos croyances…il y a un bon moment déjà j’avais mentionné l’histoire de ‘la recette’ des décoctions d’aiguilles de pins que les Indiens d’Amérique du nord avait donné aux navigateurs pour éviter le scorbut. De retour en Europe, les navigateurs se sont fait ramasser. Dommage ça aurait évité bien des futures victimes.….

                    Une autre histoire la survie en mer pendant 119 jours des quatre membres de « la Rose Noelle », catamaran parti de Picton en 1989 (au nord de l’île du sud de la Nouvelle Zélande) pour Tonga, mais qui s’est renversé après quelques jours…119 jours de survie en mer.

                    https://www.nowtolove.co.nz/news/real-life/the-rose-noelle-25-years-on-a-wifes-true-story-6929

                    Malheureusement Rick est décédé plus tard (tumeur au cerveau). Phil avait eu une opération cardiaque et ne devait manquer aucun jour sans  ses médicaments : il a survécu 119 jours sans eux, et sans beaucoup d’autres choses aussi. Et pan pour la médecine !!

                    PS plus tard j’ai fait (ou plutôt subi, mal de mer !) île du sud – Nouméa, quatre adultes, deux enfants, tous arrivés à bon port (après, c’est encore une autre histoire…)



                  • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 3 avril 17:42

                    @Pauline pas Bismutée

                     smiley


                  • John John 3 avril 19:49

                    Njama,

                    « j’en ai acheté une poche de 20 litres filtrée qui provient des Baléares »

                    Il y a un truc que je fais ... À chaque fois que je mange des huitres je récupère l’eau qui est dans le plat où ont été mises les huitres ouvertes ... Je mets l’eau dans une assiette creuse et Je rajoute du citron et je bois le tout ... Et ensuite derrière ça je verse du vin rouge dans cette même assiette et je bois (un genre de chabrol ) ... Pas de vin blanc ... C’est ma mère qui m’a enseigné ça ... Mon père n’aimait pas les huitres mais il buvait l’eau ... Ma mère nous a toujours dit que c’était bon pour le corps !  


                  • Pauline pas Bismutée 3 avril 20:03

                    @njama

                    Je viens de regarder la vidéo..c’est rassurant de constater une ouverture « aux différentes conceptions du monde ». Il y aurait beaucoup d’études a faire, quel dommage (comment se comporte alors la « bone marrow » durant les transfusions partielles, etc..). Une remarque (pas grave, mais au cas ou ça ferait peur smiley, ce n’est pas la « bombe » sodium-potassium mais la pompe Na-K, on aura compris !
                    En tout cas super intéressant, et c’est rassurant aussi, la bienveillance de certains commentateurs, merci aussi a Geronimo et John (les photos de la Nouvelle Calédonie, de bien beaux souvenirs...)
                     smiley


                  • njama njama 3 avril 23:44

                    @Pauline pas Bismutée
                    Comment se comporte la moelle épinière pendant des transfusions ... d’eau de mer en isotonique, j’en sais rien, ce que j’ai compris, c’est que cela peut remplacer les transfusions sanguines (avec leurs problèmes de compatibilité de groupes sanguins). Les intuitions des témoins de Jehovah sur le sujet ne sont peut-être pas si stupides au fond, à ceci près qu’ils invoquent une autre raison biscornue, qu’ils ne comprennent peut-être pas eux-mêmes sous l’angle de la raison.
                    Je vois deux problèmes, et d’une c’est que en cas d’hémorragie le plasma isotonique peut se substituer très vite, immédiatement, au sang sans artifices chimiques, René Quinton l’avait démontré, au Nicaragua ils ont reproduit l’expérience sur des chiens, qui une fois sortis de leur anesthésie, se remettent à gambader comme si de rien n’était... ou presque. C’est ouf, non ?
                    Le milieu marin et le milieu sanguin sont très similaires, c’est la grande découverte de René Quinton ! de son intuition vérifiée ensuite par l’expérience !
                    Et de deux, pour ce qui est des globules rouges (produits par la moelle épinière) qui transportent l’O2

                    j’imagine qu’elles se reforment dans le sang spontanément, que certaines étaient latentes en formation — leur vie est courte il me semble (faudrait que je vérifie) , et qu’ensuite le sang reprend sa place un peu à la fois avec tous les éléments qu’il comporte, que l’eau elle-même (H2O) apporté du milieu marin est excrétée doucement par les reins, le principal étant de ne pas tomber en hypotension grave, car le cœur n’y résisterait pas comme d’autres fonctions vitales qui partiraient en guidouilles fatales à vitesse grand V. Les leucocytes eux se baladent partout dans le corps contrairement aux globules rouges, ils peuvent traverser les membranes cellulaires, justement pour aller se coller « là » où il y a des infections, des blessures...


                  • njama njama 3 avril 23:59

                    @Pauline pas Bismutée

                    comme je te sens passionnée, cadeau !

                    « L’EAU DE MER MILIEU ORGANIQUE, constance du milieu marin originel, comme milieu vital des cellules, à travers le série animale ».
                    Par René Quinton, Assistant du Laboratoire de Physiologie pathologique des Hautes Études, au Collège de France.

                    Paris MASSON ET Cie ÉDITEURS Librairie de l’Académie de Médecine,(1904)

                    EN PDF sur ce lien : http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=2&ved=0CE4QFjAB&url=http%3A%2F%2Fwww.vliz.be%2Fimisdocs%2Fpublications%2F214765.pdf&ei=1vGCU8fEL8SI0AWpmoDoCA&usg=AFQjCNEHRXTw94oXoyuxi0IBXFVQ_bK21A&bvm=bv.67720277,d.d2k

                    on peut le trouver ré-édité aussi, ou en occase...
                    C’est tout cela qui a été repris par l’Université libre de Managua


                  • njama njama 4 avril 00:08

                    @Pauline pas Bismutée

                    Autre lien, au cas où http://www.vliz.be/imisdocs/publications/214765.pdf

                    (page 183 du PDF ou 171 du livre)
                    « Les globules rouges eux-mêmes, malgré leur apparence de mobilité et de diffusion, sont limités comme champ de vie à un système vasculaire clos, ne représentant que le douzième en poids de l’organisme. Le globule blanc seul, par son pouvoir de diapédèse lui rendant perméables les parois, vit essentiellement de la vie générale de l’organisme, au contact des tissus, dans toutes les régions de l’économie. Il doit être considéré par excellence comme le témoin du milieu vital. »

                  • troletbuse troletbuse 31 mars 14:02

                    Visite de Tarlouzette à Savines le Lac

                    Toutes les routes bloquées sauf pour les admirateurs de la LREMie. Ils ont eu peur qu’il n’y ait pas assez de place pour ses supporters smiley

                    Ecotaxe sur l’eau annonce Le Poudré

                    Photo de l’alpiniste BHL : délirante

                    Excellente vidéo de 13mn

                    https://crowdbunker.com/v/dqsrwSW35q


                    • olivier cabanel olivier cabanel 31 mars 19:40

                      @troletbuse
                      merci pour ce régal !
                       smiley


                    • L'apostilleur L’apostilleur 1er avril 09:57

                      @ l’auteur 

                      « ...s’il faut en croire Marillys Macé... pour rénover les 850 000 km du réseau d’eau potable il faudrait 6 milliards.. »

                      Elle indique (votre lien) que Suez et Véolia sont mieux armés pour lutter contre les fuites que les petits villages qui ont repris leur gestion de l’eau. 

                      Cash investigation avait soulevé le scandale de l’eau dont le responsable n’était pas L’Etat mais les magouilles entre élus locaux et industriels de la distribution de l’eau. 

                      Élise Luc et ne pratiquait pas la diversion. 


                      • olivier cabanel olivier cabanel 1er avril 11:13

                        @L’apostilleur
                        oui bien sur...
                        je voulais simplement faire remarquer que macron offre « généreusement » 180 millions alors qu’il faudrait au moins 6 milliards...
                        ceci n’a rien a voir avec les magouilles incontestables dénoncées par cash investigation...et les analyses pertinentes d’Elise Lucet


                      • L'apostilleur L’apostilleur 1er avril 14:32

                        @olivier cabanel
                        Plutôt que de verser ces 180 millions, ( à qui d’ailleurs aux industriels ?) il aurait été préférable de mettre de l’ordre chez les responsables magouilleurs, conseils régionaux, municipalités...
                        Les finances publiques ne sont pas là pour colmater les malversations marseillaises !!
                        Macron a bon dos ici, il ne faut pas tout mélanger. 


                      • olivier cabanel olivier cabanel 2 avril 10:49

                        @L’apostilleur
                        je crois qu’il va être difficile de vous ouvrir les yeux...
                        tant pis
                         smiley


                      • L'apostilleur L’apostilleur 3 avril 08:50

                        @olivier cabanel
                        Si vous pourriez.
                        Vous auriez pu puiser dans les innombrables autres motifs d’insatisfactions présidentielles. 
                        En choisissant votre sujet sur le dos du Président, vous donnez en réalité de l’eau au moulin des jacobins.
                        La décentralisation est utilisée par des industriels qui monopolisent l’eau depuis des décennies et une armée mexicaine de fonctionnaires qu’on a vu corrompus parfois.


                      • cétacose2 1er avril 10:55

                        Et voilà que Macron veut nous faire boire l’eau de nos chiottes . C’est sans doute une bonne solution pour soigner les problèmes engendrés par le virus Pfizer et son vaccin accessoire . En attendant , les gros paysans ont sa bénédiction pour gaspiller la bonne eau qui circule sous nos pieds ....


                        • chantecler chantecler 1er avril 11:24

                          @cétacose2
                          Les « gros paysans » ...
                          Ca fait belle lurette qu’ils puisent dans les nappes phréatiques , qu’ils pompent dans les cours d’eau et s’approprient l’eau des puits restants .
                          Vous ne pensez tout de même pas qu’ ils arrosent leurs cultures avec de l’eau payée aux concessions et au tarif particulier ?


                        • charlyposte charlyposte 1er avril 11:39

                          @cétacose2
                          J’imagine déjà l’eau de chiottes BIO...A.O.P...A.O.C ET TUTTI QUANTI smiley


                        • charlyposte charlyposte 1er avril 11:33

                          Combien de milliards de bouteilles d’eau par an aspirées dans les nappes phréatiques franco-Française ???


                          • alinea alinea 1er avril 14:44

                            L’eau perdue de la fuite des canalisations, elle est perdue pour l’homme ! on s’en fout, la Nature la récupère, il ne faut pas s’inquiéter : partout où l’on n’est pas, tout va beaucoup mieux !

                            Dans mon jardin, j’ai un puits, un puits qui n’a jamais tari de mémoire d’homme ; mais, certes, depuis 2002, exceptée une petite inondation en 201O, nous n’avons pas eu « d’excès » d’eau ; or cela fait trois ans que mon puits tarit fin juillet... adieu potager. Ce n’est pas la faute à Voltaire ni la faute à Rousse eau, mais la veine qui alimentait mon puits venait du village, or, ce village a été racheté par quelques braves gens friqués et citadins qui « adooorent » se baigner l’été... des piscines ? tu en veux ? En voilà...

                            Et je n’ai plus d’eau pour mon jardin, mais les beaufs bobo se baignent ; ça me console.

                            Alors l’eau, elle ne se perd pas... elle se pollue, elle s’utilise à des fins futiles, elle se gaspille dans des cultures inadéquates...

                            Certes ces habitudes se sont prises quand il y avait de l’eau en excès, mais l’homme est lent à s’adapter... le temps qu’il s’y mette nous serons revenus à une période d’excès !!

                            Quant aux chiottes secs, quand je suis arrivée dans les Cévennes il n’y avait aucune « toilette » à l’intérieur des maisons : la merde humaine à l’instar du lisier de cochon est l’engrais le plus puissant qui soit// on le gaspille en polluant l’eau potable. Récupéré au fond du jardin, ça faisait de belles patates !

                            Seul bémol et de taille, c’est qu’avec ce que bouffent les gens, avec la chimie qu’ils ingèrent, leur engrais devient aussi nuisible que la chimie...

                            On est mal barrés les gars... vous le savez ?


                            • charlyposte charlyposte 1er avril 14:55

                              @alinea
                              BIG-PHARMA me souffle à l’oreille qu’il prépare une mixture pour augmenter la chiasse de gré ou de force !!! hum smiley


                            • Pauline pas Bismutée 1er avril 15:20

                              @alinea

                              Bonjour Alinea,
                              J’ai lu des trucs sur la décomposition des cadavres humains (non, pas mon sujet favori..), ils expliquaient qu’a cause de tous les produits qu’on ingurgite, elle est maintenant plus lente..
                              (Il parait qu’il y a maintenant des crématoriums en France qui utilisent l’énergie dé gagée par les crémations pour chauffer les piscines municipales..bon c’est autre chose, mais ça me gêne un peu..)


                            • cétacose2 1er avril 16:41

                              @alinea
                              Bonjour ,dans un bled pourri qui s’appelle Le péage de Roussillon et surnommé Kébab City il y a une petite entreprise de mécanique qui puise pendant tout l’été depuis 50 ans dans la nappe à 18 mètres pour arroser les toits des ateliers de jour et de nuit , pour les refroidir . Les toits étant bien sûr en amiante et l’eau qui dégouline retourne ,heureusement à la nappe néphrétique Merci pour nos reins....


                            • alinea alinea 1er avril 16:56

                              @cétacose2
                              Oui, l’eau se pollue, on est bien d’accord !
                              Le problème c’est qu’on nous a inventé une société de chacun pour soi parce que on le valait bien, personnellement je n’ai jamais adhéré, maintenant il faut se battre contre ceux qui abusent.
                              Il faut pousser un cri pour arrêter ce délire ! ce gus n’a aucun droit particulier, si ?


                            • alinea alinea 1er avril 17:03

                              @Pauline pas Bismutée
                              Moi ça ne me gêne pas du tout, parce que la crémation par gas oil interposé m’a toujours dégoûtée.
                              En revanche si l’énergie peut servir à chauffer les immeubles des pauvres, pourquoi pas ? de mon temps on trouvait très progressiste de chauffer un quartier « moderne » entendre immeubles qui deviendraient zones à risques dans le temps, étaient chauffées par le brûlage des poubelles.
                              je n’ai rien contre la récupération. Je ne déifie pas l’humain, encore moins quand il est mort.
                              Qu’on s’en serve, je trouve ça très bien, et si mon corps peut servir à quelque chose, je trouve ça très bien ; ma spiritualité inclut le basique matériel ! Nous sommes dans un cycle...


                            • Pauline pas Bismutée 1er avril 18:11

                              @alinea
                              Oui, tu as raison, mon ’ressenti’ n’a pas de sens du point de vue ’écologique’...
                              On a chacun nos trucs qui ’coincent’ quelque part, et pour moi le ’recyclage’ des corps humains, j’ai du mal...c’est vraiment un truc qui me perturbe...(expériences ’traumatisantes’...va savoir..)


                            • njama njama 2 avril 13:14

                              @Olivier Cabanel, @ tous...

                              Une vidéo qui mérite à mon sens le détour !!!! en anglais, sous-titres en français

                              La Pénurie d’Eau est un Mensonge à l’Échelle Planétaire - Deborah Tavares et Pal Pauer.

                              https://www.youtube.com/watch?v=sTYnSwEIMBs

                              Pal Pauer est Geologist Hydrologist... il a travaillé un peu partout dans le monde...

                              Autres liens sur odysee et crowbunker dès fois que elle disparaitrait de YT au fond d’un puits sans fin... pour des raisons complotistes, euh non, de comploteurs

                              https://odysee.com/@emanou:a/La-P%C3%A9nurie-d%27Eau-est-un-Mensonge-%C3%A0-l%27Echelle-Plan%C3%A9taire---Deborah-Tavares-et-Pal-Pauer:47

                              https://crowdbunker.com/v/qNo2ST2FoF

                              L’eau primaire

                              https://primarywater.org/


                              • njama njama 2 avril 13:30

                                http://primarywaterinstitute.org/

                                La Pénurie d’Eau est un Mensonge à l’Échelle Planétaire - Deborah Tavares et Pal Pauer.

                                A recent study documented the presence of vast quantities of water locked far beneath the earth’s surface. That study confirmed « that there is a very, very large amount of water that’s trapped in a really distinct layer in the deep Earth… approaching the sort of mass of water that’s present in all the world’s ocean »
                                Scientific American

                                (traduction) Une étude récente a documenté la présence de vastes quantités d’eau enfermées loin sous la surface de la terre. Cette étude a confirmé « qu’il y a une très, très grande quantité d’eau qui est emprisonnée dans une couche vraiment distincte dans les profondeurs de la Terre... se rapprochant du type de masse d’eau présente dans tous les océans du monde »
                                Scientifique Américain


                              • joletaxi 2 avril 13:34

                                @njama
                                prenez n’importe quel sujet, vous constaterez les mêmes mensonges, exagérations, c’est une méthode bien éprouvée, et en plus c’est vendeur, les Philipulus de plateau s’en donnent à coeur joie

                                l’eau est disponible, ,chez nous , en abondance, le problème est la gestion

                                j’ai habité un moulin datant du XI siècle
                                des zozos verts militaient pour me faire abattre le barrage, car voyez-vous, la rivière devait retrouver son cours baturel
                                cette bande de crétins a bien failli réussir, heureusement le site était classé

                                bande d’ignares , malfaisants

                                mais le sujet est réglé non, une nouvelle taxe
                                on ne peut quasi plus se chauffer, se déplacer devient inabordable, habiter va coûter une blinde avec les normes, la bouffe devient aussi très chère, de toute façon les sans dents ne peuvent déjà plus bouffer de viande, maintenant se la ver va devenir problématique

                                bande de salopards


                              • Lynwec 2 avril 13:42

                                @njama

                                Sur quel sujet n’ont-ils pas menti serait la question à se poser . Tout tourne autour de leur planche à billets qui perd ses boulons et des trous budgétaires à combler que ça occasionne, le tout provisoirement résolu en tapant au portefeuille sur le plus grand nombre (car l’esprit de partage et eux, ça ne fonctionne que pour partager la dette, pas les bénéfices...)

                                Gageons qu’une fois tous ces vampires passés aux rayons ultraviolets, apparaitront de nulle part des dizaines de brevets qui nous paraîtront miraculeux, longtemps mis au placard, leurs inventeurs « écartés », car risquant de perturber le gavage-esclavage autour des énergies fossiles .



                              • njama njama 2 avril 13:58

                                erreur, mon post :

                                Cette vidéo est une BOMBE... AQUATIQUE smiley

                                à faire péter ces « stupides bassines » ... et autre barrages « stupides »...


                              • njama njama 2 avril 16:51

                                ça soulève la question de l’origine de l’eau ! et du cycle de l’eau...

                                Atmospheric cycle driven by solar energy vs Primary water cycle driven by earth energy
                                Primary Water is created deep within the Earth from the synthesis of hydrogen and oxygen. Under tremendous pressure from Earth’s internal heat, H2O, in the form of vapor, is forced upward through rock fissures (weakest areas of Earth’s crust) becoming liquid as it cools. Primary Water is forced upward, while atmospheric water is subject to the effects of gravity and flows downward.

                                (trad.) L’eau primaire est créée au plus profond de la Terre à partir de la synthèse de l’hydrogène et de l’oxygène. Sous l’énorme pression de la chaleur interne de la Terre, H2O, sous forme de vapeur, est poussé vers le haut à travers les fissures rocheuses (les zones les plus faibles de la croûte terrestre) et devient liquide en se refroidissant. L’eau primaire est forcée vers le haut, tandis que l’eau atmosphérique est soumise aux effets de la gravité et s’écoule vers le bas.

                                schéma :
                                http://primarywaterinstitute.org/images/pdfs/PWI_poster_rev7-29-18.pdf


                              • Xenozoid Xenozoid 2 avril 17:07

                                @njama

                                avec le temps j’avais oublié , que l’eau primordial est en fait la seule eau,d’ailleur peut etre que la vie aussi... rien ne se crée tout se transforme, certain ajoutent même que la bio masse ne change pas,elle reste constante ,ils ont aussi trouvés qu’il y avait plus de vie sous terre que’à la surface, même a + kilometres.....spannend


                              • njama njama 2 avril 17:09

                                Primary water advantages :
                                • Provides excellent quality, clean, unspoiled water
                                • Is fresh and not subject to pollution or surface radiation
                                • Is created under pressure, so that it comes near the surface by itself, incurring less pumping costs
                                • Never dries up
                                • Unlike groundwater, is not subject to the effects of drought
                                • Does not cause subsidence like some groundwater wells
                                • Refills depleted groundwater supplies from below in some instances
                                • Is plentiful and replenishable
                                • Water can be localized to meet the water needs of individual communities
                                • Horizontal drilling rigs can benefit fish and wildlife by refilling dried up streams and lakes. Primary water was used to refill dried up lakes such as Lake Elsinore (which went dry in the 1950s).
                                • Primary water wells can now be used to supplement existing water transport systems like the California aqueduct

                                https://primarywater.org/

                                Principaux avantages de l’eau primaire :
                                • Fournit une eau d’excellente qualité, propre et intacte
                                • Est fraîche et non soumise à la pollution ou aux radiations de surface
                                • Est créée sous pression, de sorte qu’elle s’approche de la surface par elle-même, entraînant moins de coûts de pompage
                                • Ne s’assèche jamais
                                • Contrairement aux eaux souterraines, n’est pas sujette aux effets de la sécheresse
                                • Ne provoque pas d’affaissement comme certains puits d’eau souterraine
                                • Remplit les réserves d’eau souterraine épuisées par le bas dans certains cas
                                • Est abondante et réapprovisionnable
                                • L’eau peut être localisée pour répondre aux besoins en eau des communautés individuelles
                                • Les plates-formes de forage horizontales peuvent profiter aux poissons et à la faune en remplissant les cours d’eau et les lacs asséchés. L’eau primaire a été utilisée pour remplir les lacs asséchés tels que le lac Elsinore (qui s’est asséché dans les années 1950).
                                • Les puits d’eau primaire peuvent maintenant être utilisés pour compléter les systèmes de transport d’eau existants comme l’aqueduc de Californie


                              • joletaxi 2 avril 17:17

                                @njama

                                on suppute que sous la couche des réserves conventionnelles, il y a des rivières qui se jettent directement dans les fonds profonds en mer, allez savoir ?

                                mais une petite période de relative sécheresse est une catastrophe biblique(en Belgique toutes les rivières sont en niveau d’alerte)
                                à noter uassi que nous avons une chance de pendu, car cet hiver nous avons profité d’une douceur bienvenue, les ricains les russes, les chinois, les indiens les japonais eux ont bien profité de ces froids que sur tous les plateaux TV le perroquet implore
                                quant à la neige, l’hémisphère nord voit son enneigement augmenter d’année en année,une catastrophe, on vous dit

                                bande de salopards


                              • njama njama 2 avril 18:14

                                @joletaxi
                                Le stress hydrique (une demande qui dépasse la quantité d’eau disponible à un moment T de l’année) pour faire peur aux gens ? alors qu’il n’est que question de gestion de l’eau...
                                C’est surtout que les épisodes de sécheresse remettent en cause le modèle d’agriculture en vogue depuis quelques décennies... chasse gardée des semenciers, de l’agrochimie, de l’agro-industrie qui demande des produits (céréales, tomates, ...) tous conformes, calibrés, (donc nécessité commerciale de semences hybrides)... et l’État, l’U€, veillent au grain (c’est le cas de le dire) pour protéger les intérêts des multinationales, des marchés, des actionnaires, et des filières de production.
                                Mais chut, c’est la faute de l’eau ! pas du modèle d’agronomie... 
                                Les sols meurent ou sont à l’agonie en raison de tous les intrants, pesticides, fongicides, engrais,... de fait ils ne retiennent plus l’eau de pluie, ou d’irrigation. L’agronome Claude Bourguignon l’a démontré https://www.dailymotion.com/video/x29h1wc
                                Les variétés cultivées (des semences hybrides F1 par croisement de 2 variétés, ou par hybridation de 2 OGM, donc non reproductibles) sont peu adaptées à la sécheresse, contrairement à des variétés anciennes qui s’adaptent au sol, au climat, deviennent résistantes aux maladies et avec un peu de patience donnent de meilleurs rendements, avec un arrosage très très limité, parfois inexistant sauf un peu aux débuts des semis.


                              • njama njama 2 avril 18:20

                                Cette vidéo vaut le détour pour ceux qui ne le connaissent pas encore, il a tout compris...
                                un petit bonheur de l’écouter, un esprit frappé au coin du bon sens

                                Pascal Poot : produire et transmettre des semences naturellement résistantes (VM) (15’14)
                                https://www.youtube.com/watch?v=mSKdkHoKmaY

                                Son site https://www.lepotagerdesante.com/


                              • cétacose2 2 avril 16:59

                                Aujourd’hui c’est l’eau ,demain ce sera l’air......


                                • Pauline pas Bismutée 2 avril 17:04

                                  @cétacose2
                                  C’est déjà l’air !
                                   smiley


                                • njama njama 2 avril 17:24

                                  December 8, 2020
                                  Wall Street Begins Trading Water Futures as a Commodity
                                  Fields in California’s Central Valley agricultural region.

                                  Fields in California’s Central Valley agricultural region. California Department of Food and Agriculture

                                  Wall Street has begun trading water as a commodity, like gold or oil. The country’s first water market launched on the Chicago Mercantile Exchange this week with $1.1 billion in contracts tied to water prices in California, Bloomberg News reported.
                                  ...

                                  https://e360.yale.edu/digest/wall-street-begins-trading-water-futures-as-a-commodity

                                  en français

                                  https://e360-yale-edu.translate.goog/digest/wall-street-begins-trading-water-futures-as-a-commodity?_x_tr_sl=en&_x_tr_tl=fr&_x_tr_hl=fr&_x_tr_pto=sc

                                  et ces grandes bassines, de la spéculation sur l’eau ???


                                  • joletaxi 2 avril 17:40

                                    @njama

                                    cela ne date pas d’hier,car il existe dans ces régions de nombreuses structures plus ou moins « citoyennes » pour partager l’eau
                                    il y a eu un film célèbre sur le sujet
                                    mais si on se penche sur la façon dont l’eau est gérée en France....
                                    mais une bonne taxe va régler tout ça

                                    pourquoi pas une académie des fontainiers, bebette a surement encore un paquet de pognon à gaspiller à des clowneries ?


                                  • Lynwec 2 avril 17:42

                                    @njama

                                    On n’en est pas encore à taxer l’air qu’on respire, mais ils doivent y penser, soyez-en surs ...


                                  • Pauline pas Bismutée 2 avril 18:08

                                    @Lynwec

                                    En Asie, dans les endroits très pollués, il commence a y avoir des « smog free zone » des ’zones sans pollution de l’air’, en général dans des « malls » (les grands trucs qui regroupent plein de magasins).
                                    Les pauvres, z’ont qu’a respirer une fois sur deux, hein, déjà qu’ils bouffent pas beaucoup...
                                     smiley


                                  • Lynwec 2 avril 18:18

                                    @Pauline pas Bismutée

                                    Métier d’avenir à conseiller à vos descendants : professeur d’apnée longue...


                                  • Pauline pas Bismutée 2 avril 18:48

                                    @Lynwec
                                    Bonne idée, surtout qu’ils vivent déjà au bord de la mer...
                                     smiley


                                  • njama njama 2 avril 19:13

                                    @ Olivier Cabanel

                                    De où sort cette photo en illustration de votre article ?

                                    https://www.agoravox.fr/local/cache-vignettes/L620xH465/canalisation_d_eau-daec7.jpg

                                    La canalisation paraît être de nature métallique (fonte ?)... elle n’aurait pas résisté à l’oxydation, ce qui n’est guère surprenant... économie de bout de chandelle ?

                                    ce qui n’arriverait pas sur des canalisation en grès comme on en faisait avant !

                                    Un tuyau en grès (anglais : Vitrified clay pipe, VCP) est un tuyau fabriqué à partir d’un mélange d’argile et de shale qui a été soumis à une température élevée pour obtenir une vitrification, ce qui donne une céramique dure et inerte.

                                    Le tuyau en grès est couramment utilisé dans les conduites de collecte des égouts gravitaires en raison de sa longue durée de vie et de sa résistance à presque toutes les eaux usées domestiques et industrielles, en particulier l’acide sulfurique généré par le sulfure d’hydrogène, un composant courant des eaux usées. Seuls l’acide fluorhydrique et les déchets caustiques hautement concentrés sont connus pour attaquer le tuyau en grès1. Ces déchets ne seraient pas autorisés à être rejetés dans un système municipal de collecte des eaux usées sans un prétraitement adéquat2.

                                    Le tuyau d’argile est utilisé dans les réseaux d’égouts sanitaires depuis au moins 5 000 ans

                                    https://fr.wikipedia.org/wiki/Tuyau_en_gr%C3%A8s

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article

Eau


Palmarès



Publicité