• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Gérard Collomb, le départ d’un seigneur

Gérard Collomb, le départ d’un seigneur

« Figure de la vie politique et du parti socialiste, il œuvra sa vie durant pour défendre ses idéaux de progrès et de fraternité, avec une érudition qui n’empêchait pas la franchise. » (communiqué de l'Élysée du 25 novembre 2023).

_yartiCollombGerardC01

C'est l'un de barons originels du macronisme qui vient de mourir ce samedi 25 novembre 2023 à Lyon à l'âge de 76 ans. Né le 20 juin 1947 à Chalon-sur-Saône, Gérard Collomb avait indiqué sur Twitter le 16 septembre 2022 qu'il souffrait d'un cancer de l'estomac. Il a reçu les hommages de nombreuses personnalités politiques, en particulier du Président de la République Emmanuel Macron, mais aussi de François Bayrou, Élisabeth Borne, Yaël Braun-Pivet, François Hollande, etc., et même Marine Le Pen.

L'hommage de Marine Le Pen n'est pas anodin, parce qu'à sa démission de Ministre d'État, Ministre de l'Intérieur, le 3 octobre 2018, Gérard Collomb avait prononcé des mots qui ont été par la suite repris ad nauseam par l'extrême droite : « C’est la loi du plus fort qui s’impose, des narcotrafiquants, des islamistes radicaux, qui a pris la place de la République. (…) Aujourd’hui, on vit côte à côte (…), je crains que demain, on vive face à face. », mais toujours en omettant la suite du discours où il appelait à adopter « une vision d'ensemble » pour éviter la ghettoïsation et « recréer de la mixité sociale », élément complémentaire bien sûr systématiquement effacé des discours de l'extrême droite qui, aujourd'hui, a le toupet d'associer cette déclaration supposée prophétique aux récents événements comme les émeutes à la suite de la mort de Nahel ou à l'assassinat de Thomas à Crépol le week-end dernier.

Gérard Collomb, qui tenait déjà ce genre de discours dès juin 2015 dans un discours au 77e congrès du PS, bien avant d'être ministre donc, avait refusé de débattre à l'époque des émeutes de cet été, probablement aussi à cause de sa maladie, car il refusait ce rôle de pseudo-prophète et se savait instrumentalisé par l'extrême droite. Du reste, la collombamania de Marine Le Pen était très nouvelle puisque lorsque l'ancien "édile" de Lyon officiait comme "premier flic de France", celle-ci réclamait à grands cris sa démission, notamment en janvier 2018 en fustigeant la « culture du déni » du ministre et son « angélisme de la vieille gauche ».

En fait, Gérard Collomb n'a jamais été un type normal chez les siens. Certes, professeur agrégé de lettres classiques, franc-maçon (qu'il se disait volontiers) et engagé au sein du parti socialiste dans les années 1970, il avait été élu jeune député de Lyon dès juin 1981, au lendemain de son 34e anniversaire, dans la foulée de la victoire de François Mitterrand à la Présidence de la République. Il était typique de ces élus socialistes vainqueurs de l'année. Mais c'était aussi le départ d'une très longue et prestigieuse carrière politique qui l'a amené à exercer les mandats de député de 1981 à 1988 (il a échoué aux législatives de 1988, 1993 et 1997), puis de sénateur de 1999 à 2017, et enfin, son bâton de maréchal, maire de Lyon de 2001 à 2020 sauf pendant son ministère (et président du Grand Lyon de 2001 à 2017). François Mitterrand l'a nommé au Conseil Économique et Social en 1994 (il y resta jusqu'en 1999) pour compenser sa perte de mandat parlementaire.

Conseiller municipal depuis 1977 (pendant quarante-six ans !), il avait tenté de conquérir la mairie de Lyon déjà en 1989 et en 1995, alors que c'était une forteresse de la droite classique voire traditionnelle. C'était justement en adoptant des positions barro-compatibles qu'il a pu séduire les Lyonnais et devenir le successeur de Raymond Barre, également dans un contexte de division du centre droit (comme Bertrand Delanoë en avait aussi bénéficié à Paris au même moment). Depuis une vingtaine d'années, prenant soin d'être un représentant attentif et reconnu des Lyonnais, il était devenu une sorte de "socialiste de droite", poisson volant étonnant qui était toutefois la raison de ses victoires municipales successives.

Très tôt, Gérard Collomb s'est converti au macronisme. Il voyait en Emmanuel Macron le moyen de rendre les socialistes plus adaptés à la réalité économique du monde nouveau. Il n'est pas exagéré de dire qu'il fut pour Emmanuel Macron un faiseur de roi, c'est d'ailleurs ce que le nouveau Président de la République a confié à l'oreille de son prédécesseur, François Hollande, quand il a pris ses fonctions le 14 mai 2017 : « Je lui dois tout. ».

_yartiCollombGerardC02

Oui, tout pour pouvoir être un candidat à l'élection présidentielle victorieux. Ce fut Gérard Collomb qui s'est occupé des parrainages des élus locaux alors qu'Emmanuel Macron n'a jamais su ce qu'était un maire (encore maintenant), et surtout, il a été l'entremetteur, précieux et crucial, pour convaincre François Bayrou de se rallier à la candidature d'Emmanuel Macron, ces quelques pourcentages de voix supplémentaires qui ont fait la différence dans la dynamique de campagne. Il a aussi obtenu du candidat marcheur de retirer de son programme la dépénalisation de certaines drogues, mauvais signal quand au contraire il faut plus d'autorité.

Lorsqu'il a rencontré des journalistes de "L'Express" le 24 novembre 2021 pour évoquer ses relations avec Emmanuel Macron, Gérard Collomb a lâché un peu d'amertume : « Je croyais qu’Emmanuel Macron était mon meilleur ami. Finalement, j’étais peut-être le dernier des naïfs. ». Au fil des mois pendant qu'il était Place Beauvau, Gérard Collomb s'est éloigné d'Emmanuel Macron. Il a été particulièrement affecté par l'affaire Benalla, dont il avait si peu d'information qu'il en était humilié, lui qui aurait dû être l'homme le mieux informé de France. Le 19 septembre 2018, renonçant à moyen terme à ses fonctions de ministre, il a annoncé qu'il comptait se représenter à la mairie de Lyon, prenant ainsi plus de recul. Après plusieurs tentatives de démission (l'Élysée les rejetait), il a enfin obtenu l'autorisation de quitter le gouvernement, et finalement de quitter la macronie. Le premier des ministres a donc perdu toute influence auprès de celui qu'il a fait roi.

Les relations se sont normalisées lorsque le Président de la République a remis à son ancien ministre les insignes d'officier de la Légion d'honneur le 8 mars 2022 dans la salle des fêtes du Palais de l'Élysée en présence entre autres de Brigitte Macron, François Bayrou, Christophe Castaner, Yann Cucherat, et de ses enfants Thomas, Alexandre et Anne-Laure et de nombreux élus lyonnais : « Votre secret, c’est le dépassement politique. Vous avez d’ailleurs beaucoup donné de votre santé. Vous êtes aussi cette voix qui n’a jamais peur de s’exprimer. Vous avez été un grand artisan de ce que fut ma victoire. Je sais, cher Gérard, tout ce que je vous dois. Élu Président de la République, c’est naturellement que je vous propose de devenir Ministre d’État. Par amitié, vous acceptez la charge. La tâche est difficile. Pendant vos dix-huit mois, vous n’avez cessé de penser à Lyon. C’est votre chair. Je voulais vous remercier de ce sacrifice. À la tête de ce ministère, vous avez œuvré sans relâche. (…) Je voulais vous dire que vous pouvez être fier de vos dix-mois mois à la tête du Ministère de l’Intérieur. J’ai toujours eu un ministre loyal, franc et déterminé. ».

Les élections municipales de 2020, dans un contexte de grave crise du covid-19 et de forte abstention, a été une catastrophe pour Gérard Collomb, un échec monumental : il était candidat à la présidence de la métropole de Lyon tandis que son poulain Yann Cucherat était candidat à la mairie de Lyon pour le compte de LREM. Finalement, en raison d'une liste LREM dissidente, il n'a obtenu que 17,3%, en quatrième place au premier tour pour les élections métropolitaines, et aux municipales, la liste LREM a été en troisième position avec 14,9%. Pour le second tour, la liste LREM a fait alliance avec la liste LR d'Étienne Blanc, mais cette alliance n'a pas suffi à écarter la victoire de l'écologiste Grégory Doucet.

C'est ainsi que la carrière politique de Gérard Collomb s'est achevée sur un goût d'inachevé, un peu dans cette impression qu'a donnée François Hollande, qui l'a longtemps fréquenté dans les couloirs du parti socialiste, dans son hommage : « Comme ministre, il n’eut pas le temps de traduire en actes sa lucidité sur les risques de fracturation de notre société. Gérard était doté d’une inépuisable ténacité, d’un rare courage et d’une vive intelligence. ».

Quant à l'Élysée, il a publié un communiqué très complet, en particulier : « Familier des joutes du parti socialiste, secrétaire national à de multiples reprises, responsable d’une des plus puissantes fédérations de France, il tenta d’imposer sa ligne sociale-démocrate, européenne, pragmatique et girondine, auprès des candidats socialistes successifs à la présidentielle. Car Gérard Collomb nourrissait moins une ambition personnelle qu’il ne menait une aventure de pensées et d’idées. Il fut l’un des artisans de l’approfondissement intellectuel entrepris par le parti socialiste, avec la création de la Fondation Jean Jaurès. Porteur de la figure de Saint-Simon, il croyait dans les forces du progrès pour changer la vie. (…) Le Président de la République et son épouse saluent avec chagrin la mémoire d’un ami cher, d’un maire qui voua ses talents exceptionnels de dialogue et d’imagination pour bâtir une ville à son image, d’un homme d’État qui incarnait l’ascension et l’autorité républicaines. ».


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (25 novembre 2023)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Gérard Collomb.
La démission de Gérard Collomb.
Gérard Collomb se prend-il pour le Président de la République ?
Le premier gouvernement d’Édouard Philippe.
Le deuxième gouvernement d’Édouard Philippe.
La réforme des institutions, côté Place Beauvau.

 


Moyenne des avis sur cet article :  1/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

35 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 26 novembre 2023 17:04

    Pas tous les jours qu’on a le plaisir d’enterrer un macronneux...

    More nouilles ! smiley


    • hans-de-lunéville 1 26 novembre 2023 17:29

      @Clocel
      et double cassoulet !!!


    • Seth 26 novembre 2023 20:34

      @Clocel

      Un « seigneur. ».. ; :-P Tout de suite les grands mots chez ragogot pour désigner un renégat spécialiste de la forfaiture, vivante image du péèssisme français qui tourne son cul à tous les vents. Je pouffe. smiley


    • berry 26 novembre 2023 17:59

      Le sénateur qui a essayé de violer sa collègue est-il sataniste ?

      Il a écrit des livres pour enfants pour le moins étranges. Sur l’un d’entre eux figure le commentaire d’un des rares lecteurs, en 2015 :

      "Attention. Livre gâché par plusieurs détails, notamment par le fait qu’une sorcière coupe les doigts des enfants pour les empêcher de sucer leur pouce."

      https://www.amazon.fr/L%C3%89nigme-Clef-Du-P%C3%A8re-No%C3%ABl/dp/2842381688#customerReviews

      C’est un livre d’horreur ou un livre pour enfants ?

      Ca rappelle la bande dessinée de l’autre taré Yves Saint-Laurent, « La vilaine Lulu ».


      • Seth 26 novembre 2023 20:39

        @berry

        On peut lui reprocher un tas de chose mais alors ça ! Je l’ai entendu dire plus d’une fois quand j’étais gamin, ça ne m’a pas perturbé le moins du monde.

        On m’a aussi plus d’une fois menacé de Ramponneau, ça n’a pas changé grand chose.

        Peut être même devrait-on s’y remettre pour dresser un peu les jésus actuels.



        • Seth 26 novembre 2023 20:30

          J’avais tout deviné. J’ai tout bon !!! smiley

          M’sieu, m’sieu, j’ai gagné quoi ? smiley


          • S. Lampion Grincheux 26 novembre 2023 23:16

            ’’ La politique est dégueulasse parce que les hommes qui la font la rendent dégueulasse. ’’

            Michel ROcard


            • Clocel Clocel 27 novembre 2023 09:06

              @Grincheux

              Et point de vue dégueulasserie il en connaissait un rayon ce pourri.


            • Seth 27 novembre 2023 17:03

              @Clocel

               Mais faut avouer qu’il était expert en auto-dérision. Ainsi il aurait au moins eu une qualité. CQFD


            • amiaplacidus amiaplacidus 27 novembre 2023 03:30

              Je me demande pourquoi je ne suis pas surpris que Rakoto fasse l’éloge d’une girouette plus préoccupée par sa carrière que d’agir utilement pour le bien-être de la majorité des Français, fusse au détriment de la petite minorité des Français gloutons et profiteurs.


              • S. Lampion Grincheux 27 novembre 2023 09:45

                @amiaplacidus

                Une oraison funèbre est rarement autre chose qu’un éloge.
                Imagine un article consacré à la dénonciation des méfaits d’un notable qui vient de passer l’arme à gauche.
                C’est la différence entre les articles et les commentaires. Même ici, et même pour les pires crapules, aucun média ne se risquera à dire : « cette saloperie de xxx vient de clamser, c’est pas trop tôt ! Bon débarras », même pour Hitler, on fait dans l’allusion, la métaphore, mais jamais dans le "brut de décoffrahe.


              • amiaplacidus amiaplacidus 27 novembre 2023 10:27

                @Grincheux

                Et croyez bien que c’est une chose que je regrette. Pourquoi ne pas dire clairement, après la mort de xxx, le monde est bien meilleur.
                Le conformisme et la bienséance me sortent par les trous de nez.

                Un salaud reste un salaud, en vie, lors de son décès et au cimetière.


              • S. Lampion Grincheux 27 novembre 2023 12:14

                @amiaplacidus

                c’est pour ça qu’il faut généraliser la crémation, pour détruire les germes


              • Fergus Fergus 27 novembre 2023 15:26

                Bonjour, amiaplacidus

                Il convient quand même de tempérer ce propos : si je me souviens bien, Collomb n’a pas quitté le gouvernement uniquement pour retrouver son fauteuil de maire, mais parce qu’il s’est trouvé en complet désaccord avec Macron sur la politique migratoire
                Jupiter était favorable à un accueil élargi de migrants alors que Collomb y était radicalement opposé au motif (en substance) qu’il est très difficile de renvoyer chez eux des personnes qui ont mis le pied sur notre sol.
                Sur ce coup-là ; Collomb n’a pas privilégié sa « carrière » mais clairement défendu ses convictions. Ce qui a rendu Macron furieux, lui qui ne veut voir dans son entourage que des valets serviles.


              • Seth 27 novembre 2023 17:28

                @Fergus

                Seriez pas péèssiste par hasard ? Vous trouvez toujours des (mauvaises) raisons pour les excuser en coupant les cheveux en 4. C’était un parasite et un nuisible typique de la sodem de droite en état de mort cérébrale, le reste tenant bon.

                Le mieux serait de s’éviter tout écrit après qu’il ait trépassé si on ne veut pas dire des « horreurs ». Et une bombe sur la cérémonie d’enterrement purifierait la fRance de toute une armée de fumiers venus faire les calotins. smiley


              • Fergus Fergus 27 novembre 2023 17:53

                Bonsoir, Seth

                Non, je n’ai jamais été PS ! Et je n’ai jamais apprécié Collomb.
                J’essaie simplement de porter le regard le plus objectif possible sur les faits et sur les hommes.
                Là, j’ai réagi au départ de Collomb, pas à son action à Beauvau dont le moins que l’on puisse dire est qu’elle a été quelconque, pour ne pas dire inexistante.
                Ce que j’ai voulu dire, c’est qu’il aurait pu faire pire s’il s’était plié à la volonté de Macron !


              • troletbuse troletbuse 27 novembre 2023 22:30

                @Fergus
                Déjà, aller servir Le Poudré, un peu comme vous, prouve son opportunisme. Faut pas chercher ailleurs.
                Et quand il a démissionné prouve encore plus sa lâcheté de rat qui quitte le navire !


              • Mon Gégé..

                G Collomb et Le brusque départ du ministère de l’’ intérieur .....

                Les Franc-maçons sont des gens bizarre . Ils donnent l’impression d’être informé de tous les complots et coups tordus .

                https://www.challenges.fr/france/quel-poids-des-francs-macons-sous-l-ere-macron_644187

                https://www.blog-des-arts.com/coups-de-trique/lyon-l-odieux-bal-des-francs-macons-gerard-collomb-et-georges-kepenekian

                https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Benalla

                ............./////////////


                • G Collomb avait raison de quitter le GVT Macron ....

                  Macron et Leyen c’est le couple politique le + CON depuis des siècles.

                  https://t.me/trottasilvano/31649

                  Des fois quand tu lis des news, tu te demandes si tu vis dans le même monde qu’eux. S’ils sont juste stupides, ou s’ils sont tous des psychopathes en puissance....


                  • amiaplacidus amiaplacidus 27 novembre 2023 08:23

                    @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot

                    Une autre hypothèse, plausible, c’est qu’ils soient, en même temps, stupides et psychopathes en puissance.


                  • S. Lampion Grincheux 27 novembre 2023 09:39

                    @amiaplacidus

                    Pourquoi « en puissance » ?

                    Le terme de « psychopathie » a disparu des classifications des maladiies mentales, mais il est toujours employé pour un trouble dit "de personnalité antisociale" qui n’est pas considéré comme une maladie mais comme le signe d’une personnalité pathologique qui s’exprime tout au long de l’existence.

                    Ce trouble psychologique, du ressort des psychologues,peut être associé à la schizophrénie ou la dépression bipolaire (autrefois "maniaco-dépressifs) du ressort des psychiatres.

                    La « psychopathie » concernerait 4% des hommes mais seulement 1% des femmes. 60% des personnes incarcérées sont des psychopathes. Il y aurait un lien causal entre personnalité psychopathique et délinquance.

                    La variante politique de la délinquance, c’est le syndrome d’hubris qui n’est pas une conséquence de l’exercice du pouvoir, mais un profil psychologique comportemental qui recherche son épanouissement par l’accès aux leviers institutionnels permettant la manipulation des autres.

                    On peut s’intéresser à la politique et être militant, s’engager, sans souffrir de ce trouble, mais les professionnels de la chose, eux, n’y échappe pas, et ça peut se traduire par des excès de zèle par rapport au cahier des charges qui leur a été fixé par les détenteurs d’autres pouvoirs comme ceux de la finance, de l’industrie et du commerce. et leur cas est d’autant plus.


                  • zygzornifle zygzornifle 27 novembre 2023 08:45

                    L’inspecteur Collombo


                    • zygzornifle zygzornifle 27 novembre 2023 08:45

                      Il œuvra sa vie durant pour défendre ses idéaux de progrès et de fraternité

                      LOL....


                      • amiaplacidus amiaplacidus 27 novembre 2023 12:01

                        @zygzornifle

                        Pourquoi LOL ? Alors que c’est la triste réalité.
                        C’est, malheureusement pour le peuple français, ce que pense la clique de l’Élysée du progrès et de la fraternité.
                        Retour au XIX siècle et vive la compétition, que le plus « fort » écrase le plus faible.


                      • S. Lampion Grincheux 27 novembre 2023 12:19

                        @amiaplacidus

                        pour ce qui est du rétablissement des privilèges, fiscaux en particulier, le retour va chercher des racines plus anciennes encore : sous l’ancien régime, les aristocrates ne payaeint pas d’impôts et dépensaient en faste ceux qu’ils prélevaient sur les producteurs
                        c’est une des raisons pour lesquelles la bourgeoisie a fait en sorte de faire table rase pour pouvoir évoluer (en utilisant la naïveté du peuple qui a cru que c’était pour lui).


                      • Seth 27 novembre 2023 11:55

                        Ce matin notre hollandouille nationale est venue pontifier à francintox où il a longuement disserté sur les « extrémisations » politique des françoués notamment vers les RN.

                        Mais bien sûr la valetaille présentatrice ne lui a pas posé de question sur la qualité ( smiley ) de sa prestation pestilentielle (loi Renseignement, loi Travail entre autres) ni sur la manière dont feu Tonton avait dédiabolisé l’extrême droite pour se faire un deuxième septennat alors qu’il était très bas dans l’estime de l’électorat veautant. Pas plus qu’elle ne l’a interrogé à savoir si la « gauchitude » des sosalauds était ou non de gauche et si la soc-dem suffisait ou non aux gauchistes. smiley

                        Chez francintox, jamais de questions qui dérangent au pouvoir, qu’il soit passé ou présent.

                        Et bien sût le flanby s’est répandu en louanges sur le collomb et il ira en prière quand on enverra le retourneur de veste bouffer les pissenlits par les racines. On s’entend toujours très bien entre renégats de droite péèssistes. smiley


                        • alanhorus alanhorus 27 novembre 2023 12:31

                          Il est mort juste au moment ou une tentative de guerre civile s’installe dans les esprits.

                          Il avait parler de vivre cote à cotes puis face à face et avait aussi évoquer une question de reconquête ce qui fut repris par Zemmour

                          https://www.dailymotion.com/video/x6un2d6

                          version longue :

                          https://www.youtube.com/watch?v=kDZIvGrJ8kM

                          Vers 4min28

                          La dialectique franc-maçonne ?


                          • Fergus Fergus 27 novembre 2023 13:41

                            Collomb, le « Seigneur de l’Anneau ».

                            Lui qui a beaucoup porté ce projet de périphérique « des Sciences », n’aura survécu que 3 ans au décès de cette Arlésienne « écologique ». 

                            Sniff !


                            • Seth 27 novembre 2023 17:33

                              @Fergus

                              Et d’ailleurs de quel « Anneau » parle-t-on ? smiley


                            • Fergus Fergus 27 novembre 2023 18:52

                              @ Seth

                              L’Anneau des Sciences : lien.


                            • troletbuse troletbuse 27 novembre 2023 22:32

                              @Seth
                              Anneau  ?
                              En macronie, ca aurait du s’appeler Rondelle !  smiley


                            • Jules Seyes 27 novembre 2023 14:10

                              Ca se veut un panégéryque et c’est un réquisitoire :
                              Il a vu la dégradation des conditions de vie de la population, mais comme ministre n’a rien fait pour enrayer effecacement le processus. Pas étonnant que vous soyez mécontent de voire ses propos repris dans la partie constat. Sauf que c’est just puisque Collomb n’a jamais mis les solutions en oeuvre.

                              De même : Faiseur de roi pour Macron. 

                              Magnifique, n’en jetez plus : Membre de PS, il a soutennu celui qui a achevé ce parti.

                              Quand à la france qui vomis Macron, comment dire, le faiseur de roi, n’est alors pas très populaire.

                              Vous lui en vouliez tant, ou vous êtes incapable de comprendre le sens de vos propos ?


                              • https://resistance71.wordpress.com/2023/11/27/protocole-de-desintoxication-de-la-proteine-spike-des-injections-arnm-anti-covid-arme-biologique-deployee-contre-lhumanite-dr-peter-mccullough-cardiologue-de-renommee-internationale/

                                Protocole de désintoxication de la « protéine spike » des injections ARNm anti-COVID, arme biologique déployée contre l’humanité (Dr Peter McCullough, cardiologue de renommée internationale)


                                • La France , un pays , surtout une sphère politique la plus crasse , la plus ordurière .

                                  Un peu près tout le monde a lu PROPAGANDA d’Edward Bernays ou Gustave Le BON .

                                  L’art de manipuler les populations , de les diviser , de les enfumer ( le féminisme ).

                                  Le début de l’ingénierie sociale , avec à la clé Wellington House et l’institut TAVISTOCK .

                                  La devise Ultime ; Le CRIME PAIE avant tout autre chose

                                  Quels sont ceux qui savent que le père de PROUST était médecin et qu’il mit au point le premier protocole de prise en charge des patients porteurs d’une maladie contagieuse ....

                                  Apparemment Macron,Véran, Borne .... sont des eunuques à caractère cynique . 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité